AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Fight again - Lily & Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Fight again - Lily & Will Lun 2 Avr - 10:25


Physiquement, les talents de William auraient pu se deviner, observé par un œil expert. Sa musculature n'était pas impressionnante, mais il avait cette façon de se mouvoir propre aux prédateurs, prêts à bondir à tout instants. Il n'en avait pas conscience lui-même, car cette attitude lui était venue naturellement, après des années à évoluer dans un environnement où la violence déterminait la loi des plus forts.
Si le O'Malley n'avait jamais été un monstre formé à la salle de musculation et aux protéines en poudre, il n'en était pas pour autant en reste lorsqu'il s'agissait de véritables entrainements, rendus obligatoires par le contexte et les évènements. Il connaissait ses capacités dans ce domaine : il avait la technique de combat qui se développait dans la rue, brutale, efficace, sale souvent.

Et il avait peur que ceci ne le trahisse, et regrettait déjà la proposition spontanée et irréfléchie qu'il avait fait à Lily de l'aider. Et pourtant, il savait bien que les meilleures techniques pour se défendre étaient celles-ci, les plus intuitives, simples... Mais comment expliquer qu'il les maitrise, lorsque personne ne les enseignait jamais dans un cours classique de lutte ?
Il était incapable de lui expliquer un parfait mouvement de boxe, par contre, il pouvait lui montrer comment donner un coup de poing qui la libérerait d'une quelconque emprise en faisant le maximum de dégâts - choque qui lui aurait surement couté sa licence si elle participait à un championnat officiel, brisant ainsi toutes les règles.

    - Salut ! Bien dormi ? Sourit-il en voyant approcher la jolie blonde, à l'endroit où ils s'étaient donné rendez-vous sur la plage, loin des touristes. Prête à apprendre comment faire souffrir les pervers ?


Avant qu'elle arrive, William en avait profité pour faire un petit jogging dans le sable, et quelques mouvements pour s'échauffer. Même de bon matin, la température l'avait forcé à quitter son tee-shirt pour découvrir son torse bien découpé, chose qui n'aurait guère pu se deviner sous son uniforme de travail ou ses habits larges.
Il n'avait pas de quoi avoir honte face aux éphèbes de la zone bronzage, même si c'était bel et bien le dernier de ses soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Mer 4 Avr - 15:01

Fight Again Will & Lily
La veille, William était passé au bar de la plage pendant que Lily y était afin de l'informer qu'il était disponible le lendemain pour la séance qu'il lui avait proposé lors de leur première rencontre.
Séance de quoi au juste ? Lily avait zappé ce détail. Après le départ du jeune homme, elle était resté sceptique à ce sujet. En fait, elle ne savait plus vraiment ce qu'il lui avait proposé. Et elle se serait retrouvée bête si elle lui avait posé la question. Elle avait donc acquiescé et donné son aval pour l'heure et le lieu de rendez vous.

Une bonne partie de la nuit, elle s'était remémorée leur discussion, et elle avait fini par s'endormir lorsqu'elle s'était enfin souvenu de sa proposition. Seul bémol : elle ne savait absolument pas ce qu'il allait lui faire faire, apprendre ou autre.
Au matin, elle était partie avant le réveil de ses colocs. Qu'aurait-elle dit à Calliope ? « Oh j'ai rendez vous avec ton copain, ça te dérange pas j'espère ? » Idiote ! Elle s'en voulait beaucoup. Elle avait l'impression de trahir son amie. Elle se promis de lui en parler le soir même afin qu'il n'y ait pas de quiproquos entre elles, et surtout pas entre elle et Will.

Pour l'occasion, et sans autre information sur le sujet qu'ils allaient abordés, elle avait enfilé un legging court, des baskets, une brassière de sport et une veste assortie. Elle représentait la sportive comme n'importe quel vacancier qui faisait un footing de bon matin. Ses cheveux étaient attachés en une petite queue de cheval. Elle arriva au point de rendez-vous en courant à petite foulée.

William était déjà là, torse nu. C'est à peine si elle l'avait reconnu sans ses vêtements. Elle était restée à le regarder pendant de longues secondes avant que son cerveau ne lui envoie l'info « C'est Will .. c'est Will .. c'est Will »

« Oh ! Déjà là ? »

Lui dit-elle en s'approchant, marchant ainsi sur le sable de la plage, sentant les grains se frayer un chemin dans ses chaussettes
« Heu ouais … et toi ? »

En réponse à sa demande si elle avait bien dormi, sans toutefois lui dire qu'elle s'était posée milles questions sur ce rendez-vous. Elle se pencha en avant pour retirer ses baskets et ses chaussettes qui n'étaient pas d'utilités sur la plage

« J'ai pas l'habitude de te voir sans fringues »
Dit-elle en se redressant, avec un sourire amusé

« Rassure moi, tu vas pas me proposer d'aller dans l'eau, j'ai pas pris de maillot »
Elle dézippa sa veste pour montrer une brassière noir en dessous

« Je savais pas trop quoi mettre parce que je ne sais absolument pas ce que tu comptes m'apprendre, mais je suis prête !  .. enfin, je crois »

Moins sûre d'elle, elle se gratta le front, et attendit les instructions de son partenaire.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Sam 7 Avr - 8:46

Concentré sur sa promesse et les problèmes techniques que celle-ci pourrait engendrer sur la révélation de son passé, William n'avait pas songé une seconde à ce que Calliope aurait pu penser de cette rencontre matinale, qui risquait de déraper en corps en corps. Il n'avait pas non plus pensé à mal en retirant son haut, juste parce qu'il avait trop chaud et que le poids du tissu devenait insupportable sur sa peau humide de sueur.
En voyant Lily arriver avec une mine embarrassée, la réalisation de son erreur lui vint à l'esprit : comment la Sattler aurait-elle interprétée la scène ? Sa colocataire lui en avait-elle parlé ?
Le O'Malley regretta de ne pas l'avoir fait lui-même, car la logique aurait voulu sans doute que, n'ayant rien à se reprocher, il lui en parle ouvertement.

    - Je me suis levé un peu plus tôt pour profiter de la fraicheur... Mais ça dure jamais très longtemps, expliqua-t-il, en se rapprochant lui aussi pour arriver à sa hauteur. Il ne cherchait pas à l'intimider, et encore moins à la séduire, mais l'exercice exigeait une certaine proximité, pour pouvoir la contrer. Ah oui... Il faut dire que j'enlève rarement mes habits au boulot. Mais bon, avec ton boulot, tu as du en voir d'autres, ça t'embête pas, si ?


C'était une vraie question. Il ne voulait surtout pas qu'elle soit mal à l'aise, et pour ça il était prêt à remettre son tee-shirt, malgré que celui-ci soit désormais couvert de sable, collé par l'humidité. A vrai dire, il se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de ne jamais lui rappeler qu'il lui avait proposé une leçon, surtout devant l'air étonné qu'elle avait fait lorsqu'il lui avait donné ce rendez-vous la veille. Les gens oubliaient toujours plus vite que lui ce genre d'accord... Alors que Will était incapable de passer à autre chose tant qu'il n'avait pas tenu parole.

    - Si on se mouille, je peux t'assurer que tu sècheras en quelques minutes... Je crois qu'ils prévoient la journée la plus chaude de la saison, aujourd'hui, déclara-t-il, avec une lueur amusée dans le regard. Il se moquait toujours de voir les femmes avoir tant de considérations pour leurs vêtements, alors qu'il se serait jeté à l'océan sans hésitation s'il le fallait, quel que soit son accoutrement. Le matériel avait certes de l'importance à ses yeux, mais pas au point de se stresser pour des détails de ce genre. Et bien, j'imagine qu'une agression peut survenir à n'importe quel moment, donc tu peux avoir des talons ou une robe, et il faudra savoir te débrouiller ! On ne peut pas passer sa vie sur ses gardes, mais il faut réagir vite à la moindre menace...


Disant cela, il passa rapidement sur son coté, et lui ceintura la taille, en se plaçant derrière elle, hors de portée, juste pour vérifier ses réflexes, et l'étendue du travail qu'il aurait à accomplir pour l'aider à se protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Dim 15 Avr - 18:15

Fight Again Will & Lily
Si Lily en avait eut la force, elle se serait levée tôt elle aussi. Pour profiter également de la fraîcheur matinale. Car, cette journée était prévue une des plus chaude de la saison. Mais dans son esprit, elle n'aurait pas à subir la grosse chaleur. Elle passerait quelques heures avec Will et partirait ensuite se rafraîchir à la plage ou à la piscine ou encore, restée assise devant le ventilateur de sa chambre en sirotant un verre de vin blanc frais. Ou pas … elle aimait vivre l'instant présent sans prévoir à l'avance ce qu'elle ferait.

