AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Down memory lane - Lily & Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Down memory lane - Lily & Marcus Mar 8 Mai - 15:55


S'il y avait une chose que la mère de Marcus adorait mettre en avant par dessus tout, c'était le succès de son fils auprès de la gente féminine... Et pourtant, il n'y avait rien qui exaspérait plus le jeune Butler. En effet, il fuyait avec horreur le salon dès que la veuve commençait à sortir la collection des photos de couples qu'elle avait prise de lui et de chacune de ses conquêtes, comme un album de trophées. Marcus n'avait pas vécu ces expériences de la même manière, et il n'en gardait pas un souvenir teinté de fierté, bien au contraire. Il regrettait de n'avoir jamais été très sur, d'avoir fait souffrir des demoiselles qui ne l'avaient pas mérité, parce qu'il changeait d'avis ou n'avait jamais été très convaincu, et ne savait pas comment le leur faire comprendre.
Il éprouvait une sorte de culpabilité douloureuse envers toutes ses anciennes copines... Sauf une. La seule qui lui avait brisé le cœur, à lui, en ne lui donnant jamais de nouvelles après lui avoir donné sa virginité.
Il avait pourtant eu l'intention de la revoir, et le lui avait écrit, plusieurs fois, sans réponse, avant de se consoler dans les bras d'une autre.

Et depuis cela, personne n'aurait pu prétendre qu'il avait été délaissé d'attentions sentimentales. Marcus n'était jamais resté longtemps célibataire, même si jamais il n'avait menti ou trompé ses partenaires, jusqu'à sa fiancée Ashley, qui lui reprochait pourtant ce voyage sous prétexte qu'il couchait avec toutes les cubaines qu'il croisait... Et ces accusations le blessaient fortement, prouvant que la femme qu'il devait épouser un jour ne lui faisait pas plus confiance qu'elle ne le connaissait.
Il venait d'essuyer une énième crise de Ashley lorsqu'il décida de rejoindre le club, malgré les menaces de cette dernière s'il prenait cette initiative. Si Marcus souffrait de la voir dans cet état, il se refusait néanmoins à céder à des caprices sans fondements, et honorait sa promesse de rejoindre sa bande au bar.

    - Hey bro', j'crois qu'ta meuf offre de l'argent à celui ou celle qui snapera une photo de toi avec une autre fille ce soir, l'accueillit Jake, en pouffant de rire, dégainant son smartphone à son arrivée. Fait moi plaisir et prend la pose avec Joana pour remplir mon compte en banque !


Riant sans joie, Marcus écarta l'objectif de son compère, en ignorant les bras tendus de la demoiselle qui se serait volontiers pliée au jeu de la maitresse. Une telle plaisanterie ne l'amusait pas vraiment, et il craignait déjà les conséquences désastreuses que la moindre blague pourrait causer sur son couple, et donc sur la déception de sa mère.

    - J'vais commander, ça te fera déjà un verre de gagné, puisque t'es si près de tes sous, déclara l'héritier, en filant vers le coté du bar où une serveuse blonde nettoyait quelques verres vides. Excusez-moi...


La jeune femme se retourna, et Marcus fut coupé dans son élan. En croisant son regard, des dizaines d'images lui étaient soudain revenues à l'esprit, réveillant des sentiments qu'il avait pris soin d'enfouir en lui, car ils ne lui ressemblaient pas, et il ne savait pas comment les gérer.

    - Putain, pesta-t-il, avec une voix particulièrement désaccordée, parce qu'il n'était pas adepte des jurons, qui dissonaient dans la classe sociale à laquelle sa mère le destinait par son éducation. Lily, qu'Est-ce que tu fous là ?


Ses cheveux avaient beau être plus clairs, il l'aurait reconnu entre mille, pour l'avoir si longtemps observé lorsqu'ils avaient passé cet été de leur adolescence ensemble. Une colère sourde lui nouait l'estomac, tordant sa question légitime en un reproche agressif. Joana, qui l'avait suivi comme son ombre, sursauta en découvrant l'expression de son visage, qu'elle ne lui avait jamais vu, et fit brusquement demi-tour, désarçonnée par cette découverte impensable que le beau garçon toujours enthousiaste dont elle pensait tomber amoureuse recelait aussi une amertume troublante.
Jamais Marcus n'aurait cru se retrouver à nouveau devant Lily King, celle qui l'avait évincé, après qu'il l'ait laissé jouer avec ses sentiments, après qu'il se soit appliqué à la mettre en confiance, à l'attendre, à apprendre d'elle et à découvrir de lui... Il se rappelait parfaitement sa première fois et le soin qu'il avait mis à la rendre merveilleuse pour elle, le plaisir plus tout à fait innocent qu'ils avaient partagé... Et elle n'en méritait rien, au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Mar 8 Mai - 19:21

Down memory lane - Lily & Marcus
Lily avait prit goût à travailler au Havana Nights depuis qu’elle était venu, il y a quelques semaines de ça, prêté main forte à Jude. Depuis, dès qu’elle le pouvait, et qu’il en avait besoin, elle y revenait. Cela lui permettait de se faire un peu plus d’argent, et le fait de côtoyer du monde, l’aidait à reprendre confiance en l’homme. William l’aidait, quand il le pouvait, mais c’était surtout à elle de chasser ses vieux démons et d’aller de l’avant.

Ce soir là elle y était de nouveau. Il y avait beaucoup de monde, la musique résonnait fortement dans les enceintes, et l’alcool coulait à flot.
La blonde slalomait entre les tables, un plateau à la main, servant des client, débarrassant des tables vide, et nettoyant celles qui en avaient besoin.

Juanita, celle qui comme Lily bossait occasionnellement ici, passa à coté d’elle
-Il faudrait nettoyer les tables la bas, des clients viennent d’arriver ils avaient réservés

Lui dit-elle en Anglais avec un bel accent Mexicain. Lily appréciait l’effort de ses collègues, elle n’était pas encore une pro en Espagnol, et avec le bruit ambiant, elle n’arrivait pas à lire et comprendre sur les lèvres

« Très bien, j’y vais »

Elle lui sourit, attrapa un plateau et un chiffon et partie nettoyer le coin VIP. La blonde revint quelques minutes plus tard, laissant  ainsi le soin à sa collègue de diriger ses clients vers le coin qu’ils avaient réservés.
Lorsqu’elle revint au bar, elle s’attela à laver les verres sales afin de rempli la réserve et à les essuyer.
Une voix s’éleva derrière elle, assez proche pour qu’elle puisse l’entendre distinctement et comprendre  « Excusez moi ».
Lily se retourna, un sourire sur les lèvres, sourire qui s’effaça dès qu’elle vit qui venait de lui parler

« Toi !? »

Oui, c’était lui. Et vu l’expression de son visage, il était tout autant étonné qu’elle de la voir ici. Il venait de lui demander ce qu’elle faisait là, heureusement qu’elle était appuyé contre le bar, sinon elle serait tombé

« Je bosse ici »

Répondit-elle entre ses dents serrés, d’une manière si venimeuse que cela ne lui ressemblait guère.

Juanita qui revenait, interpella Lily, restant bloqué sur le jeune homme, le regard pétillant d’étoiles

-Lily c’est lui ! c’est Marcus …
« Butler, je sais, tiens .. »
Coupa-t-elle en retirant son tablier et le mettant dans les mains de la brune
« Occupe toi de lui, je prends ma pause »

Sans un regard de plus, elle laissa en plan le fantôme de son passé et sa collègue qui affichait un sourire niait devant lui.

Lily prit la direction de la porte destinée aux employés. Elle ne se retourna pas une seule fois, partagée entre plusieurs sentiments, mais toujours cette envie folle de pleurer qu’elle essayait, en vain, de maitriser. Qui est ou était Marcus pour elle ?

Il y a pas loin de 10ans, Lily avait rencontré Marcus lors d’un voyage estival en famille. C’était à cette époque qu’elle est Jayce avaient coupé les ponts. A ce moment là, Lily avait sombré dans la tristesse, la dépression et l’anorexie. Ses parents avant pensé que ce voyage lui ferait le plus grand bien. Et ce fut le cas. Marcus s’y trouvait lui aussi. Il était plus vieux de 2ans mais il était beau, gentil, attentionné. Avec lui, elle avait retrouvé le goût de vivre, le sourire, l’appétit. Petit à petit ils s’étaient rapproché. Durant ce mois d’août, elle avait partagé avec lui bien plus qu’elle ne l’aurait espéré. Si bien, qu’il fut le premier à l’aimer. Un amour de vacances. Ils s’étaient échangés leur adresse, leur numéro. Lily, en rentrant lui avait écrit, encore et encore, et ses lettres n’obtenaient aucunes réponses. Alors elle lui avait envoyé des textos, rien. Un jour elle c’était dit qu’elle devait l’appeler. Ce qu’elle fit. Mais sa ligne avait été coupé. Et depuis elle n’avait plus eu de nouvelles. Le monde c’était écroulé sous ses pieds. Elle lui avait donné sa virginité, sa confiance, ses craintes. Il les avait pris, s’en était servie, et il avait eut ce qu’il voulait au final.

