AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Entre les deux blondes - Lily & Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Jeu 17 Mai - 20:07


Ashley n'était pas le genre de femmes qui laissait les autres décider à sa place. Pourrie gâtée, à la manière de son fiancé, elle avait pourtant évoluer différemment, et leurs caractères étaient presque à l'opposé : tandis qu'il avait développé une grande générosité et un intérêt constant pour les autres, Ashley quant à elle se préoccupait avant tout de son bon vouloir.
Elle ne supportait pas d'être contrariée, et avait toujours choisi ce qu'elle désirait. Son dernier caprice avait été de se fiancer avec le jeune homme le plus adulé de son cercle de célébrité Instagram, et elle avait obtenu gain de cause, en trouvant son point faible... Elle avait réussi à convaincre la mère Butler en un tour de mains, parce qu'elle lui ressemblait parfaitement.
Son affection pour Marcus n'était par ailleurs pas feinte, car il était impossible de rester indifférente au beau garçon dont les qualités n'étaient plus à prouver. Ashley était tombée amoureuse de toutes ces choses qu'elle ne comprenait pas, mais qui en faisait un être à part à ses yeux... Elle ne savait juste pas accepter la vérité de son mérite, et refusait de voir qu'elle n'était peut-être pas celle qui pouvait le rendre heureux, elle s'obstinait dans sa quête égoïste de la possession.
La jeune femme n'était pas dénuée de charme, et personne n'aurait pu se douter des doutes, des failles douloureuses que Marcus avait ouvert dans son âme, sans le vouloir.

C'était par crainte de perdre Marcus qu'elle avait débarquée à Little Havana, emportant avec elle son plus grand atout, la matrone incontestée de son cher et tendre, celle qui faisait la pluie et le beau temps dans ses romances depuis toujours. Et si le Butler n'avait aucune idée des manigances de sa génitrice, qu'il voyait aussi innocente qu'une sainte, il n'en était pas de même pour Ashley, qui avait tout de suite évalué son rôle, pour mieux s'en servir.
Ainsi les deux femmes avaient déboulées sur le terrain de paix de Marcus, affirmant leur propriété sur le jeune homme, chacune à leur manière, et ternissant sans s'en rendre compte son sourire ravageur.
Et elles avaient prévu d'enfoncer le clou en organisant une grande fête à l'hôtel, pour montrer à toutes les vacancières que l'homme qui les fascinait sans doute était pris, au cas où quelques images aient pu rendre sa fidélité confuse.

    - Non, non, Marcus, tu ne peux pas porter cette cravate, mon chéri ! S'exclama pour la troisième fois Ashley, en obligeant son promis à changer de vêtements, pour s'accorder aux siens. Elle voulait que leur couple soit impossible à manquer, voyant, et évidemment, extrêmement enviable, tout de même. Je t'en ai apporté une, au cas où.
    - Ash, bébé, je crois vraiment que je devrais y aller sans... Commença le brun, sans savoir vraiment comment s'imposer sans froisser la demoiselle. Ce n'est pas un diner d'affaires, et les températures...
    - D'accord, d'accord, tu as raison ! Accepta-t-elle, avec une moue vexée, qui ne signifiait rien de bon pour la suite... Car elle lui ferait payer son affront à l'autorité d'une manière ou d'une autre. Et bien allons-y alors, si tu es enfin prêt !


Marcus soupira, intérieurement. Il avait été bien à l'avance, avant que la jeune femme ne veuille prendre les choses en mains... Et il détestait être en retard, surtout à ses propres célébrations, alors qu'Ashley pensait au contraire qu'il fallait se faire attendre, pour être désirée, et adorait voir tous les yeux se tourner vers elle.
Cela ne manquerait surement pas d'arriver d'ailleurs : elle était éblouissante de beauté, et son sourire de cristal trompait facilement quiconque en était la victime. Elle s'approcha pour déposer un baiser rapide sur les lèvres de son amant, avant de le prendre par le bras... Quitte à avoir déjà vingt minutes à rattraper, Marcus n'aurait pas dit non à une nouvelle étreinte, pour soulager la tension indescriptible qu'il ressentait... Mais c'était peine perdu d'imaginer que Ashley voudrait retrousser sa robe au risque de l'abimer, ou même avoir une relation sexuelle qui n'était pas vraiment organisée et planifiée, de toute façon, surtout si ceci arrivait en supplémentaire, après le câlin quotidien officialisé entre eux.
Elle pensait ainsi satisfaire les besoins de son fiancé, de façon organisée, et régulière... Quel homme aurait pu se plaindre d'une attention aussi parfaitement donnée, sans autre discussion ?

Ils arrivèrent donc dans la salle où les attendaient les convives, main dans la main, duo absolument assorti et magnifique, à n'en pas douter, tout droit sortis d'un magazine de mode.
Pour l'organisation général, et l'idée dans sa nature première, Marcus était heureux de pouvoir partager un moment avec plusieurs de ses amis réunis parmi une foule qui lui était plus ou moins connue : il adorait les évènements sociaux et ne pouvait le nier... Mais dans le fond, porter un toast à cette bague qu'il avait offert à la plus belle de la soirée, sans aucune nuance, lui semblait soudain aussi fade et dénué d'intérêt que déguster un plat superbe qui n'avait aucun goût.
Alors qu'il cherchait des yeux un peu de réconfort, ses prunelles bleues océan tombèrent sur une silhouette trop familière à présent, et son coeur rata un battement... Ashley n'avait-elle pas su, malgré son sens aigu des enquêtes en réseau, qui était la jolie blonde qu'il avait tenue dans ses bras, lors de sa soirée arrosée au club, et qui avait déclenché ce scandale qu'il fallait précisément ce soir faire taire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Jeu 17 Mai - 22:49

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
C'était encore un jour dépriment pour Lily. Depuis cette soirée où elle avait revu Marcus et s'être abstenue de se donner à lui, une dernière fois comme il le lui avait demandé, supplié plutôt, elle broyait du noir en fixant son portable qui restait inlassablement silencieux. Non, il ne la rappellerait pas, peut-être même qu'il s'était débarrassé du bout de papier qu'elle lui avait mit dans la poche. L'avait-il vu au moins ?

Ce soir là, elle était partie assez vite, de peur de se rétracter et de succomber au désir qu'il avait faire renaître en elle. Désir qu'elle n'avait plus ressenti aussi fort, aussi puissant depuis bien longtemps.
Intérieurement, elle se disait qu'elle avait bien agit, mais son cœur se serrait de plus en plus fort à l'idée qu'elle venait de passer à coté d'un court moment de bonheur. Mais en même temps, elle préférait ça, parce que si elle s'était donné à lui et qu'il aurait regretté, elle aurait eut encore plus mal qu'en ce moment.

La jeune femme en était là dans ses réflexions, à peser le pour et le contre, assise en tailleur sur son lit son téléphone entre les jambes. Le regard fixé dessus, elle se détestait d'être dans cet état. Ça faisait trois jours et elle ne savait pas combien de temps Marcus resterait sur l'île ni même si elle le croiserait de nouveau. Devait-elle vivre en ermite le temps de son séjour ? Elle avait son boulot, ses ami(e)s, sa vie, elle ne pouvait pas rester ainsi.

Son téléphone se mit à sonner alors qu'elle s'apprêtait à se lever pour aller se doucher. Elle se rua dessus et ne regarda pas qui l'appelait, pensant que c'était lui. Mais une voix féminine fut une douche froide

-Mademoiselle King, nous avons besoin de vous en extra pour une soirée donnée au casino demain soir.  Nous aimerions que vous supervisiez le bon déroulement de la réception afin qu'aucun convives ne manquent de rien et que tout soit parfait. Cette soirée est très importante.

Lily fut prise au dépourvu, elle resta silencieuse quelques secondes, en fait elle réfléchissait. Si ça pouvait lui évité de croiser Marcus, pourquoi pas. Et puis ce serait un nouveau challenge pour elle

« Bien sur ! » Dit-elle soudain avec plus d'enthousiasme «  Et c'est en quel honneur ? »

-Et bien, il s'agit d'une fête donné en l'honneur de Monsieur Butler .. Ainsi que de sa fiancé 

Lily étouffa un cri de surprise, qui résonna à l'autre bout du fil, elle venait de déchanter en deux secondes

-Ca va mademoiselle King ?

« Oui … oui mais heu … c'est quoi exactement ? »

Elle blêmit à l'idée de passer la soirée auprès de Marcus mais et surtout, auprès de lui et sa fiancé

-Et bien, Madame Butler a organisé  à la dernière minute cette soirée  en l'honneur de son fils et de sa future belle-fille, cela c'est fait très rapidement et nous avons très peu de temps pour tout organiser, je ne vous cache pas que nous sommes pris au dépourvu …

Et moi donc .. avait-elle envie de dire

« Le problème vous voyez c'est que c'est court demain soir ….  et je n'ai pas de tenue …. adapté pour ce genre de soirée »
Bien jouer Lily ! Elle ira chercher quelqu'un d'autre !

-Nous avons fait le nécessaire, une robe et des escarpins vous attendent dans une loge, nous nous sommes basés sur les informations que vous nous avez transmise lors de votre embauche.

La fiche d'informations sur ses mensurations et son style de vêtements. La blonde grimaça, cherchant dans son esprit ce qu'elle avait bien pu mettre « Style de tenue de soirée que vous pourriez porter lors d'une réception : sexy et sobre » c'est ce qu'elle avait mit, mais elle n'avait pas vraiment chercher à être prise au pied de la lettre. Pour elle, c'était un style qu'elle adorait voir sur les mannequins qui le portaient divinement bien.

« Je vois que vous avez pensé à tout » La demoiselle se gratta le front partager entre l'envie de raccrocher, prendre un billet pour aller en Antarctique et vivre en Inuit le reste de sa vie, ou …

« Très bien, vous pouvez compter sur moi » Elle n'avait pas le choix en fait, ils avaient déjà prévu le coup

-Merci beaucoup mademoiselle. Vous ne serez pas seule, vous êtes trois ainsi que les autres membres du personnel si besoin, n'hésitez pas à m'appeler au numéro qui c'est affiché.

Et elle raccrocha, laissant Lily stoïque sur son lit. La première question qui lui vint à l'esprit fut : pourquoi ? Et puis d'autres arrivèrent. En fait, elle ne savait pas grand chose sur Marcus et son séjour. Par exemple, avec qui était-il venu ? Sa mère et sa fiancé étaient-elles là lorsqu'ils se sont revus ? Ou est-ce que la photo de Lily et de lui était déjà sur la toile et que … La blonde écarquilla les yeux, se redressa sur son lit et chercha du regard un objet. L'ordinateur de Calliopé était sur le bureau dans sa chambre, elle l'avait utilisé la veille pour regarder un film sur Netflix. Un truc à l'eau de rose qui l'avait fait pleurer durant tout le long. À même le sol, elle se connecta sur le compte instagram de Callie et chercha le compte de Marcus. Les photos postés par ses fans identifiaient Marcus et donc elles étaient facilement visible, elle trouva très vite ce qu'elle cherchait et, effectivement, il y avait des photos les montrant ensemble : Marcus au bar avec Joana, Marcus qui se lève, marche, titube et se retrouve dans les bras de Lily. Tout se mettait en place dans la tête de la jeune femme, même si des questions restaient sans réponses.

D'un geste brusque, elle referma l'écran de l'ordinateur et partie se préparer. La journée risquait d'être longue.


La veille Lily avait été chez le coiffeur afin de rafraîchir sa coupe de cheveux et de les éclaircir un peu plus. Puisqu'elle devait donné le meilleur d'elle ce soir, elle allait faire en sorte de ne décevoir personne, et de montrer bonne figure devant Marcus.

La soirée approchait et la blonde arriva en milieu d'après midi au casino afin de superviser, comme on le lui avait demander. Elle allait et venait, prenant note et retenant tant bien que mal les noms des employés. La salle du casino avait été transformer en immense salon de thé. Des tables étaient placés autour d'une piste vide. Ils avaient prévu de la musique apparemment. Madame Butler faisait les choses en grand. Lily se souvenait vaguement de cette femme. Elle avait dû la voir trois ou quatre fois, il y a dix ans. Ensuite, seul son nom était évoqué par-ci par-là, jusqu'à ce qu'elle n'en entende plus parler.

L'heure arriva afin qu'elle se prépare à son tour, elle partie dans la loge qu'on lui avait attribué et elle ouvrit la housse qui cachait la robe qu'elle allait porter. Le bout de tissu était léger. Lily se mordit la lèvre en attrapant le tissu noir. Il y avait un devant, mais pas de derrière, sauf en bas, un tissu séparé en deux et fermé par une fermeture éclair.
A cet instant, elle eut envie de prendre ses jambes à son cou de partir. Elle regarda la porte, posa la robe sur une chaise et prit son sac. Non, elle n'allait pas resté. Arrivé devant la porte, elle l'ouvrit et tomba nez à nez avec une serveuse qui s'apprêtait à frappé

-Excusez moi, mais on vous demande la haut, les invités commencent à arriver

Bon bah, elle n'avait plus le choix

« Je me prépare et j'arrive, merci heu ... » elle chercha son nom sur le badge qu'elle portait « Anita » un sourire et elle referma la porte.
Trop tard, elle ne pouvait plus faire marche arrière.

Debout devant le psyché qui lui renvoyait son image, Lily se trouvait différente. Sexy et sobre à la fois. Cette robe qu'elle avait eut du mal à enfiler lui allait comme un gant. Elle se regardait d'un œil neuf, elle se plaisait et, étrangement, elle se sentait bien. Sauf au niveau de la fermeture qu'elle n'arrivait pas à remonter et qui était coincé sous le genou. De ce fait, elle n'arrivait pas à marcher correctement. Ajoutez à cela qu'elle ne portait qu'un string et pas de soutien gorge, elle se sentait nue, malgré le tissu qui recouvrait juste ce qu'il fallait. Une robe élégante mais pas pratique.
Une retouche à son maquillage, un coup de froissage à ses cheveux et elle monta à l'étage.

Il y avait du monde qui arrivait, certains étaient placés à des places de tables attitrés, d'autres discutaient entre eux et Lily se sentait perdue dans cette foule de gens riches et huppés. Certains la regardait d'un œil appréciateur mais les femmes avaient plutôt un œil critique. La King plaqua un sourire sur ses lèvres et partie accueillir de nouveaux arrivants.
Lorsqu'elle leur montra le chemin vers la salle, elle senti un regard pesé sur elle, elle tourna la tête et manqua de souffle lorsqu'elle tomba dans la profondeur des yeux bleus de Marcus. Elle se senti fondre, ses jambes flageolèrent, et un sourire fleuri sur ses lèvres
« Salut » mima-t-elle en silence afin que seul lui puisse le voir, mais son sourire s'effaça très vite lorsqu'elle aperçu la splendide femme qui venait de prendre le bras du bellâtre.

