AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

☆☆☆ Why are you so jealous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 22 Fév - 18:29

Why are you so jealous ?
Julian & William


Le club est fermé à cette heure-ci mais Julian était sur place pour faire quelques réglages. Il pouvait les faire dans son bungalow mais son matériel était quand même bien moins bien que celui fourni par l'hôtel. Ici, c'était du dernier cri. Mieux que ce qu'il avait eu jusque là. Sur certains festivals il avait eu accès à de très bonnes platines mais le plus souvent il devait ramener les siennes. Ses finances, malgré ses économies, ne lui avaient pas permis d'acheter ce qui se faisait de mieux. Alors depuis qu'il mixait ici il était vraiment aux anges.

Tenant son casque sur une oreille, il se servait de son autre main pour jouer avec les manettes. Il cherchait le bon rythme, celui qui ferait écho aux battements de cœur des danseurs et les transporteraient dans une danse s'approchant de la transe. Il adorait voir les gens danser, lui même n'étant pas le meilleur danseur. Il avait juste le rythme dans la peau. De toute façon, son truc c'était être celui qui fait danser. Il rêvait de devenir un grand DJ.

Il fut attiré par un mouvement sur la piste. Il leva la tête et baissa le son en apercevant un jeune homme. Au vu de sa tenue, c'était un technicien. Julian se souvint que des néons devaient être changés car ils avaient grillé la nuit passée. Heureusement, ça n'avait eu aucun effet sur la clientèle vu l'heure qu'il était.

- Salut !

Julian était sociable, il aimait rencontrer de nouvelles personnes. Il ne savait pas encore que ce beau caucasien était l'enamouré de sa copine Callie.

- Est-ce que la musique te dérange ?

Il avait un accent espagnol mais son anglais était bon. Il venait de Tijuana, proche de la frontière avec les Etats-Unis et touristique. Ses quelques voyages aussi l'avaient aidé à apprendre cette langue.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Dim 25 Fév - 7:15

En général, William était confiné aux réparations et autres soucis de l'hôtel, qui lui demandaient bien assez de travail... Cependant le manque d'employés compétents, et la bonne réputation qu'il s'était fait dès son arrivée, avaient poussés ses patrons à lui assigner de nouvelles missions, hors du cadre de son contrat. Bien sur, étant payé en conséquences, le O'Malley ne refusait jamais d'étendre le champ de ses compétences.
Ce jour-là, des néons avaient grillés au club, et il lui avait été demandé de les changer, l'électricien ne pouvant assurer cette tache avant le lendemain, ce qui n'était pas envisageable, sachant l'affluence de l'endroit chaque soir.

    - Salut, répondit le technicien en s'avançant vers le DJ d'un pas assuré. Il avait reconnu derrière les platines le jeune homme qui avait un peu trop rigolé avec Calliope et ses amies devant son nez à la soirée de la St Valentin, et il espérait bien lui en imposer. Tu n'es pas sensé travailler que la nuit ?


Le ton n'était pas vraiment celui du reproche, mais il n'était pas particulièrement amical. Les règles des lieux étaient très strictes, et la présence de quelqu'un qui n'avait pas l'autorisation de se trouver sur place pouvait lui apporter de gros ennuis. Il lui tendit la main, pour lui donner une poignée de mains particulièrement vigoureuse, histoire de lui montrer que ses muscles n'étaient pas juste esthétiques.

    - William O'Malley, se présenta-t-il, en fixant son interlocuteur avec un peu trop d'insistance, comme s'il cherchait une réponse à ses questions sur son visage. Est-ce qu'il plaisait à Calliope ? En quoi ? Non, c'est bon, tant que ça reste de bon gout.


Il hocha la tête, et se détourna pour observer la véritable raison de sa venue. En effet, cela allait requérir un peu de débrouillardise, car les néons n'étaient pas vraiment accessibles, et c'était un modèle particulièrement gros et difficile à régler. William soupira : il savait que ce qui l'attendait n'était pas forcément aisé, et était prêt à faire les efforts nécessaires.

    - Tu sais où est la réserve ici ? Questionna-t-il le latino. Là où est rangée l'échelle ?


C'était la loi : il fallait dans chaque bâtiment ce genre de matériel indispensable - il avait le reste des outils. Il devait donc y avoir ce genre de pièce sombre ou de placard sous l'escalier. William n'était pas vraiment enchanté de devoir s'y faire conduire, encore moins par ce type, qui avait toute l'allure d'un lover comme il en avait le stéréotype dans l'esprit : il s'entendrait surement parfaitement avec Corto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 1 Mar - 21:53

