AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Semaine pourrie [ PV Jude ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba
Samba

Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Semaine pourrie [ PV Jude ] Lun 26 Mar - 19:29

Des fois y'a des semaines, on ne sait pas ce qu'on leur a fait de mal mais elles décident d'être infernales.  Celle là s'annonçait comme ça et je sentais que je n'avais pas la stabilité nerveuse pour l'endurer. A la base j'étais en mode surexcitée car mon meilleur ami avait enfin trouvé un créneau dans son travail pour venir me voir...mais bien sûr avec la Russie rien ne se passait jamais comme on l'avait espérait et une affaire urgente l’empêchait de venir.  Je n'avais pas posé de questions car je savais qu'il n'aimait pas me parler de son travail, donc j'étais passé de pile électrique à batterie en déprime.

On ne s'était pas vus depuis des mois voir même un an maintenant. Ok skype, messenger, instagram tout ça, ça aidait bien pour garder le contact mais il me manquait. Il avait beaucoup de choses à me raconter sur sa vie privée et j'aimais les potins.  Donc après cette mauvaise nouvelle, je décidais de me concentrer sur une chose plus joyeuse à savoir l'organisation de la soirée de jeudi soir au bar. Je faisais à la mode US...le jeudi c'était soirée étudiante. Une fois j'avais même eu dans l'idée de faire soirée cougars town mais je m'étais dis que là j'allais un peu trop loin dans les mœurs cubains.

Donc je continue le récit de ma semaine horreur et désespoir, le mardi alors que la journée avait pourtant bien commencé car j'avais reçu la nouvelle vodka que j'avais commandé, je reçus un sms de ma mère pour m'annoncer que mon père et elles débarquaient en fin de semaine...J'étais maudite...j'adorais mon père mais ma mère c'était plus compliqué. Ils me faisaient rire ces latinos avec leurs mamans poules...pfff ayez une mère russe et vous verrez que même le goulag c'est plus tentant qu'une semaine avec elle.  Elle voulait TOUT contrôler dans ma vie de ce que je mangeais jusqu'à la personne avec qui je sortais...elle n'avait pas encore compris que le KGB s'était du passé.

Enfin tout ça pour vous dire que quand le mercredi arriva je me demandais quelle tuile il allait encore me tomber sur le coin de la figure. Un ou une ex qui revenait d'entres les morts? les impôts? Un ouragan? Là je m'attendais à tout...et j'ai beaucoup d'imagination. Et à force de trop vouloir et bien on obtient - ça ne fonctionne que pour les mauvaises choses -ma livraison de whisky serait en retard. Je fis donc un rapide inventaire avant d'ouvrir le bar.

Le mercredi s'était une soirée calme, un groupe venait jouer des reprises d'un peu tous les styles de musique. Le matin j'étais allée au marché de la ville pour acheter des produits frais pour faire un repas tapas pour le personnel. Mon bar n'était pas aussi grand que celui de New York mais j'employais déjà deux personnes à temps plein plus des extras le week end. Donc là à midi repas entres nous, puis gros nettoyage du bar, acceuil du groupe et enfin ouverture vers 16H30, happy hour à 17h jusqu'à 19h et le groupe à 19h30 jusqu'à minuit , fermeture du bar 1h du mat. Les horaires étaient plus longs à partir du jeudi soir on fermait à 2 heures.

Ce soir là j'avais décidé de ne pas me compliquer la vie pour m'habiller, un jean slim, des talons hauts car ben j'étais pas très grande. Un débardeur, les cheveux détachés et maquillage léger. Là c'était signe que j'en avais un peu marre car normalement je prenais beaucoup plus soin de moi. La soirée commençait très calmement, j'avais mes habitués qui venaient ici après le boulot, pas plus d'une dizaine. Je servais au bar et les deux autres serveuses faisaient les tables.

Derrière mois sur le bar il y'avait un drapeau américain, un russe et un cubain. Ceux qui rentraient ici savait que parfois je pouvais être volcanique. Mais depuis quelques temps je n'avais pas eu besoin de l'être. Donc le début de soirée se passait calmement et j'étais tranquille à mon bar, les clients étaient à leur table pour discuter de leur journée. C'est là que je vis un homme entrait dans mon bar...tiens je l'avais jamais vu lui. Ah oui je suis j'ai oublié de dire que j'étais physionomiste mais par contre j'avais du mal à retenir les prénoms...Je ne peux pas être parfaite, même si je m'en rapproche.
Cet homme vint au bar et je me mis en face de lui avec un grand sourire accueillant.