Lily, Marcus n'est pas pour toi se dit-elle pour revenir sur terre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Dim 20 Mai - 21:14


Tout était parfait, plus que parfait. Rien n'était laissé au hasard, et la réception était à l'image de l'opulence des Butler, parce qu'il ne fallait surement pas laisser de doute sur sa fortune, auprès des convives. Marcus avait hérité en partie de ce sens de l'organisation, et il appréciait lui aussi une salle propre, des couverts bien alignés, un certain style simple et à la fois recherché, riche. Il en allait donc souvent ainsi de sa tenue vestimentaire : après tout, les habits n'étaient jamais là pour éblouir en eux-mêmes, mais plutôt pour souligner le physique avantageux de celui qui les portaient.
Et encore une fois, Marcus était incontestablement, universellement beau, dans une chemise qui faisait ressortir la couleur de ses yeux. Ashley en était consciente, et même si cela la séduisait en soi, elle était aussi heureuse que cela fasse baver les autres femmes présentes... Et un peu jalouse que dans leur couple, il soit clairement celui des deux qui éclipsait l'autre, parce qu'il n'avait que peu d'efforts à faire pour obtenir ce charme naturel, alors qu'elle passait plusieurs heures dans la salle de bain.

Malheureusement pour elle, ce soir, la réciproque était plus fausse que jamais, et le Butler était peu attentif à celle qui s'accrochait à son bras... D'autant plus lorsqu'il croisa le regard de Lily. Ses lèvres bougèrent pour lui lancer un salut silencieux, et Marcus frémit.
Il devait contenir son envie furieuse de traverser la distance qui les séparait pour lui dire bonjour comme il l'aurait voulu, comme son estomac noué le lui réclamait. Mais il ne pouvait bien sur pas penser qu'à lui dans cette situation. Ce geste, peut-être malvenu d'ailleurs auprès de la principale concernée, blesserait beaucoup trop de monde pour qu'il se le permette. Il s'autorisa néanmoins ce regard insistant, sachant que ses prunelles le trahiraient probablement, du moins aux yeux de celle qui le connaissait trop bien pour devoir assister à cet évènement, sans lui rendre son sourire, parce qu'il n'avait pas vraiment le coeur à s'amuser de ce hasard.

    - Chéri ! Protesta Ashley comme si ce n'était pas la première fois qu'elle l'appelait, en lui tirant discrètement sur la manche pour qu'il se tourne vers elle. Son expression la déstabilisa un peu lorsqu'il s'exécuta, et elle rougit légèrement... Ce désir qu'elle lisait sur son visage lui coupait le souffle, et elle qui d'habitude prévoyait chaque relation sexuelle à l'avance se sentait d'humeur à se laisser convaincre d'un extra, maintenant. Tout va bien ? Ajouta-t-elle, dans un murmure, avant de tendre ses lèvres.
    - Aucun problème, bébé, répliqua-t-il, en s'exécutant, puisqu'elle réclamait un baiser.


Fermant les yeux, il s'imagina d'autres bras à son coup, et prolongea cette étreinte, qu'il fallait pourtant chaste, pour le protocole : il entendit quelques raclements de gorge, comme des protestations, dans la foule des invités.
Ils ne firent qu'attiser sa rébellion étrange contre ce protocole qu'il commençait à haïr... Il n'était pas celui qu'il voulait, parce qu'il devait respecter les convenances, et quelque chose, un instinct étrange, lui soufflait qu'il n'avait pas non plus vraiment choisi celle qui l'accompagnait.
Pourtant, Ashley n'avait jamais été aussi passionnément amoureuse qu'à cette instant, et elle semblait répondre à son improvisation avec la même fougue, dont il ne la savait pas capable, pas plus que lui.

    - Merci à tous d'être venus ce soir pour célébrer nos engagements... Débuta Ashley, reprenant vite ses esprits lorsqu'il s'agissait d'occuper les devants de la scène, et prendre les choses en main pour son grand ego. Marcus et moi nous sommes rencontrés il y a maintenant plus de neuf mois, et nous avons tout de suite compris que nous étions faits pour être ensemble...


Le regard du Butler cherchait à nouveau Lily dans la foule, et il n'écoutait plus sa propre histoire, qu'il avait déjà entendue dix fois, car sa fiancée avait répété encore et encore son discours devant lui avant d'en être satisfaite. Marcus l'avait approuvé et encouragé comme le bon partenaire qu'il était.
Il n'était pas seulement le meilleur petit ami dont une femme pouvait rêver à son bras, il était aussi attentionné, gentil, toujours positif, et loyal. Ashley ne réalisait surement pas la chance qu'elle avait, malgré ce qu'elle prétendait dans son discours, et elle se rendait encore moins compte qu'elle était en train de le perdre, et ne l'avait peut-être jamais vraiment eu.

    - Qu'est-ce qu'il t'arrive, Marcus ? Demanda discrètement sa mère, cette fois, en l'attrapant par le poignet avec autorité. Le jeune homme sursauta presque, et la culpabilité lui serra le coeur. Il tenta de prendre un sourire rassurant, et hocha la tête. Tu n'as pas l'air dans ton assiette, et certains vont se poser des questions... Ce qui est l'opposé de ce que nous voulons faire ici, je me trompe ?
    - Non, bien sur, non, démentit aussi Marcus, en tachant d'oublier le détail, pourtant énorme, qui risquait de gâcher tout ce travail, s'il se laissait aller.


Ainsi, il se força à se concentrer pendant plusieurs dizaines de minutes, allant des uns aux autres avec aisance, plaisantant, prenant quelques selfies et posant pour les objectifs de chacun, avec ou sans Ashley comme valeur ajoutée.
Les évènements mondains étaient son élément, et il y était parfaitement à l'aise, quand rien ne venait le troubler. La pensée de la King, cependant, continuait à venir le harceler en esprit, et il s'acharnait à la repousser, et à ne pas suivre chaque blonde à robe noire qu'il percevait du coin de l'oeil.
Alors qu'il songeait finalement qu'elle avait du s'enfuir, ou qu'il l'avait peut-être d'abord imaginé, il se retrouva brutalement face à la jeune femme, qui visiblement ne l'avait pas cherché plus que lui.
Plus prompt à réagir qu'il ne l'aurait cru, il poussa mine de rien la demoiselle dans un couloir adjacent au buffet, en vérifiant que personne ne les avait vu disparaitre. Joignant ses doigts aux siens, il l'entraina un peu plus loin, pour être certain que personne ne pourrait les surprendre. Dans quelques secondes sans doute, quelqu'un remarquerait son absence et commencerait à le chercher, ce qui ne lui laissait guère de temps...

    - Qu'est-ce que... Oh et puis merde, gronda-t-il en l'embrassant sans prévenir, la plaquant contre le mur, avec autorité. Il fallait qu'il sache, encore, si ce parfum était bien celui qu'il avait cherché un peu plus tôt, sur la peau douce de celle qui devait être sa femme. Qu'est-ce que tu fais là, Lily ? Ma mère t'a reconnu ?


Il se détestait à cette seconde, d'être cet homme qui trompait sa copine, d'être l'homme qui volait un baiser sans lequel il avait pensé tenir en apnée tout ce début de réception. Il s'écarta brusquement pour la laisser libre de ses mouvements, en se souvenant l'affreux cauchemars qu'elle lui avait avoué avoir vécu... Si elle finissait pas considérer son excès de ferveur comme une agression, il en mourrait surement de honte, après tous le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Lun 21 Mai - 14:22

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Il était divinement beau. La tenue qu'il portait ce soir avait été conçu spécialement pour mettre sa carrure athlétique et ses beaux yeux bleus en valeur, si bien, qu'il éclipsait tout les autres mâles ici présent. En même temps, c'était aussi le but, que Marcus et Ashley soient les stars de la soirée.
Les consignes avaient été claires : tout devait être fait pour que le couple soit mis en avant, si bien, que la déco de la salle elle-même avait été conçu de manière à ne pas attiré l'attention. Tout les regards devaient être tournés vers eux.

Lily avait supervisé la décoration, et à cet instant, elle se félicitait d'avoir choisi une décoration épuré et neutre étant à la fois minimaliste et assez bien proportionné. C'est ainsi qu'elle remarqua assez vite Marcus, et son regard profond vissé sur elle. Elle sentit une vague de chaleur envahir son corps et faisant frissonné sa peau doré. Le regard du brun fut soudain assombrit par un désir qu'elle ne connaissait que trop bien. Son cœur bondit dans sa poitrine alors que ses yeux la fixaient sans retenu. Elle aurait aimé se retrouver dans ses bras et être transporté ailleurs, pour redécouvrir encore une fois la douceur de sa peau contre la sienne, sa bouche parcourant son cou, ses mains … Ashley apparu, et Lily fut soudain refroidi. Elle se décrocha du regard de Marcus pour se détourner, cherchant un autre point de vision pouvant la captiver. Une employé passa à ce moment là et Lily l'a capta pour discuter avec elle. Ainsi elle sut qu'il allait manqué du champagne et que les petits fours étaient bientôt prêt. Très bien ! Tout se passait comme prévu, et Lily se tourna pour revoir encore une fois Marcus.

La blonde ressentie une forte déchirure au niveau du cœur lorsqu'elle vit l'étreinte entre le couple. Un baiser qui durait un peu trop au goût des convives. Lily sentie le sol s'effondrer sous ses pieds. Elle ne pouvait pas en voir plus. Elle se détourna et partie dans un couloir menant aux caves de l'hôtel. Avant de descendre, elle se cala contre un mur et posa sa main sur sa gorge. Un nœud s'y était formé, elle ressentait soudain cette forte envie de crier, de pleurer, de s'enfuir. Courir, partir loin et le laisser vivre son bonheur avec  sa future épouse.

-¿ Está bien señorita King?

La jeune femme releva la tête, qu'elle avait gardé baissé pour regarder ses pieds, le temps que son mal-être parte. Elle regarda la jeune serveuse qui venait de passer devant elle et qui la regardait avec  une certaine inquiètude

« Sí todo está bien gracias, voy a por el champán »

Et pour cacher sa peine grandissante, Lily se détourna pour se rendre au sous sol. Heureusement pour elle, il y faisait frais, ce qui permit de la remettre un peu d'aplomb. De toute façon, elle devait montrer bonne figure et ne pas se laisser abattre. Pourquoi d'ailleurs ? Parce que Marcus vivait le parfait amour avec une autre femme plus belle qu'elle ? Est-ce pour cela qu'il ne lui avait jamais répondu ? Parce que elle était insignifiante comparé à toutes les femmes qu'il avait eut à son bras, et surtout celle qui allait devenir « Madame Marcus Butler » ? Possible.
La blonde secoua la tête pour chasser ses pensées, afficha un sourire, attrapa des bouteilles de champagnes et remonta pour les ramener en cuisine.

Elle évita de passer par la salle, dans un premier temps. Mais le plateau à petit four était prêt à être emmené. Lily attendit de voir si un des employés serait dispo à le faire, mais ils s'affairaient tous à la distribution de boisson et à assouvir les moindres désirs de chaque convives. Elle dû se résigner à le faire elle-même. Évitant de regarder les personnes présentes, elle se fraya un chemin entre les invités, pour atteindre une table où se trouvait des plateaux vides. Elle posa le plateau garni et se retourna pour repartir. Se faisant, la King tomba nez à nez sur Marcus. Ses prunelles bleues venaient de la faire chavirer une nouvelle fois. Son cœur se remit à palpiter de manière assourdissante et, sans qu'elle ne réalise, elle fut happé par la main du jeune homme qui l'emmenait avec lui.

Lily trottinait comme elle le pouvait pour suivre le beau Butler. Le problème de sa fermeture éclair, ne lui permettait pas de faire de grand pas. Mais les doigts du bel héritier mêlés aux siens faisaient passé au second plan cette histoire de robe.
La blonde se retrouva dans un couloir entre les caves et la salle du casino transformer en salle de banquet pour la soirée. Son souffle s'était raccourci et la main de Marcus réchauffait sa peau.
Il commença à parler... elle s'apprêtait à répondre mais les lèvres chaudes et douces du bellâtre l'empêchèrent de dire quoi que ce soit. Surprise dans un premier temps par la ferveur du brun, Lily ne sentie pas la dureté du mur contre son dos nu. Seul le contact de la bouche de Marcus contre la sienne lui importait pour le moment. Se laissant aller au baiser, elle y répondit avec douceur, sa langue était un pur délice. L'espace d'un court instant, elle se retrouva dix ans en arrière, lorsque Marcus l'avait embrassé pour la première fois. Et elle en ressentait exactement les mêmes sensations, comme si c'était hier …

La voix et le souffle chaud contre sa peau de Marcus, lui firent ouvrir les yeux. Ses lèvres gonflés par le baiser, elle ressentie un vide immense quand elle ne les ressentie plus. Légèrement tremblante, elle mit un certain temps à comprendre les questions de son ex amant

« Je …. on m'a demandé de .. d'organiser la soirée … » Elle n'arrivait pas à en dire plus, son souffle court trahissait le désir qu'il venait d'éveiller en elle. Au sujet de la question sur sa mère, Lily reprit un peu de contenance « Je ne sais pas Marcus, je ne l'ai pas croisé et je ne pense pas qu'elle me reconnaîtra. »
Ce qui pouvait être vrai, sauf si Miss Butler avait une mémoire physionomiste extraordinaire, ce qui pouvait très bien être le cas aussi.

Marcus recula et un vide envahit le corps de la King. Mais elle ne bougea pas, le regardant avec perplexité

« A quoi tu joues Marcus ? Il y a cinq minutes tu embrassais ta fiancé et là c'est moi que tu embrasses ? J'aimerais comprendre »

Et c'était le cas, Lily paraissait complètement perdue à ce moment. Elle se trouvait face à celui qu'elle avait aimé et qui lui avait fait découvrir l'amour, qui revenait dans sa vie après dix années de silences et qui agissait comme si elle comptait encore pour lui … et si c'était le cas ? Doucement, Lily tendit sa main pour prendre de nouveau celle qui tenait la sienne quelques secondes plus tôt, elle caressa lentement ses doigts qu'elle tenait entre les siens

« J'ai déjà souffert, je ne veux pas souffrir encore... » dit-elle dans un souffle

Et c'est ce qui risquait d'arriver, Marcus éveillait en elle tout cet amour qu'elle avait garder pendant tout ce temps et qui lui était destiné. Si bien, que tout revenait en un flot incontrôlable qui la submergeait d'une multitude d'émotions et de sentiments mêlés.