Why are you so jealous ?
Julian & William


Julian haussa un sourcil. Pourquoi lui demandait-il ça sur un ton si peu agréable ? Sa présence le dérangeait pour travailler ?
- Je pré… prépare mes futurs mix.
Il ne s’était pas vexé mais le ton l’avait un peu chamboulé, faisant ressortir ses problèmes de dysphasie. Vu qu’il n’était pas anglophone, ça passerait peut être inaperçu. Il n’aimait pas que les gens le sachent, ça le mettait mal à l’aise. L’inconnu lui tendait la main pour se présenter, le jeune mexicain la lui serra. Il fit une légère grimace.
- Poigne de fer. Julian D-diaz.
Il fallait qu’il se reprenne. Ce garçon n’allait pas le manger. En plus il reconnaissait maintenant celui qui était avec Calliopée à la soirée Saint Valentin. S’il était proche de son amie, il était forcément sympa comme elle. Alors il se décontracta et lui demanda si la musique le dérangeait. De bon goût ? Il ne comprenait pas ce qu’il voulait dire par là et le regarda s’éloigner. Il avait de belles fesses dans son uniforme. Il fut tiré de ses pensées par les questions de William. L’échelle ? Et il avait dit quoi avant ? Mince. Il réfléchit et sourit.
- Ha oui. Viens, je te montre.
Il posa son casque et lui fit signe de le suivre vers une porte dans le fond de la pièce. Elle donnait sur les petites loges, WC pour le personnel et un grand placard où Julian n’allait jamais mais il savait que du matériel était rangé là. Sur le chemin, il engagea la conversation, un peu moins impressionné cette fois.
- Alors, tu te plais ici ? Tu as visité Cuba ?



Emi Burton
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Ven 2 Mar - 7:03

Avait-il le droit de préparer ses mix, comme il le prétendait ? William fronça les sourcils, puis haussa les épaules, résigné. Après tout, il n'était pas videur, ce n'était pas son travail de surveiller les allées et venues du personnel. Et puis, le jeune DJ n'avait pas l'air dangereux... En tout cas, pas dans ce sens-là. En ce qui concernait Calliope, le O'Malley comptait bien lui faire comprendre qu'il était de taille à lutter, quitte à le menacer en silence, d'user de force s'il le fallait. Il se retint donc de sourire de satisfaction lorsque le musicien remarqua sa poigne.

    - Merci, répondit-il simplement lorsque Julian proposa de le guider, légèrement embarrassé de devoir lui faire confiance, et avoir besoin de son aide, pour quoi que ce soit. Je ne devrais pas être assigné au club, c'est une mesure d'urgence exceptionnelle.


Il se sentait en quelque sorte obligé de justifier son ignorance sur la localisation de l'échelle, rendant sans doute son intervention inutilement dramatique... Dans un autre contexte en tout cas, il aurait été mieux préparé et organisé, pour pouvoir lui prouver son efficacité.
Malgré lui, le Diaz avait été engagé dans un combat de coqs que William tenait absolument à gagner, de n'importe quelle façon, en se montrant le meilleur homme en tout : il n'avait jamais supporté la concurrence.
Il avait donc bien du mal à ravaler son orgueil pour suivre le soupirant de Calliope dans les recoins de l'établissement, comme un petit garçon incapable de retrouver son chemin.

    - Le décor est sympa... Commença William, redoutant déjà une conversation qu'il ne se sentait pas d'humeur à tenir de manière sympathique. Il serra les dents, peu enthousiaste à développer. Parler de la pluie et du beau temps, enfin surtout du beau temps, avec le latino qui tournait autour de Calliope n'était pas vraiment ce qu'il avait imaginé faire de sa journée. Les cubains, par contre, ont des mœurs que je ne partage pas. Tu es du coin ?


Le sous entendu était plutôt grossier, mais le O'Malley ne s'attarda pas sur son effet... Il attrapa l'échelle, et entreprit de traverser de nouveau les couloirs, en ayant cette fois-ci son rival sur les talons - il préférait de loin cette configuration.

    - Pas le temps de faire de visite, j'ai du boulot, grogna-t-il, comme pour conclure. Y'a pas de clim' ici ?


Depuis qu'il était entré dans la pièce, William subissait cette chaleur étouffante, pire que celle qui régnait à l'extérieur, car aucun souffle d'air ne semblait l'alléger. Avant de se mettre au travail, le brun enroula donc autour de ses hanches la partie supérieure de son uniforme kaki, et ôta le marcel qu'il portait en dessous, pour découvrir son torse aux muscles saillants.
Meme s'il n'était pas du genre à les exposer sciemment, le O'Malley avait de quoi faire tourner les têtes, depuis que son hygiène de vie sustentait ses entrainements assez intensifs, poursuite des habitudes prises lors de son incarcération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Sam 3 Mar - 15:46