Et ce qui allait se passer là, si elle avait imaginé un instant ce que William allait lui faire involontairement, elle ne serait peut-être pas là.
Le fait qu'il soit torse nu devant elle ne la dérangeait pas. Mais machinalement, ou instinctivement, alors qu'il s'était approché d'elle, elle, elle s'était reculé d'un pas. Les réactions de la blonde suite à son traumatisme passé, revenaient sans qu'elle puisse les contrôler.

« Non, bien sur que non ! Voyons ! On est sur une plage et la logique veut qu'on soit en maillot de bain, torse nu, ou autre. Et au bar on est en tenue adapté .. c'est juste que toi, je t'ai vu le peu de fois vêtu jusqu'au cou »

Elle ferma d'un coup sec le zip de sa veste, comme pour se protéger. C'était étrange mais elle se sentait mal à l'aise maintenant. La façon dont Will c'était approché d'elle, lui avait rappelé Clyde et sans le vouloir, elle avait peur. Il agissait ainsi lorsqu'il voulait l'amadouer pour ensuite la frapper. Elle savait au fond d'elle que c'était fini, que William ne lui ferait pas de mal. Pour elle, il y avait entre eux un début d'amitié. En fait, elle l'espérait au fond d'elle. Cette idée lui plaisait d'être ami avec un homme qui l'aiderait à affronter son passé. Mais Will n'était pas au courant, et le fait qu'il puisse la laisser tomber en sachant ce qu'elle avait vécue la terrifiait.

La blonde mit profondément les mains dans les poches de sa veste, serra fortement les poings et prit une profonde inspiration « Calme toi Lily .. calme toi » Elle souffla et s'efforça de sourire en levant la tête pour regarder le brun

«Je sais mais n'empêche que ce n'était pas prévu au programme ! Alors au cas où .. je préfère te le rappeler »

Voilà, c'était dit. Maintenant il fallait passer aux choses sérieuses. Et Lily aurait préféré discuter encore longtemps, car oui, ça lui permettait de ne pas revivre la souffrance surtout lorsqu'il évoqua l'agression. Elle se raidit et retint son souffle. Si, depuis des mois elle était continuellement sur ses gardes, craignant de voir Clyde surgir à Cuba, sur cette île, au bar ou à un coin de rue. Elle ne savait pas comment elle réagirait si ça venait à être le cas. Elle serait pour sur, tétanisé.

Le contact du bras de Will autour de sa taille lui coupa le souffle. Elle écarquilla les yeux et ouvrit la bouche pour crier, mais aucun son ne sorti. Durant l'espace de quelques longues secondes, sa vie défila devant ses yeux. Pas toute sa vie, non, mais Clyde.
Clyde qui l'agrippe par la taille, la soulève et la jette contre un mur. Son corps qui retombe lourdement sur le sol et ses pieds venant frappé son ventre, tuant ainsi le petit être qui poussait en elle et qui n'est plus là.

Lily posa ses mains sur l'avant bras de Will et serra fortement tout en essayant de dégager sa prise

« Lâche moi !.. tu me fait mal !... Clyde s'il te plaît ne fait pas ça .. arrête ! »

Elle ne savait pas ... elle ne savait plus où elle était. Lorsque Will lâcha sa prise, elle tomba à genoux sur le sable, se retourna vers lui, les yeux empli de larmes, de frayeur, de stupeur. Elle recula sur les fesses, essayant de s'éloigner de lui

« Ne me fait pas de mal .. ne m'approche pas »

Le visage de Clyde avait prit la place sur celui de Will qui s'effaça doucement. Lily reconnu le brun et son cœur se déchira

« Will .. »

Dit-elle dans un souffle
« Pardon .. je ... »

La blonde secoua la tête et fondit en larmes, ses bras entourant ses genoux, le visage enfoui dans ceux-ci … elle qui pensait avoir vaincu son passé venait de le revivre en un instant et cela lui fit atrocement mal.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Mer 2 Mai - 21:50

Si William avait perçu le léger geste de recul de Lily, il n'y avait porté guère d'attention... Dans un autre contexte, bien entendu, ses sens auraient été alertes, car ce genre de réponse à l'intimidation ne pouvait que signifier un danger, d'une quelconque sorte.
Malheureusement, le O'Malley avait baissé sa garde, et était persuadé qu'il n'y avait rien à craindre d'une serveuse, qui en plus lui avait quasiment réclamé ce service... Alors il ne faisait que lui obéir, en procédant à une mise en situation pratique : ne l'avait-elle pas voulu ? Dans chaque scénario qui impliquait une défense, il y avait forcément pour base une forme d'attaque... Ils ne pouvaient pas éviter cette étape, s'ils tenaient vraiment à s'entrainer sur ce problème.

    - Du calme, Lily, du calme ! S'exclama-t-il immédiatement en levant les bras en l'air et faisant un pas pour s'éloigner, dès les premiers cris de la blonde. C'est bon, c'est fini, je t'ai lâché !


Il la fixa un instant avec effarement tandis qu'elle tombait à genoux devant lui, l'air totalement perdue. Un regard sur le coté lui apprit malheureusement que la scène n'avait pas échappé à quelques témoins curieux, cherchant à jouer les justiciers malvenus... Une grimace déforma les traits de Will, qui comprenait petit à petit l'ampleur des ennuis qu'il venait de s'attirer, et qui étaient bien pires que tout ce qu'il s'était imaginé avec effroi... Et malgré ce qui s'abattait subitement à cause d'elle sur ses épaules, Will ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour cette réaction intrigante.
Elle l'avait appelé Clyde, et pendant quelques secondes, il avait cru deviner dans ses prunelles qu'elle ne le reconnaissait pas, comme si elle s'était déconnectée de la réalité.

    - Laisse cette fille tranquille, sale con ! L'insulta un kéké des plages, en s'approchant d'un air dominant, faisait rouler ses muscles d'un air menaçant, en se postant devant la blonde toujours au sol, qui venait de fondre en larmes. Ne vous inquiétez pas mademoiselle, il vous touchera plus... Ajouta-t-il à l'intention de la King, sur un ton légèrement plus doux, mais toujours aussi supérieur.


Sa bande venait d'arriver pour entourer le périmètre, histoire de prouver qu'ils ne laisseraient pas Will s'en sortir si facilement, et sans une punition proportionnelle à leur nombre. Le O'Malley, tristement pour lui, n'était pas du genre à essayer d'argumenter raisonnablement avec quiconque tentait de l'impressionner avec la force, et ceci même s'il savait être dans le bon...
Il leva donc les poings, près à en découdre, un frisson d'adrénaline vibrant sur sa peau brulante... L'habitude revenait trop vite, il était à l'aise, dans son élément, face à une lutte déséquilibrée qui ne faisait qu'attiser son esprit de compétition. L'instinct de survie était ancré au fond de son être, si bien qu'il ne pouvait que le laisser s'exprimer, quitte à se découvrir totalement aux yeux des témoins. Il était ce gamin élevé pour ne jamais fuir devant l'adversité.

L'expression de froide acceptation de son visage fit frémir une seconde le justicier improvisé.
Will se rendait bien compte que blesser un vacancier lui vaudrait son travail, tout ce pour quoi il avait travaillé si dur... Mais sa nature contredisait sa raison.
Et s'il devait tout perdre... Il allait faire en sorte que chaque coup soit mémorable, et le spectacle digne d'une fin en apothéose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Mar 8 Mai - 23:00

Fight Again Will & Lily
Lily était complètement perdue, effrayée, déstabilisée. Dans sa tête, les souvenirs s'enchaînaient, des cris, des pleurs, de la douleur. La blonde n'arrivait pas à se remettre à la réalité. Ses bras entourant ses genoux, assise sur le sable, elle se balançait d'avant en arrière, recroqueviller comme une enfant qui aurait fait une bêtise et qui attendait, avec effroi, la sentence de ses parents.

En une fraction de secondes, ce qu'elle essayait d'oublier, d'occulter dans un coin enfoui de sa mémoire, venait de refaire surface par une simple prise à la taille. Cette peur qui la rongeait qu'un homme tel que Clyde pouvait lui faire du mal était toujours encré en elle, dans sa peau et dans chaque partie de son corps.

Pourtant, Clyde n'était pas là, et à présent c'est William qui la regardait avec une incompréhension compréhensible pour lui. Il ne connaissait pas son histoire et il était tout à fait logique qu'il fut stupéfait par la réaction de la blonde.