« Je peux te demander un service ? » Dit-elle en laissant retombé la main du Butler « Pourrais-tu m'aider avec ma robe ? » Lily n'avait trouvé personne qui puisse l'aider, pour la simple et bonne raison qu'elle n'en avait pas trouver le temps. C'était peut-être le moment de régler ce problème. La blonde se tourna pour offrir son dos au jeune homme et lui montra la fermeture de sa jupe

« Elle est coincée, tu pourrais essayer de la décoincer et de la remonter un peu pour que je puisse marcher ? Sauf si tu préfères que je fasse le clou de la soirée en tombant lourdement sur le sol et attirant ainsi tout les regards sur moi ...Ce qui serait dommage, ta fiancé est si belle ... »

Une pointe de jalousie serra son cœur et noua son estomac

« Vous faites un beau couple »

Cette constatation lui arracha la langue mais elle devait bien avouer qu'ils allaient bien ensemble.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Mer 23 Mai - 20:50

Le choix semblait impossible à Marcus pour l'instant... L'avait-il vraiment d'ailleurs ? Il sacrifiait ses valeurs pour le goût d'un baiser, alors qu'il s'était promis de ne jamais blesser une femme de cette manière, en jouant sur plusieurs plans... Mais il n'avait pas l'impression de jouer, d'ailleurs, plutôt d'être la victime d'un destin qui n'avait aucune solution.
Son mariage était engagé, et l'annuler reviendrait à perdre tout ou presque, à montrer au monde qu'il n'était pas l'homme qu'il prétendait - et qu'il avait pourtant toujours été jusque là. Ashley se ferait surement un plaisir de briser sa réputation, et il savait bien qu'elle en souffrirait également, alors qu'elle n'était nullement responsable du manque d'intérêt de sa part. Sa mère - et c'était surement la pire conséquence de son délit - serait affreusement déçue.

    - J'en sais rien, Lily... Je suis perdu... Grogna Marcus, comme si soudain la réalisation de ses actes le heurtait. Il s'écarta légèrement, juste ce que son corps, aimanté par celui de la King, lui autorisait. Je ne pensais jamais te revoir. Ma mère va te reconnaitre, c'est sur...


Il posa une paume contre le mur au dessus d'elle, pour s'appuyer. Le poids de ses responsabilités, et donc de sa culpabilité, l'écrasait soudain. Il la voulait tellement... Plus encore qu'avant, car il avait refoulé ses envies si longtemps, une sorte de passion sourde et puissante que sa disparition n'avait fait qu'aggraver. Marcus connaissait sa mère, il savait qu'elle épiait tout, et même s'il la pensait profondément animée de bonnes intentions, il ne doutait pas une seconde qu'à cet instant même, elle commençait à le chercher, et soupçonnerait immédiatement son infidélité en apprenant que la demoiselle King était dans les lieux.
Cette semaine n'était qu'une suite de catastrophes, de hasards complètement destructeurs. Tout tournait autour de la blonde qui était là, à quelques centimètres, tentatrice malgré elle.

Elle avait déjà souffert, lui susurrait-elle, et il comprenait qu'elle parlait de cet homme qu'elle avait aimé et qui l'avait maltraité... C'était avec lui qu'elle l'avait remplacé, et elle était restée avec ce monstre, l'abandonnant lui, plutôt que de lui laisser une véritable chance. Le monde était mal fait, l'amour ne choisissait surement pas bien ses victimes.
Discrètement, Marcus tenta d'inspirer profondément, et de retrouver une contenance.
Il ne fallait pas que Lily voit à quel point elle l'avait blessé, lui... Il ne se sentait pas le droit de prétendre à la souffrance après ce qu'elle avait vécu : après tout, c'était peut-être l'horrible manière dont avait le destin de faire payer leurs erreurs aux humains. Malgré tout, le Butler en était affreusement triste, car il aurait préféré ne jamais plus avoir de ses nouvelles, mais avoir la certitude qu'elle était heureuse - c'était ce qu'il s'était imaginé jusque là, pour avancer.

    - Quoi ? Demanda Marcus, pas certain d'avoir bien entendu la question de son ancienne amante. Sa robe ? Il se tourna vers elle avec un air interrogateur, tandis qu'elle lui montrait son dos, laissant de nouveau sa main libre, ce qui lui donna une impression étrange de vide, alors qu'il ne s'était pas même rendu compte qu'il la tenait encore. Il fixa la cambrure qu'elle lui offrait, indécis. Je sais, on est fait l'un pour l'autre, on s'accorde parfaitement, récita-t-il sans émotion, alors qu'elle remarquait comme Ashley et lui était assortis.


Adolescents, ils avaient été plutôt maladroits dans leur étreinte assez basique... Maintenant que Marcus avait plus d'expérience, il ne pouvait ignorer les désirs et les images que la silhouette de Lily ainsi montrée éveillait en lui. Il approcha une main de ses hanches, l'y posant doucement, avant de la saisir avec un peu plus d'ardeur. A quoi jouait-elle encore ?
Après ce qu'elle lui avait fait, elle voulait peut-être juste l'avoir encore, pour mieux le laisser gérer seul le bordel dans lequel elle l'aurait fourré, surement... Un peu comme la première fois, mais avoir plus de conséquences, plus graves que juste celle de lui avoir brisé le coeur.

    - Bouge-pas, lui ordonna-t-il, presque un peu trop fermement. Sa voix se brisa un peu. La dernière chose qu'il voulait était d'être froid avec elle. S'il te plait, rajouta-t-il donc sur un ton plus tendre, un légèrement plaintif, alors qu'il se baissait pour attraper la fermeture, trop près de ses jambes pour son bien.


Marcus n'était pas un pervers, ou un obsédé. Il avait toujours eu un rapport au sexe très sain et contrôlé. Il était plutôt performant et savait satisfaire ses partenaires, sans attendre des folies, et sans fantasmer sur des scenarii complètement délirants.
Mais là... Il se sentait soudain des idées déplacées, et ne savait pas vraiment comment les gérer. Bien sur il avait déjà fait l'amour dans cette position, mais il n'en avait jamais été aussi bouleversé. Ses doigts attrapèrent prudemment le morceau de métal coincé dans le tissu, et il dut s'appuyer malgré lui contre Lily, pour tenter un dégagement. Un grogrement rauque lui échappa malgré lui, et il remonta la robe sur ses cuisses, pour en caresser l'intérieur, comme par accident, alors que son visage s'enfouissait dans sa nuque, ses lèvres goutant à nouveau sa peau... Elle avait pourtant été douée pour montrer de la distance, lui imposer ses règles, et il en avait presque été reconnaissant, parce qu'elle lui évitait une faute qu'il regretterait à n'en pas douter.
Mais son odeur, ses fesses rebondies contre son bassin... C'était une véritable torture, et il n'avait presque plus la force de penser à l'avenir qu'il allait gâcher.

    - C'est bon, annonça-t-il, surpris lui-même que la robe lui ait cédé, avec un bruit de zip très caractéristique. Cette réussite inattendue lui fit l'effet d'un saut d'eau froide. La King lui avait exprimé ses conditions : coucher avec lui, une fois, pour qu'il l'aide à retrouver une sexualité épanouissante... Un peu comme la première fois, en fait. Voilà ce qu'il était pour elle, celui qui lui faisait découvrir le plaisir, pour qu'elle en fasse profiter d'autres... Beaucoup d'hommes s'en seraient contentés, voir même en auraient été totalement ravis, mais Marcus n'était pas de ceux-là. Voilà, tu ne tomberas pas, sauf si, bien sur, tu es toujours aussi maladroite qu'à l'époque, trouva-t-il la force de plaisanter avec ces souvenirs. Il avait du la rattraper dans ses bras plusieurs fois, parce que son équilibre était précaire sur certains chemins qu'ils parcouraient ensemble, pour s'isoler.


Il lui reprit la main, cette fois un peu plus cordialement, pour la forcer à se mettre de nouveau face à lui, et plonger ses prunelles dans les siennes. Il voulait juste vérifier qu'il était bien dans ce cauchemar où elle était là, à portée de mains, et en même temps inaccessible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Ven 25 Mai - 22:18

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Si lui était perdu, et bien elle, elle l'était tout autant que lui. Perdue dans une confusion totale. Son retour, sa réaction, ses actions envers elle. Pourquoi tout était si compliqué d'un coup ? Et si facile à la fois. Car oui, elle pourrait le repousser. Ne lui avait-il pas dit qu'il était fiancé et que cette soirée était faite pour le rappeler au monde entier ? Elle se trouvait de nouveau là, avec lui dans ce couloir sombre à l'écart des passages entre la grande salle et la cuisine. Il y avait ce coté intime certes, mais ils pouvaient être surpris à tout moment, et étrangement c'était excitant. Une sensation d'adrénaline qui lui faisait battre le cœur au point que le fin tissu jouait du tam-tam contre sa poitrine nue.

Sa mère .. Mon Dieu sa mère ! Lily l'avait évité jusqu'à maintenant mais elle ne l'éviterait pas toute la soirée. Ce qui était étrange c'est que cette femme n'appréciait pas vraiment la King, et qu'elle ne sut jamais la raison. Comment allait-elle réagir ? Et pourquoi cela inquiétait-il donc autant le jeune Butler ?

« Tu préfères que je parte ? »
Lui demanda-t-elle avant d'ajouter, pour sa défense

« J'ai su après avoir accepté cette proposition que cette soirée était organisée en ton honneur, sinon je ne pense pas que je serais là, Marcus. Mais ta mère a fait les choses rapidement comme si il y avait urgence. Est-ce à cause de la photo ? Je l'ai vu sur les réseaux, celle ou on est ensemble. »

Risqua-t-elle à lui demander, avec un infime espoir que ce ne soit pas la cause première. Mais dans ce cas ne l'avait-elle pas reconnu ? En même temps, la photo n'était pas très nette et la pièce était assez sombre. Lily, même si on voyait légèrement son visage, avait une partie enfoui dans le cou de Marcus.

Lorsque la blonde lui parla du couple qu'il formait avec Ashley, la réaction et surtout son discours surpris Lily. Elle s'attendait à plus d'ardeur, plus d'enthousiasme, mais sa réponse ressemblait à une réplique maintes et maintes fois récité, comme un texte que l'on apprend par cœur et dont on n'y met plus les formes tellement à la fin il devient fade. A cet instant elle sentie qu'il n'était pas aussi heureux qu'il voulait bien le faire croire. Elle aurait aimé lui en demander plus, lui faire part de son avis sur le sujet, mais elle préféra profité de cette occasion pour qu'il arrange le problème de sa robe.

Peut-être qu'elle n'aurait pas dû en fin de compte. La main du brun contre ses hanches eut l'effet d'un choc électrique. Une douce et agréable chaleur envahit son corps. Elle ferma les yeux se laissant emporté par les gestes du Butler. La fermeté de son timbre de voix suivi de sa douceur la firent frissonné. À cet instant elle aurait aimé qu'ils soient ailleurs, tout les deux, sans personnes, sans contraintes, sans obligations. Juste elle et lui. Elle du s'appuyer d'une main contre le mur, alors qu'il s'appuyait contre elle. Elle ne savait pas trop comment il s'y prenait et à dire vrai, elle n'y réfléchissait pas vraiment. Lily sentie la main de Marcus entre ses cuisses, sur sa peau nue. Elle eut le souffle coupé, resta en apnée attendant qu'il la remonte. Sentant l'intérieur de ses cuisses monter en température. Elle le voulait maintenant. Un son rauque entre  le gémissement et la frustration sortie de ses lèvres entre ouverte lorsque sa bouche se posa sur sa peau. Il avait le don de la torturer. Instinctivement, elle cambra son bassin pour coller ses fesses contre lui et sentir à quel point il la voulait aussi. Il y avait entre eux cette alchimie qu'ils avaient déjà dix ans en arrière. Rien n'avait changé, peut-être la force de leur désir l'un pour l'autre.

Un zip se fit entendre, la jeune femme sentie ses jambes se libérer de leur emprise ainsi que la main de Marcus. Un froid glacial l'envahit soudain. Elle mit du temps à percuté jusqu'à ce que la voix du jeune homme la ramène sur terre.

« Oui …. Je … disons qu'il m'arrivait parfois de le faire exprès juste pour que tu puisses prendre soin de moi, comme tu le faisais si bien. »

Elle sourit à se souvenir. Réajusta sa robe, avant de se retrouver de nouveau face à lui. Elle leva les yeux. Ses joues étaient en feu et son cœur bondissait dans sa poitrine lorsqu'elle plongea dans les siens. Ses sentiments de l'époque envahissaient son cœur et formaient un étau autour de lui. Prêt à explosé tellement s'était douloureux. Sa main était chaude dans la sienne, elle caressa ses doigts, inclina légèrement la tête et leva sa main libre pour venir lui arrangé une mèche de cheveux
« Marcus .. je ... »

-MARCUS ! Marcus où es-tu bon sang ?! Excusez moi mademoiselle, n'auriez-vous pas vu mon fils ? C'est un grand jeune homme avec de beaux yeux bleus. Bon sang, voyons ! C'est l'invité principal de cette soirée et il a disparu ! Il ne peut pas être bien loin !

Virginia Butler, venait d'interpeller une des serveuses et se trouvait non loin d'eux, visiblement, elle était remontée comme un coucou suisse

« Marcus, il faut que tu y aille. »

Lily déposa un léger baiser au coin de la bouche du jeune homme et se faufila, tapi dans l'ombre, vers la cave, se cachant entre un bout de mur et la porte.
Elle épia de loin l'échange entre la mère et le fils, sachant que le jeune Butler trouverait une excuse pour son absence

-Ah te voilà ! Mais où étais-tu ?! Ca fait 5mn que je te cherche ! Ashley s'impatiente, et tout le monde se demande ce que fait son fiancé. Et arrange ta chemise !

Dit-elle en remettant le col de son fils, elle retira également un cheveux blond qui se trouvait sur le gilet sombre, était-ce celui de Ashley ou de Lily ?

-Tu aurais dû mettre une cravate !

Elle passa ses mains sur le tissu, enlevant ainsi les quelques petites particules de poussières qui s'y trouvaient.

-Il y a quelqu'un qui veut te voir, et je suis certaine que tu seras surpris. Crois moi, c'est bon pour ton avenir.

Miss Butler senior passa son bras sous celui de son fils et l'accompagna vers la grande porte ouverte du casino

-Il vient spécialement de Londres et si je l'ai fais venir c'est dans un but précis, tu me remercieras plus tard.

Elle afficha un grand sourire qui sonnait faux avant de lancer en direction de la salle

-Ed King ! Quel plaisir de vous revoir !

« Papa ?! »
Lily avait suivi l'échange, et elle ne s'attendait pas à ça. Elle resta figée dans son coin, se laissa même glissée vers le sol, s'agenouillant, la tête lui tournait. Pourquoi tout s'acharnait contre elle ? Elle qui était venue chercher une nouvelle vie, de la quiétude et du renouveau, son passé la rattrapait et chamboulait sa vie.
Elle n'avait pas revu son père depuis plus d'un an, lui donnant des nouvelles de temps en temps, essayant ainsi de le rassurer sur sa vie actuelle.
Ed King ne savait pas que sa fille se trouvait sur l'île.

-Vous vous souvenez mon fils, Marcus ?

http://zupimages.net/viewer.php?id=18/21/j5sh.jpg

-Mais bien sur mon garçon ! Comment pourrais-je t'oublier, viens dans mes bras !