Why are you so jealous ?
Julian & William


Julian essayait de faire la conversation. Ce n’était pas évident car non seulement William n’avait pas l’air bavard, ni d’être de bonne humeur, et en plus il le trouvait mignon. Il se montrait toujours un peu timide dès lors qu’une personne lui plaisait. Fille comme garçon. Il aimait les deux. Un jour peut être qu’il choisirait. Fonder une famille était plus facile avec une fille mais s’il était fou amoureux d’un homme il se battrait pour y arriver. Oh mais ça se trouve, William savait qu’il était bisexuel et était désagréable parce qu’il était homophobe ?
- No. Soy mexicano.
Parler en espagnol était venu tout seul. Il sourit à William, décidé malgré tout à rester sympathique et pourquoi pas sympathiser au final.
- Tu es américain ?
Ce garçon était vraiment râleur ce qui amusait Julian. On aurait dit Grincheux. Lui, il se rapprochait plus de Simplet sans honte. Il était foncièrement gentil. Mais il pouvait aussi être joyeux.
- … Si. On a la clim. Mais pas dans les couloirs, juste dans les loges. Et dans la salle, même si on ne doit pas la mettre trop fort. Ça pousse les clients à boire. Enfin, ce n’est pas moi qui m’occupe de ça. Je suis DJ seulement.
Il avait répondu ça tout en observant William se mettre à l’aise pour travailler. Il avala sa salive et respira un bon coup. Ce garçon n’était pas le plus canon mais il avait tout ce qu’il faut où il faut.
- Si t’as besoin…
Julian pourrait lui passer ses outils par exemple. Et mater plus longtemps.
- Au fait… c’est quoi des mœurs ?
Il parlait bien anglais mais ce n’était pas sa langue maternelle, il ignorait beaucoup de vocabulaire surtout les mots compliqués ;


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Dim 4 Mar - 5:52

Plus il l'observait et plus William était persuadé qu'il était un séducteur invétéré comme Corto... Le O'Malley n'était guère discret ou hypocrite, à moins que cela soit absolument nécessaire, et sa méfiance se lisait clairement dans son regard. Julian paraissait presque gentil, maladroit... Des fausses qualités qu'il devaient juste exploiter pour mieux séduire les femmes.
Et en plus il parlait espagnol, avec une touche d'exotisme provenant de ses origines mexicaines, visiblement. William se contenta de grogner pour toute réponse, ce qui rendait impossible de savoir s'il détestait les mexicains, l'avait deviné, ou s'en moquait tout simplement.

    - Oui, né dans le fin fond Kentucky, grandi dans les rues de Chicago, déclara-t-il, en faisant à peine des phrases complètes. Il lui en disait pourtant plus qu'il ne l'aurait voulu... Il avait été pris de court et s'était senti obligé de détailler. Pur produit américain.


Allait-il le prendre pour un raciste, à présent ? William l'avait dit sur un ton presque agressif, qui aurait pu le laisser croire... En vérité, il était plutôt en colère contre lui-même, contre le gouvernement, contre ce patriotisme qui prônait leurs couleurs avec fierté, et finalement laissait la moitié de sa population dans des conditions de vie minable.
William n'avait pas l'impression d'appartenir à un pays, ni d'avoir été moulé dans ses règles... Il s'était construit seul, avec un minimum d'assistance, qui lui avait été plus néfaste qu'autre chose.

    - "Seulement", répéta William, avec un rictus ironique. Il ne l'avait pas vu juste faire le DJ, à la soirée de la Saint Valentin. Il en profitait pour servir la clientèle de ses sourires de bellâtre. J'imagine que t'assurer personnellement que tes groupies passent une bonne soirée fait partie de tes services.


Pour n'importe qui, cette constatation était ouverte à toutes les interprétations, de la plus banale observation, à un reproche plus précis, bien dissimulé. A vrai dire, il pensait précisément à la façon dont Julian avait abandonné son poste derrière les platines pour aller coller sa rousse. Dans son imagination, ce moment avait été bien pire, évidemment, que ce qui s'était réellement déroulé : la jalousie n'était pas bonne interprétatrice.

    - J'devrais m'en sortir, remercia William d'un hochement de tête, toujours de mauvaise humeur. Malgré lui, il trouvait presque le jeune homme sympathique... Jusqu'à ce que l'image de la soirée où il l'avait vu pencher sur Calliope, flirter avec elle, lui revienne à l'esprit. Les mœurs, c'est la façon dont les gens vivent, comme de boire tous les soirs et draguer tout ce qui se présente à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Mer 7 Mar - 15:32

Why are you so jealous ?
Julian & William


Le jeune homme face à Julian était fier de ses origines américaines. Sa fierté semblait presque déplacée. C’était curieux. Ou bien faisait-il parti de ces américains qui dénigrent les hispano ? Si c’était le cas, ça ne plairait pas à Callie pensa-t-il. Mais Julian oublia cette idée pour le moment, il continuait à discuter tranquilement. Il fronça légèrement les sourcils au sujet des groupies. Il n’était pas certain de comprendre ce que Will voulait dire. Il mis ça sur le compte de son anglais qui n’était pas non plus parfait et haussa une épaule avant de proposer son aide et demander l’explication du mot moeurs.
-Ah je vois ! Mais ça n’est pas que les cubains. D’ailleurs ici c’est surtout les vacanciers. Tu es allé à Cuba pour avoir une mauvaise expérience ?
Julian n’avait jamais été doué pour comprendre les sous entendus. Il était loin de réaliser que c’est après lui que William le grincheux en avait. Il s’assis sur une table et le regarda travailler vu qu’il ne voulait pas de son aide. -Si tu veux, la prochaine fois que je vais à La Havane, je te montrerais des endroits sympa.
D’ordinaire il était doué pour lier des sympathies. Là, il savait déjà que ce serait plus difficile car le garçon avait un sacré caractère mais ça ne voulait pas dire impossible. Il parviendrait peut être à le faire sourire à force !