Lily avait tourné la page, jusqu’à ce qu’elle tombe sur lui sur Facebook. Il avait une page à lui où il se pavanait avec des filles différentes. Souriant, heureux, amoureux. C’est peu de temps après qu’elle rencontra Clyde et que sa vie bascula.

Lily se retrouva dans une ruelle, celle où les employés venaient prendre leur pause, fumer une clope, boire un verre ou même se bécoter. La King fut prise d’une crise de panique, elle se pencha en avant, appuyant ses mains sur ses cuisses et respira plusieurs fois profondément pour la faire passer, tout en marmonnant
« Pourquoi .. pourquoi maintenant ! pourquoi toi ! »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Mar 8 Mai - 20:52

Elle lui avait répondu, avec le moins de mots possibles, comme on lance un baton à un chien pour qu'il aille l'attraper le plus loin et vite possible. Et elle avait disparu en rendant son tablier à une collègue, laissant Marcus planté là, abasourdi. Il lui fallut quelques secondes avant de comprendre que la nouvelle serveuse désignée par la blonde attendait sa commande avec des yeux de merlans fris et un sourire niais. Bien sur, Marcus était plus habitué à ce genre de réactions à son égard qu'à une fuite brutale et peu amicale.
Il tenta un sourire gêné, mais la situation l'avait trop bousculé pour qu'il puisse apparaître convaincant, et il s'excusa en bredouillant.

    - Où est-elle partie ? Demanda donc le Butler, qui ne pouvait guère faire comme si de rien était, ou tout oublier après avoir passé tant d'années à refouler sa colère. Peut-être aurait-il du la poursuivre à ce moment là, la première fois qu'elle avait coupé les ponts. Lily King, précisa-t-il, en utilisant son nom complet, ce qui parut surprendre la serveuse qui le dévorait toujours du regard.
    - Surement la ruelle, derrière, c'est là qu'on fait nos pauses... Expliqua la demoiselle, en se penchant vers lui de manière à lui donner un aperçu plongeant de son décolleté, qu'il ignora totalement. Elle va revenir, on a le droit qu'à 10 minutes.
    - ]b]J'vais attendre, alors,[/b] déclara le jeune homme, en s'installant plus confortablement au comptoir.


Dans la pièce, quelques visages commençaient à se tourner vers lui, mais le sien resta fermé, chose particulièrement rare, que peu de ses proches avaient pu observer chez lui, qui était d'une personnalité généralement extrêmement enthousiaste et communicative.
Sous la lumière tamisée et à la fois agressive du Havana Nights, Marcus revisitait soudain son passé. Il se revoyait avec Lily, incapable de la quitter des yeux, créature qui paraissait si fragile et prenait force sous ses mains. Il s'était appliqué à la faire rire, sourire, et chacune de ces victoires avait réchauffé son cœur plus que rien d'autre au monde... Il s'était senti utile à ses cotés, vivant.
Il se remémorait parfaitement leur premier baiser, ses caresses maladroites, la déshabiller en tremblant, tant il craignait de l'effrayer ou de lui faire mal. Comment avait-il pu si mal interpréter ses réactions, ses paroles, les promesses dans ses soupirs ?

Agacé par cette attente et sa propre incapacité à ne pas laisser cette découverte le troubler, Marcus passa soudainement derrière le bar avec une agilité déconcertante. Personne ne chercha à le retenir tandis qu'il prenait la porte des employés, et se retrouvait bientôt dans leur espace réservé, où la silhouette de Lily traduisait clairement qu'elle n'avait pas été aussi insensible à leurs retrouvailles qu'elle comptait surement le prétendre.

    - On dirait qu'à part la couleur de tes cheveux, t'as pas vraiment changé, ironisa-t-il, persuadé que son insinuation était très claire, puisqu'elle évitait la confrontation, les réponses, une nouvelle fois. Comment tu t'es retrouvée là ?


Sans le vouloir, il avait pris une voix légèrement plus douce pour commencer son interrogatoire. Etrangement, et malgré le ressentiment légitime qu'il aurait du éprouver, il s'étonnait à présent à s'inquiéter de la situation de son ancienne amante, qui était promise à un meilleur avenir, lorsqu'il l'avait rencontré pour la première fois. Et là, alors qu'il la pensait devenue grande entrepreneuse ou femme d'un riche ingénieur, il la croisait en tant que serveuse, dans une station de vacances, et visiblement émotionnellement instable, comme elle avait pu l'être avant lui.
Avait-elle perdu son argent ? Sa famille ? Un pincement lui étrangla le ventre en imaginant que son silence de l'époque puisse avoir été du à une catastrophe indépendante de sa volonté, et il sentit sa rancœur fléchir.

    - Je suis fiancé, soupira-t-il, comme s'il s'excusait, ou annonçait une sorte de maladie incurable. C'était peut-être une façon de lui dire qu'il voulait lui pardonner, ou une manière vaine de se convaincre qu'il avait tourné la page, destinée autant à elle qu'à sa propre détermination. Je... Prends des vacances, avant le mariage, tout ça.


Les vacances... Encore un concept qui s'associait à trop de liens entre eux. Marcus ne s'imaginait pas qu'elle puisse le suivre sur instagram et connaître déjà ces échéances et projets de sa vie, comme tous ses followers. Il se rapprocha doucement, avec le meme soin qu'il avait pris, 10 ans auparavant, à la mettre en confiance. Certaines choses ne changeaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Mer 9 Mai - 22:23

Down memory lane - Lily & Marcus
Lily n’en revenait pas. Elle qui avait quitté Londres et son passé, pour recommencer sa vie et se créer un nouvel avenir, revoyait resurgir ses vieux démons. A contrario de Clyde, Marcus avait été une aventure formidable. Aventure trop courte à son gout, mais soit, il fallait laisser le passé où il était maintenant. D’ailleurs, pouvait-elle qualifier leur histoire « d’aventure » ?
Pour elle, sa première fois devait être parfaite, avec un garçon dont elle éprouvait des sentiments. Pas sur un coup de tête ou pour faire comme les copines, non. Et avec Marcus elle avait été comblé. Cela avait été même mieux qu’elle ne l’avait espéré. Mais la réalité, son silence et le voir s’afficher publiquement aux bras d’autres femmes l’avaient détruite, une deuxième fois. En fait, la vie de Lily était faite de déception, de désillusions et de peine.

Cela devait faire pas loin de cinq minutes que Lily était sortie prendre l’air. Elle n’arrivait toujours pas à croire que Marcus était sur l’île, dans le bar où elle bosse et que, encore par hasard, c’était vers elle qu’il s’était diriger. Non, décidemment, elle allait finir par croire qu’elle avait la poisse.

Sa crise de panique était passé, les exercices de respirations qu’on lui avait appris l’aidait à gérer ses angoisses. Elle se sentait mieux et était prête à l’affronter ou pas. En fait, elle espérait qu’il  soit parti. Oui, voilà, il était parti.  La blonde s’en persuada en entrant par la porte réservé aux employés pour retourner prendre son poste. Sauf qu’elle tomba sur Marcus. Elle sursauta en le voyant devant elle, elle sursauta de nouveau lorsque la porte se ferma brusquement derrière elle et porta la main à son cœur qui venait de tripler de cadence

« Tu n’as pas le droit d’être ici »

Dit-elle en regardant par-dessus l’épaule du jeune homme pour voir si personne ne venait. Il n’y avait aucune animosité dans son intonation, au contraire, elle s’inquiétait réellement de l’arriver de quelqu’un. A sa réflexion sur son changement de couleur de cheveux, machinalement elle replaça une mèche derrière son oreille, mais elle ne percuta pas sur la réelle insinuation que cette simple phrase devait avoir.
Elle baissa les yeux, n’osant le regarder car les souvenirs remontaient à flot et la perturbait plus que nécessaire. Elle s’en voulait de se sentir faiblir, elle n’arrivait pas à lui en vouloir. Alors, la King releva les yeux pour le regarder de nouveau, l’affronter du regard et ne plus se défiler. Elle croisa ses bras contre sa poitrine et prit une profonde inspiration. La question qui tomba l’a surprit plus par sa douceur que par la question en elle-même

« Je .. heu … c’est une trop longue histoire et je n’ai pas assez de temps pour la raconter »

Bafouilla-t-elle ne sachant si vraiment cela pouvait l’intéresser

« Et tu dois être attendu ailleurs »

Ajouta-t-elle en montrant la porte derrière lui d’un signe du menton

« Je dois aller travailler Marcus … »

Mais elle n’eut pas le temps de bouger qu’il enchaina sur sa vie, et elle s’en serrait bien passer. Lily roula des yeux, comme si elle allait le plaindre

« Je dois te féliciter, c’est ça ?  Et bien tout mes vœux Marcus à toi et .. c’est comment son prénom ? Gisèle ? Estelle ? Laura peut-être ? »

Ces prénoms n’étaient pas donné au hasard, Lily les avait lu sur les réseaux sociaux,  il y a bien longtemps, avant qu’elle ne se désabonne de sa page, exaspéré par son bonheur puant.
Lorsqu’il  fit un pas en avant, elle prit peur et elle recula, se retrouvant bloqué par la porte, elle ne voulait pas qu’il soit trop proche pour plein de raison et elle n’avait absolument pas envie de les lui énuméré

« Marcus .. s’il te plait »

Souffla-t-elle comme une requête

-Hey bro t’es là j’te cherche d'puis un moment ! Heeey ! mais c’est qu’t’es pas seul

Un flash vint éblouir les yeux de Lily qui mit quelques secondes à percuter qu’une photo venait d’être prise

« Non ! »

Dit-elle effrayé à l’idée de se retrouver sur un réseau et d’être vu par sa famille, ou pire, par Clyde

-J’vais enfin pouvoir m'faire du fric, Marcus tu pourrais pas l’embrasser histoire qu’ta future m'paye un gros paquet pour pas que j'la diffuse ?