Alors qu'il essayait de la rassurer, des inconnus approchèrent au cri pousser par la King. Compréhensible encore une fois.
La jeune femme entendait les voix mais la netteté des mots n'atteignaient pas son cerveau. Les voix étaient juste celles de sa tête, ce jour où elle a cru mourir sous les coups. Et puis elles s'élevèrent plus distinctement. Ce n'était pas Clyde, ni ses potes de ce jour là. Non, les voix étaient étrangères.

Lily releva ses yeux, lentement, les cligna tout en regardant les silhouettes. Un homme d'une corpulence assez épaisse se tenait devant elle, il cachait celle de Will.
La blonde chercha le regard du jeune homme, confuse par ce qu'il venait de se passer. Elle voulait le rassurer, lui dire que ça allait, qu'il n'était pas responsable de ce qu'il venait de se passer. Elle se releva maladroitement, s'essuya les joues tout en y collant des grains de sable, et se plaça sur le coté pour voir William. Ce qu'elle vit la terrifia. Le brun se tenait les poings en l'air prêt à en découdre avec les gaillards qui se tenaient devant lui.

Les yeux écarquiller, Lily s'interposa entre eux

« Arrêtez ! Vous n'allez pas vous battre ! Je vais bien ! »

Dit-elle en regardant tour à tour les hommes, les bras tendu vers les uns et vers Will

« Cet homme est mon ami, il ne m'a rien fait fait, il m'aide juste à aller mieux »

Cela pouvait paraître confus dis dans ce sens mais comment expliquer la situation alors qu'elle même n'arrivait pas à la décrire

« Ecoutez .. je vous assure que ça va .. je peux pas vous expliquer ce qu'il c'est passé mais s'il vous plaît, laissez moi gérer ça, d'accord ? »

Les hommes ce sont regardé avec un air ahuri, l'air de celui qui vient d'être prit pour un con, et c'est le sentiment qu'ils avaient à cet instant

-Si vous aimez vous faire frapper débrouillez vous toute seule ... allez viens on s'barre

Aimer se faire frapper, cette constatation fit froid dans le dos de Lily. C'est ce que certain pourrait croire, vu qu'elle est resté avec son bourreau durant deux ans.
Les hommes partirent et Lily, après être resté plusieurs secondes à les regarder, fini par se tourner vers William

« Ca va ? »


Demanda-t-elle inquiète, avant de reprendre, d'une façon maladroite et gênée

« Je suis désolée, ça ne devait pas se passer comme ça, je ne m'attendais pas à ça c'est une partie de mon passé qui … enfin … »

Elle ne trouva pas les mots pour justifié cette peur qu'elle ressenti plus tôt, et peut-être même que Will n'avait pas envie de l'entendre ni même de rester, alors elle attendit une réaction de sa part.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Mer 9 Mai - 22:04

L'adrénaline brulait les veines de Will, et lui apportait un sentiment de puissance bien trop satisfaisant pour y résister. Il se souvenait la sensation des coups donnés, des coups reçus, et il ne savait plus trop lesquels il recherchait. La souffrance faisait partie de son plaisir... Il avait toujours eu l'impression de la mériter, en quelque sorte, ou qu'elle rendait ses succès plus légitimes, d'une manière tordue. Un psychiatre aurait surement eu des années de dure thérapie à pratiquer entre ces deux-là, qui se tenaient sur la plage, chacun enfermé dans son monde, un univers violent, brutal, dans lequel ils se retrouvaient, et dont ils voulaient s'échapper, en même temps - un refuge familier et un enfer à la fois.
En quelques secondes, pourtant, l'intervention de Lily avait sauvé William d'une issue qui n'aurait pu être positive pour lui... Les pseudos justiciers se détournèrent, rendant inutiles les poings qu'il brandissait, réalisant soudain qu'il se tenait au bord du précipite, et y échappait de justesse.

    - Je... Commença-t-il, évaluant soudain la question que venait de lui poser la blonde. Est-ce que LUI il allait bien ? A vrai dire, il ne savait pas vraiment. Il réalisait que la menace de son passé était toujours là, enfouie en lui, et que seul, face au danger, il aurait cédé à ses pulsions... Rien de très rassurant, et il craignait de devoir faire sa propre introspection. Et toi ?


Il se laissa à son tour tomber dans le sable, un peu ahuri. Il avait l'impression de se réveiller d'un reve particulièrement éprouvant, un cauchemar qui l'avait vidé de son énergie mentale. Il inspira longuement, le regard porté sur les vagues, avant de se tourner de nouveau vers sa compagne d'entrainement, si leur entrevue pouvait encore être qualifiée ainsi.

    - Tu m'as appelé Clyde, affirma-t-il. Tout ça... J'veux dire, vouloir se défendre... C'est juste pour donner une leçon aux pervers qui trainent dans le bar, ou bien... Il laissa sa phrase en suspense. Il n'était pas certain de vouloir s'engager sur la route des confidences. Il ne croyait pas pouvoir aider dans une pathologie qui semblait si oppressante et grave. J'suis désolé.


Il soupira. Il avait eu besoin de s'excuser, pour tous les connards qui provoquaient ce genre de réactions, pour toutes les filles traumatisées par des évènements qui n'auraient jamais du se produire. William était sincèrement désolé pour l'humanité, de tomber si bas, et pour toutes les fois où il n'avait pas su réagir en étant témoin d'actes qui dépassaient les limites qu'il imposait lui-même à sa morale.
C'était ça, aussi, la loi des rues de Chicago. Les individus n'étaient pas toujours traités en temps que tels... L'argent possédait les uns, la drogue et autres addictions les autres... Et au milieu de ce joyeux bordel, des petits gars comme lui tachaient de s'en sortir, sans écoper de blessures mortelles, à l'âme ou au corps. Mais personne ne s'en sortait jamais sans cicatrices permanentes.

    - T'as pas... T'es pas obligée de me dire... Mais p't'etre que ça t'ferait du bien d'en parler à quelqu'un, au lieu de vouloir te battre... C'est pas forcément la solution, tu vois, dit-il sans grande conviction, en traçant des cercles avec son doigt à coté de sa jambe, d'un air détaché. Il ne voulait surtout pas la pousser aux confidences, parce qu'il ne se sentait pas la bonne personne, il ne savait pas gérer ce genre de choses. Lui, justement, il tapait pour régler les problèmes, et parler d'émotions était loin hors de ses compétences. C'est vraiment du passé ?


Il la fixa avec intensité, bien déterminé à connaître au moins cette réponse. S'il ne pouvait rien contre les fantômes qui hantaient l'esprit ou le cœur, il venait néanmoins de prouver qu'il ne craignait pas les enflures en chair et en os. Et si la vengeance était une option rassurante, elle était toujours envisageable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Sam 12 Mai - 13:40

Fight Again Will & Lily
La réaction de Will ne se fit pas attendre, il était tout aussi ahuri et surprit qu'elle. Elle le regarda baissé les poings, elle aurait même pu l'aider à le faire si il n'aurait pas bouger. Mais elle tremblait tellement qu'elle n'arrivait plus à lever ses bras. Le temps que l'adrénaline et le stresse retombe, elle resta droite comme un "i" répondant toutefois à sa question

« Ca va » Dit-elle avant d'ajouter tout en se laissant choir sur le sable, son corps perdant ses forces, prenant soudain conscience du risque qu'il venait de prendre, pour elle ou à cause d'elle « Tu étais prêt à te battre ? Tu sais que tu risquais gros en faisant ça ? Je m'en serais voulu si il te serait arrivé quelque chose par ma faute ! »

Lily suivi de la tête le mouvement du brun lorsqu'il se posa à coté d'elle. Machinalement, elle regarda par dessus son épaule, cherchant du regard où se trouvait les hommes, afin de voir si ils étaient loin, parti ou encore dans le coin « Je pense pas que tu aurais fait le poids face à ce colosse » dit-elle en cherchant les silhouettes qui se trouvaient à présent hors de son champs de vision « Il était quand même plus costaud que toi » s'exclama-t-elle avec amusement, en se penchant légèrement vers Will, pour qu'il soit le seul à l'entendre.

« Oooh... » elle l'avait appelé Clyde... Lily resta quelques secondes plongé dans le regard devenu sombre de son camarade, avant de détourner ses yeux bleus vers la mer. Elle chercha dans ses souvenirs, ne se rappelant plus dans l'immédiat l'avoir fait, mais, très vite elle reprit « Oui .. j'me souviens .. ta prise en fait, c'est ça qui m'a fait me rappeler ce moment si … douloureux... » une expression d'extrême souffrance déforma les traits fins de son visage « C'est pour me protéger de lui … ».