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 8 Mar - 4:37

Ne voulait-il pas le lâcher ? Malgré la mauvaise humeur évidente de William, le jeune homme semblait insister pour discuter avec lui, ignorant tous les sous entendus que le O'Malley cherchait à lui faire comprendre. Il commençait à croire qu'il avait peut-être un problème mental... Qu'il était un de ces beaux garçons un peu benêts, qui n'avaient jamais eu vraiment à se servir de leur cerveau, se contentant de leur belle gueule.

    - Non, je me contente d'observer ce qui se passe ici... Le technicien secoua la tête, répondant sans même regarder son interlocuteur, à présent absorbé par sa tache, dévissant le néon avec soin. Je crois que certains employés ne se gênent pas pour profiter de leur position également.


La proposition de Julian le prit de court, et il faillit tomber de l'échelle, tant elle arrivait comme la plus saugrenue des surprises. William était désormais persuadé que quelque chose ne tournait pas rond chez ce jeune DJ, qui visiblement trouvait cela naturel de draguer sa copine, puis de sortir avec lui dans les rues de la Havane.
Visiblement les mœurs des mexicains étaient encore plus étonnantes que celles des cubains... Le O'Malley était presque persuadé que Corto lui-même n'aurait pas approuvé une telle conduite : il avait des limites au partage.

    - Je ne suis pas vraiment intéressé par les clubs... Déclara William, dont le ton avait légèrement changé. Désormais, il ne savait plus trop sur quel pied danser, et comment considérer la sympathie de celui qu'il avait d'abord pensé fourbe... Il était clair qu'il n'avait rien de sournois, bien au contraire. Je suis sur que tu n'auras aucun mal à trouver quelqu'un d'autre pour t'accompagner.


Cette fois-ci, une nouvelle fois, une pointe de reproche nuançait ses propos... William ne cachait pas sa jalousie, n'ayant aucun intérêt à être hypocrite. Sa jalousie évidente, cependant, aurait pu être facilement mal interprétée.
Finalement, le DJ aurait pu aisément le prendre pour lui, comme une tactique de drague étrange, qui consistait à lui faire comprendre qu'il lui plaisait, mais que ses attitudes de dragueur rendait toute relation entre eux impossible. Bien sur, dans son esprit, William n'avait pas envisagé le quiproquo, trop hétéro pour imaginer un scénario où ses tendances pourraient être remises en doute.

Le nouveau néon clignota, éclairant le torse luisant du O'Malley. Sous cette lumière, son profil était des plus plaisants à regarder, mettant en valeur les contours de ses épaules solides, et les traits jeunes de son visage. Il soupira. Il y avait visiblement un faux contact, ce qui expliquait que l'ancien éclairage ait grillé si vite.
Concentré, William réfléchit un instant aux solutions qui se présentaient à lui, pour trouver la panne et la régler de manière efficace... Il n'était pas là pour discuter, il aimait trop le travail bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 15 Mar - 17:43

Why are you so jealous ?
Julian & William


Julian ne démentit pas. Il y avait en effet des employés qui profitaient de l'effet vacances pour sortir avec plein de filles et garçons, faire la fête. Il en faisait partie. Mince ! Etait-ce en réalité contre lui que Will en avait ? Mais pourquoi ? Parce qu'il ne l'avait pas dragué, lui ? Il pourrait toujours y remédier s'il voulait trainer avec lui. A condition qu'il ne soit pas aussi sur Callie. Julian n'aimait pas les histoires à trois et les tromperies. Si Will voulait les deux, ça ne serait pas possible. De plus Julian ne volerait pas un garçon à son amie.
- Je ne parlais pas de clubs. Il y a pas mal de choses à voir et à faire à Cuba. Il faut que tu sortes de ta tannière, amigo !
Julian ne savait pas comment prendre ça. Etait-ce une façon de lui dire tu me plais mais je t'ai vu en draguer d'autres et je veux une sortie plus intime ? En pleine réflexion il fut captivé par le torse du jeune homme. Mama mia il était bueno !
- Et sinon... tu as une petite amie ? Ou... un petit-ami, peut-être ?
Il avait envie de savoir. Inutile de se mettre à fantasmer sur un mec pris. Callie ne lui avait encore rien dit mais s'il faisait des avances à Will alors qu'il sortait avec elle ou lui en faisait aussi alors il était clair que Julian le balancerait.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 22 Mar - 2:43

La conversation ne tournait pas en faveur de William et le jeune homme ne savait plus vraiment comment prendre l'intérêt du DJ pour sa vie sociale. Etait-il en train d'essayer de lui faire comprendre qu'il devait sortir pour rencontrer quelqu'un d'autre, ou ne pas prendre les choses trop sérieusement ? Ou essayait-il juste d'être sympathique, sans sous entendus ?
Il avait l'air assez naïf pour correspondre à cette conclusion... Mais le O'Malley se méfiait toujours des apparences, surtout lorsqu'il s'agissait d'un domaine qu'il ne maitrisait pas totalement : celui de la drague. Il n'y avait guère plus d'enjeu entre eux que celui de séduire Calliope, et William n'était pas à l'aise sur ce terrain comme il avait pu l'être sur d'autres affaires par le passé.