L'homme se mit à rire mais Lily n’arrivait pas à distinguer son visage. Elle ne comprenait d’ailleurs pas leur histoire et ses yeux étaient toujours voilés par l’effet du flash

« Effacez cette photo, s’il vous plait »

Supplia-t-elle envers l’homme avant de se tourner vers Marcus

« S’il te plait Marcus .. par pitié, ne diffuse pas la photo »

Son regard vers lui était terrifié et sans s’en rendre compte, elle serrait les mains de Marcus dans les siennes, fortement.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Jeu 10 Mai - 6:34

Maintenant qu'il était là, dans cette ruelle qui ne lui était normalement pas autorisée, Marcus questionnait sa raison... Il avait suivi ses impulsions, sans vraiment réfléchir, et se demandait s'il n'aurait pas mieux fait d'ignorer la jeune femme, tout simplement. Après tout, c'était ce qu'elle avait fait, une dizaine d'années auparavant. Et sa situation à lui était assez parfaite pour qu'il ne s'embarrasse pas de souvenirs, non ? Il était devenu plus beau, quittant les traits enfantins de l'adolescence pour acquérir ceux d'un homme, avec un corps bien développé, plus populaire, par son activité régulière sur les réseaux sociaux, plus riche par conséquent, parce que les propositions de sponsors et autres partenariats se multipliaient... Il était adoré par sa mère, qui lui avait trouvé la future épouse parfaite pour compléter le tableau idyllique.
Alors pourquoi, en plein milieu de vacances paradisiaques, ressentait-il le besoin de poursuivre une serveuse irrespectueuse dans les arrières sales d'un club de nuit ?

    - Arrête avec tes excuses, Lily, répliqua Marcus, agacé par la façon dont la jeune femme enchainait les raisons de le repousser. Il n'avait pas le droit, c'était trop long, elle devait travailler... Et puis quoi encore ? Ashley.


Il interrompit sa liste accusatrice, avec un ton sec, fronçant les sourcils. Avait-elle suivi son profil, pour connaître tous les noms des filles avec qui il était sorti après elle ? Oui, il y en avait eu, et plutôt pas mal... Et il les avait toutes appréciées, assez pour qu'aucune ne puisse dire de lui qu'il les avait traité injustement. Le Butler n'avait jamais été adepte des aventures sans lendemains, et il trouvait toujours chez ses conquêtes quelque chose qui le séduisait vraiment... Jusqu'à ce qu'il se lasse, malgré lui, ou qu'il réalise que ses sentiments n'étaient pas suffisants. Alors, il essayait d'être aussi doux que possible, pour rompre proprement, sans culpabiliser personne.
Ce n'était pas une tache facile, et l'expérience ne faisait certainement pas de lui un expert... Mais cela ne faisait pas non plus de lui un connard, et le ton de Lily lui déplaisait fortement.

Il n'eut cependant pas le temps de lui faire remarquer sa mauvaise foi, que Jake avait débarqué dans la scène, prenant surement toute cette histoire pour un nouveau scoop organisé pour le buzz de leurs comptes sociaux. Son sourire indiquait clairement qu'il ne s'attendait pas à cet accueil... Le quotidien de Marcus n'était-il pas un enchainement de légèretés sans conséquences ?
Malheureusement, il ne connaissait pas cet aspect de la vie du Butler, et le sérieux de son expression le surprit, sans qu'il parvienne à adapter son comportement. Il n'était pas aussi émotionnellement complexe : la culture internet l'avait dépourvu de tout relief dans sa personnalité, afin de correspondre aux critères attendus par ses followers.

    - Donne moi ça, ordonna le brun sombre, en se détachant de l'étreinte des doigts de Lily comme s'il s'était brulé, et arrachant le smartphone des mains de son ami, pour effacer en quelques secondes le contenu de sa galerie photo, avec la rapidité de l'habitude. Se tournant vers Lily, il ajouta, glacial : T'en fais pas, tu seras pas associée à moi, ton honneur est sauf.


Evidemment, elle avait honte de leur lien, de pouvoir être vue avec lui. Elle regrettait surement d'avoir jamais été dans ses bras... Marcus serra les poings. Il n'était pas particulièrement fier de ce qu'il était, mais jamais il n'aurait pensé que quelqu'un pourrait le considérer avec tant de mépris, pour craindre de s'afficher à ses cotés, au contraire.
Jake les fixait avec incompréhension, la bouche entrouverte de stupeur, visiblement choqué lui aussi par cette réaction de la part d'une demoiselle, alors que toutes celles qu'ils avaient croisés jusqu'à présent se seraient damnées pour la moitié de cette considération.

    - On y va Jake, j'sais pas c'que j'espérais trouver ici, j'ai cru... Mais j'ai du me perdre, déclara-t-il, en jetant un dernier regard à la blonde, avant de lui tourner le dos et de suivre son ami vers l'intérieur de l'établissement. Si t'essayes encore de me griller mec, j'trouverai un dossier à rendre public sur toi aussi, crois-moi, menaça-t-il, en prétendant un retour de sa bonne humeur, avec une tape amicale sur le dos du paparazzi improvisé.
    - Si tu comptes pas t'la faire, j'peux peut-être avoir une chance ? Elle est canon... Plaisanta le blond, avec un clin d'œil pour Lily, avant que la porte ne se referme derrière eux. N'empêche, avec ou sans filtre, ce cliché aurait fait scandale mec, des milliers de vues...
    - Laisse tomber ok ? Affirma Marcus, la mâchoire crispée.


Lily King ne voulait rien avoir à faire avec lui, il avait bien compris. Et ce soir, il allait boire, parce qu'il n'était pas d'humeur à faire la fête sans l'aide de l'alcool, encore moins dans un endroit où il savait qu'elle sera là, occupée à servir des clients, et à faire comme s'il n'avait jamais compté. A peine arrivé dans la salle, il exécuta la tache qu'il était initialement venu faire au comptoir : commander suffisamment de verres pour désaltérer sa bande de groupies pour la nuit.
Ashley était aussi loin de ses pensées qu'elle pouvait l'être, malgré les 6 messages qu'elle venait de lui laisser sur son répondeur, affolée par les insinuations d'un témoin de l'échappée sauvage de son fiancé dans le coin des employés.
Gisèle, Estelle, Laura... Les prénoms des femmes que Lily avait énumérées résonnaient dans son esprit. A quoi bon vouloir être quelqu'un de bien ? Pourquoi ne pas se laisser tenter par Joana, qui n'attendait que ça depuis le début du séjour ? Après tout, l'opinion de la King semblait déjà toute faite sur ce sujet, et Ashley lui pardonnerait surement l'humiliation, parce qu'il saurait mettre les formes à son argumentation, parce qu'il pouvait lui aussi se foutre des autres, et les manipuler, s'il en avait envie.

Une première gorgée de téquila lui brula l'œsophage. Il n'en faudrait pas beaucoup pour qu'il oublie ses inhibitions, il le sentait : il buvait trop peu pour qu'un changement dans ce rythme ne bouscule pas tout son systèmes nerveux.
Joana le couvait d'un regard ardent, et il leva son deuxième verre pour le frapper contre le sien, scellant une sorte de pacte indiscret entre eux. Il n'était pas certain de le vouloir, mais Jake pourrait bien avoir l'occasion de gagner de l'argent, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Jeu 10 Mai - 15:45

Down memory lane - Lily & Marcus
Lily sentie son cœur se briser de plus en plus. Elle ne savait pas pourquoi mais elle en ressentait chaque coup de lame qui la lacérait intérieurement. Donc sa future se prénommait Ashley .. pourquoi ce simple fait lui faisait aussi mal ? Parce que depuis plusieurs minutes, depuis qu'elle avait de nouveau posé les yeux sur lui, depuis qu'il était revenu dans sa vie elle revivait son passé. Dix ans c'est long, mais les instants magiques, aussi court furent-ils, lui avaient laissés une empreinte indélébile dans le corps et le cœur.
La demoiselle s’apprêtait à lui dire que non, elle ne cherchait pas d'excuses, elle voulait juste qu'il parte pour qu'elle puisse reprendre le cour de sa vie là où elle en était resté avant qu'il ne revienne pour tout chambouler dans sa tête et dans son cœur, lorsque le flash l'ébloui et à sa demande, Marcus prit les choses en main. Lily resta à regarder ses mains, n'ayant pas fait attention que, sur le coup de la peur et de la panique, elle avait prit les siennes. À présent, c'est comme si elle en ressentait encore la chaleur. Cette chaleur dont il avait parcouru son corps en le caressant, dix ans plus tôt. La blonde ferma ses poings, comme pour conservé longuement la sensation agréable qu'elle ressentait.