Le silence se fit durant plusieurs secondes et lorsqu'elle détourna son regard de l'horizon, pour regarder de nouveau le brun, ses yeux étaient plus sombre et larmoyants

« Je veux pas que tu sois désolé, j'aurais aimé à cette époque que quelqu'un comme toi agisse de cette façon pour m'aider, pour me protéger, mais aucunes des personnes dans l'entourage de Clyde n'a lever le petit doigt pour le faire. Il était le boss, il faisait la loi et personne n'osait lui tenir tête »

Elle leva les épaules, résignée et poussa un soupir, avant de baisser le regard sur les mouvements que faisait Will avec son doigt, traçant des cercles sur le sable. Elle resta captivé par ce simple geste qui, il fallait bien l'admettre, la détendait plus que nécessaire

« J'ai aimé .. plus que de raison, un homme qui au final ne m'aimait pas. Je ne cherche pas à me battre, j'en serais incapable, je veux arrêté d'avoir peur, arrêté d'être parano .. il suffit qu'un regard un peu trop insistant se pose sur moi pour que je m'imagine que cette personne le connaît, et qu'il lui dira où je suis. J'ai peur de le voir resurgir dans ma vie, qu'il vienne me détruire à nouveau, comme il a détruit l'enfant que je portais ce jour là.... »

A aucun moment elle ne lui avait dit qu'elle avait été battu, mais elle se doutait bien qu'il comprendrait.

De ses mains elle essuya ses joues, les larmes coulaient malgré elle. Elle aurait dû être mère depuis quelques semaines, mais le destin en a voulu autrement. Après avoir prit une profonde inspiration et s'être redressée, lâchant du regard la main de William, elle le regarda de nouveau, restant à soutenir ses yeux couleur noisette

« Ce sera du passé quand j'aurais trouvé celui qui m'offrira un bel avenir, remplit d'amour et qui saura me protéger .. enfin je l'espère … même si j'ai peur de m'investir et de souffrir encore, je vais avoir du mal à refaire confiance et à m'ouvrir à un autre homme tu sais...Et toi, c'est quoi ton histoire ? »

Si ils étaient dans les confidences, autant qu'il fasse de même avec elle. Après tout, si le destin l'avait mit sur son chemin, c'est qu'ils avaient peut-être besoin l'un de l'autre pour avancer dans cette nouvelle vie.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Sam 19 Mai - 8:10

William hocha la tête d'un air à la fois déterminé et un peu gêné quand la blonde lui demanda s'il avait vraiment compté aller jusqu'au bout et se battre... Malheureusement, le O'Malley connaissait la réponse à cette question, qui entrainait bien trop de conséquences : oui, il n'aurait pas reculé, car c'était ancré dans son être. Et cette évidence, qui lui semblait insurmontable, l'effrayait, car elle signifiait qu'à n'importe quel moment, il était capable de briser toutes ses ambitions, sur un coup de sang.
Mais la priorité n'était pas à lui et ses prises de conscience pour l'instant, mais plutôt à Lily King, qui visiblement affrontait un démon bien plus dangereux que lui, et qu'elle maitrisait aussi peu. Il sourit donc d'un air énigmatique à la comparaison peu flatteuse que la demoiselle faisait de lui et du "colosse", comme elle l'avait appelé, qu'il était certain de pouvoir allonger à la moindre occasion - en priant pour que celle-ci n'arrive jamais.
Malheureusement, William craignait bien que l'histoire ne s'arrête pas là... Peu de gars de ce genre reculait devant un affront, au risque de perdre leur pseudo honneur. Le technicien n'aurait pas été surpris de le croiser à nouveau au détour d'un bungalow... Et il fallait alors espérer que la rencontre se passerait sans témoins pour leur nuire, si l'homme en question ne rameutait pas ses sbires ou sa foule d'admirateurs transis.

    - Tu veux dire que... Ton copain te battait ? Reformula le O'Malley, pas très sur d'avoir tout compris, car les explications de Lily partait dans tous les sens. Elle ne disait pas clairement que l'homme qui lui avait fait perdre son enfant était également le père, ou que c'était lui qu'elle avait aimé... Mais à la souffrance sur son visage, William devinait que seul ce sentiment d'amour bafoué par celui-là même dont il était l'objet pouvait causer une telle douleur. Hey, personne ici ne laissera faire ça... Regarde ce qui vient de se passer. Tous les hommes ne sont pas des lâches.


Il avait presque du mal à faire un compliment à celui qui avait failli être son adversaire, mais il fallait admettre qu'il avait réagit en voyant une femme se faire visiblement malmener... On ne pouvait pas lui enlever cet acte héroïque, qui aurait du être normal, ou une généralité.
Ce qu'il voulait vraiment exprimer, par ailleurs, était le fait que lui serait là, si jamais ce Clyde venait à refaire surface. Il n'avait bien sur jamais cautionné les violences faites aux femmes, et ne le ferait jamais. Ainsi, derrière la jolie serveuse, se cachait aussi une fuyard... Plus proche de lui qu'il ne l'avait d'abord pensé, à croire que Little Havana était un sanctuaire pour ceux qui voulaient retrouver une nouvelle vie. Il lui sourit gentiment. Il n'était pas prêt, quant à lui, pour trahir sa couverture, alors qu'il avait été sur le point de la perdre quelques minutes plus tôt.

    - Une autre façon de faire serait de le retrouver, non ? Lui proposa-t-il, inspiré par les stratégies qu'il avait toujours employées pour faire payer les mauvais clients de ses fréquentations peu recommandables. Si toi tu sais où il est, ce qu'il fait... Tu n'auras pas à craindre de le revoir.


Le doute était toujours le pire, l'incertitude pouvait rendre fou. William n'osait pas aller au bout de sa pensée, pour ne pas que Lily réalise à quel point il était sérieux quand il levait les poings. A la vérité, dans un autre contexte, le O'Malley aurait proposé l'élimination pure et simple du danger. Attraper ce Clyde, et le faire disparaitre définitivement... Il n'avait jamais directement fait cela, mais il avait de nombreux contacts que la tâche ne rebutait pas, et il n'aurait eu aucun scrupule à leur donner l'identité d'un assassin d'enfant, qui s'en prenait aux plus faibles.

    - Je suis sûr que quand tu seras avec le bon, tu n'auras aucun problème de confiance... Je crois que le véritable amour rend tout facile, peut-être même trop, plaisanta Will, avec ses airs de romantique exagérés. Même s'il en riait, il n'en restait pas moins persuadé de la chose... Il s'en rendait lui-même compte, au fur et à mesure qu'il se laissait aller, et se prêtait à ce bonheur avec Calliope. Oh moi tu sais, je suis un mec sans histoires... Enfin, disons que j'essaye de les éviter, sauf quand je tombe sur une blonde en détresse.


Il lui adressa un clin d'oeil joueur, pour dédramatiser, et surtout distraire de cette discussion qui pouvait le desservir. Ce n'était pas vraiment la King qui était en cause : il aurait contourné les choses avec la Sattler d'une façon semblable... Il ne pouvait pas se permettre un écart. S'il finissait de nouveau dans la rue, ou en prison, il savait qu'il en mourrait surement, cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Lun 21 Mai - 18:34

Fight Again Will & Lily
Lily s'était allée aux confidences. Pour sa part en tout cas. Elle n'avait pas prévu ça, mais les choses en avait été autrement. C'était comme si elle en avait besoin. Non, en fait ça lui faisait un bien fou.
Certes, ses explications n'étaient pas complète, elle n'allait pas droit au but, mais elle pensait vraiment que William comprendrait. Alors, lorsqu'il lui demanda si elle avait été battu, Lily ressentie un effroyable frisson parcourir son corps.
Elle avait du mal à l'avouer clairement. Elle se souvint des émissions qu'elle avait vu en sortant de l'hôpital, ou des articles qu'elle avait lu. Certaines femmes dans son cas disaient clairement qu'elles étaient des femmes battues. La King elle, n'y arrivait pas.