Ed King a créer lui même sa propre entreprise d'import export de voiture de luxe en partant de rien. Si bien, qu'aujourd'hui il se retrouve à la tête d'une filiale conséquente de concessionnaire partout dans le monde.
Lorsqu'ils étaient parti en vacances et que Lily rencontra Marcus, Ed se trouvait déjà démuni face à la détresse de sa fille, mais lorsqu'il vit le changement chez sa fille grâce au jeune homme, il lui en fut reconnaissant et l'adopta dans sa famille comme si il avait été son fils.
Depuis que Lily et lui s'était perdu de vu, Ed continuait à prendre des nouvelles du garçon par le biais des réseaux sociaux. Aujourd'hui il ne venait pas les mains vides.
Après avoir fait une accolade au jeune Butler, il sorti de sa poche une enveloppe qu'il tendit au garçon

-C'est mon cadeau pour tes fiançailles, même si j'avais espéré que ce soit ma fille que tu épouses, mais je dois dire que ta fiancé est magnifique.

Un regard vers Ashley, un sourire charmeur, et il se concentra de nouveau sur le jeune homme

-Je t'offre des actions dans mon entreprise, une voiture de ton choix que tu viendras chercher dans une de mes concessions, et si tu le veux, et j'espère que tu diras oui, je t'offre l'opportunité de devenir le directeur principal de la concession de ton choix. Et du choix il y en a crois moi !

Dit-il en riant

-Bien sur tous ce que je te demande c'est de faire de la pub grâce à ton réseau, le bouche à oreille c'est ce qui fait fructifier les petites entreprises, et c'est comme ça que j'ai bâti mon empire, qui vaut des millions aujourd'hui, mais je ne t'apprends rien.

Il lui fit un clin d'oeil et tapota l'épaule du jeune héritier

-Mais prend ton temps pour réfléchir, tu as ma carte et mes coordonnées, tu m'appelles dès que tu as pris la décision ! Ah j'ai bien soif, une coupe de champagne ne me ferait pas de mal.
Vous êtes bien belle mademoiselle.


Dit-il en regardant Ashley.

Virginia Butler chercha un serveur dans le coin, mais n'en trouvant pas elle se plia à la demande de King senior et partie chercher du champagne

-S'il vous plaît ?!

Dit-elle en apercevant le dos nue d'une femme blonde, qui se retourna lentement, portant dans ses bras des bouteilles de champagnes

« Madame ? »

Dit Lily restant légèrement dans l'ombre

-Ah très bien, donnez moi les bouteilles et allez chercher quelqu'un pour les ouvrir, et faites vite, Monsieur King a soif

Lily s'avança lentement, jusqu'à ce que son visage soit éclairé et Miss Butler retint son souffle, prête à défaillir

-Vous ! Ici ! Mais … depuis quand êtes vous là ?!

Celle ci jaugeai la jeune femme de haut en bas. Lily n'apprécia pas tellement cette façon d'être scruté

« J'ai été mandaté afin d'organiser cette soirée, et moi aussi je suis ravie de vous revoir Madame Butler »

Dit-elle avec politesse, terminant par un sourire. Mais Virginia ne le voyait pas de cet œil, elle attrapa Lily par le bras et l'emmena à son tour dans un coin sans ménagement

-Mon fils sait que vous êtes là ?
Demanda-t-elle entre ses dents serrés

« Demandez lui madame, et laissez moi travailler ! »

Lily se sentait mal, elle recommençait à sentir l'angoisse l'envahir, envie de hurler, de partir en courant. Elle se sentait perdu, mais l'idée que son père soit à coté lui donnait la force de tenir tête à cette femme

« De quoi avez-vous peur Madame Butler ? »


Elle redressa le menton, la tête haute, soutenant le regard de cette femme

« Votre fils a fait tout ce dont vous vouliez, je ne suis pas une menace pour lui ou pour vous ! »

Sans s'en rendre compte, la voix de Lily s'était élevé assez haut, si bien que Ed King passait à son tour l'encadrement de la porte

-Alors ! Mon champagne il arri ...Lily ?!

Il se figea en reconnaissant sa fille, elle le regarda et posa les bouteilles dans les mains de la mère de Marcus avant d'aller se jeter dans ses bras

« Papa ! »


-Mon trésor ! Tu m'as tellement manqué …


Il referma ses bras autour d'elle et appuya sa tête contre la sienne, elle resta ainsi blotti contre lui, comme cette fois où les réponses de Marcus ne venaient pas et qu'elle s'était réfugié contre son père pour pleurer sa peine

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Sam 2 Juin - 13:25

Préférait-il qu'elle parte ? La question résonna aux oreilles du Butler, sans trouver une réponse convenable à cet écho. Il ne savait plus. Elle n'aurait juste jamais du réapparaitre, c'était tout... Maintenant, il était trop tard pour trouver une solution convenable, et n'importe quel choix qu'il ferait lui semblerait une torture.
Au moins, avant, il pouvait se conforter dans l'idée qu'elle était heureuse quelque part, et ne pensait plus à lui... Cette image l'avait aidé à avancer. Là il ressentait sa détresse, son envie, sa présence et la chaleur de sa peau, et il se souvenait de tout ce qu'il avait perdu, et qu'il pouvait peut-être retrouver, en sacrifiant d'autres commodités. Le problème était de savoir ce qui représentait le moins de risque, et Lily ne s'était pas montré un pari fiable par le passé... Alors qu'Ashley ne l'avait jamais déçue.

    - Oui j'imagine que la photo y est pour quelque chose, soupira-t-il, en repensant aux reproches bien fondés que sa fiancée lui avait adressés en voyant apparaitre l'image sur le web... Et Marcus ne savait pas réellement mentir, et n'avait pas su la rassurer autrement qu'en acceptant cette soirée, sous les conseils avisés de Virginia Butler. Encore une fois, il s'était fait avoir en beauté, et ne s'en rendait même pas compte. Ce que j'ai fait... Je n'aurais pas du. C'est la première fois que j'agis ainsi, et je me dégoûte.


De ça, il était sur et certain, et sa voix transportait toute la douleur et la déchirure qu'il ressentait. Parce qu'une autre partie de lui, plus sincère, plus pure, avait adoré chaque seconde de son étreinte avec Lily, et savourait encore le goût de ses lèvres, en réclamant plus... Et sa culpabilité aurait été moindre si Marcus n'en avait pas conscience.
Au fond, il n'en voulait pas à Lily, pas pour se retrouver sur sa route à Little Havana... Elle n'avait fait que fuir un contexte intenable, et il ne pouvait qu'approuver cette décision. Et malgré la rancoeur qu'il aurait du éprouver, parce qu'elle n'avait jamais vraiment clos proprement cette histoire entre eux, il s'estimait seul responsable de la présente situation.

Le rapprochement était insupportable, et chaque geste semblait les conduire irrémédiablement l'un vers l'autre... Une simple aide pour une fermeture tournait presque en préliminaires d'une intensité insoutenable. Le Butler se pressa contre le fesses offertes de la demoiselle, contenant à peine son désir, qui, dans un tel contact, ne pouvait qu'être évident pour celle qui en subissait la dureté. Il gronda lui aussi sourdement en la maintenant fortement contre lui, son imagination débordant des sensations que lui aurait prodigué cette position s'ils avaient pu la prolonger en retirant ses vêtements qui les gênaient décidément trop ce jour.
Marcus avait beau soupçonner par la cambrure de la demoiselle qu'elle songeait à la même action que lui, il ne rêvait que de glisser ses mains dans sa culotte, pour vérifier sa théorie, avant de lui faire connaitre l'impatience insupportable qu'elle lui avait infligé, en le quittant... Mais il était trop gentil, lui, pour la laisser frustrée et haletante... Il voulait lui donner ce qu'elle méritait, et dont il avait toujours autant besoin que des années auparavant.
Malheureusement, le temps avait joué contre eux, et il était trop tard pour les regrets. Ce moment volé était passé, et déjà le froid envahissait de nouveau l'espace entre eux, alors que le problème de la robe était résolu. Marcus supplia intérieurement la jeune femme de ne plus le toucher, car il sentait de nouveau ses bonnes résolutions fléchir, et était à deux doigts de craquer, et de la prendre contre le mur, s'ils n'avaient pas de meilleure solution... Son angoisse se lisait en plein sur son visage, qu'elle levait les doigts pour caresser, les conduisant ainsi probablement à la catastrophe, en plus d'un orgasme certainement explosif, qui serait l'aboutissement d'un plaisir allumé et conservé chaud pendant trop longtemps.

    - Je suis là ! Répondit instinctivement Marcus à sa mère, sans quitter Lily des yeux... Il n'y parvenait pas, malgré la menace... Il avait mal de la voir lui tourner le dos pour partir, encore, et resta planté sur place jusqu'à ce que Virginia Butler l'ait rejoint. Le regard fier de sa mère ne lui échappa pas, et son coeur se serra en sachant que pour une fois, elle serait blessée de voir ce qu'il avait fait. J'avais besoin de m'isoler.


Sa réponse trop froide fit froncer les sourcils à la veuve, qui connaissait trop bien son fils pour savoir qu'il n'aimait pas particulièrement la solitude, et usait toujours d'un ton plus doux à son égard. Quelque chose n'allait pas, et son radar expert à scandales hurlait dans sa tête... Elle s'empressa d'attirer sa magnifique progéniture à elle et d'enlever tout défaut visible qu'elle pourrait y trouver : col, manches, cheveux blonds accrochés sur le tissu... Pour le reste, elle verrait plus tard, lorsque la situation serait moins urgente de le faire rencontrer celui qui allait lui offrir l'opportunité de devenir un homme plus riche encore.
En revenant dans le monde réel - car il avait l'impression d'avoir passé avec Lily quelques minutes hors du temps - Marcus croisa le regard soupçonneux d'Ashley, et resta impassible... L'entretien qui s'en suivit ne lui parut pas plus tangible, tant son interlocuteur était inattendu. La mâchoire du beau intagrammeur faillit en tomber sur le sol : après la fille, c'était le père qui faisait un retour en fanfares, et en plus avec un cadeau de taille...

    - Je ne sais pas quoi dire, Mr King, c'est beaucoup trop... Réussit-il finalement à articuler, avant d'être de nouveau livré à ses pensées, craignant d'avoir pu paraitre malpoli à toutes ces personnes qui comptaient tellement sur lui... Et il avait l'impression d'être une énorme fraude, et de les trahir, rien que par sa présence. Je n'y manquerai pas, conclut finalement Marcus sans aucune certitude, en prenant machinalement la carte que Ed lui tendait.


S'il entretenait une relation des plus sympathique avec cet homme le temps qu'avait duré ces vacances magiques avec sa fille, il n'avait jamais pensé que celui-ci garderait une aussi bonne opinion de lui, après tout ce temps. Mais après tout, il n'avait rien fait de mal, et Lily avait décidé elle-même de ne plus le voir... Il n'y avait donc aucune raison pour que son père lui en veuille.
Cette logique rassura un instant Marcus, qui respira plus paisiblement, reprenant ses esprits. La proposition d'affaires était plus que correcte et bénéfique pour lui, et n'aurait comme seul point négatif de le rapprocher de celle qui représentait le danger le plus immédiat pour sa santé mentale. Les paroles de l'homme d'entreprise concernant ses fiançailles, qu'il aurait préféré être celle de Lily, lui arrachèrent une grimace, à présent qu'il en prenait pleinement l'ampleur.

    - Qu'est-ce qui t'arrive, à la fin ? Couina Ashley, qui se sentait délaissée, à ses côtés. Tu veux qu'on s'éclipse, pour que je t'aides à te détendre un peu ?


Elle susurrait à son oreille, l'ayant enlacé pour que tout le monde puisse voir que tout allait très bien, d'un point de vue extérieur. Avant tout, il fallait sauver les apparences. Et puis, ce baiser fougueux l'avait laissée gourmande, intriguée... Elle s'était redécouvert une hâte de profiter de son amant officiel, son cavalier prodigieusement populaire et adulé. Et il était à elle... Elle tenait à s'en assurer, de toutes les manières.
Marcus, trop abasourdi encore pour protester, se laissa entrainer à travers la foule, vers les toilettes, provoquant quelques sourires complices et entendus sur leur passage. C'était précisément ce que voulait Ashley : que chacun voit qu'il était son copain, le sien, et qu'il la suivait où qu'elle aille.

    - Tu es sure ? Questionna Marcus en observant sans conviction le lavabo, et la porte qu'elle refermait avec le verrou derrière eux. Il savait pertinemment que ce n'était pas le genre de la demoiselle de se laisser aller dans des endroits insolites, ni même d'improviser... Mais elle faisait ce que toute femme menacée pratiquait, repousser ses limites, pour gagner la partie. Et le Butler n'en éprouvait pour elle qu'une sorte de pitié mêlée de tendresse, et n'avait pas la force de la repousser, alors qu'elle défaisait son pantalon. Je crois pas que...


Il n'avait pas vraiment d'argument valable, et hoqueta en sentant les lèvres de la blonde se refermer sur son sexe encore un peu éveillé par son interaction avec la King. Après tout, peut-être qu'il fallait juste qu'il oublie, qu'il se concentre de nouveau sur Ashley, qui n'était finalement pas mauvaise à prendre soin de lui... Il plaqua une main sur un mur pour garder l'équilibre, et glissa l'autre dans les cheveux d'Ashley, qui pour une fois n'émit aucun refus, de peur que sa coiffure n'en soit gâchée.
Mais alors même que la gâterie était agréable au point qu'il tente de fermer les yeux pour l'apprécier à sa juste mesure, le visage de Lily s'imposa à lui, provoquant dans son corps un frisson qui ne parut pas déplaire à celle qui travaillait à le séduire.

    - Non, non, arrête... Gémit-il, dans un effort surhumain pour couper court à un besoin naturel qui ne cessait de croitre sous la stimulation. Je suis désolé Ashley, je sais pas ce qui m'arrive mais... Je pense que toi et moi... J'ai besoin de réfléchir... On devrait faire une pause.


La bombe blonde se redressa, essuyant sa bouche d'un geste gracieux, les yeux écarquillés d'un air stupéfait. Elle le toisa un instant, comme si elle ne comprenait pas le langage qu'il venait d'employer. Sa posture, d'abord rendue maladroite par la surprise, se redressa soudain en une attitude plus familière de son caractère, autoritaire.

    - On ne peut pas faire de pause, Marcus, pas maintenant, délcara-t-elle. Je ne ferai pas de pause. C'est à cause de cette fille, c'est ça ? C'est ridicule, oublie ça. Si tu oses encore proférer de telles sottises, alors c'est moi qui te quitterais, et je ne reviendrais pas ! Personne ne me largue comme ça, sache-le, tu pourras toujours prier, ce sera fini !


Elle le défia du regard, persuadée qu'elle tenait là un argument qu'il le ferait changer d'avis... Mais la lueur qu'elle vit dans les yeux enleva toute couleur à son teint, qu'une épaisse couche de blush rehaussait pourtant.