    - J'vais y réfléchir, grogna-t-il donc, en tentant de rester neutre sur l'issue de cet argument. Il n'avait pas l'intention de se vexer pour une accusation si ridicule, mais il se sentait néanmoins obligé de se justifier : Mon boulot me permet pas de me balader tous les jours.


En effet, William prenait ses responsabilité très au sérieux, et par conséquent, son emploi du temps professionnel était bien rempli... Le reproche de Julian avait touché un point sensible malgré tout, et le jeune homme se demandait maintenant s'il n'aurait pas du se montrer plus cool et libérer quelques moments pour se montrer curieux des alentours, et probablement plus intéressant aux yeux de la Sattler ainsi, que s'il ne connaissait rien à son cadre de vie. Les casaniers ennuyeux n'attiraient surement pas les demoiselles pétillantes comme la rousse... C'était sans doute les jeunes musiciens baroudeurs qui avaient leurs faveurs.

    - Je croyais... Répondit William, à la question intime que venait de lui lancer celui qu'il pensait son concurrent, et qu'il prenait désormais comme une claire menace. Ayant fixé le dernier fil, il descendit de son échelle pour se poster face à lui, bombant le torse à la manière d'un coq qui relevait un défi. En quoi ça t'intéresse ?


Concentré sur l'idée de Calliope et des lèvres de la jeune fille, dont l'idée de partager lui donnait des envies de meurtre, William n'avait même pas calculé qu'on puisse se tromper sur son orientation sexuelle. Il n'avait jamais eu à s'en défendre auparavant, et la théorie lui paraissait trop saugrenue pour effleurer son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Sam 31 Mar - 17:24

Why are you so jealous ?
Julian & William


Julian sourit. Le fait que Will commençait à plier et pensait à éventuellement sortir était comme un signe que le jeune mexicain pourrait chasser sa mauvais humeur apparente. Son père lui avait toujours appris à répondre par la gentillesse même aux plus méchants. Fils, être mauvais ça arrive à tout le monde, c'est facile de s'en prendre aux autres mais être gentil et le rester, c'est une force. Peut être que son père lui avait enseigné ça car il savait que son fils ne serait jamais un dur à cuire, mais possible qu'il le pensait vraiment. Quoiqu'il en soit Julian y croyait. La gentillesse était son arme. Il avait remarqué que ça décontenançait souvent les gens qui n'en avaient plus l'habitude.
Il demanda à Will s'il avait quelqu'un et eut un léger mouvement de recul quand Will redescendit de l'échelle, l'allure un peu menaçante. Julian n'avait jamais subit de vraies violences vis à vis de sa sexualité, il avait juste eut des insultes mais des amis à lui l'avaient été alors honnêtement il eut peur de s'en prendre une. Avait-il heurté les principes du jeune homme face à lui ou était-ce autre chose ? Il n'en était pas certain. Et comme chaque fois qu'il paniquait, ses troubles du langage refirent surface avec force.
- Je... je de-demandais ju-juste. Je...
Il voulait expliquer que c'était une simple question, pour savoir s'il était libre, qu'il ne ferait rien s'il n'était pas intéressé etc mais les mots s'emmêlaient et le regard de Will ne l'aidait pas à se reprendre. Il toussota et bafouilla des mots d'excuses en espagnol avant de s'éloigner en direction de sa cabine de mixage. Là bas il serait à l'abri de tout.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Dim 1 Avr - 8:53

Le jeune homme battait en retraite, et William se sentit un peu mal à l'aise en l'entendant bafouiller... Se trompait-il sur toute la ligne ? Sa colère retomba, et il regarda Julian s'éloigner avec la sensation d'être coupable, alors qu'il pensait être l'accusateur. Avait-il gagné ? Il n'avait pas l'impression d'avoir obtenu une quelconque victoire... La situation ne se prêtait probablement à l'affrontement, mais William ne s'était pas imaginé que leur conversation pourrait juste s'arrêter ainsi, sans que rien n'ait été explicité.
En fait, le O'Malley réalisait qu'il avait une nouvelle fois cédé à ses pulsions agressives, et que cela le faisait passer pour l'imbécile des deux. Julian, plus mature sans doute, avait préféré choisir le dialogue, et l'avait interrompu quand il avait compris à qui il avait à faire - et William ne voulait pas être cette personne, ce n'était plus lui, il s'en était fait la promesse.

    - Et toi ? Demanda-t-il soudainement, improvisant si rapidement que sa voix avait pris une intonation étrange, un peu perchée. Tu as une copine, ou... Une personne avec qui tu... Traines ?


William ne savait pas vraiment comment qualifier une relation qui ne serait que sexuelle, sans employer un vocabulaire qui aurait sali l'image qu'il se faisait de Calliope, si elle était effectivement une de ces partenaires. Et bien qu'il ne veuille pas l'imaginer, il estimait qu'il devait savoir. Il ne pourrait pas avancer sans avoir les idées claires sur la question.