« Il me battait oui … les six premiers mois ont été parfait .. c'est après que le pire est arrivé »

A son tour, elle se concentra sur le sable, prenant une poignée dans sa paume, elle le regardait coulé sur le sol et former ainsi une petite colline

« Au départ, je pensais vraiment qu'il m'aimait, qu'il tenait à moi, il me le prouvait chaque jour avec des petites attentions, des cadeaux, des repas, des câlins .. c'est quand je lui ai proposé d'emménager chez moi qu'il a changé … ça a commencé par des réflexions sur ma tenue, ma coiffure, mon maquillage, mes chaussures. Un appel entrant, un texto reçu et puis les coups ont commencés à tombé pour une bière pas fraîche, un repas froid, un retard pour rentrer à la maison .. j'en passe parce que la liste serait longue. J'ai souvent entendu dire sans vraiment qu'on me le dise, pourquoi rester avec un homme tel que lui ? Je me suis longtemps posé la question. En fait je pensais pouvoir l'aider à aller mieux. Je savais qu'il avait eu un passé difficile, mais il ne s'était jamais vraiment ouvert à ce sujet. Au fur et à mesure que le temps passait, je n'en ressentait plus la douleur, jusqu'à ce fameux soir où il m'a détruite. »

La jeune femme haussa les épaules. À cet instant elle ressentait plutôt de la haine envers son ex, mais elle voulait surtout aller de l'avant et reprendre sa vie en main.

« Je ne pense pas que des cours comme tu le penses pourraient m'aider, sauf si ça me permette d'extérioriser toute cette colère que je contiens et que je n'arrive pas à sortir. »

Dit-elle en relevant son visage vers son voisin.

« Quand on a parlé de défense, je ne sais pas à quoi je m'attendais vraiment. Je pensais que tu allais me parler de certaine manière d'agir, de faire ou de dire qui pourrait m'aider mais pas ça, j'ai été surprise »

Se défendit-elle, parce que sa réaction avait été disproportionné sûrement pour Will, mais pour elle se fut un déclencheur de remonter de douloureux souvenirs.

« Je m'en rend compte et je t'en remercie, tu me donnes de l'espoir sur la gente masculine, en espérant qu'ils soient nombreux à être comme toi, et en voyant la réaction de ses hommes ça fait chaud au coeur »

Le retrouver ? Lily se raidi aux paroles de William. Même si elle savait qu'il n'avait pas tort, elle ne s'en sentait pas prête

« Non .. non j'ai … je … c'est trop tôt .. et je ne saurais pas quoi lui dire … j'ai peur qu'il ait encore ce pouvoir sur moi et que je retombe à être son esclave .. »

Car oui, c'était ainsi qu'elle s'était vue et sentie durant tout ces mois passés.

« Je sais où il se trouve, mais je ne veux pas qu'il sache où moi je me trouve, tu comprends ? »

C'était sa hantise, lorsque un téléphone était pointé sur elle, ou qu'un flash l'éblouissait, elle appréhendait de voir débarquer Clyde à cause d'une photo traînant sur n'importe quel réseau

« Je l'avais trouvé le véritable amour, il y a une dizaine d'années, mais il ne m'a plus jamais donné signe de vie, je me suis rendue compte que les contes de fées n'existaient que chez Disney »

Elle sourit, soulagée de prendre une autre tournure dans leur discussion, et lui mit un coup d'épaule amical sur ses dernières paroles, néanmoins, même si il ne lui dirait pas clairement la vie qu'il laissait derrière lui, Lily se souvint qu'il avait presque évoqué la prison lors de leur première rencontre. Mais étant donné qu'il n'en dit rien, elle ne chercha pas à en savoir plus. Chacun avait droit à avoir son jardin secret, et Lily n'était pas du genre à juger une personne sur ce qu'elle avait fait par le passé, mais sur ce qu'elle faisait dans le présent

« Dites moi, Monsieur O'Malley, quel est votre plus grande peur ? »


La blonde ferma son poing et le plaça sous le menton de William pour en faire un micro, son air était devenu sérieux, elle se prenait pour une journaliste.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Mer 23 Mai - 3:00

Lily avait besoin de parler, visiblement, et William s'installa confortablement pour l'écouter... Voilà que la séance de self-défense se transformait en thérapie. A vrai dire, c'était surement la première fois que William recevait des confidences de ce genre : jamais personne ne s'était intéressé à son avis, ou s'était ouvert sur ses blessures passées, surement parce que les siennes lui donnaient l'air de s'être trop endurcis pour comprendre la douleur. Et pourtant, au contraire, il était probablement l'un des meilleurs interlocuteur, parce qu'il était prêt à prendre le temps, et à chercher des solutions... Il n'était pas du genre à rester inactif et passif, et il voulait aider.
D'autant plus que l'histoire de la King ne pouvait laisser de marbre, car elle était celle de trop de femmes, qui n'osaient pas se sortir d'un enfer domestique quotidien, et finissaient, pour certaines, par en mourir. Lily n'avait survécu que parce qu'un autre être était mort.

    - Tu ne méritais pas ça, conclut-il juste, parce qu'il savait que l'un des plus horribles travers de ces histoires étaient que les victimes pensaient juste qu'elles avaient eu tord, ou provoquées les coups. Et tu as bien fait de partir... Même si le dénoncer à la police aurait surement été encore mieux, se rattrapa-t-il.


A vrai dire, William tentait de coller au modèle qu'on lui avait appris, mais n'y croyait pas vraiment... Le commissariat, ce n'était pas vraiment son lieu de prédilection, et pour avoir vu des bavures d'un peu trop près, ce n'était guère le premier ressort auquel il aurait pensé également, dans une situation dangereuse. Il avait fini par avoir le réflexe de se débrouiller seul plutôt que d'attendre un signe d'aider des forces de l'ordre.
Mais il savait pourtant que c'était la solution qu'il fallait envisager, conseiller, dans des cas similaires... Au risque que faire la justice soi-même attire beaucoup d'ennuis. Maintenant, il essayait de suivre ces règles, en serrant les dents.

    - Le problème de la colère, c'est qu'elle est à double tranchant... Soupira William, qui avait trop laissé cette émotion le dominer, et reconnaissait maintenant ses ravages. C'était sans doute, de toutes, la pire addiction qu'il avait rencontré : si facile à laisser s'exprimer, et qui provoquait un sentiment immédiat de puissance, grisant. Et crois-moi, au final, cela n'apporte rien de bon.


En effet, William avait fini par accepter que la haine, la rage, abimaient principalement la personne qui les éprouvaient, et non, comme espéré, celui dont elles étaient l'objet. Frapper ne soulageait qu'un court instant. Hurler semblait libérateur, mais était totalement inutile... Laisser la colère l'envahir et prendre possession de son corps avait toujours terminé par lui causer des ennuis, et le dégouter de beaucoup de choses, qu'il aurait pu considérer autrement avec du recul.

    - Se protéger, c'est ce qui est le plus important... Tu veux dire que tu es toujours amoureuse de lui ? Demanda-t-il, en trouvant clairement cette conclusion impossible à appréhender. D'après les statistiques, cependant, il était bien au courant que la plupart des femmes battues restaient parce qu'elles pensaient éprouver ce sentiment si complexe à l'égard de leur bourreau. Je pense que le véritable amour est simple, on a pas à se poser de questions, et réciproquement... La confiance, c'est la base. Et puis, on a surtout pas peur, ou alors, d'une manière très agréable.


C'était dur à expliquer. Il avait bel et bien l'estomac noué de crainte lorsqu'il était avec Calliope, mais c'était principalement parce qu'il voulait tellement lui plaire, qu'il redoutait le moindre faux pas de sa propre part... L'effroi du rejet était encore fortement ancrée en lui.

    - Je n'ai peur de rien ! Affirma-t-il dans le pseudo micro qu'elle lui tendait, en prenant une pose particulièrement confiante et orgueilleuse, se pliant à son jeu de rôle. Pour être honnête, j'ai peur... Je crois que j'ai peur de ne pas être à la hauteur, quel que soit les efforts que j'y met.


Et cela était bien sur valable dans tous les domaines, surtout dans ceux où il savait avoir de grosses lacunes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Sam 26 Mai - 15:54

Fight Again Will & Lily
William avait raison, elle ne méritait pas ça, comme toutes les femmes qui subissaient la même chose, et parfois c'était même l'inverse. Les hommes aussi y avaient droit aux coups, aux humiliations venant de leur partenaire féminin. Lily s'était renseignée sur le sujet quand elle a prit conscience qu'elle n'était pas seule, et que le seul moyen de s'en sortit était d'en parler. Mais en parler à qui ? Cette question elle se l'était souvent posé. Ses parents en seraient devenu malade et elle n'avait pas osé déranger sa sœur. Donc elle avait subi.