-Bonjour Monsieur, que voulez vous boire? Si vous aimez la vodka je viens d'en recevoir directement de Moscou qui vaut le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba
Rumba


Emploi : barman


MessageSujet: Re: Semaine pourrie [ PV Jude ] Lun 2 Avr - 17:16




❝ England at the bar . ❞
- Lily & Jude -
Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving.
 Ce soir je sortais en dehors de l'île. J'avais rendez vous avec des potes et l'un d'eux avait choisi un bar tenu par une russe si j'avais bien compris. J'étais curieux de voir ce que ça pouvait donner. Tout ce que je connais de la Russie c'est la vodka et certains disent qu'en fait c'est Polonais. D'après mes recherches sur le sujet ils n'en étaient ni l'un ni l'autre l'auteur. Une histoire de maîtrise de distillation de céréales. Mais peu importe ! La vodka j'aime, peu m'importe d'où elle vient tant que c'est de la bonne. J'arrive au bar en avance, je porte un pantalon blanc en lin et un Tshirt noir. Pas de clair parce qu'ici il fait tellement chaud qu'on a beau avoir un bon déo, ça ne suffit pas toujours. Je m'installe au bar derrière lequel se trouve une superbe brunette. Totalement mon genre. Je lui souris et elle me propose direct de goûter une vodka venue de Moscou.  « J'adore ça ! Vous me la conseillez comment ? Simple ou en cocktail ? » Je suis toujours à la recherche de nouveaux goûts, nouveaux alcools. Au début, quand je suis devenu barman c'était surtout alimentaire et puis avec le temps, je me suis pris au jeu. Maintenant j'adore ça. Je ne le ferais sans soute pas toute ma vie mais là ça me plait. « C'est vous la boss ? » A sa façon de me présenter le produit, c'est l'impression que ça me donne.  
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 275 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba
Samba

Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Re: Semaine pourrie [ PV Jude ] Lun 2 Avr - 19:56

L'homme en face de moi est charmant, je serais hypocrite de dire le contraire mais quand je bosse, je ne chasse pas.  C'était une de mes rares qualités en fait.  Je voulais réussir ici et prouver à mes parents que leur fille était douée en affaires tout comme eux. Donc pour ça il ne fallait pas mélanger les genres. Mais je savais aussi que dans ce métier il fallait aussi parfois flirter avec le client, du moins lui donner l'impression que.  Et pour ça je disais merci à la génétique, quelques sourires, deux trois regards et le tour était joué même pas besoin de me fatiguer à parler avec les personnes. Tout ça pour dire que je restais parfaitement professionnelle.

Par contre je fus déçue quand il me parla de cocktails...non mais gars t'es un vrai mec ou pas? La vodka c'est pur. Et voila le côté russe qui ressortait. " Si vous êtes joueur je vous la conseille pure..." Tiens ça t'apprendra à me dire que tu adores ça mais me proposer en cocktail. Ok ok j'y allais fort mais mince quoi la vodka ça se prenait au sérieux. Parfois je me demandais si mes parents ne m'en avait pas mis dans le biberon tellement j'aimais ça et puis en plus là c'était de la bonne. On dirait que je parlais de drogue mais ce n'était pas le cas par contre je parlais bien d'un produit pur et pas de ce truc à te faire démarrer une Lada...là je parlais de celle à faire démarrer un char d'assaut et j'en avais encore de la pire dans mon appartement.

J'adorais avoir des produits de très bonne qualité, je trouvais que c'était montrer du respect au client mais aussi aux producteurs. Le whisky que je servais était aussi très bon mais là e voulais tester ma nouvelle arrivée sur les locaux; Je n'avais pas d'amis pour leur faire tester avant de mettre en vente alors c'était les clients les cobayes. Selon leurs retours je retirais le produit et je commandais du plus soft. J'allais donc chercher un verre à vodka et la bouteille qui avait une étiquette écrit en russe qu'il n'avait jamais du voir, je lui servais l'alcool et j'attendais sa réaction. " Oui c'est moi et désolé pour vous mais vous êtes mon cobaye du soir pour tester cette vodka sur les clients.." Je lui tendis la main par dessus le bar. "Je m'appelle Mila."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba
Rumba