    - Calliope, par exemple ? Se risqua-t-il à ajouter, pour l'orienter vraiment sur le sujet qui l'intéressait, mine de rien.


Il tenta de prendre un air normal, comme si le nom était venu au hasard, juste pour appuyer peut-être le coté hétérosexuel des préférences de Julian, pour lui tendre une perche. Il n'avait pourtant pas le moindre soupçon, focalisé qu'il était sur ses propres désirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Ven 6 Avr - 21:19

Why are you so jealous ?
Julian & William


Mal à l'aise et un peu honteux, Julian s'était éloigné pour aller se cacher derrière ses platines. Contre toute attente, William chercha à ne pas mettre un terme à la conversation. Au fond de lui, le jeune mexicain espéra que c'était parce qu'il avait réalisé qu'il n'avait pas été très sympa et voulait se rattraper. Il s'arrêta pour se retourner vers Will après avoir pris une bonne inspiration. Calliope ? Il sourit.
- Non, Callie est juste mon amie. Je n'ai personne en ce moment.
Il haussa une épaule. Quelque chose lui dit que son interlocuteur ne devait pas être bi, ni gay. Ou en tout cas il était à fond sur Callie. Ce qui était chouette pour elle et dommage pour lui. Tant qu'il y était, il se lança :
- Je suis sorti avec un vacancier mais, il est reparti, évidemment. En fait, c'est pas si facile que ça de rencontrer quelqu'un parmi les employés. Callie est super. J'espère que tu veux une vraie histoire avec elle parce qu'elle a souffert déjà.
Non Julian n'allait pas lui dire qu'il lui casserait la gueule s'il lui faisait du mal, il ne cherchait pas non plus à lui mettre la pression. Il parlait en toute sincérité. Il ne voulait pas que son ami ai mal.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Sam 7 Avr - 8:01

Visiblement, William était moins subtil qu'il le croyait, et Julian l'avait tout de suite percé à jour, en ce qui concernait Calliope. Il avait pourtant essayé d'avoir un air détaché... Il fallait croire que le Diaz en avait vu plus qu'il ne le disait, à la soirée...
Le O'Malley se remémora cette St Valentin très spéciale, et dut se controler pour ne pas sourire comme un imbécile - et ruiner tout le respect qu'il avait inspiré au jeune DJ.

    - Bien sur que je... Commença-t-il sur la défensive, avec un ton agacé, avant de se reprendre. Il n'y avait plus de raisons d'être désagréable, sauf s'il continuait à sous entendre qu'il pourrait être le genre de salops qui... Enfin le genre dont il l'avait accusé, en fait. Il réalisait à présent qu'il avait été hautement malpoli et plein de préjugés, et qu'il s'était trompé sur toute la ligne. Oh, tu es... ?


Décidément, la gêne l'empêchait de terminer ses phrases, et il finit par soupirer, comprenait l'ampleur de ses erreurs. Bien entendu, il n'avait rien contre les gays, tant qu'ils ne cherchaient pas à briser son couple, ou ne le forçait pas à essayer. William se savait profondément hétéro, et il n'avait pas besoin de confirmation.

    - Tu la connais depuis longtemps, Calliope ? Demanda-t-il, pas certain de vouloir en savoir plus. Le O'Malley aurait aimé qu'elle lui raconte son expérience elle-même... Ou pas. Il ne savait pas s'il avait envie de savoir, mais il était curieux de tout connaître d'elle, ce qui était légèrement contradictoire. Je suis sur que tu ne restes jamais célibataire très longtemps... Enfin, j'veux dire, tu es plutôt pas mal, j'imagine...


Les gouts de William en matière d'hommes n'étaient pas les meilleurs, mais s'il avait craint que le Diaz ne séduise sa copine avec son physique avantageux, cela signifiait surement qu'il pouvait plaire à son genre sexuel également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Dim 15 Avr - 12:08

Why are you so jealous ?
Julian & William


Julian vit Will s’agacer et se calmer presque aussitôt. Il en était rassuré car il avait envie qu’ils continuent sur une meilleure base. Will réalisa certainement ce que la confidence de Julian impliquait et comme beaucoup de personnes il était gêné. Là, c’était certain, il était hétéro. Tant pis pour Julian, même si de toute façon il était déjà pris donc ça ne changeait pas grand-chose. La conversation continua alors sur Calliope. Ce n’était pas plus mal. Il fit oui de la tête et ajouta :
- Je la connais depuis mes premiers jours ici. Ça fait presque un an.
Finalement Will tenta de discuter de la situation amoureuse de Julian qui apprécia l’effort et sourit à nouveau.
-Merci. C’est vrai que je suis rarement solo plus de quelques semaines mais j’ai trop d’histoires qui durent pas. Je veux pas me marier demain, mais j’aimerais mieux sortir avec quelqu’un qui travaille ici que toujours des vacanciers. Ils repartent toujours…
Il haussa une épaule, un peu dépité puis se redressa.
-Qu’est-ce que tu aimes comme musique ?
Il espérait sincèrement que Will n’allait pas lui dire qu’il n’aimait pas la musique. Il ne comprenait pas les gens qui pensaient ainsi. Comment ne pas aimer la musique ? Elle pouvait vous accompagner dans chaque moment de votre vie, vous soutenir, vous donner de l’élan, vous aider à déprimer aussi. Non, vraiment, pour Julian seuls les gens vides n’aimaient pas la musique.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 19 Avr - 5:36