Elle secoua la tête en réponse aux propos du jeune homme

« Personne ne le mérite mais on ne s'en rend pas vraiment compte quand la personne te fait te sentir coupable, a tel point que tu as peur de ce que tu vas dire ou faire, par crainte de mal faire, c'est un cercle vicieux … J'aurais pu tu sais, on m'a demandé si je voulais porter plainte et j'ai pensé à ma famille, j'ai eu peur, j'ai refusé .. je ne dis pas que je le regrette aujourd'hui, mais je me dis que en prison ou non il aurait recommencé en sortant. Je lui ai juste offert une chance de se racheter et de reprendre sa vie en main … enfin je l'espère du moins qu'il a prit conscience de ça. »


Lily n'en était pas très sûre mais elle n'avait pas eu d'écho venant de sa famille sur quoi que ce soit. Même si elle ne donnait pas souvent de nouvelles, elle en prenait dès qu'elle jugeait que c'était le moment. C'est comme si que Clyde avait disparu de la circulation. Peut-être qu'elle pourrait de nouveau prévoir un retour à Londres pour passer un moment en famille. En tous cas, elle y songera dans quelques temps.

« Je sais ... » Dit-elle en réponse aux mots de Will sur la violence « Je serais incapable de faire du mal à qui que ce soit, t'as vu ma carrure ? Je suis sèche » Elle sourit, certes, elle n'était pas très musclé, mais la natation la maintenait dans une certaine forme qui lui allait bien sans aller dans l'excès. Mais son sourire s'effaça, elle leva les yeux et regarda l'horizon. Était-elle toujours amoureuse de Clyde ? Comment peut-on continuer a aimer un homme qui vous a fait autant de mal ? Comment avait-elle pu tenir en croyant que ce qu'elle ressentait était de l'amour ?

« Je l'ai aimé au début, mais aujourd'hui je ressens plus de la peine pour lui. C'est étrange comme sentiment, je le déteste pour ce qu'il m'a fait, mais en même temps c'est comme si je savais qu'en lui il y avait du bon et qu'il pouvait s'en sortir si il le voulait … c'est étrange non ? »

Tournant son visage, elle regarda de nouveau son voisin, sa main jouait toujours avec le sable qu'elle faisait coulé sur le tissu de son legging. En écoutant William parler des sentiments amoureux, elle leva un sourcil, intrigué

« Tu as été amoureux ? Tu en parles comme si tu avais vécu ça, en même temps c'est normal, on passe tous par la … ou alors c'est ce que tu ressens pour une jolie rousse qu'on connaît tout les deux »

Mais les paroles de William étaient pleins de sens, c'était ce qu'elle avait ressenti avec son tout premier amour, jusqu'à ce que la peur l'emporte d'une manière sourde car réelle. Toutes les émotions étaient perçues différemment en fonction de comment on les vivaient. Lily les avaient presque tous vécues et ressenties au centuple. La peur et la peine furent les émotions qui avaient fait partie de sa vie en particulier.

Ressasser les souvenirs étaient une bonne thérapie mais devait-elle vivre toujours en fonction de son passé ? Aujourd'hui elle avait le pouvoir de changer cela et la première chose à faire était de penser au présent.
L'idée du micro était surtout une façon de détourner la discussion sur des sujets différents, joyeux ou non. Et aussi trouver le moyen de rendre l'appareil à Will car, il l'écoutait parlé, raconter ses malheurs, mais lui restait discret sur sa vie. Même si elle ne cherchait pas à ce qu'il se dévoile complètement, elle voulait juste trouver le moyen de l'aider en retour.

Quand il lui dit qu'il n'avait peur de rien, Lily fit la moue, soupira et secoua la tête, amusée malgré tout, mais intérieurement elle le remercia pour ce qu'il venait de dire. La peur était un sentiment que tout le monde éprouvait, même Will qui était prêt à se battre avec un plus fort que lui, avait peur de quelque chose

« Dans ce cas là, il faut continuer à persévérer, ne pas baisser les bras et recommencer jusqu'à réussir. C'est une fierté de vaincre ses peurs et encore plus quand on est aidé. Mais la peur fait partie de nous, et quoi qu'on fasse on aura toujours ce sentiment et des appréhensions.
Deuxième question : quel est ton plus grand rêve ? »


Elle remit sa main sous le menton de Will et attendit sa réponse.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Dim 27 Mai - 16:49

Pour avoir lui-même l'expérience de la prison, William n'était pas certain que l'on puisse s'en sortir sans ce passage choquant... Lui-même n'avait vraiment commencé à se repentir que lorsqu'il était trop tard, et qu'il avait été puni. Et il se sentait beaucoup mieux pour cela : il avait payé, il était donc libre, et se considérait aussi méritant que n'importe qui, comme si la balance avait été remise à zéro... Même s'il savait que ce n'était pas le cas dans l'esprit des gens, et la raison pour laquelle il cachait malgré tout son passé.

    - J'espère aussi qu'il regrette et ne recommencera plus, répliqua-t-il quand même, parce qu'il n'avait pas l'intention de lui faire peur ou de la démoraliser. Au fond, il n'y croyait pas du tout. Si elle pensait que les barreaux n'auraient rien changé, il y avait peu de chance que sa fuite le fasse... Elle l'avait surement rendu plus haineux encore, et William aurait eu tendance à s'inquiéter de l'avoir provoqué : il était d'ailleurs étrange qu'elle prétende savoir où il était, et que ce ne soit pas à sa poursuite... Les hommes de ce genre ne laissaient en général pas s'échapper aussi facilement leurs victimes. Le principal c'est que toi tu te soignes, et que tu comprennes qu'il ne faut plus que personne te traite comme ça.


Il observa son corps, puisqu'elle lui demandait de le faire, et haussa les épaules. La force n'avait rien à voir avec la carrure. William avait même entendu que celle de n'importe qui pouvait être décuplée sous l'effet de la peur ou de l'adrénaline. Il y avait donc des chances pour qu'elle puisse apprendre à se défendre, et même être assez douée... Elle se dépréciait beaucoup trop.

    - Tu devrais avoir plus confiance en toi, déclara d'une voix convaincue le jeune homme. Avec la bonne technique, même une gamine est capable de se débarrasser d'un agresseur.


Le problème était précisément ce qu'elle évoquait : elle n'avait jamais eu vraiment envie de s'en sortir jusqu'au jour où elle avait pris la porte. Elle l'avait aimé et crut qu'il changerait, ce qui l'avait empêché de se protéger avant tout.

    - Tu te trompes, comme beaucoup de femmes... Les hommes ne sont pas aussi subtils, il faut croire leurs actions plus que leurs paroles, ou votre "coeur"... Soupira William. Il n'était pas expert en relations amoureuses, mais il avait assez d'expériences vécues et observées pour constater cette évidence. Les femmes interprétaient souvent des choses qui pourtant étaient parfaitement claires telles qu'elles étaient. Si j'étais amoureux, ce serait à la principale concernée que je le dirai en premier... Et j'imagine que tu le saurais assez vite.


Il offrit à Lily un clin d'oeil. Ce genre de choses, ses propres sentiments, il les réservait pour une certaine intimité.... C'était cela aussi d'avoir un lien privilégié, de partager des choses, dans une bulle. Il ne voulait pas y inclure tout le monde. Elle et lui, cela lui suffisait.
D'autre part, il n'avait pour l'instant pas réellement de réponse à cette question... Il était clairement attiré par Calliope plus qu'il ne l'avait été par aucune femme, et il avait bel et bien ces fichus papillons dans le ventre... Mais il était aussi assez réaliste ou terre à terre, à cause de son enfance, pour savoir qu'il fallait se méfier des décisions hâtives. Pour l'instant, tout lui paraissait simple et naturel avec la Sattler, et rien de ce qu'il découvrait ne semblait insurmontable... Mais il connaissait encore bien peu, même si c'était un bon signe.

    - Tu devrais appliquer tes propres conseils ! Eclata-t-il de rire, alors qu'elle lui parlait de persister et ne jamais abandonner, alors qu'elle venait juste de baisser les bras pour l'apprentissage de la lutte. Je rêve d'une famille : une femme, des enfants, une maison... Un chien peut-être. Un bon travail pour entretenir le tout... Je crois que je ne suis pas très original. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Sam 2 Juin - 13:22

Fight Again Will & Lily
Lily aussi espérait qu'il ne recommence plus, pour le bien de la future femme qui succombera à son charme et son baratin. Mais au fond d'elle, elle savait que c'était peine perdu. À moins de suivre une thérapie et  surtout qu'il le veuille. Alors, avec un peu de chance il pourrait réapprendre à vivre sans blessé personne. Mais ceci elle ne le savait pas. Parfois il lui arrivait de se demander si il avait prit conscience de la chance qu'elle lui avait donné et si il en faisait bon usage. Juste par curiosité. Mais très vite, ses pensées partaient et elle se focalisait sur le présent. Parce que aujourd'hui, c'était son bonheur et son bien-être qui primaient avant tout autre chose

« Hmm hmm » affirma-t-elle en opinant de la tête, le regard porté au loin « Je crois que j'ai trouvé le bon endroit pour ça. Ici c'est un havre de paix et de bien-être .. il faut juste que j'arrête d'être parano … »

Se sentait-elle prête à se protéger par la force ? En fait, depuis le petit incident qui est arrivé quelques minutes plus tôt, elle se le demandait. Si elle parvenait à faire abstraction de ses peurs, et si elle se détendait et faisait confiance à Will, il ne devrait pas y avoir de problème

« J'avais confiance en moi, avant, mais même ça il me l'a prit. Je fais en sorte de réapprendre à retrouvé ma vie équilibré que j'ai eu avant lui, elle n'a pas été si évidente que ça, malgré le fait que j'avais tout pour être heureuse, mais il arrive parfois qu'il y ai des imprévus qui chamboulent tout. »

Avait-elle été complètement heureuse ? Elle avait un logement, un voir même plusieurs boulots, des parents riches qui lui avaient apprit à s'en sortir toute seule, une sœur avec qui elle s'entendait bien. En fait il ne lui manquait que l'amour dans cette belle vie. Mais parfois, ce détail rendait les gens bien plus malheureux en fait. Elle l'avait apprit à ses dépends.