    - Alors c'est fini, conclut-il, comme s'il tapait pour la dernière fois sur le bureau du juge, pour l'exécution de la sentence. Tu peux l'annoncer comme tu voudras à tes followers, ça m'est égal poursuivit-il, d'une voix calme, parce qu'il sentait un poids s'envoler de sa poitrine, au fur et à mesure que les mots en sortaient.


Une claque retentit contre les carreaux blancs de la pièce, et des larmes roulèrent de rage plus que de tristesse roulèrent sur les joues d'Ashley. Pas de flash, ni de selfie, cette fois-ci. Rien de ses faiblesses ne pouvait être affiché sur son mur Instagram, pas sans un montage, quelques filtres, et une bonne phrase d'accroche. Marcus resta un instant immobile, ne sachant que faire. Il n'aimait pas la façon dont il éprouvait une liberté indéfinissable alors qu'elle avait couté le prix d'un autre coeur.
Mais pourtant, c'était bien le constat qu'il faisait : il s'était délivré. Pas pour Lily, mais pour lui... Il allait pouvoir se construire vraiment, en tant qu'individu, et il n'avait que la hâte de commencer.
Après une hésitation, il jeta un coup d'oeil dans le miroir, et observa la trace encore rouge sur sa joue, qu'il avait probablement méritée... Malgré cela, il sortit, laissant Ashley à sa peine, et prit une direction adjacente à la grande salle, pour tester cette nouvelle respiration dont il s'était affublé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Dim 3 Juin - 11:51

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
En dix ans, le destin les avait réunis par deux fois. La première fois ils s'étaient trouvés, avaient passés des moments magiques, inoubliables et aujourd'hui ils se cherchaient tout en se faisant du mal. Car Lily souffrait de l'avoir si proche et si inaccessible à la fois. A l'autre bout de ce couloir, dans une salle remplit de monde, se trouvait sa fiancé. Et lui, il se trouvait là, avec elle. Si il le lui avait demandé, elle serait partie. Elle aurait trouvé une excuse, un malaise par exemple, et serait partie, point. Car en ce moment, elle le voyait, elle l'entendait, il le disait distinctement, il se dégoûtait. L'avait-elle dégoûté elle aussi il y a dix ans ? C'est pour ça qu'il ne lui a jamais donné signe de vie ? Ou était-il tout simplement dégoûté que l'histoire se répétait encore et encore ? Il n'aurait pas dû l'embrasser, comme la première fois. Lily n'arrivait plus à réfléchir rationnellement. Tout s'embrouillait dans son esprit et lorsqu'il l'aida pour la fermeture de sa robe, son contact, ses mains, son souffle, n'aida en rien à la situation dans laquelle elle se trouvait et tout ses doutes s'envolèrent.

Marcus avait ce don de rendre les situations tellement plus simple. À l'époque il avait été la clé de son bien-être, de son bonheur, et là, à cet instant, elle revoyait en lui le jeune homme de 18 ans, souriant, insouciant, s'inquiétant pour elle. Mais la voix de Madame Butler la ramena sur terre, et ce n'était pas plus mal. Elle n'aurait pas tenue plus longtemps devant lui sans qu'elle ne succombe encore une fois à son charme. Son cœur lui rappelant qu'elle l'aimait toujours.


La blonde s'éclipsa, laissant la mère et le fils seuls. Mais à son tour, plus tard elle se retrouva devant son père. Elle ne savait pas ce qui avait été dit entre Marcus et Ed King, elle ne savait pas non plus pourquoi il se trouvait là. La seule chose qui l'importait pour l'instant était le bien-être qu'elle ressentait alors qu'elle se trouvait dans ses bras. Il sentait le tabac, elle se souvint que la dernière fois qu'elle l'avait vu il lui avait dit qu'il arrêtait de fumer. Mais il avait du reprendre. Même ce simple détail lui gonfla le cœur. Son père n'avait pas changer. Il essayait d'arrêter depuis des années mais n'y arrivait jamais. Au grand désarroi de sa femme et de ses filles.

L'effervescence des retrouvailles étaient retombés, Lily s'était posée dans un coin avec son père, elle discutait avec lui, assit tous les deux sur un fauteuil, face à face lorsque son regard fut attiré par Marcus qui passait non loin. Peut-être ne l'avait-il pas vu là, mais elle, elle les vit, tous les deux. Elle se leva derrière eux pour voir où ils allaient. Elle sentit son cœur se briser quand ils s'enfermèrent dans les toilettes. Pas besoin de deviner ce qu'il allait se passer dans cet espace confiné, se souvenant de ce qu'il se serait passé si elle n'avait pas freiné les ardeurs de Marcus lors de la soirée au Havana Nights.

« Papa, je vais aller te réserver une chambre d'hôtel, je reviens »

Lily laissa son père, ne lui laissant pas le temps de réagir. Elle partie en direction de la réception, avec aussi le besoin de prendre l'air. Vite, que cette soirée se termine, et qu'elle puisse rentrer. La blonde trouva une chambre de libre pour son père, elle y nota son nom sur le registre et prit la clé. Mais elle n'avait pas envie de retourner de suite dans la grande salle.

Pendant ce temps, Ed King sorti son paquet de cigarette de sa poche, il se leva et prit la direction de la grande porte qui menait au jardin. Sur son passage il croisa Ashley, qu'il trouva perturbé. Il la laissa passé, la regardant pendant quelques secondes. Cette fille, aussi jolie soit-elle, avait quelque chose qui ne plaisait pas spécialement au patriarche. Trop snobe, trop capricieuse peut-être. En tout cas, c'est ce qu'il en avait déduit au fur et à mesure qu'il suivait l'évolution de Marcus sur les réseaux sociaux. Bien plus à la page que sa fille et pour cause. Pour ses affaires il en avait besoin. Il continua sa route et alluma sa cigarette à l'aide d'un briquet lorsqu'il se trouva dans le jardin de l'hôtel.Ed remarqua la présence de Marcus. Machinalement, il lui tendit son paquet, ne sachant si il allait accepté ou non

-Les problèmes de couple tu en auras toujours au fil du temps, crois moi.

Dit-il pour engagé la conversation

-Si j'en suis responsable, sache que j'en suis navré, mais pour ma défense … King senior tira sur sa cigarette et leva son visage vers le ciel étoilé, il regarda les volutes de fumée s'échapper de sa bouche et reprit -Tu as toujours représenter l'idéal masculin que je me faisait en tant que fils. La vie m'a donné deux filles magnifiques, et pendant un temps, j'ai cru que je pourrais avoir un gendre, toi fiston. Si mon cadeau imposant n'est pas apprécié à sa juste valeur par ta fiancé, tu peux le refuser. Je ne voudrais pas être le sujet de discorde entre vous. À moins qu'il ne s'agisse d'autre chose …

Pendant quelques secondes, il regarda Marcus, l'observant dans la pénombre, essayant de comprendre ce qu'il pouvait se passer dans sa tête et reprit

-C'est à cause de Lily ? Elle serait incapable de te faire du mal, que ce soit volontaire ou non. Elle tenait à toi, énormément. Je ne sais pas ce qu'il c'est passé pour que vous coupiez court à votre relation mais elle a été brisée, elle s'en est remise et aujourd'hui je la retrouve et toi aussi. Il se pourrait que le destin ai fait en sorte de vous réunir à nouveau parce que vous avez encore des choses à régler … Et il serait bon de le faire, en acceptant mon cadeau tu deviens associé avec elle, et pour le bon fonctionnement de mon entreprise, il faudra que vous vous entendiez. Le jour où je ne serai plus apte à la diriger, elle sera à vous, Olivia, Lily et toi Marcus.

Ed chercha sur le visage de Marcus une réaction sur ce qu'il venait de dire et reprit

-C'est peut-être un cadeau empoisonné mais si je l'ai fait c'est parce que j'ai confiance en toi et que je sais que tu veilleras sur Lily.


Mr King posa sa main sur l'épaule du jeune homme et lui sourit, un sourire bienveillant. Il s'apprêtait de nouveau à parler mais une voix féminine vint troublée leur discussion

-MARCUS ! Qu'est-ce qu'il se passe avec Ashley ?!


Virginia Butler arriva d'un pas rapide faisant résonné ses talons sur le marbre de l'hôtel et se stoppa net en voyant les deux hommes ensemble

-Oh .. excusez moi Ed, puis-je discuté avec mon fils quelques minutes ?

-Bien sur, j'avais terminé, à plus tard Marcus

L'homme écrasa sa cigarette et rentra pour rejoindre la grande salle. Sur son chemin, il croisa sa fille qui lui remit la clé de sa chambre.

Miss Butler, elle, attendait les explications de son fils

-Te rends tu compte de ce que tu fais ? Tu ne peux pas annulé vos fiançailles, c'est impossible !
Ressaisie toi et va parlé avec ta fiancé, arrangez les choses comme des adultes que vous êtes !


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Dim 3 Juin - 18:44

Le répit de Marcus ne dura guère : il ne put faire qu'une centaine de mètres avant d'être rattrapé par le père de Lily. S'il n'avait pas eu le temps de considérer la conséquence de son geste, il avait néanmoins la certitude absolue qu'il avait pris la bonne décision... Ce tournant avait été nécessaire, indispensable, il l'avait senti au fond de ses tripes, et avait écouté son instinct.
Pour la première fois depuis toujours peut-être, il avait pris une décision pour lui même, et personne d'autre, ni pour sa mère, ni même pour la King, qui en avait été pourtant l'élément déclencheur, surement. Quoiqu'il en soit, il savait qu'il ne devait pas se marier avec Ashley, et l'avait probablement su depuis le début, même s'il n'en prenait conscience que trop tard, ou presque.

    - Pardon, je... Commença Marcus, sans que Ed ne lui laisse placer un mot de plus. Visiblement, il prenait son rôle de père d'adoption très au sérieux, et le Butler en aurait été touché s'il n'était pas totalement bouleversé déjà par toutes les émotions qu'il venait d'accumuler dans la journée. Vous avez toujours été un modèle pour moi... Je suis honoré de votre confiance, Ed, se contenta-t-il donc de conclure, alors que l'homme s'en allait, chassé par l'arrivée d'un personnage moins avenant.


Virginia Butler avait l'habitude de dominer, de donner des ordres... Mais jamais encore elle n'avait crié sur son fils adoré, et Marcus se tétanisa légèrement. La veuve, inspiré par des années de manipulations en douceur, avait toujours su cacher ses intentions, et garder une contenance en toutes circonstances. Depuis quelques heures, il semblait juste que le trop plein d'angoisse ait eu raison de son calme et de sa classe légendaire, et le jeune influenceur ne la reconnaissait plus... Cette constatation l'effrayait, sachant qu'elle avait toujours été la personne sur qui il s'était appuyé depuis l'enfance, et qui avait une solution efficace à tout, sans créer de vagues.
Les paroles du King venait tout juste d'atteindre sa raison, et il n'y trouvait pourtant aucun sens. Lily n'avait pas été triste de leur séparation, puisqu'elle l'avait provoquée... Tous les gens sur qui Marcus avait compté possédaient donc un double visage, et il lui paraissait désormais évoluer dans un monde d'inconnu. La blonde qu'il avait aimé - et aimait peut-être encore, malgré toute logique - avait simulé une souffrance qu'elle avait provoqué, devant cet homme qui proposait désormais à Marcus de reprendre une partie de son entreprise. Sa mère désapprouvait le seul choix que le Butler pensait avoir bien fait ce jour, et la foule d'invités qui étaient venus ne paradaient surement là que pour le prestige de faire partie des proches d'une célébrité Instagram.
Que lui restait-il ? Les images de bonheur les plus parfaites cachaient donc réellement les pires secrets... La futilité de son quotidien prenait désormais un tour surprenant, qui le déstabilisait.

    - C'est possible, assura-t-il juste d'un ton neutre, en hochant la tête, navré. Il s'en voulait de la mettre dans cet état, de la décevoir, mais il ne revenait pas sur ce point. Je suis désolé, mais Ashley n'est pas celle qu'il me faut.
    - La blonde sur la photo ? Souffla la Butler, en tentant de retrouver contenance, pour mettre plus d'intelligence dans sa future stratégie pour le convaincre. Elle le connaissait trop bien pour savoir qu'elle ne l'aurait pas en l'agressant : il fallait le prendre par les sentiments. Je suis sure que Ashley ne t'en voudra pas d'un petit écart, c'est normal de se précipiter ailleurs, à l'aube d'un engagement si important. Elle s'y fera... Un homme comme toi aura du mal à résister à toutes les tentations.
    - Non... Je ne veux juste pas d'Ashley, ni de personne... J'ai besoin de... Il soupira. Il ne pouvait pas se précipiter, à présent qu'il reprenait sa vie en mains. Je vais accepter le poste que me propose Mr King. Il est temps que je vole de mes propres ailes.


Même si ces ailes étaient dorées, et ne lui étaient offertes que parce qu'il avait déjà le costume assorti... Bien sur, la vie était généreuse avec Marcus, et il ne pouvait le nier. Mais il n'était pas ingrat, et ne gaspillerait pas sa chance : il allait surpasser les attentes de tous, en devenant un homme d'affaires accompli. Après tout, il avait l'éducation, le charisme, et surement la créativité et la passion nécessaires.

    - Ne t'inquiète pas, tout va bien se passer... Personne n'est obligé de savoir ce soir, sauf si Ashley préfère faire autrement... Profitons de cette réunion comme si de rien était, et nous en reparlerons demain, proposa Marcus, en posant une main rassurante sur l'épaule de Virginia, qu'il trouvait particulièrement fardée à cette occasion. Elle se faisait vieille, et cette évidence vint rejoindre toutes les autres surprises de cet évènement.
    - Oui, nous en reparlerons, mon chéri, quand tu seras reposé, confirma-t-elle, en serrant la main de l'homme qui la dépassait de plusieurs têtes.


Au fond, même si elle voulait diriger son futur, elle éprouvait pour lui une véritable et sincère adoration... Elle s'étonnait parfois d'avoir donné naissance à un être aussi incroyable, avec un mari qui n'avait jamais su la satisfaire au centième de la joie qu'elle avait en regardant leur enfant.
Il avait dépassé toutes ses espérances, et Ashley aurait parfait le tableau qu'elle avait voulu peindre pour sa vie, pour faire partie d'un cadre dont elle avait rêvé depuis longtemps.
Et à part lui, ce que Virginia appréciait le plus au monde était sa vie sociale mouvementée : elle ne pouvait plus attendre pour rejoindre ses hôtes, en croisant les doigts pour que Ashley n'ait pas fait une scène... Heureusement, à son image de Méduse imperturbable, la demoiselle avait retrouvé un sourire crispé, alors qu'elle se servait une coupe de champagne, et discutait en toute hypocrisie à la ronde, mine de rien. Une rupture par réseaux sociaux aurait au moins comme avantage de faire le buzz, et de lui assurer plusieurs centaines de fans de plus, pour s'enquérir des détails.