Un an... William ne put s'empêcher de songer qu'un an plus tôt, il était encore dans une cellule froide avec aucune vision claire de son avenir, sinon un désir extrême de s'en sortir. C'était à peu près à cette époque qu'il avait commencé à vouloir changer, qu'il envisageait un futur plus calme, que les conseils des superviseurs du centre de correction portaient enfin leurs fruits.
Pendant un instant, une ombre de tristesse passa sur son visage... Etait-il devenu digne d'une fille comme Calliope, depuis ? S'il avait su son passé, Julian aurait surement tenté de l'évincé, ou du moins l'aurait découragé plus catégoriquement qu'avec les pseudos-menaces amicales qu'il lui avait adressées.

    - Un an ? Répéta-t-il, avant de soupirer. Tu es en CDI ?


Le O'Malley avait du mal à imaginer quelles pouvaient etre les ambitions d'un DJ. Après une certaine limite temporelle, ne devenaient-ils pas obsolètes ? Comptait-il rester dans le centre pour toujours, quelles que soient les saisons et les conséquences sur sa vie personnelle ?
Honnêtement, William avait du mal à imaginer que l'on puisse construire une famille en travaillant la nuit... Mais après tout, tout le monde ne souhaitait pas ce genre de situation : son propre colocataire était l'exemple parfait d'un homme qui se satisfaisait d'un quotidien nocturne malgré son âge propice à se poser.

    - En effet, ça doit pas être facile... Surtout que toi non plus, tu dois pas etre très dispo pour une relation normale et posée avec tes horaires, non ? Demanda le O'Malley, en tentant d'aborder le problème sans le vexer. C'était à vrai dire une véritable marque d'intérêt que de se soucier de cela, alors qu'il aurait très bien pu approuver et passer à autre chose. Mais désormais, il ressentait l'envie de l'aider, ou du moins de le soutenir, comme il s'était prouvé utile et compréhensif envers lui également. T'es encore jeune, faut pas se précipiter non plus, ça viendra.


Question musique, encore une fois, William avait peur que ses gouts ne traduisent ses années passées à fréquenter les gangs de Chicago. Il avait grandi dans le rap, le hip hop, des sons durs, au paroles souvent crues. C'était loin des rythmes endiablés de la Havane, avec lesquels il avait parfois du mal à accrocher, par conséquent.

    - Je suis plutôt country... Essaya-t-il de faire passer, dans le flou. Il était vrai qu'un de ses compagnons de bloc, en taule, avait une guitare, et avait un style redneck qui l'avait un peu marqué, il ne mentait donc pas complètement. Et toi ? Enfin, je crois savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 26 Avr - 18:11

Why are you so jealous ?
Julian & William


Will avait l’air surpris par la réponse de Julian, qui fut surpris lui aussi, ne comprenant pas pourquoi ça l’étonnait.
- Non, j’ai signé pour deux ans. Je verrais après si j’ai envie de continuer ou pas. Depuis que je suis DJ c’est mon premier gros contrat. Et toi ?
Faisait-il partie de ceux qui ne restaient là que quelques mois ? En tout cas, s’il voulait une vraie histoire avec Callie il allait devoir rester car il lui semblait qu’elle avait un CDI. Julian, lui, n’avait encore rien de décidé. Il resterait s’il se plaisait toujours ici. Sinon, il irait certainement explorer d’autres horizons pour devenir meilleur. Avec de la chance, il sortirait même des tubes ! Il resterait aussi s’il y trouvait le grand amour mais comme il l’expliquait à Will, ce n’était pas facile vu le contexte.
- Je trouve toujours du temps, mais c’est vrai que pour passer une soirée par exemple, c’est compliqué. Sinon il faut que je tombe sur quelqu’un qui vivra au même rythme que moi.
Ce qui arrivait parfois, surtout avec les vacanciers qui étaient là pour faire la fête. Will aoute qu’il est jeune et que ça viendra en son temps. Julian sourit, amusé par cette réponse qu’il entend souvent et qui est vraie. Il avait envie de rencontrer le grand amour, de vivre quelque chose de fort, ce qui n’était pas trop le cas des jeunes garçons de son âge, à peine sortie de l’adolescence. Et encore moins des DJ, réputés pour s’amuser. Il était romantique malgré tout, mais il se garda de le dire pour ne pas être moqué. Il parla alors de musique, cherchant à connaître les goûts de Will pour tenter de le cerner un peu plus. La réponse le surpris.
- Oh ? j’imaginais plutôt metal, rock, ou rap. C’est marrant. J’aime bien la country aussi, et bien entendu l’électro. Après, j’écoute beaucoup de styles comme les vieilles chansons mexicaines ou les tubes actuels. Il faut que la musique me parle.
Les paroles avaient moins d’importance pour lui que le son. Pour cela aussi qu’il aimait l’électro. C’était sans aucun doute dû à son problème avec le langage.
-Si ça te dit, avec des copains on va faire une soirée sur la plage dans deux soirs. Il y en a qui jouent de la guitare. C’est entre mecs.
Il réalisa que Will pourrait croire qu’il l’invite à une soirée gay. Alors il ajouta :
-Pas soirée drague, juste pour parler de trucs de mecs.
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 3 Mai - 6:12