« Je veux recommencé ! »
Lui dit-elle de but en blanc, en tournant son visage vers lui « Je sais que je peux y arrivé, il faut juste que j'arrive à m'enlever de l'idée que ça pourrait être lui qui est là, mais il est pas là, donc je devrais pouvoir y arriver non ? … oui .. tu crois ? Je veux essayé à nouveau, si tu le veux bien, si tu veux bien me donner une autre chance, peut-être pas maintenant, plus tard si tu veux, un autre jour, une autre fois ... »

Mais très vite cette idée lui mit un certain doute. En fait, Calliope n'était pas au courant qu'ils se voyaient et si cela pouvait créer un fossé entre eux trois, elle ne le voulait pas. Sauf si William le lui avait dit.
Elle envisagea de lui demander après. Pour l'instant elle cherchait à en savoir un peu plus sur lui

« Oui, tu as raison. » Cette constatation incluait aussi bien le fait que si il était amoureux ce n'est pas à elle qu'il le dirait, et également sur son avis qu'elle devait mettre en pratique pour elle. Raison de plus pour commencer assez tôt. Mais avant, elle lui mit une tape sur l'épaule, car le vilain se moquait « Oh arrête hein ! » elle lui tira la langue et fini par rire aussi « Ok ok je suis mal placée pour parler, je sais ...  mais tu sais ce qu'on dit : on apprend de ses erreurs, j'ai fais l'erreur de faire confiance à un homme qui m'a détruite, maintenant je serais plus vigilante. » Dit-elle avec conviction.

C'était un nouveau départ, certes, cela n'allait pas être facile, elle avait tendance à être trop naïve, mais elle se sentait bien entourée, donc elle ne risquait rien .. si ?

« Je pense qu'on cherche tous la même chose, sans le chien pour moi, je préfère les rongeurs c'est trop mignon ! Après je ne dirais pas que c'est mon rêve, le mien serait plutôt d'épouser l'homme qui partagera ma vie et de partir en lune de miel aux Bahamas … et à notre retour lui annoncer qu'il va être papa et de voir une lueur de joie briller dans ses yeux »

Lily plissa les yeux et resta à réfléchir quelques secondes avant de percuter sur ce qu'elle venait de dire

« Ouais .. en fait c'est la même chose .. sauf que ma formule est plus joliment dit que la tienne »

Elle rit à son tour ce moquant gentiment de son camarade et reprit

« Je ne suis pas originale non plus … d'ailleurs, il y a quelque chose que j'aimerais te demander, Calliope, tu lui as dis qu'on se voyait ? »
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Sam 2 Juin - 15:15

Bien sur, tout était plus facile à dire qu'à faire, William ne le savait que trop bien... Certaines choses, et particulièrement la peur, ne se contrôlaient pas. Il ne voulait pas décourager la jeune femme, aussi il décida de ne pas lui indiquer le fond de sa pensée, qui était qu'elle n'y parviendrait pas tant que la situation ne serait pas définitivement réglée, d'une façon ou d'une autre.
Mais le O'Malley savait également qu'il faudrait que cette démarche vienne d'elle-même.

    - Je crois que tu as eu suffisamment d'émotions pour la journée, non ? Plaisanta-t-il, en riant, tout en jetant un regard suspicieux aux alentours. Il commençait à penser que lui apprendre à se battre sur une plage à la vue de tous n'était pas forcément une idée lumineuse. Je ne sais pas trop si la violence est la solution, du coup.


Même si William avait côtoyé beaucoup de jeunes femmes dans son cas, il n'avait pas de solution miracle. Dans tous les cas, les réactions des unes et des autres étaient différentes, et dans le feu de l'action, personne ne pouvait les prévoir. Le mieux était surement de supprimer le danger, d'éliminer toutes variables, toutes angoisses... Sans menaces, plus de problèmes.
Le O'Malley fronça les sourcils, en essayant de la questionner du regard... Elle essayait visiblement de se convaincre de quelque chose, d'être plus forte qu'elle ne l'était - ce qui n'était pas impossible, bien sur. Le jeune homme lui souhaitait de parvenir à surmonter ce lourd passé et pouvoir se reconstruire avec un homme de confiance, qui l'aimerait vraiment... Car faire souffrir sa partenaire n'était pas l'aimer, clairement, indubitablement.

    - Le problème c'est qu'on ne choisit pas toujours... Mais je suis certain que tu seras prudente, et j'espère ton futur mari sera à la hauteur, affirma-t-il avec un clin d'oeil. Il savait qu'avec un homme droit, Lily finirait surement par se sentir protéger, et ne plus se livrer à des crises de panique... Après tout, c'était peut-être ça, la solution : le vrai amour. Je me fiche que la formule soit jolie, tant que le résultat est là.


Maintenant que l'orage émotionnel était passé, les deux jeunes gens profitaient juste d'une conversation calme, assis sur la plage, dans un décor des plus relaxants... Ils étaient chanceux, après tout, et le soleil qui réchauffait leurs peaux le leur rappelait constamment.

    - Non, j'ai oublié de la prévenir, avoua-t-il naturellement lorsque Lily lui demanda si Calliope était au courant de leur réunion. Il haussa les épaules. Ils n'en étaient pas non plus au stade où il faudrait rendre des comptes, et il espérait que leur relation ne prendrait jamais ce tournant un peu tendu. Elle doit bien se douter que je vois d'autres personnes quand on est pas ensemble... Je n'ai pas de problèmes de conscience, et elle sait qu'elle peut me faire confiance.


En tout cas, il l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Dim 3 Juin - 21:18

Fight Again Will & Lily
Lily se sentait prête à réessayé. Elle sentait en elle ce besoin d'aller de l'avant, de dépasser ses peurs et ses angoisses. Oui, elle le voulait, maintenant. Pas William, non, mais qu'il recommence comme il l'avait fait au début de leur entrevu. Elle espérait qu'il accepte mais lorsqu'il refusa elle sentie en elle cette joie retomber

« Ooh » dit-elle en affaissant ses épaules « D'accord, je comprends .. tu as sûrement raison, c'est mieux ...au pire, je vais voir si ils donnent des cours de self défense sur l'île, ou à Cuba .. » Elle secoua la tête et reprit « Tu as raison, la violence n'est pas la solution, il faut que je me fasse plus confiance et que j'arrive à m'imposer. Un travail sur moi en quelque sorte .. je pense que ça je peux y arriver seule. »

Etait-ce un moyen de lui dire qu'elle n'avait plus besoin de lui ? Et si c'était cela qui lui faisait peur ? La blonde aimait passer du temps avec William, à parler, de tout et de rien. Peut-être qu'en fait c'était lui sa thérapie.

« Quoi ? » lui demanda-t-elle alors qu'il la regardait «Tu as peut-être une autre solution plus simple ? Je sais même pas ce que je dois faire ..La psy m'avait dit que je devrais suivre des thérapies de groupe, à entendre des autres femmes battues comme je l'étais à longueur de temps je ne pense pas que ce soit une solution. Il n'y en a pas William ... » Se résigna-t-elle à dire, consciente que quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle dise, seul le temps qui passe sera le meilleur moyen de l'aider à aller de l'avant.

En fait, il lui fallait quelqu'un comme le O'Malley, avec qui elle pouvait parler, se confier, et se sentir bien. Un homme qui soit confident, ami, amant. Callie avait de la chance de l'avoir. Elle pourrait presque l'envier.