Lily regarda son ex amant faire disparaître toute traces d'eux deux sur le téléphone de l'homme et elle allait même l'en remercié lorsqu'il lui lança un regard froid et lui parla d'un ton tout aussi glacial. Elle resta bouche bée, sentant les larmes poindre aux coins de ses paupières. Incrédule, elle ne fit pas attention aux mots de celui qui se prénommait Jake. Aucun mot ne passa sa bouche. À quoi s'attendait-elle ?
Lorsqu'elle se retrouva de nouveau seule, elle se remémora les paroles de Marcus « tu ne seras pas associé à moi … ton honneur est sauf … j'sais pas c'que j'espérais trouver ici … j'ai du me perdre » incrédule, elle n'arrivait pas à comprendre sa réaction. Après tout, c'était lui qui l'avait lâchement abandonné sans donné suite à leur histoire ? C'était lui qui c'était pavané aux bras d'autres filles sans vergognes ? Pourquoi réagissait-il comme si la fautive était Lily ? Cela devenait louche aux yeux de la blonde, qui, après être restée dehors deux minutes de plus pour faire passer toute trace de chagrin, revint à l'intérieur du bar.

Le coté sombre du lieu et les lumières flashy l'éblouirent autant que le flash du téléphone quelques minutes plus tôt. La musique battait de plus en plus fort dans les enceintes. Sur la piste de danse beaucoup se déhanchaient avec un plaisir non feint. Lily chercha Marcus du regard, Juanita vint la rejoindre et lui donna son tablier. Elle le remit autour de sa taille, couvrant ses jambes nues à moitié dû au petit short qu'elle portait, tenue spécifique du Havana Nights

-J'ai cru comprendre que tu l'connais

Lui dit la Mexicaine et pointant son menton en direction du bar.
Lily s'appuya contre le chambranle de la porte qu'elle n'avait pas complètement franchi et un sourire nostalgique étira ses lèvres. Elle ne pouvait le quitter des yeux, elle était comme hypnotisé par lui. Bien que, elle n'était pas la seule, pour elle, c'était différent.

« Oui ... » dit-elle partie dans ses pensées « Nita, tu te souviens de ta première fois ? »

Juanita haussa un sourcil, regarda en direction du bar puis Lily

-Heu .. ouais, c'était pas vraiment top tu sais, j'étais bourré et c'était à une soirée d'ado, avec des pétards et .. Oh mierda ! Lily no me dice que .. lui et toi ….

Les yeux exorbités, la brune passait de l'un à l'autre. Marcus riait et buvait, tandis que Lily restait là à le dévorer des yeux

« C'était il y a dix ans, mais c'était tellement beau et .. il était si doux, si attentionné … » Un soupir vint trahir la peine qu'elle ressentait malgré le sourire qui ne la quittait pas

-Bah il c'est passé quoi ? Parce que apparemment c'est pas toi qu'il va épousé

Lily pencha la tête sur le coté et resta silencieuse quelques longues secondes

« Il n'a jamais répondu à mes lettres, on devait s'écrire, se voir, s'appeler et au final, je n'ai plus eut de nouvelles » elle haussa les épaules, comme si cela était une évidence et regarda sa collègue

« C'est du passé maintenant, je dois aller de l'avant »

-Et moi j'te propose qu'on fasse un bout d'chemin ensemble

Jake était arrivé d'on ne sait où et il vint passé son bras autour des épaules de Lily, qu'elle s'empressa de rejeter après avoir sursauter

« Vous n'avez pas le droit d'être là ! Aller donc rejoindre votre ami et sa future femme, au lieu d'importuner celles qui essaient de travailler »

Pour mettre une distance entre eux, Lily passa derrière le bar

-Elle ?! C'est pas Ashley, elle c'est Joana, et à mon avis, elle risque d'finir dans le lit d'Marcus ce soir et à moi le pactole

La blonde regarda Marcus, partager entre la colère et la résignation. Juanita était partie débarrassé des tables.

-Et il y a une place dans l'mien ma jolie

Le fameux Jake se trouva une place au bar et se plaça de façon à se trouver près de la blonde

« Je ne suis pas intéressée » Dit-elle en lavant des verres

-Tu préfères les femmes j'paris hein

« Oui, c'est ça, les hommes c'est pas mon truc »

Voilà qui devrait le calmer, mais elle sentit un regard pesé sur elle, Marcus l'observait tout en se servant un autre verre. Lily secoua la tête et s'approcha

« La bouteille est presque vidé tu en es conscient ? » il y avait comme un reproche dans ses mots, l'alcool avait fait des ravages sur Clyde et Lily ne savait pas comment réagissait Marcus lorsqu'il avait bu. Était-il violent ? Elle espérait que non …

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Jeu 10 Mai - 17:18

Marcus ferma les yeux, en essayant de refouler les images qui lui revenaient à l'esprit, et qui ne faisaient que prendre plus de netteté ainsi... Le sourire de Lily, le rouge sur ses joues lorsqu'il la taquinait, le gout de ses lèvres... Le parfum fort de Joana le rappela à la réalité, et il rouvrit les paupières pour poser ses prunelles bleues sur la jeune femme, qui comptait bien profiter de la situation pour se rapprocher de lui. Elle avait attendu ce moment depuis des jours, et maintenant qu'il baissait sa garde, elle était prête à attaquer, et se penchait déjà lascivement sur lui, jouant avec les boutons de sa chemise.
Elle n'était pas la seule à se tortiller d'envie en observant les traits à la fois fins et virils de son visage, qui avait tant de charme lorsqu'il riait, mais plus encore lorsqu'il prenait cet air grave, qu'elle ne lui avait jamais encore vu auparavant, et qui lui était surement provoqué par l'alcool. Peu de femmes dans la salle lui aurait résisté, surement, s'il avait décidé de tester son pouvoir de séduction... Mais ce n'était pas dans son caractère, et c'était justement ce qui le rendait le plus irrésistible : Marcus faisait partie de ces rares hommes qui savait faire sentir à la femme qu'il avait choisis qu'elle était unique, merveilleuse, et qu'elle n'avait rien à craindre lorsqu'elle était à lui.

    - Joana... Soupira-t-il en repoussant doucement la demoiselle, pour ne pas la blesser, afin de se resservir. Il y avait une excuse dans sa voix, qu'elle décida d'ignorer, même si elle en savait parfaitement l'origine, et elle se colla de nouveau à lui dès qu'il eut avalé une nouvelle gorgée. Où est Jake ? Demanda-t-il soudain, en voyant que son ami n'était plus pendu aux bras de sa promise, et que celle-ci avait donc décidé de s'attaquer à son autre épaule, comportement qui était probablement l'origine du départ du blond.


Alors qu'il le cherchait dans la foule, en tentant pas cette occasion de se dégager un peu des étreintes de ses sangsues, ou vautours, selon la façon dont on pouvait qualifier leur changement d'attitude, le visage de Lily réapparut dans son champs de vision. Cette fois-ci, amplifiés par l'alcool, il sentit parfaitement les battements de son cœur s'arrêter, et reprendre avec une intensité assourdissante. Elle s'approchait, et il mit quelques secondes à enregistrer les paroles qu'elle lui adressait.

    - J'ai de quoi en payer une autre, affirma-t-il, en se méprenant sur son reproche. Elle faisait son travail, le traitant comme n'importe quel client, et il se prêtait à son jeu, puisqu'elle voulait qu'il en soit ainsi. Il sortit un billet de sa poche, et lui tendit, n'osant pas aller jusqu'à lui mettre dans la main, au risque de la toucher. Tu peux garder la monnaie. Il se tourna vers ses compagnes, qui échangeaient de sourdes menaces, capitulant sans doute sur l'idée d'un plan à trois, s'il fallait passer par ce biais pour l'avoir. J'reviens.


Le Butler se leva en titubant légèrement, aidé dans ses mouvements par une maitrise de son corps extrêmement pointue, pour ne pas tomber. Comme quoi, en toutes circonstances, s'entrainer lui conférait une prestance indispensable pour se contrôler... Néanmoins, passant aux cotés de la King, il eut un moment de déséquilibre, qu'il maitrisa d'une caresse involontaire sur son bras nu, avant de la dépasser. Le contact de sa peau lui provoqua des frissons, et il se pencha irrépressiblement vers elle, respirant son odeur, qui n'avait rien à voir avec celles des femmes qu'il fréquentait désormais.

    - J'ai rien oublié, Lily... Murmura-t-il à son oreille, presque plaintif. Les souvenirs étaient aussi beaux que douloureux, à présent qu'elle prouvait une fois de plus qu'elle le repoussait. Tu peux prétendre c'que tu veux maintenant, mais je sais, je sais que tu... J'peux pas croire que tu regrettes ce qui s'est passé au point de...