    - Je vais travailler pour ton père, déclara Marcus à Lily, en s'approchant d'elle, par derrière, parce qu'il l'avait repéré derrière un groupe de youtubeuses beauté qui le dévoraient des yeux. J'imagine qu'on ne va plus pouvoir s'éviter, maintenant.


Les sous entendus auraient pu être si nombreux pour cette phrase qu'il était impossible de deviner ses pensées. Le regard de Marcus était sombre, comme s'il venait de prendre d'un coup 10 ans de sagesse. Et c'était peut-être ce qui s'était passé, car il n'était plus vraiment le même... Il avait changé, et si vite que la tête lui en tournait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Dim 3 Juin - 22:20

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Ed et Lily se trouvèrent de nouveau ensemble. La blonde remit une clé à son père, celle de la chambre qu'elle lui avait réservé pour son séjour

« Tu repars quand ? »

-Le 12 au matin

Lui dit-il. Le patriarche se mit à tousser longuement. Lily s'inquiéta

« Papa, ça va ? Viens t'asseoir »

-Non non ça va ne t'en fais pas, le changement de climat .. je viens de parler à Marcus, il faut que tu saches que je lui ai offert une part de mes actions, il devient ton associé

Lily se figea. Elle resta à regarder son père, pleine de surprise sur son visage

« Pourquoi tu as fais ça ? »

-C'est un bon garçon, il saura gérer mon affaire quand il le faudra et j'ai confiance en lui, comme toi tu lui as fais confiance ma fille.

Bienveillant comme il l'était souvent avec les gens qu'il aime, il lui sourit, lui caressa la joue et prit une profonde inspiration qui émit un sifflement

« Papa, tu as consulter un médecin récemment ? »

La demoiselle plissa le front, ce sifflement n'était pas bon, elle prit peur. Ed King tenta de la rassurer

-En arrivant à Londres je vais passer des examens, et je te dirais ce qu'il en est, mais pour l'instant, ne fait pas attention à moi et amuse toi.

« Papa je travaille ici je ne m'amuse pas .. d'ailleurs, demain midi on déjeune ensemble, j'ai des tas de choses à te dire, et même une surprise pour toi ! »

C'était le bon moment pour lui parler de son parcours, elle le sentait. Le fait qu'il puisse être malade y jouait aussi même si pour l'instant, elle ne voulait pas y penser. Certes, ce sifflement était douteux, mais cela pouvait être dû à plein de chose.

Miss Butler passa non loin d'eux, Ed l'interpella

-Virginia, laissez moi vous accompagné

Au passage, il déposa un baiser sur le front de Lily, attrapa deux coupes de champagnes et rejoignit la matriarche Butler dans la grande salle.

Lily se retrouva de nouveau seule. L'espace de quelques secondes elle se demanda où pouvait être Marcus. Si son père l'avait vu, c'est qu'il n'était pas loin. Par curiosité, elle regarda dans la grande salle. Il y avait énormément de monde. Elle s'en rendait compte à cet instant. Prenant conscience de la popularité du couple qui célébrait leur fiançailles.

Ashley était là, un verre à la main, seule, sans Marcus.
La blonde s'appuya contre le chambranle de la grande porte entre les couloirs et la grande salle. Elle surveillait les allées et venues du personnel mais également ceux des invités. Un groupe de jeune fille était non loin d'où elle se trouvait. Lily fut absorbée parce le manège qui se déroulait sous ses yeux : l'une d'elle montrait comment mettre en valeur ses yeux, une autre comment dessiner sa bouche, et une dernière ses sourcils. La blonde trouva cela étrange de parler beauté à une soirée de fiançailles. Mais lorsque les filles reportèrent leur regard vers elle, elle se figea, pensant que c'était elle qu'elles visaient de leurs cils compactés de mascara. Non, en fait la voix du jeune Butler la fit sursauté. Poussant un léger cri, elle posa sa main sur son cœur qui venait de faire un bond dans sa poitrine.

Lily se tourna à demi et croisa le regard du brun, elle fut frappée par la profondeur de ses yeux bleus devenu plus sombre

« Je sais, il vient de me le dire. »


Fébrile de le sentir une nouvelle fois si proche, elle détourna de nouveau son regard, voyant toutes les jeunes filles émoustillées devant le beau Butler, elle roula des yeux et soupira

« Détrompe toi Marcus, toi tu vas partir, te marier et prendre la tête d'une des boites de mon père, mais moi je reste. »


Elle se redressa, se tourna vers lui et leva son visage pour le regarder de nouveau. Ainsi elle pouvait mieux le voir, et fut frappée par la pâleur soudaine du visage de Marcus. Lily posa sa main sur son bras

« Marcus, ça ne va pas ? »

Anita, la serveuse, passait à ce moment là, la blonde l'appela

« Anita, apportez moi un verre d'eau fraîche. »

La jeune femme s'exécuta, la King dirigea Marcus vers un fauteuil dans un petit salon à part, éloigné du bruit et des passages. Elle aida le brun à s'asseoir, et partie prendre le verre des mains de la serveuse. Elle ferma les petites portes et revint vers Marcus

« Tiens, bois »


Elle mit le verre sur ses lèvres et prit sa main pour qu'il le tienne. Une fois fait, elle parti ouvrir les petites portes vitrés qui donnaient sur le jardin pour faire entrer de l'air.
L'inquiétude l'envahissait. Son cœur palpitait à l'idée que son père soit malade, mais en plus, que Marcus le soit aussi. Que pouvait-il bien avoir ?

Elle prit place sur le fauteuil en face de lui, et prit sa main, qu'elle trouva fraîche malgré la pâleur de ses joues

« Qu'est-ce qui t'arrive ?  Qu'est-ce que je peux faire ? Tu veux que j'aille chercher Ashley ? Ou ta mère ? »

Au fond d'elle, elle espérait qu'il dise non, ce moment de répit avec lui était un moment à ne pas gâché.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Lun 4 Juin - 5:58

Marcus n'avait même pas réalisé que les évènements l'avaient affectés plus que visiblement... Bien entendu, toute sa vie, son avenir entier, venaient de se jouer en quelques minutes, et n'importe qui en aurait été désorienté. Même s'il avait la certitude de se trouver désormais sur le bon chemin, Marcus venait de vivre un gros bouleversement, qui secouait son corps entier, le rendant physiquement vidé, presque malade.
Tandis que la pression subie par les décisions qu'il venait de prendre retombait, sa tension artérielle également, et le sang s'était retiré de son visage, le faisant paraitre particulièrement livide. Si les demoiselles qui l'observaient avec envie ne s'en étaient pas rendu compte, Lily, elle, ne pouvait pas louper ces signes de faiblesse.

    - Merci, signifia-t-il, lorsqu'elle se chargea de le conduire à l'écart et lui donner un verre d'eau. S'il n'avait pas prévu de la suivre ainsi, il n'avait néanmoins pas la force de résister. Ça va aller, ne t'en fais pas.


Il resta un instant silencieux, plongé dans ses pensées. Il était peut-être mieux ainsi, qu'elle le croit toujours fiancé, et ne s'inquiète pas de le savoir autour d'elle, pour de nombreuses années à venir. Le fait qu'il ne veuille plus d'Ashley ne signifiait pas pour autant qu'il était prêt à se lancer dans une autre relation, surtout compliquée comme pouvait l'être la leur... Il n'oubliait pas que Lily lui avait brisé le coeur, et quoi que puisse en croire son père, il ne lui faisait pas totalement confiance pour ne pas le blesser à nouveau... Dans son état, il n'était pas prêt à y croire.

    - J'ai du rester trop longtemps au soleil cet après-midi ! Déclara-t-il, avec un sourire qu'il espérait rassurant. On ne se rend pas compte, quand on a tant de distractions, le surf, les cocktails, les jolies filles...


Il essayait de faire de l'humour pour dédramatiser la situation, et n'y réussissait que très mal. Dans un sens, il réalisait que ces vacances avaient été révélatrices, et qu'il aurait du en profiter plus, sans se soucier des apparences.
Peut-Être était-ce ce qu'il lui fallait, comme sa mère le lui avait sous entendus plusieurs fois : ne pas se soucier des sentiments, et utiliser sa notoriété pour coucher avec toutes les femmes qui se jetteraient sur lui... Combien de fois ses amis ne lui avaient-ils pas conseillé de le faire, pour le bien de tous ?

    - Tu sais, tu devrais essayer de te trouver quelqu'un, ici, qui te fera oublier ce que tu as subis... Commença-t-il, en tentant de se convaincre par la même occasion que c'était la meilleure solution. Si la King se mettait en couple, et était heureuse, il savait qu'il la laisserait tranquille, parce qu'il ne lui souhaitait que cela... D'avoir un homme qui la retiendrait comme lui n'avait pas su le faire. Tu mérites d'être bien traitée, de pouvoir souffler un peu. Ton père s'inquiète pour toi.


Il parlait aussi pour lui... Sans doute était-ce ce qui l'attendait, un jour.
Elle avait raison, il finirait bien par se marier, fonder une famille... Quand il aurait trouvé qui il était et ce qu'il voulait de la vie.

    - Recommençons à zéro, d'accord ? Osa demander le jeune homme, qui recouvrait petit à petit ses esprits. Comme de vrais associés. Il le faut !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Lun 4 Juin - 17:34

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Le petit salon où la jeune femme avait emmené Marcus était une sorte de pièce à fumoir. Là où après un bon repas, les hommes venaient fumer et boire leur cognac. Une très belle pièce, fraîche et calme. C'est ce qu'elle avait cherché d'ailleurs, la quiétude du lieu pour que le jeune Butler puisse se poser quelques minutes. Elle avait eut le sentiment que ses forces l'abandonnaient quand elle avait vu la pâleur de son visage. Ne comprenant visiblement pas ce qui avait pu le mettre dans cet état, Marcus tenta de la rassurer, comme son père l'avait fait juste avant. Oui, effectivement, cela pouvait très certainement venir d'un coup de chaud.

Lily se sentie plus soulager, rassurer aussi. Elle s'installa plus confortablement sur le fauteuil en velours, laissant ainsi retomber ses escarpins sur le sol, elle ramena ses jambes sous ses fesses et posa son coude sur l'accoudoir sa main vint maintenir sa joue. Elle le regardait, il faisait de l'humour, c'était bon signe. D'ailleurs il reprenait des couleurs

« Tu as pris des cours avec quelqu'un ? Jayce ou Léo ? »

Ne sachant si il savait que Jayce était son cousin, elle trouvait cela amusant qu'ils puissent avoir été ensemble sans savoir qu'en fait si Lily a connu Marcus la toute première fois, c'est à cause ou grâce à Jayce.

« Je suis la seule à faire de bon cocktail sur l'île, personne ne peut faire mieux que moi ! »

Plaisanta-t-elle en redressant la poitrine fièrement. Elle se vantait mais elle ne le pensait pas, il y avait des personnes plus apte qu'elle dans ce domaine

« Bon, ok, je débute, mais je m'en sors pas trop mal. Je t'en ferais un avant que tu ne reparte, pour que tu me donnes ton avis. »

Elle lui sourit, si elle pouvait le retenir sur l'île elle le ferait. L'idée qu'il puisse une nouvelle fois la quitter lui déchirait le cœur. Mais sa vie était ailleurs avec une autre femme.

« Je n'en doute pas, les jolies filles ça ne manque pas sur l'île, je suis certaine qu'une grande partie de celles qui sont présente ce soir, rêveraient d'être à la place d'Ashley, ou même de la mienne en ce moment. »

La demoiselle se pencha en avant pour lui parler plus bas

« Tu crois qu'elles nous on vu partir et qu'elles radotent derrière la porte en se demandant ce que nous faisons ? Elles doivent se dire que j'ai énormément de chance, alors qu'en fait tu es plutôt du genre soporifique comme futur associé »
Dit-elle sur le ton de l'humour. Elle ne voulait pas s'en faire un ennemi. Jamais elle n'avait envisagé Marcus autrement qu'un garçon avenant, sociable, drôle. Elle savait qu'il était le partenaire idéal pour toute les femmes. Et son cœur se serra en se disant qu'il n'était visiblement plus pour elle. Mais si elle pouvait garder le jeune Butler en tant qu'ami, elle préférait.

« Arrête ... » Dit-elle en reprenant sa place sur le fauteuil, calant son dos nu contre le velours du dossier. Lui aussi s'y mettait, elle avait l'impression d'entendre que ça depuis qu'elle était sur l'île. Oui elle refera sa vie, mais quand ? « Tu ne sais rien de ce que j'ai subis, Marcus. Les hommes me font peur tu te rends compte ? J'ai peur d'un regard, quand quelqu'un que je ne connais pas me touche, ou même d'un rire. Je deviens parano à me demander si il arrivera à me retrouver parce que un de ses potes sera là, il me reconnaîtra et lui dira où je me trouve. Alors refaire ma vie avec un inconnu, je ne sais pas … Il faudra qu'il soit patient, qu'il me rassure et me comprenne, qu'il ne me brusque pas tu comprends ? » Machinalement, elle s'était mise à mordiller son index, chose qui lui arrivait de faire lorsqu'elle sentait l'angoisse l'envahir « Je ne peux pas oublier … ça ne s'oublie pas … ça s'atténue avec le temps mais le traumatisme a été trop grand. Un an et demi de torture mentale et physique pour en arriver à ... » Elle se rendait compte qu'elle lui racontait une partie de son histoire mais que peut-être il ne voulait pas l'entendre. Lily prit une profonde inspiration et essuya ses joues avant de reprendre « Mon père ... mes parents en fait, ne savent rien de mon histoire, j'en parlerais demain avec mon père, il est temps qu'il sache. »

Marcus lui proposait de recommencer à zéro, comme des associés. À ce moment la grande horloge se trouvant dans la pièce se mit à sonner, 23h.
Lily leva les yeux vers les aiguilles, captivée par le bruit retentissant des gongs émis et lorsque ceux-ci s'arrêtèrent, elle tourna son visage de nouveau vers Marcus et lui sourit

« D'accord. » elle tendit sa main et reprit « Associés » Attendant qu'il la prenne, une sorte de pacte qui se cèlerait à cet instant entre eux.

« J'ai terminé mon service pour ce soir, je me disais que .. ça te dirait de venir te balader avec moi ? Il y a le festival qui commence, j'avais l'intention d'y faire un tour avant de rentrer au bungalow. »

Tenta-t-elle de demander sa main toujours prise dans la sienne.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Mar 5 Juin - 6:06

Ils étaient seuls dans la pièce, et Marcus oubliait presque qu'à quelques mètres, des dizaines d'invités étaient venus pour le voir, et célébrer avec lui un engagement qu'il venait de briser. Le soulagement, la tranquillité d'esprit enfin retrouvée le faisaient presque planer, et il éprouvait le silence, le calme, comme jamais auparavant. Lily avait beau être là, il se sentait aussi bien que s'il était seul, à écouter les battements apaisé de son propre coeur.
Elle ne le dérangeait pas, comme n'importe qui d'autre l'aurait fait, avec des jugements, des attentes, des objectifs cachés. Il l'estimait suffisamment sincère pour ne plus avoir à se cacher devant elle, puisqu'elle connaissait tout de lui, dans les moindres détails de son intimité... Et au fond, elle avait été claire sur ses intentions, même si sa façon de faire l'avait blessé.