Emploi : barman


MessageSujet: Re: Semaine pourrie [ PV Jude ] Mar 10 Avr - 10:38




❝ England at the bar . ❞
- Lily & Jude -
Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving.
Je vois bien sa tête quand je pose la question et je souris, amusé, quand elle me parle d’être joueur. Evidemment que je le suis. Je ne suis pas alcoolique mais j’ai l’habitude de l’alcool, j’aime ça et je connais mes limites.  « Allez-y, faites moi goûter cette merveille, alors ! » Je sens que ça va m’arracher le gosier mais c’est le genre de brûlure que j’aime. Une première gorgée qui fait souvent mal avant d’offrir ce qu’elle a de meilleur. Le genre d’alcool qui se mérite en somme. S tu dégueules au premier goulot, c’est que tu mérites pas de savourer. Je la suis des yeux, elle revient avec une bouteille au nom que je ne connais pas et que je ne pourrais même pas déchiffrer, je reconnais juste que c’est du russe pour en avoir vu dans un bar à L.A. Elle me sert sans me quitter des yeux et là, je sais que ce n’est pas de la drague. C’est elle la boss, elle confirme. Je vais donc pouvoir lui dire si j’aime ou pas sans que ça rentre dans une oreille pour ressortir par l’autre. Je prends le verre, ça sent for, j’apprécie car même si ça donnerait juste l’impression à un novice que ça lui flingue le nez, moi ça me parle. Elle se présente : Mila, un joli prénom, ça lui va bien. Je lui sers la main, pas trop fort mais assez pour ne pas être fuyant. Je suis du genre contact ferme et honnête. « Jude, nouveau cobaye. » Clin d’œil. Je bois. Je sens la puissance du feu envahir ma trachée et descendre le long de mon œsophage. Je ferme les yeux et les rouvre en poussant un ahhh. « Forte, pas pour les petits joueurs sinon ils vont rouler sous la table avant d’avoir terminé le verre. » Je reprends une gorgée et découvre de nouvelles notes. La vodka ce n’est pas du vin mais ça n’empêche qu’aucune ne se ressemblent et que là aussi on trouve des piquettes. « Qu’est-ce qu’une russe fait à La Havane ? »  
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 275 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba
Samba

Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Re: Semaine pourrie [ PV Jude ] Mer 11 Avr - 18:08

Je lui rendis son sourire quand j'entendis qu'il voulait la goûter pure. Ah voilà donc qu'il était un joueur et bien parfait j'allais donc savoir si cette vodka valait tous les éloges qu'on m'en avait fait. Je ne l'avais pas goûte car je préférais que ce soit les clients que décident si tel ou tel alcool devait continuer à être servi dans mon bar. J'en boirais un verre ou deux plus tard quand elle se sera fait sa place ou qu'elle se sera faite rejeter.  

J'allais donc chercher la bouteille, lui servir son verre, le tout assez rapidement car je n'aime pas perdre mon temps. Je suis américaine donc élevée à la sainte maxime " Time is Money". Je ne peux m'empêcher de rigoler à sa présentation et lui serre la main en souriant. "Enchantée Jude le cobaye." Il n'avait pas un prénom courant du moins je ne me rappelais pas avoir entendu ce prénom là avant mais qu'importe chacun son originalité.  Je l'observe avec attention quand il boit la vodka et j'attends ses réactions. Quand j'entends qu'elles sont positives, je souris satisfaite de ma commande. Je savais que ce n'était pas un alcool tous publics mais comme j'ai quelques clients connaisseurs et amateurs de vodka ils devraient être content. "J'en déduis que vous êtes un vrai joueur. Merci pour l'avis je saurais donc à qui la proposer et à qui ne pas la proposer"

Il continue à boire son verre et je suis un peu impressionnée car là c'est vraiment de la vodka made in Moscow " Elle cherchait un endroit chaud et avec du soleil pour vivre et faire du business." Je disais la pure vérité, enfin une partie parce que tout ce qui concerne l'envie de s’émanciper etc ça ne le regardait pas. " C'est la première fois que vous venez dans mon bar...vous travaillez à ce fameux complexe hôtelier? Je faisais une déduction, car il n'avait pas l'air d'un touriste, ni d'un local donc...il ne me restait pas beaucoup d'options.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba
Rumba