De ne pas voulu lui adresser la parole maintenant, comme s'il l'avait sali ? Marcus n'avait pas une assez haute estime de lui-même pour se croire le meilleur des hommes, et il savait bien qu'être une star des réseaux sociaux n'était pas forcément très glorieux, mais cela le déchirait de voir que la blonde ne le considérait même plus assez pour craindre d'apparaitre avec lui sur un cadre instagram. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, elle le suppliait presque de se rapprocher, au point de ne faire qu'un, encore et encore, et maintenant, elle le tenait à une distance impolie, cruelle.
Eloignement qu'il ne respectait plus, car il avait posé les mains sur ses hanches, instinctivement, l'attirant contre lui avec une tendresse qu'il éprouvait encore trop envers elle, pour rester correct...

    - J'aurais pas du, mais quand je t'ai vu... J'ai envie... J'ai pas envie que tu me repousses Lily... Grommelait-il, le nez contre sa joue, dans son coup, obligé de se baisser pour l'enlacer, comme un enfant qui cherchait du réconfort. S'il te plait...


La désinhibition ne lui réussissait pas, mais Marcus était dans tous les cas quelqu'un qui avait du mal à être malhonnête, et les sentiments qui se contredisaient en lui le poussaient à s'exprimer, quitte à s'en repentir. Il l'embarrassait sans doute, et une part de lui en était consciente, mais il ne pouvait s'arrêter... Le bouleversement avait été trop grand, il ne pouvait pas le contrôler. Jamais de sa vie il n'avait fait quelque chose d'aussi pathétique, qui pouvait lui attirer les attentions d'un videur, pour gêner le service, ou meme une claque de la dite employée, histoire de lui remettre les idées en place, puisqu'il l'exposait de nouveau à une association malvenue. Il ne voulait pas la mettre mal à l'aise, et culpabilisait de céder à ses propres envies au lieu de se borner à son initiale froideur... Mais il lui était juste trop difficile de faire semblant, quand tout lui revenait en pleine face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Jeu 10 Mai - 19:02

Down memory lane - Lily & Marcus
La jeune serveuse devenait une habitué des clients qui buvaient trop et qui ne se contrôlaient plus, que ce soit en acte, en parole ou même en renvoi liquide et solide sur les sols, fauteuils ou même le bar. Dans ces moments là, elle laissait ses collègues gérés car ils y étaient plus aptes qu'elle, sauf que là, celui qui buvait un peu trop à son goût était une personne spéciale et elle n'avait pas envie de le voir malade, ni même de le voir dans un état pitoyable sur les réseaux sociaux. Oui, elle avait peut-être été dur avec lui depuis son arrivé, mais Lily avait un cœur et en ce moment il battait un peu trop à son goût.

Son regard sur lui était plutôt bienveillant, elle aurait apprécié que les personnes qui l'entourait auraient la présence d'esprit de limiter son débit de boisson. Mais entre son ami qui draguait ouvertement Lily et la Joana qui, avec ses mains baladeuses essayait de s'en faire un casse croûte, la blonde fut dépité par ses pseudos amis. Elle aurait aimé trouver un moyen de le sortir de là, comme si elle ressentait la pression qu'il devait subir au quotidien, avec toutes ces oies qui lui tournaient autour, caquetant à tout va et cherchant par tout les moyens à attiré son attention. Mais que pouvait-elle faire dans l'immédiat ? Pas grand chose.

Lily fit glissé le billet qu'il posa sur le comptoir vers elle, l'encaissa et mit la monnaie dans le pot à pourboire

« Mes collègues et moi-même te remercions »

Elle lui sourit, comme elle aurait sourit à n'importe quel client, restant avant tout professionnelle.
Elle prit une autre bouteille et la posa sur le bar. La demoiselle le regarda remplir les verres avec cette envie de lui dire d'arrêter. Mais elle n'en avait pas le droit. Pourtant, elle allait le faire lorsque Juanita attira son attention

-Lily, tu viens m'aider por favor

La blonde sentit malgré elle un soulagement. Cela lui permettait de faire autre chose. Elle contourna le bar et s'avança au moment où Marcus se leva de son tabouret. Elle ne l'avait pas vu faire. La blonde plissa les yeux le voyant titubé et se diriger dans sa direction. Peut-être allait-il aux toilettes ? Machinalement, elle chercha le fameux Jake du regard, se disant ainsi qu'elle l'inviterait expressément à accompagné son camarade pour évité qu'il ne lui arrive quelque chose de fâcheux. Lily tourna la tête à la recherche du blond quand elle sentit le souffle chaud contre son oreille et l'odeur de l'alcool lui chatouiller les narines. Stupéfaite et n'osant bouger d'un cil, Lily resta stoïque comme une statue. Les battements de son cœur assourdissaient ses oreilles et étrangement, seul le son de sa voix se frayait un chemin jusqu'à son cerveau. La musique, les voix, les rires, plus rien autour n'interféraient entre elle et lui. Elle leva les yeux pour croiser les siens et elle fondit en sombrant dans la profondeur de ceux-ci.

« Marcus ... » Murmura-t-elle doucement tout en essayant de comprendre ce qu'il cherchait à lui dire

« Tu as trop bu » Dit-elle plus par constatation, quand ses mains se posèrent sur sa taille. Chose à ne pas faire, Lily éprouva un frisson qui envahi son corps, aussi plaisant que déplaisant. Son cœur s'accéléra de frayeur, pour éviter de ne pas paniquer elle respira profondément tout en se disant qu'elle ne risquait rien. Le visage de Clyde lorsqu'il avait bu s'afficha devant ses yeux. La blonde écarta les bras ne sachant vraiment qu'en faire. Devait-elle le repousser ? Le gifler ?
Le videur qui venait de voir la scène s'approcha se frayant un chemin tel un ours mal lécher parmi ceux qui venaient de s'agglutiner avec leur smartphones pimenter leur statuts sur les réseaux sociaux. Marcus se trouvait dos à eux, Lily se prenait les flashs en pleine face, elle ne pouvait rien faire.

« Ca ira .. je gère »

Dit-elle à l'encontre de l'homme à la carrure imposante, tout en essayant de se rassurer elle-même. Que lui dirait William en ce moment si il la voyait si proche d'un homme ? Sûrement de surmonter sa peur et puis que pouvait-il lui arriver devant autant de témoins ?

La blonde se retrouva dans les bras de l'héritier, coincé par sa force et sa carrure. Elle sentait contre sa poitrine les battements de son cœur contre le sien. D'ailleurs, elle se sentit soudain apaisé et elle se rendit en l'entourant de ses bras

« Viens avec moi »

Dit-elle doucement contre son oreille. Lily l'aida tant bien que mal à la suivre. Les flashs crépitaient sans arrêts durant le trajet qu'ils firent

« Nita, tu empêches quiconque d'entrer dans cette pièce s'il te plaît et si c'est une des personnes qui accompagnaient Marcus, tu viens me voir sans le laisser entrer d'accord ? »

-Très bien .. ça va aller pour lui ?

« Oui, t'inquiète, je vais l'aider à aller mieux. »

Lily poussa la porte du vestiaire des femmes, antre interdit à quiconque qui n'est pas un employé. La blonde fit une exception. Elle accompagna Marcus sur un banc et l'aida à s'asseoir. Plus aucun bruit ne passait les portes. L'endroit était calme et vide.
La jeune femme prit une serviette propre, fit couler de l'eau froide dans l'évier et posa la serviette, pour que celle-ci s'imbibe du liquide. Pendant ce temps, elle revint vers Marcus et prit place à coté de lui.

« Laisse moi faire d'accord ? »

Doucement, elle défit les boutons de sa chemises de grande marque, elle le fit avec douceur. Ses mains tremblaient comme si elle le faisait pour la première fois. Elle l'aida à retirer sa chemise et la posa sur le banc. Instinctivement, elle regarda son torse musclé et halé par le soleil. Il avait prit en muscle en dix ans. Après quelques secondes à le contempler, elle se leva et prit la serviette trempé d'eau froide. Elle la tordit pour l'essorer et vint la poser sur le front de Marcus

« Qu'est-ce que tu cherches à faire Marcus Butler ? »

Dit-elle avec une pointe d'amusement dans la voix

« Tu vas avoir une sacré gueule de bois demain, tu le sais ça ?  .. j'aimerais te raconter ma vie, pour que tu comprennes certaines choses, mais demain tu auras tout oublier »

De l'eau coulait de la serviette et dessinait un parcours sur le torse du jeune homme, qu'elle ne pouvait s'empêcher de suivre des yeux

« Tu vas être trempé … tiens ça je vais te chercher une autre serviette et demander un café et de quoi manger ... »

La blonde prit la main de Marcus pour qu'il vienne tenir la serviette à sa place. Elle se leva pour partir.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Jeu 10 Mai - 20:01

Peu habitué à la boisson, Marcus n'était plus en état de résister, ni de comprendre vraiment ce qui lui arrivait. Jamais, en pleine conscience, l'héritier n'aurait risqué sa réputation ainsi, et les flashs l'auraient fait réagir... Mais il ne sentait plus que la peau de Lily contre la sienne, et rien d'autre ne lui semblait vraiment avoir d'importance. Dix ans c'était écoulés, en ce qui lui paraissait désormais des secondes.
Il ne pensait plus à ses pseudos amis qui ne manqueraient pas de l'afficher, ou de profiter de lui d'une manière ou d'une autre. Il suivait aveuglément les directions de la voix en laquelle il avait eu, un jour, une entière confiance. Très longtemps auparavant, c'était lui qui avait guidé Lily, l'avait rassurée, avait été son roc. Et puis elle n'avait plus eu besoin de lui, il était devenu encombrant, et source de honte, aux dernières nouvelles, apparemment. Une grimace déforma son beau visage alors que de l'eau fraiche coulait sur son cou, le rappelant à la réalité. Il constata qu'il était torse nu, et qu'il n'avait pas imaginé la jeune femme, dont les doigts lui imposaient une serviette humide, qu'il agrippa sans vraiment comprendre ce qu'il faisait.