    - Jayce, il est top ! Répondit le jeune homme à l'interrogation de la jeune femme, sans faire le rapport entre leurs noms de famille. Il était si loin d'imaginer un lien qu'il n'avait pas fait attention, et ne cherchait toujours pas, même avec l'évidence sous le nez. Je serais ravi d'être un cobaye impartial pour découvrir ce nouveau talent que tu as développé... Qui l'aurait cru !


De ses souvenirs, il n'aurait jamais pensé que Lily deviendrait un jour serveuse dans un bar... Mais il n'aurait pas pensé recroiser sa route, également, donc tout pouvait bel et bien arriver. Il resta silencieux quand la jeune femme lui assura qu'une grande partie des femmes de la soirée rêveraient d'être à la place d'Ashley... Vu les circonstances, il en doutait fortement. Mais comme elle ne savait pas encore, il se contenta de la fixer intensément, avant d'avoir un sourire un peu triste.

    - Tu sais, quand on exposa les moindres détails de sa vie sur les réseaux sociaux, il vaut mieux ne pas accorder trop d'importance à ce que pensent les gens, constata-t-il, avec beaucoup de sérieux. Pour être parfaitement honnête, la plupart des retours que Marcus avait toujours eu étaient positifs, et il n'avait jamais expérimenté une foule de haters... Pour la bonne raison qu'il était plutôt sympathique, et qu'il avait, malgré lui, toujours satisfait les espoirs de ses followers, car ses ambitions les corrélaient. Cette fois-ci, il devrait peut-être se confronter à quelques protestations, surtout de la part des pro-team-Ashley qui allaient surement se former à son égard. Personne n'est parfait, et la plupart de ces filles ne me connaissent pas vraiment.


Se connaissait-il lui-même, d'ailleurs ? Il n'avait jamais menti sur son Instagram, jamais prétendu être heureux quand il ne l'était pas, ou autres filtres que certains de ses "collègues" utilisaient... Mais au final, il ne savait pas vraiment s'il montrait les bonnes choses. Après tout, il avait réussi à se persuader que Ashley était faite pour lui, alors qu'il réalisait à présent que cela n'avait jamais été le cas.

    - Peut-etre qu'elles me trouveraient soporifique, en effet, rebondit-il sur les propos de Lily, avec un clin d'oeil. Il y avait peu de chances, au fond, car Marcus était un jeune homme dynamique, à l'opposé ou presque de toute forme d'ennui, car il adorait être toujours en mouvement, à droite à gauche. Heureusement que tu n'es pas en charge de ma publicité, car je n'aurais déjà plus d'abonnés !


Il soupira d'un air exagérément dramatique, en s'enfonçant plus confortablement dans son fauteuil, évitant sciemment de la toucher, alors que l'envie le prenait encore aux tripes de l'étreindre. Il fallait qu'il résiste, et avance... C'était ainsi qu'il avait décidé de poursuivre - mais elle rendait les choses affreusement difficile en évoquant les doutes et les souffrances qu'il aurait voulu lui éviter.
Quoiqu'elle puisse en penser, il était persuadé qu'un homme formidable l'attendait, et prendrait soin d'elle... Dans ses yeux, elle était bien trop merveilleuse pour provoquer autre chose chez un homme qu'une adoration immense.

    - J'le laisserai pas te faire du mal, s'il te retrouve, assura le Butler, qui ne voyait pas comment elle pouvait craindre le contraire. Ton père... Quand il saura, il va surement engager une procédure contre lui. Ce pourri devrait finir en prison, c'est ce qu'il mérite, et il pourra plus jamais t'atteindre.


S'il avait osé, Marcus l'aurait fait lui-même. Avec de l'argent, il était facile de mettre la main sur n'importe qui, et de payer les meilleurs avocats pour régler rapidement ce genre de cas. Les dérives étaient d'ailleurs malheureusement fréquentes, et trop souvent, les plus riches s'en tiraient mieux que les parties opposées. Mais Lily ne s'était pas confiée à lui pour qu'il entame une mesure contre son bourreau, et il n'était pas dans son droit de s'en mêler de cette manière. S'il fallait, néanmoins, il essayerait d'influencer le choix de Mr King face à la réaction à adopter pour venger sa fille.
Un instant, Marcus eut la pensée étrange, perturbante, que si son ex n'avait pas tout gâché, Lily serait surement déjà mère d'un enfant de lui... Son estomac se serra.
Marcus n'avait jamais pensé sérieusement à être père, mais il lui semblait à présent qu'il n'aurait pas été contre un bébé qui était le fruit d'une forte complicité : Lily pouvait-elle seulement encore en avoir ?

    - Je ne pense pas que ce soit le bon moment pour une balade... Soupira-t-il, étonné que Lily lui propose même cette initiative. Après tout, il était l'attraction de la soirée, et il ne pouvait pas abandonner son ex aux vautours... La quitter était suffisamment humiliant pour qu'il ne rajoute pas une couche en partant avec une autre. Marcus se refusait d'être aussi cruel. Je dois rejoindre...


Il ne termina pas sa phrase, incapable d'être si froidement hypocrite. Il savait que ses yeux bleus le trahissaient, ainsi que toute l'expression de son visage et son attitude générale : il était mauvais menteur. Il préférait donc ne pas avoir à le faire, et juste omettre de préciser la véritable situation dans laquelle il se trouvait, vis-à-vis de ces personnes venues le célébrer.
Son téléphone vibra dans sa poche, et il n'y prêta pas attention. Il s'agissait d'une notification, pour l'avertir qu'une photographie avait surement été publiée sur l'un de ses comptes Instagram favoris... Celui d'Ashley ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Mar 5 Juin - 20:23

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Lily se détendait doucement. Sentant la pression de la soirée, et même de ces derniers jours, se retirer de son corps. Elle écoutait Marcus parler. Son regard se focalisait surtout sur les belles lèvres du Butler, qui bougeaient avec une certaine grâce. Lorsqu'il souriait, des fossettes se dessinaient sur ses joues, ce qui faisait craquer beaucoup de filles. Lily en avait fait partie, même encore à l'instant elle sentait son cœur battre de façon sourde dans sa poitrine. Elle faisait un bond en arrière, lorsqu'elle avait 16 ans et qu'elle était fascinée par le jeune héritier.

Elle sourit lorsqu'il évoqua Jayce. Etrange qu'il ne fasse pas le rapprochement. Elle ne le lui dit pas non plus, trouvant la situation assez drôle.

« C'est vrai Jayce est un très bon prof, et une personne très à l'écoute .. Léo est pas mal non plus... »

La demoiselle baissa le regard se souvenant de sa première rencontre avec le beau brun, lors de son arrivée sur l'île. Elle l'avait croisé quelques fois par la suite, mais l'homme étant assez discret, elle n'avait pas chercher à lier une quelconque connaissance avec lui.

« Tu sais il n'y a rien de bien compliqué à faire un cocktail, le tout est de suivre le mode d'emploi, comme lorsque tu montes un meuble » S'amusa-t-elle à dire en comparaison « Mais je n'ai pas encore trouvé ce que je veux faire vraiment. J'aime testé pas mal de nouveaux boulots, je sais qu'un jour je tomberais sur celui qui convient .. j'ai l'impression d'être le mouton noir de la famille. Mes parents ont chacun leur propres boites, mas sœur a la sienne, et moi, je saute de boulot en boulot. J'en ai fait pas mal depuis … bah depuis que j'ai commencé à travailler. Mais je dois avouer que j'ai beaucoup aimé organiser la soirée de ce soir, »

Elle se rendait compte qu'il y avait dix ans de leur vie qu'ils devaient rattraper. Elle aimerait tellement lui parler de ce qu'elle avait fait, et l'écouter lui raconter son histoire. S'imaginant assis au coin d'un feu tout les deux à se parler toute une nuit jusqu'à l'aube. Ah non, ça c'était il y a dix ans, un soir de pleine lune où ils avaient campés à la belle étoile.

« Tu sais parfois le mieux est de ne rien exposer du tout. Un jardin secret c'est tellement plus agréable. Les réseaux sociaux de nos jours font certain ravage sur certaine personne fragile. » Devait-elle lui rappeler qu'elle avait souffert de le voir au bras de filles juste après qu'il l'ai laissé sans nouvelles ? « Tu te souviens quand on c'est revu, au Havana, si j'ai refusé d'être prise en photo c'était surtout pour me protéger, je n'ai plus de profil sur aucun réseau depuis très longtemps et je le vie très bien » Ajouta-t-elle, sans jugement sur sa façon de faire, mais juste pour qu'il comprenne qu'elle ne cherchait pas à ne pas s'exposer avec lui mais juste à se protéger, elle. Peut-être qu'il finirait par le comprendre, car elle se souvient encore de sa réaction qui l'avait quand même blessé puisqu'il ne connaissait pas son histoire.

Marcus rebondit sur sa petite plaisanterie, et lorsqu'il lui fit un clin d'oeil, elle fondit littéralement, comme une des groupies du jeune homme.

« En voilà une idée ! » Dit-elle en riant « Tu as raison, on va évité »

La suite parti sur l'histoire de Lily, Ce qui lui fit du bien, au final, de se confier à Marcus. Car elle n'avait pas encore vraiment eut l'occasion ni le besoin de le faire. Jusqu'à maintenant. Si ils allaient devoir partager des moment ensemble dû à leur nouveau statu d'associés, cela était évident qu'il sache.
Mais la réponse du Butler, même si la toucha, elle secoua la tête n'approuvant pas l'idée

« Non, je ne ...pense pas que ce soit une bonne idée. J'ai tourné la page, je vais de l'avant, et ...je lui donne la chance de se racheter aussi. Si vraiment, il venait à me retrouver .. si il venait à vouloir renouer contact avec moi … à ce moment là, et seulement à ce moment là, je verrais pour envisager une autre méthode. Promets moi de ne rien tenter de ton coté, c'est une demande que je te fais Marcus. »

Moins Marcus en saurait sur Clyde et mieux ça vaudrait pour tout le monde. Lily savait qu'il avait un réseau assez conséquent et que le bouche à oreille, ici on pourrait même dire le clic à clic, pourrait permettre de le retrouver facilement. Dans ce cas, il pourrait y avoir une sorte de revanche que la blonde voulait évité. En l’occurrence, elle ne voulait pas qu'il arrive de mal à Marcus, ni à quiconque d'ailleurs.

Mais le temps s'était écoulé trop vite. Même si Lily aurait voulu que cette soirée se termine vite, à ce moment précis, elle aurait voulu que ça continu encore, juste pour profiter de Marcus, sa présence, sa voix, son regard. Sur un coup de tête et sans vraiment se rendre compte de la stupidité de la question, elle lui proposa de sortir, se balader, faire un tour. Ce n'est que lorsqu'il lui dit qu'elle en prit conscience

« Oh oui .. pardon je … je suis idiote .. nan mais je comprends, tu as tes obligations … pourquoi n'y ai-je pas songé avant de sortir une bêtise aussi grande... »

Lily se leva du fauteuil et ramassa ses chaussures. Elle se sentait soudain lessivé et remontée contre elle-même. Marcus ne termina pas sa phrase, elle le fit pour lui

« Ashley .. ta mère .. tes invités .. oui ne t'en fais pas je vais … aller me changer dans ma loge et je rentre »

La blonde se gratta le front, n'osant plus vraiment le regarder directement tellement elle devait être rouge de honte. Elle recula vers la porte, pieds nus et atteignit celle-ci

« Ton téléphone, c'est peut-être elle qui te cherche .. tu devrais ..hummm .. lui répondre, la rejoindre .. enfin c'est ta soirée … c'est avec elle que tu devrais être, pas avec moi » Dit-elle en entendant la légère vibration du portable se trouvant dans une des poches du Butler.

Oui c'est ça, elle n'était que de passage de nouveau dans sa vie, et elle allait s'éclipser au profit d'une autre. La King posa sa main sur la poignée de la porte, la tourna mais resta en suspens dans son geste. En fait, il y avait quelque chose qu'elle devait savoir, depuis dix ans et c'était peut-être le bon moment. Prenant son courage à deux mains, elle tourna légèrement son visage vers lui, mais elle ne le regarda pas directement, elle fixa juste un point invisible se trouvant sur sa gauche

« Il y a dix ans Marcus, tu aurais pu avoir le courage de me dire directement que tu ne voulais plus de moi, au lieu de ça tu m'as laissé écrire des lettres qui n'ont eu jamais de réponses. J'aurais aimé que tu m'écrives juste pour me dire "C'est fini entre nous Lily, on arrête là, on est trop jeune, on a pas d'avenir ensemble" …ça aurait été plus simple .. au lieu de ça tu m'as laissé espéré durant des jours, des mois … pour rien ... » Son cœur battait si fort qu'elle n'entendait presque que lui, mais à cet instant, elle se sentit soulagée de lui dire ce qu'elle avait sur le cœur. Elle ne chercha pas à l'entendre s'excuser ou se justifier pour avoir fait ça, elle ouvrit la porte et sortie du salon, prenant la direction des loges. Elle ne chercha pas à savoir si Marcus la suivait ou non, elle voulait juste fuir et réfléchir loin de lui.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Mer 6 Juin - 6:25

La conversation avait pris un tour presque banal qui amusait Marcus. Les professeurs de surf, la fabrication des cocktails... L'ambiance de Little Havana déteignait clairement sur les employés autant que sur les vacanciers. Le Butler avait besoin de cette légèreté... Ne plus songer à rien de blessant, ne plus s'inquiéter de ce que penseraient les autres, et particulièrement sa mère, qu'il avait craint si longtemps, inconsciemment, de décevoir.
Bien sur, il ne s'était jamais rendu compte que celle-ci en avait profité pour l'influencer dans chacune de ses décisions, et le sentiment de liberté qu'il avait ressenti en quittant Ashley n'était pas anodin pourtant dans ce schéma.

    - Jayce est génial ! Confirma-t-il avec enthousiasme, avant de s'assombrir un peu. Ne lui avait-il pas parlé, un jour, justement, d'une blonde avec qui il était sorti ? Un instant, le coeur de Marcus se serra, mais il s'interdit intérieurement d'être jaloux. Après tout, si elle se trouvait quelqu'un comme lui, elle réussirait probablement à surmonter ses souvenirs... Et le brun était amoureux d'une autre femme. Quand à Léo... Marcus ne l'avait jamais rencontré, ce qui était suffisamment étrange pour éveiller sa curiosité, puisqu'il connaissait en général tout le monde. Tu as pris des cours toi aussi ?