« Je l'espère bien ... » Elle opina de la tête et soupira, reportant son regard au loin. L'espace de quelques secondes, elle n'était plus sûre de rien, mais William avait dans sa voix cette conviction qui lui faisait défaut, elle ne pouvait que l'accorder, il méritait de réussir sa vie comme il l'entendait.
La blonde le regarda de nouveau et lui sourit « Tu comptes finir ta vie ici, ou tu partiras une fois que tu auras ce que tu souhaites ? »

Avec Calliope aurait-elle pu ajouter, mais c'était encore trop tôt pour le dire. Leur histoire débutait, rien n'était encore acquis. D'ailleurs la discussion se tourna vers elle

« Je ne lui ai rien dit non plus, je ne sais pas pourquoi … En fait si, pour être honnête, j'ai peur qu'elle le prenne mal, elle peut me faire confiance, mais on se connaît depuis peu de temps, pas autant qu'elle et Pilar. Si j'étais à sa place je sais pas comment je réagirais. Mais toi et moi on ne voit peut-être pas les choses de la même manière. Nous les femmes, on a tendance à voir le mal partout. »

Lily se tut, son regard se baissa vers le sable et elle soupira

« Si elle te disait de ne plus me voir, je comprendrais que tu le fasses. Je ne dis pas qu'elle le fera, Callie est une fille adorable, que j'apprécie beaucoup, et je ne voudrais pas perdre son amitié »
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bolero


Emploi : Agent d'entretien


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Mar 5 Juin - 4:24

La conversation commençait presque à le mettre mal à l'aise : non pas que la présence de la jeune ou ses confidences le dérangent, mais parce qu'il ne voyait aucune solution à son problème, et que cette évidence le faisait presque culpabiliser. Il pourrait certes lui apprendre à se défendre ou à se battre, probablement aussi bien ou mieux qu'un club certifié de self-défense, puisqu'il avait été directement confronté à des situations réelles... Mais il doutait que ce soit finalement une solution.
Quand aux thérapies de groupe, il avait été forcé à assister à plusieurs durant son incarcération, avant et après, sur différents thèmes, et il était plutôt sceptique sur leurs résultats - cela marchait surement sur certaines personnes, puisque cela était si populaire, mais il n'avait pas l'impression d'être ressorti de là changé, au contraire. Plusieurs histoires entendus lors de ces sessions n'avaient fait que le convaincre plus encore de la difficulté de s'en sortir, en partant de si bas.

    - Je pense en effet que le travail doit venir de toi... Je veux dire, tout ce qui fonctionne vraiment, c'est de prendre la décision de s'occuper de soi, et de s'y tenir, en priorité, dans toutes les circonstances... Jusqu'à ce qu'on soit assez confiant, et assez fort, pour inclure quelqu'un d'autre dans l'équation, assura le O'Malley, avec un sourire encourageant. Lui-même était passé par là, et fait de nombreux efforts pour se pardonner, comprendre qu'il valait quelque chose, qu'il méritait de s'en sortir... Avant d'oser croire qu'il pouvait aider une fille comme Calliope, juste en étant naturel. Il ne faut pas te décourager ou vouloir sauter des étapes... Se soigner après ce genre de traumatisme prend du temps.


William espérait avoir dépassé ses propres démons, mais il n'en était pas certain... Preuve en avait été quelques minutes auparavant. Retomber dans ses instincts, et les doutes qui les accompagnaient, était malheureusement trop facile.
Peut-Être qu'au fond, il fallait juste apprendre à vivre avec ses blessures pour le reste de sa vie, sans chercher à les faire disparaitre... Juste les accepter, peu importe combien elles étaient inesthétiques ou honteuses à montrer.

    - Je partirai surement... En tout cas si ça ne dépend que de moi, répondit-il à la question de la blonde, avec détermination. Il n'avait pas du tout envie d'élever ses enfants dans une station balnéaire, entourés de vacanciers saouls tous les jours, et pires en soirées. Non, il avait l'espoir d'un petit pavillon de banlieue américain, ou autre banalité du genre, sans vague. Je ne suis venu ici que parce que l'opportunité de travail était un bon tremplin... Mais dès qu'une autre se présenterait qui m'offrira mieux, mon choix sera vite fait. Et toi ?


Il appréciait le fait que Little Havana était un peu excentré par rapport à tous ses boulets, qu'il trimballait sur le territoire des USA. Il avait eu besoin de cette coupure, pour se reconstruire, et ne le niait pas... Il était reconnaissant pour avoir obtenu le poste... Il avait juste d'autres ambitions.

    - Je ferai en sorte que Callie se sente en sécurité de ce côté-là, assura-t-il, persuadé que la jalousie ne venait que du manque d'attention d'un partenaire, ou d'indices flagrants, diffusés au quotidien. Et comme il n'avait rien à se reprocher et ne comptait pas négliger la rousse au profit de qui que ce soit, il estimait que sa relation amicale avec Lily ne posait pas de problème. Je ne pense pas qu'un couple fermé soit viable... Je veux dire, s'il n'y a pas possibilités d'avoir des amis sans provoquer des crises, ce n'est certainement pas très sain. Il faut un équilibre. On ne fait rien de mal, Calliope est intelligente, elle sait qu'il n'y a qu'elle...


Surtout qu'ils n'étaient qu'au tout début de leur histoire, et qu'ils n'avaient même pas été plus loin que quelques baisers... William aurait été complètement pathétique d'aller chercher des distractions ailleurs, et tout gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will Ven 8 Juin - 21:07

Fight Again Will & Lily
Les conseils de William n'étaient pas mauvais après tout, Lily en prenait conscience au fur et à mesure de leur discussion. Il avait raison, sur beaucoup de point. De toute façon, elle le savait seul le temps apaisera ses blessures et les ressasser ne fera que ralentir le processus de guérison.
Aujourd'hui, elle cherchait le moyen de ne plus avoir peur. Cette boule au ventre qui lui prend quand elle sent l'angoisse l'envahir pour pas grand chose au final. Savoir gérer ce stress, c'était le point principal de son évolution.

« Tu as raison » Lui dit-elle en sentant un soulagement détendre son corps. « Je vais aller de l'avant et profiter de chaque jour en me disant que c'est comme ça que je veux vivre. Tu es de bon conseil en fait, je devrais faire de toi mon thérapeute » Le gratifiant d'un sourire, accompagné d'un clin d'oeil complice.

Aujourd'hui son rêve était de fonder un foyer, mais pas dans l'immédiat et non précipité non plus. Elle avait été assez naïve une fois pour ne plus se laisser berner par ces pseudos beaux parleurs.
Non, elle prendrait son temps, trouvera celui qui lui fera battre de nouveau le cœur et après … Peut-être qu'elle finira seule en fait. Elle avait encore ce manque de confiance en elle pour prétendre pouvoir être aimé et mérité l'amour d'un homme. Mais là aussi c'était une question de temps.

La blonde comprenait le choix du O'Malley.  Vivre ici avec une famille n'était pas forcément évident. Et Lily ne se souvenait pas avoir vu une école sur l'île.  Donc, il faudrait sûrement sortir de Little Havana pour l'éducation des enfants ? Une organisation pas très pratique.

« Je comprends oui, je pense que je ferais pareil. En fait, j'aimerai élevé mes enfants là où sont mes racines. Bien sûr si mon futur est d'accord. Après on peut faire un compromis. Mais comme je ne sais pas encore qui il sera, ni d'où il vient .. » Elle rit, prenant ça plus pour de l'humour que pour une tragédie.

La suite de la discussion se porta sur Calliope. Lily se sentait coupable d'être avec Will sans que Callie ne le sache. Elle savait tout comme le brun qu'il n'y avait rien à craindre. Les deux jeunes gens étaient amis et ne faisaient que parler. Mais parfois, les apparences pouvaient être perçus différemment. Et les ragots allaient assez vite mine de rien. Surtout via les réseaux sociaux.

Cependant, Lily fut attendrie par les dernières paroles du O'Malley

« Elle a de la chance de t'avoir » Lui dit-elle avec sincérité tout en lui mettant un coup d'épaule amical avant de frapper dans ses mains et de se lever d'un bond « Bon, si on allait manger une glace ? Je te l'offre … et rhabille toi, tu va finir par attraper un coup de soleil »

Elle attrapa le tee shirt de William et lui jeta dessus en riant.

Après s'être couvert, les deux jeunes gens prirent le chemin en direction du glacier.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: Fight again - Lily & Will

Revenir en haut Aller en bas

Fight again - Lily & Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lily Laskine, harpe
» Lily Pons
» J.A.L.N BAND - life is a fight 1976
» TRACK TALK #73 Lily of the West
» Google Fight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
Little Havana
 :: Vamos a la playa :: Plages et criques
-