    - Attend ! Ordonna-t-il alors qu'il la voyait s'éloigner, attrapant son poignet, sans vraiment le serrer, plutôt dans une caresse, une prière. Je suis désolé...


Il était prêt à dire n'importe quoi pour qu'elle reste, sans craindre l'humiliation, la défaite, l'erreur. Sa condition lui permettait de suivre ses instincts sans barrières, sans décomposer ses actions ni songer à leurs conséquences. C'était une bonne excuse, dont il n'était pas conscient. Se souviendrait-il, le lendemain, de l'avoir retenue ? De l'avoir attirée, doucement, le regard rivé au sien, sur ses genoux, alors qu'il ne se trouvait pas la force de tenir sur ses jambes ?

    - J'ai pas faim... J'ai plus soif, répondit-il, très calmement, la gorge nouée par d'autres envies, d'autres besoins, que ses yeux trahissaient avec la plus grande indiscrétion. Si Marcus n'avait jamais su mentir, il devait ce manquement à ses prunelles d'un bleu profond, qui donnait à tout ceux qui y plongeait un aperçu sincère de son âme. Le blond te va bien.


Il repoussa une mèche qui barrait son visage, et sa main descendit sur sa gorge, effleurant son sein, avant de se poser de nouveau sur sa hanche. Durant tout ce temps, il était devenu un homme, et non plus un adolescent au début de ses expérimentations sentimentales. Il était plus sur de lui, autant qu'il avait développé un physique plus imposant, qu'il connaissait mieux... Et il sentait que l'énergie qui l'avait un instant quitté sous l'ébriété de sa consommation excessive de cocktail lui revenait petit à petit.

    - Nous deux, c'était bien non ? Demanda-t-il, sincèrement, poursuivant l'exploration de son corps qu'elle n'avait pas encore arrêté. Il avait besoin de toucher sa peau, pour vérifier qu'elle était bien là, pour la sentir réagir à son contact, pour vérifier qu'il n'avait pas rêvé tout ça. Tu as enlevé ma chemise, constata-t-il en faisant glisser le premier bouton de la sienne, comme si cela était une parfaite justification de ce geste, histoire d'équilibrer la balance.


Elle ne l'avait pas emmené là par hasard, ils ne s'étaient pas retrouvé pour se perdre à nouveau... Marcus ne pouvait plus réfléchir, et sa fiancée, ses responsabilités, rien n'avait été aussi loin de son esprit à présent. Ou plutôt, ils ne lui avaient jamais paru aussi dérisoires.

    - Ils ont tout vus, n'est-ce pas ? Il soupira, sans cesser d'ouvrir le haut de la serveuse, dont il osait interpréter l'absence de mouvement de recul comme une approbation. Ce fut lui, finalement, qui abandonna cette tache, et serra les poings, pour s'empêcher de poursuivre. Qu'est-ce que j'ai fait... Grogna-t-il entre ses dents, frappé enfin par l'enfer dans lequel il venait de se jeter en laissant ses passions d'antan prendre le dessus sur sa raison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Jeu 10 Mai - 21:07

Down memory lane - Lily & Marcus
Lily s'était levée pour se rendre au bar, prendre de quoi manger et du café afin que Marcus puisse s'imbiber d'autre chose que d'alcool. Mais il l'en empêcha. Sa main agrippa doucement son poignet. Elle se figea, paralysé par la douceur et la fermeté de celle-ci. Son corps fut envahi de frissons. Elle ferma les yeux quelques secondes et prit une profonde inspiration, troublée. La jeune femme ne chercha pas à se défaire de sa prise. Au contraire, elle n'avait pas envie de batailler avec lui.

Le fait qu'il puisse s'excuser de la sorte la surprit. Elle se tourna sans se défaire  pour le regarder

« Pourquoi Marcus ? Pourquoi es-tu désolé ? »

Demanda-t-elle avec l'envie de comprendre ce qu'il lui avait dit ce soir et qu'elle n'arrivait pas à cerner.

Très vite, elle se trouva assise sur ses cuisses fermes. La jeune serveuse se sentit fébrile. Elle n'osait bouger de peur de perdre ce moment de nouveau magique, comme elle l'avait vécue avec lui, il y a dix ans en arrière. Elle plongea dans ses yeux, devenu sombre comme elle l'avait déjà vu la première fois où ils avaient été très proche. Cette nuit où ils n'avaient fait qu'un. Un regard troublé d'une envie commune.
Lily sentit son cœur s'affoler et son estomac se nouer. A l'instant présent, elle ne savait pas comment gérer cette envie de lui qui grandissait sans qu'elle ne puisse le contrôler. Il avait encore cet effet sur elle. Elle se rendait compte, qu'en fait, rien n'avait vraiment changé. À part les années, leur âge, leur vie … si .. en fait tout avait changé entre eux, sauf cette alchimie qui les poussait l'un vers l'autre.

Il commenta ses cheveux, et dégagea une mèche qu'elle n'avait pas sentie se défaire de sa queue de cheval. Elle sourit et ferma les yeux appréciant le contact de sa main

« Merci »

Dit-elle dans un souffle alors que la main de Marcus devenait un peu plus exploratrice et qu'elle n'arrivait pas, car elle en était incapable, à repousser. Elle cambra légèrement le bassin pour que son buste se rapproche de son torse et ouvrit les yeux pour le regarder, les plissant légèrement

« Bien sur que c'était bien Marcus, pourquoi tu penses le contraire ? »

Elle lui avait écrit sur ses lettres, pourquoi en doutait-il aujourd'hui ? La blonde le regarda cherchant à comprendre si il était sérieux. À quoi jouait-il ? Elle allait lui poser la question mais elle n'en eut pas le temps. Machinalement elle baissa les yeux sur le torse nu de l'héritier et, du bout de son index, elle dessina le contour de son mamelon

« Oui, au prix où elle coûte, je ne voulais pas qu'elle s'abîme et tu serais reparti d'ici avec une chemise mouillé qui aurait encore fait parler de toi, je voulais évité cela. »


Ca et le fait qu'elle était seule avec lui et que sa fiancé n'aurait sans doute pas aimé voir sur la toile. D'ailleurs, l'image de Marcus avec une autre femme la ramena à la réalité : il n'était pas pour elle. Plus maintenant. La King stoppa ses caresses, retira sa main et constata que sa chemise était ouverte et dévoilait la naissance de sa poitrine.

Aux paroles de Marcus, elle opina d'un signe de tête

« Ils ont prit des photos, mais normalement on ne voit pas ton visage, on ne voit que …  le mien... »

Cela lui fit froid dans le dos. Et lorsque le brun arrêta son geste et s'apprêta à retirer sa main, ce fut Lily qui le retint. Elle ramena celle-ci vers sa bouche et déposa un baiser doux et chaud dans sa paume.

« Tu n'as rien fait Marcus, ne t'inquiète pas, il n'y a rien qui ne puisse te nuire, et si besoin, je te couvrirais, je ne te vois pas aller voir tous ces gens et leur effacer leur photos »


La demoiselle se leva un sourire amusé aux lèvres et reboutonna son chemisier. Elle se plaça devant le miroir et arrangea ses cheveux, qu'elle lâcha pour les coiffer de ses doigts, regarda par dessus son épaule le reflet de l'homme qui se trouvait derrière elle

« Reste là le temps qu'il faut, jusqu'à la fermeture si tu veux, je ferais en sorte que personne ne vienne te déranger, prends ton temps. »

Elle lui sourit et se retourna pour le regarder une dernière fois, appuyer contre le lavabo, son air devint plus grave lorsqu'elle reprit la parole

« Le mieux est de ne plus se revoir durant ton séjour ici, Marcus, je ne voudrais pas être un obstacle entre ta future femme et toi. Et je ne voudrais pas non plus, que ton nom soit sali à cause de moi. Peut-être que demain tu auras oublié cette soirée et même que je suis là et ce serait peut-être mieux pour nous deux »

Elle ne savait pas si ce soudain rapprochement entre eux était dû à l'alcool ou non , mais au fond d'elle, elle espérait que ce moment si court soit-il,  il ne l'oublie pas, car elle, elle n'était pas prête de  l'effacer de sa mémoire.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Ven 11 Mai - 5:54

Le jeune homme secoua la tête, toujours un peu hébété par l'alcool qui circulait dans son corps, peu habitué à ce genre de traitement. Il était désolé de ne pas être assez bien pour qu'elle puisse considérer le retrouver vraiment... Marcus Butler n'avait jamais eu à rougir de son état, et il s'était toujours amusé de sa popularité, jusqu'à ce jour. Désormais, il semblait que l'insouciance avec laquelle il avait exposé sa vie le rattrapait, et qu'il devait en payer le prix.