Finalement, la situation avait complètement été retournée, et Will s'en voulait un peu d'avoir douté de la bonne volonté du jeune homme... Lui qui avait horreur des préjugés, il était tombé en plein dedans, associant l'image du DJ dragueur à Julian qui visiblement n'en avait aucune caractéristique, sauf physiques. Forcément, dans ce genre de travail, l'apparence avait une certaine importance, et le Diaz n'était pas en reste : il avait la tête de l'emploi, même si cela, évidemment, lui desservait parfois. Si Will avait foncé dans le piège, beaucoup devaient le faire également, et les relations sincères et désintéressées ne devaient pas se bousculer devant ses platines.
Le O'Malley repensa à Calliope, et soupira... Bien sur, la jeune femme avait encore une fois eu raison, et il aurait du se fier à son jugement. Si elle appréciait Julian, alors il devait être quelqu'un de bien, et non une menace pour leur couple naissant.

    - Beaucoup de vacanciers ont ce rythme... Pour une période limitée, conclut Will, gené de devoir insister sur le fait qu'il ne voyait pas son style de vie d'un bon œil. En effet, pour lui, la maturité s'accompagnait d'un certain changement des habitudes, et ceci incluait de se lever le matin de bon heure, et de se coucher quelques heures après les enfants qui devaient peupler un foyer stable. J'suis sur que tu trouveras un moyen de construire un équilibre.


Après tout, il n'avait ni l'air stupide ni démuni. Autant qu'il profite de sa jeunesse pour amasser un maximum d'argent, et construire par la suite un avenir plus prospère... Et puis, au contact de Corto, Will avait compris que tout le monde n'avait pas des ambitions semblables. Julian ne voyait peut-être pas le futur comme lui l'envisageait.

    - J'comprends... J'écoute pas mal les paroles aussi, répondit Will aux propos du DJ, qui ne voulait surement pas dire cela quand il estimait que la musique devait "lui parler". J'ai eu une période où j'écoutais de la musique plus... Agressive... Mais ça m'a passé.


Will hésitait à poursuivre sur le sujet. A vrai dire, alors qu'il se refusait à lui parler à son arrivée dans le club, il semblait maintenant sur le point de lui confier des choses qu'il ne pensait révéler à personne... Il lui inspirait étrangement confiance. Malgré tout, il savait que l'enjeu était trop grand pour se laisser distraire, et se retint.

    - Pourquoi pas... J'suis libre, alors j'imagine que ça me ferait pas de mal de sortir un peu... Entre hommes, ajouta-t-il, avec un clin d'œil amusé, pour lui signifier qu'il avait bien compris qu'il n'y avait pas de sous entendus à sa proposition. J'ai pas d'guitares, mais j'peux apporter à manger.


Il se débrouillait plus ou moins pour faire quelques tapas acceptables. Il aurait pu aussi ramener des bouteilles, mais son code moral n'envisageait plus cette solution de facilité, et il se serait senti coupable d'encourager les autres quand lui même ne tenait pas à succomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : Mexicain. Bisexuel. DJ.
Dispo RP : Non

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : DJ


MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ? Jeu 3 Mai - 22:31

Why are you so jealous ?
Julian & William


Si le début de leur rencontre n'annonçait rien de bon, la situation avait totalement changé au fur et à mesure de la conversation. Julian était ravi d'avoir insisté malgré les réticences de Will. Maintenant ce dernier acceptait son invitation à trainer, sans hésitation. Julian lui sourit de toutes ses dents. Les petits plaisirs de la vie comme qui dirait.
-Super ! On se retrouve devant le bungalow 23 après demain. Je vais retourner bosser.
Il lui tendit la main pour lui dire au revoir avec une poignée de main. Comme un pacte amical.
-Je suis content de t'avoir rencontré, Will.
Peut-être était ce le début d'une belle amitié ? Il l'espérait. Ce serait vraiment sympa puisqu'il sortait avec Callie et qu'ils seraient ammenés à souvent se voir et faire des trucs ensemble.
Il salua Will une dernière fois et retourna à ses platines pour préparer des morceaux. A l'occasion, si ça tentait Will, il lui proposerait de participer. Cela pourrait être amusant.
 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: ☆☆☆ Why are you so jealous ?

Revenir en haut Aller en bas

☆☆☆ Why are you so jealous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jean Louis Aubert, Téléphone et cie..
» BINAIRE TERNAIRE ?
» LIVRE: Steve Harris The Clairvoyant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
Little Havana
 :: Little Havana Resorts :: Havana nights
-