Emploi : barman


MessageSujet: Re: Semaine pourrie [ PV Jude ] Lun 16 Avr - 12:05




❝ England at the bar . ❞
- Lily & Jude -
Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving.
Au moins ma vanne l’a fait rire. Elle est d’ailleurs très charmante quand elle sourit. Je crois voir la surprise dans son regard pour mon prénom. On l’entend peu pourtant le choix de mes parents est tiré d’une chanson des Beatles, mais encore faut-il apprécier ce genre de musique pour la connaitre. Même si pour moi qui suis British c’est une évidence. Après avoir donné mon avis sur la vodka, je lui souris et j’approuve. « Disons que je sais apprécier les bons alcools. » Je n’ajoute pas que je suis un peu un cliché anglais : chez nous on aime les pubs après le taf et on lève facilement le coude. Si je dis ça je vais passer pour un alcoolique, ce que je ne suis pas. Que fait-elle à la Havane ? Sa réponse me fait également sourire. « C’est sur que la bonne vodka ne doit pas courir les rues ici. » Au bar ce sont surtout les étrangers qui m’en demandent. Les natifs et autres hispano sont plutôt branchés rhum ou tequila. Du coup j’enchaine sur ma réponse.   « Exact. Je suis barman là-bas. » Peut-être qu’elle fait du business avec eux. Sinon, ça serait une bonne idée pour faire découvrir ses produits made in russia. On en a pas au bar. Je lui en parlerais si l’occasion se présente. Je suis pas le big boss mais j’ai un peu mon mot à dire pour mon bar, celui de l’hôtel.   « Pour la petite histoire, je suis venu en vacances à cuba et je ne suis pas reparti. Et vous, ça vous plait ici ? »  
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 275 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba
Samba

Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Re: Semaine pourrie [ PV Jude ] Mer 18 Avr - 19:17

Pour arriver à boire l'alcool que je venais de lui servir, il fallait être un connaisseur. Donc quand il me dit qu'il appréciait les bons alcools je n'étais pas surprise. ENFIN quelqu'un qui savait apprécier sans que je doive expliquer comment c'était fait, les saveurs qu'on y trouvait etc. "Alors on va bien s'entendre." Ici il est vrai que la vodka n'était pas l'alcool national et c'était bien normal. C'était d'ailleurs une des raisons qui m'avais fait choisir Cuba. Arriver à faire connaitre cet alcool et leur montre qu'il y avait tout aussi bon que le rhum et la tequila.

Par contre j'étais une mauvais ambassadrice car j'étais littéralement tombée amoureuse de la tequila. Je buvais de la tequila sunrise presque comme un jus de fruit. Bien sur je le faisais pas à mon bar mais quand je sortais ou chez moi quand j'avais envie de me faire un petit cocktail frais et sympa. Je lui souris contente d'avoir deviner son emploi et ce n'était que maintenant que je remarquais son accent qui n'était vraiment pas Cubain. "Belle histoire, le coup de foudre pour l'île?"

Je lui resservi un verre en lui expliquant que cette fois c'était une vodka plus légère, tout public on va dire, je m'en servis un aussi. Normalement dans les bars on ne devait pas boire avec les clients mais ici c'était mon bar donc mes règles. "Je trouve que c'est sympa oui, les gens sont souriants, aiment faire la fête, ne font pas ds histoires pour rien. C'est reposant par rapport à mon dernier emploi. Et puis...le soleil, les plages, comment ne pas aimer? " Moi le cachet d'aspirine j'avais même réussis à prendre des couleurs et je trouvais ça génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana





MessageSujet: Re: Semaine pourrie [ PV Jude ]

Revenir en haut Aller en bas

Semaine pourrie [ PV Jude ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [#12 Photos de la semaine] Les orgasmes de Tom sur scène !
» [#5 Photos de la semaine] Tom sans ses casquettes
» [#4 Photos de la semaine] Bill, Tom, Georg & Gustav bébés
» [#3 Photos de la semaine] Les grimaces de Bill, Tom, Georg & Gustav
» Le plan de la semaine 20 - Harmonica C - Tous niveaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
El Mundo
 :: Cuba :: Havana :: Bars & restaurants :: Le Manhattan
-