    - De pas être à la hauteur, grommela-t-il, en l'attirant contradictoirement contre lui. Il se moquait qu'elle soit devenue serveuse, quant à lui... Si les statuts sociaux avaient toujours été la priorité de sa mère, il avait toujours considéré cela dérisoire, probablement parce qu'il se trouvait dans la bonne catégorie. J'en sais rien, j'me suis toujours demandé.


Puisqu'elle ne lui avait pas reparlé depuis, il avait toujours douté... Pourtant, les réactions de son corps avaient été plutôt claires sur le plaisir qu'elle avait trouvé dans ses bras. Par la suite, Marcus n'avait jamais eu non plus de complaintes de ses conquêtes. Le Butler avait trop de respect pour les femmes, et sa générosité naturelle faisait de lui un partenaire des plus enviables... Non seulement il était capable de faire fondre ses victimes d'un sourire, et il était physiquement parfait jusqu'à chacune des extrémités de son corps, mais il s'appliquait également à faire apprécier chaque moment partagé en sa compagnie.
Il l'observa tandis qu'elle prétendait pouvoir le défendre, le protéger des ragots. Pensait-elle vraiment qu'il s'inquiétait pour lui ? Quoi qu'il ait pu faire, il se souciait surtout de ne blesser personne... Si des photos paraissaient, il était embarrassé qu'elle y apparaisse, puisqu'elle avait exprimé très clairement son désir de ne pas être vue à ses cotés. Il craignait bien sur la réaction d'Ashley, mais non ses effets... Il ne tenait pas à la voir pleurer et s'énerver, mais il savait qu'il aurait le pouvoir de la convaincre, dans un sens ou un autre. Lily parlait de se séparer, et ça, tout d'un coup, le terrorisait, plus que tout ce qui pourrait être rapporté sur les réseaux sociaux.

    - Reste avec moi, supplia-t-il, en se levant tant bien que mal, pour lui barrer la route. La porte était fermée, et sa collègue ne l'attendait pas, d'après ce qu'il avait cru comprendre... Il pourrait même la payer, si elle ne voulait pas perdre de pourboire par sa faute. Il tremblait à l'idée qu'elle évoquait, de ne plus la revoir, de faire comme si de rien était. Si je dois oublier demain, si tu veux m'ignorer la prochaine fois qu'on se croise, si je suis accusé aux yeux de la communauté... Alors autant que ce soit pour quelque chose.


Au point où il en était, il estimait qu'il était trop tard pour reculer. Il n'avait jamais eu ce genre de comportement, mais quoiqu'il puisse dire pour la rassurer, il ne craignait pas de l'assumer, d'en prendre l'entière responsabilité. Il se rapprocha d'elle, et défit de nouveau les boutons qu'elle s'était appliquée à remettre, avec plus d'impatience cette fois-ci.
Il n'était plus un adolescent, et elle n'était plus une vierge qui pouvait s'offusquer de son désir.

    - Laisse-moi faire... Murmura-t-il contre sa joue, les mots exacts qu'il lui avait chuchoté à l'oreille dix ans plus tot, avec une pointe d'hésitation, mais pas pour les mêmes raisons. Je te promet que je peux faire mieux, si tu me laisses une chance... Ne pars pas.


Il déposa un baiser sur sa joue, sur sa gorge. Il n'osait pas l'embrasser encore vraiment, malgré l'envie... Ce baiser scellerait quelque chose, une décision qu'il ne voulait pas lui voler. Et si elle le lui donnait, il savait qu'il ne ferait plus marche arrière, qu'il devrait quitter Ashley, quoi que Lily envisage pour leur avenir, quitte à se retrouver seul, si elle s'obstinait à ne rien vouloir faire avec lui.
Mais il percevait néanmoins les réponses de sa peau à ses caresses, et il n'avait pas l'impression de la forcer à céder à la tentation.
Il la repoussa contre le lavabo, la souleva sans effort, ses mains possessives saisissant ses fesses, pour l'asseoir là, à sa hauteur... Le bouton de son short se détacha sous ses doigts, et la fermeture éclair émit un couinement qui éveilla en Marcus une excitation irrépressible. Si l'un d'eux devait s'arrêter, cela ne pouvait plus être lui à partir de cet instant, probablement parce que sa conscience était relayée au second plan par l'ingestion d'alcool.

    - S'il te plait... Au moins une dernière fois, exigea-t-il alors qu'il enroulait déjà sa jambe autour de ses hanches, et s'appuyait contre elle.


Evidemment, personne ne s'était jamais refusé à lui, et il avait du mal à envisager que cela puisse se produire. Si tel était le cas, bien entendu, il ne comptait pas insister. Il n'avait été jusque là que parce qu'il avait cru deviner cet accord dans les yeux de la King, la lueur qu'elle avait lors de sa première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Ven 11 Mai - 22:03

Down memory lane - Lily & Marcus
Décidément, Lily n'arrivait pas à bien comprendre les propos du jeune Butler. Depuis qu'ils se sont retrouvés quelques heures plus tôt, les phrases de Marcus avaient une résonance étrange aux oreilles de la blonde. C'était des phrases qui n'aboutissaient à rien. Plus des reproches en fait. Ou alors, elle n'arrivait pas à bien penser et à tout remettre en place dans sa tête. Et pour cause, les bras du jeune héritier l'empêchaient de bouger, une nouvelle fois alors qu'elle, elle essayait simplement de reprendre sa place, au bar. Et, il fallait l'avouer, échappé aussi au désir qu'il faisait naître en elle.

Rester avec lui, alors qu'elle n'avait demandé que ça dix ans en arrière, mais lui n'avait pas donner signe de sa volonté d'en faire autant. Elle n'arrivait pas à parler tellement tout ceci était stupéfiant.
Mais que faire lorsque le premier homme de votre vie revient et chamboule tout, jusqu'à ne plus savoir qui vous êtes vraiment ? Confusion totale chez Lily qui secoua la tête fermement en désaccord avec les propos de l'homme qui devenait plus entreprenant à présent

« Je ne veux pas que tu oublies Marcus, ni demain ni jamais ! »

Pas une nouvelle fois aurait-elle pu ajouter, en avoir même eut le temps et l'occasion sauf que tout se passa trop vite pour qu'elle puisse y mettre un terme avant que ce ne soit trop tard. Les mains de Marcus s'attaquaient de nouveau à son chemiser. L'alcool de son haleine remontait au nez de la jeune serveuse qui commençait à sentir son palpitant s'affoler. Pas dans le bon sens.

Des images s'insinuèrent dans son esprit, celles de Clyde ivre, voulant son dû après une mauvaise journée passé entre potes à boire et à fumer, à chercher le moyen de se faire plus de frics.
Lily essaya tant bien que mal de chasser ces flashs de sa tête et elle y parvint presque lorsque la bouche de Marcus commença à dessiner un parcours de sa joue pour atteindre sa gorge. La blonde détourna le visage, lui offrant ainsi sa peau, hébétée par l'envie qu'elle ressentait croître entre ses cuisses. Machinalement, elle se retint à ses épaules nues, musclés et sentie la douceur de sa peau sous sa paume. Elle frémi d'envie de le mordre juste pour en sentir le goût, mais déjà il défit son short et réclamait plus.

Une sonnette d'alarme retentit dans la tête de Lily, qui ouvrit les yeux et repoussa son ex amant, qui, le temps d'instant aurait pu redevenir son amant

« Stop ! Arrête Marcus ! »

Le ton était ferme et sans appel. Posant ses mains à plat contre ses pectoraux elle le repoussa autant qu'elle le pu, elle chercha surtout dans ce contact et ce geste à ce qu'il la regarde elle.
Elle qui avait les joues en feu et la respiration haletante de celle qui souffre d'un besoin absolu et non assouvi

« Si tu veux que ce soit une dernière fois, moi je veux que ce soit la meilleure des fois. »

La blonde posa son index sur les lèvres du bellâtre afin qu'il ne dise rien et qu'il l'écoute, une fois qu'elle aurait reprit un peu de contenance

« Ca fait pas loin de huit mois qu'un homme ne m'a pas touché, Marcus. Et tu sais pourquoi ? Parce que le dernier qui l'a fait me frappait, m'humiliait, me rabaissait et abusait de moi après avoir bu. »

Elle cherchait dans son regard une réaction quelconque afin de voir si il était bien lucide ou si l'alcool l'avait rendu totalement dans l'incapacité de comprendre ou elle voulait en venir

« Si tu veux qu'il y ait une dernière fois » répéta-t-elle tout en ne lâchant pas son regard bleu limpide embrumé, en ce moment, par la fatigue et la boisson, articulant les syllabes

« Ca ne sera pas ici, pas maintenant, pas dans ton état. Je veux que tu sois sobre et que tu prennes le temps de te demander si c'est ce que tu veux vraiment, car moi, mon cher Marcus, je veux que tu sois celui qui me fera redécouvrir le plaisir. »

Lily prit conscience à cet instant qu'elle se trouvait sur le lavabo et l'image de d'eux se donnant ainsi après dix années de séparations lui confirma qu'elle prenait la bonne décision, quitte à le regretter si Marcus ne chercherait pas à la revoir.

La blonde se remit debout, s'écartant au plus vite de la tentation, remit les boutons de son chemiser et se rhabilla aussi bien qu'elle le put, pour ne pas envenimer les ragots qui devaient déjà circuler sur la toile.
En passant à coté du banc où ils se trouvaient quelques minutes plus tôt, elle prit la chemise de Marcus et lui donna avant de se rendre vers son casier. Elle l'ouvrit et prit son sac, en sortie un papier et un stylo et y nota quelque chose.

La King revint vers lui et lui fourra le papier dans la poche arrière de son pantalon, sentant au passage la cambrure exquise et ferme de ses fesses

« C'est mon numéro, tu es libre de choisir Marcus, appelle moi ou écrit moi quand tu auras pris ta décision, si tu ne le fais pas, je m'en remettrais, mais le choix t'appartient »

Elle aurait pu rajouter qu'il avait plus à perdre qu'elle, mais au final, est-ce qu'il ne retomberait pas sur ses pieds comme il le faisait si bien à chaque fois ?

« Si tu veux sortir par la porte des employés pour ne pas être envahi par la foule d'admiratrice qui se trouve au bar, elle se trouve juste là »

Elle lui montra une porte caché derrière les vestiaires qui menait dans une autre ruelle et elle, elle prit la direction du bar, le laissant seul cette fois.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus Mer 16 Mai - 7:11

Plus rien n'existait que la peau de Lily, et même l'alcool ne semblait plus avoir d'effet sur son ivresse. Il n'était plus le même que la première fois qu'ils avaient partagé ce matin, et Marcus, avec l'expérience, avait acquis une certaine autorité en la matière... Il sentait que la jeune femme aussi lui répondait avec plus de confiance, ses mouvements trahissant son envie et la connaissance qu'elle avait développée de ses désirs... Alors pourquoi l'avait-elle abandonné, après s'être donné à lui, il y avait si longtemps maintenant ? Il était évident que cela n'avait rien à voir avec l'attirance physique qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre, et qui ne semblait pas avoir ternie depuis, au contraire...
S'il ressentit chez elle une légère hésitation lorsque ses caresses devenaient plus insistantes, il ne s'en formalisa pas vraiment... Jusqu'à ce qu'elle le repousse clairement.

    - Lily... Gémit-il, plaintif, ressentant douloureusement le manque qu'elle provoquait, et la frustration de sentir toujours ses mains sur son torse. Qu'est-ce que tu racontes ?


La réalité lui revenait comme une claque, brutale, impossible à comprendre. De ses explications, il eut du mal à se faire une raison... Il serra les poings, à l'idée qu'elle tentait de lui insinuer à l'esprit. C'était donc pour un homme violent et maltraitant qu'elle l'avait quitté ?
Il était moins en colère contre elle néanmoins, pour s'être faite avoir, que pour l'existence même d'un individu capable d'une telle cruauté... Mais il retenu, dans son incapacité à faire sens de ses propos, qu'elle devait l'avoir aimé, ce qui n'était pas son cas, sans doute, puisqu'elle comptait juste l'utiliser pour réapprendre le sexe, se soigner. Le Butler ne savait pas vraiment ce qu'il pensait de cette révélation et de ses conséquences, de n'être qu'un outil à son épanouissement futur... Trop de choses se bousculaient dans son esprit : des pensées meurtrières envers son bourreau, la déception d'avoir été moins important que cette ordure, et les doutes concernant ses propres capacités à faire l'aider sans y perdre sa précieuse sérénité. Après tout, il avait une situation parfaite, que le retour de la blonde venait tout changer... Devait-il se perdre dans ce piège que le destin avait mis sur son chemin ?

Mais elle était partie avant qu'il ne sorte des profondes réflexions que lui avait causé ce moment totalement hors du temps, lui laissant un papier dans sa poche, trace irréfutable que rien n'avait été rêvé, et que le choix se trouvaient là, entre ses mains, ou plutôt contre son postérieur musclé.
Il fallut encore quelques instants au jeune homme pour réaliser ce qui lui était arrivé, et prendre la décision de se lever, et de remettre ses vêtements. D'instinct presque, il sortit son téléphone, avec l'intention d'y entrer le numéro de la King, ou plutôt de remplacer celui qu'il avait conservé, et qui avait toujours sonné dans le vide, comme si la ligne avait été bloquée.
Une dizaine de notifications s'affichèrent sur l'écran, et Marcus fit une grimace en découvrant que Ashley avait essayé de le joindre de nombreuses fois déjà, en vain. Les messages qu'il allait recevoir seraient surement plus piquants encore que ceux qu'il avait lus en soupirant avant de se décider à sortir... Et peut-être aurait-il du l'écouter, après tout.
Ashley avait quelques centaines de milliers de followers également, et Marcus ne comptait parmi eux que parce qu'elle l'obligeait régulièrement à consulter son profil, par lequel elle lui transmettait des messages subliminaux. Il était persuadé d'ailleurs d'y découvrir, bientôt, une photo vengeresse pour son escapade, ou un commentaire accusateur.

Lily avait sans doute été la plus intelligente des deux, en lui empêchant de faire une erreur qu'il aurait toujours regretté. Au final, Ashley était surement collante, ou pire, mais il ne craignait pas une seule seconde qu'elle disparaisse de sa vie en lui brisant le coeur. Elle représentait la stabilité, l'approbation publique, la parfaite compagne pour un homme tel que lui...
Il n'était pas près à affronter le regard de sa mère et de milliers d'inconnu sur une trahison qui lui aurait tout couté, pour une fille qui le laisserait de nouveau tomber, et ne s'attirait visiblement que des ennuis.
Néanmoins, Marcus porta la main à sa poche et lut les numéros qu'elle avait tracé avec plus ou moins d'application, et dont les lignes trop familières lui rappelaient des dizaines de jeux auxquels ils s'étaient adonnés ensemble, et les lettres d'amour qu'ils s'écrivaient, pour remplacer les SMS, afin de ne jamais oublier, de conserver une marque...
Ses doigts tremblèrent sur le clavier, et il éteignit finalement l'écran, après avoir envoyé un message à Jake, pour le prévenir de sa sortie incognito.
A peine la porte des employés refermée, le Wicker sentit de nouveau son smartphone vibrer, et répondit en voyant que sa mère elle-même prenait la décision de l'appeler à cette heure... Et inquiéter sa mère était au delà de tout ce qu'il aurait pu vouloir.

    - MARCUS ! Qu'est-ce qui t'arrives mon chéri ? Je viens de parler à Ashley, en larmes parce qu'une photo de toi avec une autre jeune femme apparait sur Instagram, et tu ignores ses messages... Hurla-t-elle presque à l'autre bout du monde, avec une voix qui signifiait clairement son désaccord, mais également son réveil au milieu de la nuit. Marcus éprouva instantanément une défiance pour sa fiancée qui avait osé commettre ce sacrilège de déranger sa mère adorée. Je prends des billets immédiatement pour te rejoindre, avec elle. On arrivera demain dans la soirée. Ce sera l'occasion de fêter votre engagement, et faire taire les mauvaises rumeurs.
    - D'accord, approuva Marcus, car il n'avait pas le choix, visiblement. Il savait qu'il ne servait à rien de protester quand Mme Butler avait pris une décision. Tu n'aurais pas du te lever pour ça... Ce n'était... Rien, j'imagine.
    - Alors cesse ce genre de comportement ambiguë pour tout le monde, personne n'a besoin de doutes et de stress maintenant, conclut-elle, en attendant pour raccrocher que son fils adoré lui ait rendu la même politesse, et promis de bien se tenir à l'avenir. Bonne nuit mon coeur.


Jamais encore le brun n'avait eu ce genre de réprimandes, et l'idée de déplaire ou de décevoir sa mère lui était insupportable... Tout autant que de jeter le bout de papier que la main de Lily avait touché.
Pour ce qui lui semblait la première fois de toute sa vie, Marcus se sentait affreusement seul face à ce qu'il avait provoqué malgré lui.
Il avait besoin de réfléchir... Les paroles et la situation de Lily le hantaient plus qu'elles n'auraient dues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: Down memory lane - Lily & Marcus

Revenir en haut Aller en bas

Down memory lane - Lily & Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
Little Havana
 :: Little Havana Resorts :: Havana nights
-