N'ayant pas vraiment conscience de la réalité du travail, des avantages des employés et autres travers de la vie active, Marcus était assez naïf sur la question. Il n'avait aucune idée du temps libre que pouvait avoir Lily, de sa paye, ou même des possibilités d'arrangement entre les différents salariés du centre balnéaire. La réflexion de Lily sur sa propre occupation le vexa légèrement... En dehors de ses followers, peu de personne comprenait le monde des réseaux sociaux, et tous avaient le même genre de remarques à lui faire, qui le lassaient autant qu'elles le mettaient en désaccord.
Les gens étaient tellement prompt à juger, et beaucoup étaient juste jaloux, au fond, du succès que pouvaient rencontrer certains instagrameurs. Bien sur, tout n'était pas rose, mais tous les loisirs lucratifs avaient des défauts qui méritaient les critiques, apparemment.
Lui, il adorait partager avec les autres, et il n'avait rien trouvé de mieux que ce moyen, pour toucher le plus de monde possible... Il se moquait de la célébrité, mais il recherchait la communication, l'ouverte que celle-ci procurait.

    - Je suis désolée pour cette photo, Lily, se contenta-t-il de répondre, en soupirant. Tu n'es pas fragile, cependant, et tu ne devrais pas avoir à te cacher.


Sa voix était très grave, sérieuse. Il était d'accord sur le fond, mais ceux qui souffraient des réseaux sociaux auraient probablement souffert d'autre chose si ceux ci n'existaient pas... Les victimes étaient toujours les mêmes d'après le Butler : celles qui choisissaient de l'être.
Et même si elle lui faisait promettre de ne rien faire pour l'aider, Marcus était presque déçu de voir que Lily s'obstinait dans cette dernière catégorie. Lui-même se servait de ses contacts comme une motivation pour s'améliorer, se donner une certaine responsabilité... Finalement, peut-être que Lily ne comprendrait jamais son style de vie, et qu'il y avait une bonne raison au fait qu'elle se soit éloignée. Ashley avait au moins ceci en commun avec lui, qu'elle soutenait ses projets, et se complaisait dans cette exposition permanente.

La proposition de la King tombait bien sur à l'eau, puisque Marcus ne tenait pas à s'enfuir de cette soirée, quelle que puisse être la décision d'Ashley sur leur rupture, et comment la rendre publique. Il était prêt à assumer ses actes, et malheureusement pas encore pour s'engager dans quoi que ce soit d'autre. Chaque chose en son temps... Il devait se poser, s'organiser, réfléchir à cet avenir qui se dessinait maintenant, bien différent de son plan initial - qui n'était en réalité pas le sien, mais celui que l'on avait monté pour lui. Cette fois-ci, il allait prendre les choses en main, et craignait de faire des erreurs en se précipitant dans des situations qui pourraient lui porter préjudice.

Les paroles de la blonde lui arrivait désormais de loin, alors qu'elle annonçait qu'elle allait le laisser rejoindre sa fiancée. Marcus avait sorti son téléphone, et le contenu de sa notification l'avait entièrement absorbé. Quand il releva les yeux, Lily était déjà sortie, en formulant sans doute des aurevoirs qu'il n'avait pas vraiment entendus, car pas écoutés.
Ses prunelles bleues se reposèrent de nouveau sur la photographie qui s'affichait désormais en première page de l'actualité de Ashley.


A quoi jouait-elle ? Qui était ce garçon à lunettes ?
Marcus fixa de nouveau la porte par laquelle Lily était sortie, choqué. Cette soirée n'était qu'une suite de bouleversements, et il avait l'impression que tout s'effondrait surtout autour de lui... Il ne savait pas quoi en penser, et ne comprenait, ni ne voulait participer, à ce genre de manipulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Mer 6 Juin - 10:07

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Lily se pinçait les lèvres pour ne pas craquer lorsque Marcus lui parlait de Jayce. Elle attendait ce moment où il percuterait qu'ils avaient le même nom de famille. Certes, ils ne se ressemblaient pas beaucoup, voir pas du tout, l'un est brun, elle est blonde, lui a les yeux verts et elle bleus. Mais visiblement le détail du nom ne lui sautait pas eux yeux. À moins que Jayce ne lui ai pas donné. Ce qui pouvait paraître étrange, mais bon, elle n'était pas l'unique à porter ce nom.

« Oui il es top … non pas encore, mais j'envisage de le faire avec ... »
Mon cousin ? Elle était prête à le dire mais ce retint pour se reprendre «  Jayce pourquoi pas sauf si il est surbookée »

La demoiselle lui rappela pourquoi elle ne traînait pas sur les réseaux. Elle ne lui dit pas qu'elle avait arrêté lorsqu'elle l'avait vu au bras d'autres filles, pour ne pas envenimé la discussion qui était agréable. Elle ne voulait pas non plus qu'il se sente coupable de l'avoir obligé à le faire en fin de compte. Si elle avait arrêté ce genre de système c'était pour ne plus souffrir. Aujourd'hui c'est pour ne pas être retrouver qu'elle n'y allait toujours pas. De peur de revoir Clyde ressurgir. Mais la photo qu'elle n'avait pu évité se trouva sur le web. Au final si ça portait préjudice aujourd'hui, ce n'était pas à elle mais à lui. Si cette soirée avait été faite en urgence, elle y était pour quelque chose.

Il était désolé, elle haussa juste les épaules ne sachant que répondre. En fait cette phrase elle l'avait entendue tellement de fois, qu'au final cela devenait banal. Tous le monde étaient désolés pour elle, mais ils n'étaient en rien responsable de ce qu'elle avait subis et cette photo n'y changera rien. C'était fait, on ne pouvait pas revenir en arrière, comme son histoire avec Marcus au final. Chaque acte à des conséquences, il suffit juste d'en tirer les bonnes leçons pour aller de l'avant. Elle l'avait apprit depuis qu'elle était sur l'île. Et elle travaillait sur ça, aller de l'avant, se faire confiance.

Fragile elle l'avait été, elle l'était encore un peu, mais tout n'était pas si simple. Elle se cachait oui mais peut-être pas pour les raisons qu'il pense. À quoi bon lui dire ? Elle esquissa juste un sourire, opina d'un signe de tête lui signifiant qu'elle avait compris et passa à la suite de la discussion pour au final se décider à partir.

Il était temps pour elle de tirer sa révérence, même si cela lui déchirait le cœur, car Marcus avait des obligations. Même si à ce moment là il n'avait pas vraiment l'air de s'en rendre compte. Peut-être était-ce à cause d'elle. Si elle partait, il irait rejoindre sa fiancé et reprendrait le cour de la fête. Il fut assez lucide pour décliner son offre, se souvenant ainsi de ce qui l'attendait ailleurs.

Voilà, Lily ne savait pas si elle allait le revoir aujourd'hui, demain, un autre jour ... jamais ? Cette occasion était la bonne et même si elle n'attendait pas d'excuse de sa part, elle n'en attendait pas moins une réaction, mais même cela ne vint pas. Quand elle sortie de la pièce pour se rendre aux loges, elle avait espéré qu'il réagisse. Des petits cris venant de la grande salle n'attirèrent même pas son attention, elle suivit le chemin, passa le rideau, descendit les quelques marches et ouvrit la porte de sa loge, ses chaussures à la main. Cependant, elle se sentait plus légère. Peut-être que Marcus l'appellerait avant de retourner chez lui pour en parler, il accusait peut-être le coup de ce qu'elle venait de lui dire ...peut-être que … non, en fait elle avait beau trouver des excuses aucunes n'allaient avec ce qu'elle espérait.

La King défit le collier de sa robe qui retomba et découvrit sa poitrine, elle défit non sans mal la fermeture haute de la jupe et laissa le tissu tombé au sol. Son regard fut attiré par une lumière qui clignotait dans son sac à main. Tout en prenant son soutien gorge et l'enfilant, elle prit le mobile et activa l'écran. Elle était restée sur le compte instagram de sa coloc, Callie, et donc avait accès aux comptes de Marcus et Ashley. Si elle l'avait gardé c'était pour surveiller les commentaires sur sa photo, au cas où quelqu'un dévoilerait son nom. Elle fit défilé la page et tomba des nues en voyant une photo. Plissant les yeux, elle sentit un frisson d'effrois l'envahir. La date, l'heure c'était il y a cinq minutes de ça …

Des images défilèrent devant ses yeux : la vibration du tel de Marcus, son regard soudain perdu alors qu'elle partait, comme si il était devenu inexistant, absent. En fait ce n'était pas ce qu'elle lui avait dit, c'était cette image qui l'avait rendu ainsi.

Lily attrapa son débardeur elle l'enfila à la hâte, son pantalon qu'elle ne prit pas le temps de boutonner, son téléphone, sortie de la pièce et se mit à courir toujours pieds nus, en direction de la pièce qu'elle venait de quitter, espérant que Marcus y soit encore.

Elle arriva essoufflé, Marcus était toujours là, il n'avait pas vraiment bougé. Lily referma doucement la porte derrière elle. Son cœur se serra en le voyant. Malgré les années, elle n'aimait pas le voir si ... triste ? Perdu ? Anéanti ? Elle l'avait été aussi, elle comprenait ce qu'il pouvait ressentir. Le savait-elle vraiment en fin de compte ?

« Marcus ? »
 Murmura-t-elle avec cette envie d'ajouter "Mon ange"

Avançant doucement, elle posa son téléphone sur une petite table, et toujours avec douceur, retira celui du jeune homme de ses mains, pour le poser à coté du sien

« Marcus .. s'il te plaît, regarde moi .. »

Dit-elle toujours avec douceur, elle prit ses mains dans les siennes, les serrant lentement. Elle aimait tellement son contact, qu'elle en frissonna de bonheur

« Marcus, cette photo c'est peut-être rien tu sais .. tu devrais … aller … lui parler … elle a sûrement une explication … si vous vous aimez au point de vous unir, tout peut s'arranger tu sais ... »

Inclinant la tête, elle chercha ainsi à capter ses yeux tout en cherchant à trouver le moyen d'arranger la situation

« Tu m'as bien embrassé tout à l'heure, peut-être qu'elle l'a su et qu'elle se venge .. »

Oui c'était peut-être ça au final, les femmes pouvaient être perfide quand elles se sentaient en danger. Mais au final, ce qu'elle lui disait lui déchirait le cœur, elle voulait son bonheur avant le sien.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Mer 6 Juin - 19:22

Marcus n'avait pas bougé. Tout était allé tellement vite qu'il ne savait plus vraiment s'il était en train de dormir et rêver, ou s'il avait vraiment envoyé balader Ashley, qui s'était jetée dans les bras du premier venu, tandis que Lily repartait encore une fois. Oh, et entre temps, il avait également obtenu un travail des plus généreux, scandalisé ses followers avec une photo floue de lui, saoul, en compagnie d'une mystérieuse blonde, et agacé sa mère qui en avait profité pour organiser une énorme soirée en l'honneur de son couple désormais brisé.
Combien de minutes s'étaient écoulées depuis qu'il avait découvert la photo d'Ashley sur son Instagram ? Le Bulter était juste resté choqué, incapable d'émettre le moindre jugement, ou de ressentir une émotion claire et simple sur la situation. Il commençait tout juste à prendre la conscience des conséquences de ses choix, et ceux d'Ashley.

    - Hein ? Répondit-il d'un air de se réveiller d'une longue sieste, en avisant Lily, qui réclamait son attention. Il fronça les sourcils, ne comprenant plus. N'était-elle pas partie ? Il devait s'avouer qu'il ne savait plus vraiment ce qui s'était passé autour de lui, depuis le début de cette soirée. Oh... Non, non, ça ne s'arrangera pas, déclara-t-il, avec beaucoup de calme, en soupirant.


Il n'avait pas l'air particulièrement triste, juste choqué. Devait-il essayer d'interpréter le geste d'Ashley ? Il s'installa plus confortablement, comme s'il tentait de digérer l'information, et fixa la jeune femme, qui semblait inquiète, ou interrogatrice.
Plusieurs choses lui venait en tête : la première, qu'elle était plus belle encore qu'à l'époque où ils s'étaient connus... La deuxième, ce que sa mère était en train de faire, et comment elle allait réagir à la situation. Sans l'imaginer sans doute sous cet angle, la blonde venait de déclencher une guerre, dans laquelle Marcus, s'il le voulait, pourrait rester un spectateur, comme d'habitude.
Le Butler haussa les épaules.

    - Elle peut bien faire ce qu'elle veut... Soupira Marcus, en détournant le regard. Il ne comptait pas tomber dans les mêmes travers, et reproduire ses erreurs. Je ne t'ai pas embrassé pour la faire souffrir.


L'intention, au final, était ce qui définissait celui qui agissait. On pouvait tromper par ennui, par amour, par vengeance... Et aucun n'avait le même sens, ou des conséquences semblables. En l'occurence, elle ne trahissait pas leurs voeux, puisqu'il les avait rompu avant la prise de la photo.
Elle ne faisait de mal que si ce baiser était fait exprès. Cela ne faisait surement guère de différence aux yeux de ceux qui consultait le compte Instagram de la jeune femme, et Marcus ne savait pas vraiment si cela comptait pour lui non plus.
Et maintenant, devait-il retourner dans la salle, et affronter les regards ?
Le jeune homme était incapable de mentir, de prétendre... Il s'était convaincu lui-même trop longtemps, et il ne pensait pas avoir à rougir de son comportement. Il avait fait de son mieux pour être honnête, surtout envers lui-même.

    - Tu viens ? Demanda-t-il en se remettant debout, avec une sombre détermination. Découvrant pour la première fois la nouvelle tenue de la jeune femme, il l'observa des pieds à la tête avec surprise. Ses prunelles bleues se posèrent plus longuement sur sa taille, et le bouton qu'elle n'avait pas pris le temps d'attacher, et il s'attaqua à la tâche doucement, se rapprochant, effleurant son ventre du bout des doigts, les yeux fixés de nouveau sur les siens tandis qu'il s'exécutait. Un sourire étira ses lèvres, charmeur malgré lui. Il n'est même pas minuit et tu as perdu non seulement ta belle robe, mais aussi tes deux chaussures... Tu bats le record de Cendrillon, Lily King, une vraie princesse des temps modernes.


Il aurait pu l'embrasser, et son coeur battait fort dans son torse, se souciant peu qu'elle ait de nouveau des habits plus quelconque, mais il se contenta de lui tendre la main pour l'accompagner.

    - Je crois qu'on peut faire surchauffer les réseaux sociaux ce soir, affirma le jeune homme, avec une expression faussement sérieuse. Si ton ex doit te retrouver, pourquoi ne pas lui donner de plus belles photos ? Je pense qu'on peut même tenter une vidéo de danse, si tu te sens prête à relever le défi. Je te laisserai même me marcher sur les pieds si tu veux, pour ne pas que tes pieds nus touchent trop le sol sale.


Ne serait-ce pas une merveilleuse façon de retourner la situation et de reprendre la main, le pouvoir sur cet état des choses ? De devenir, de la fuyarde, celle qui finalement était heureuse, et n'avait plus peur ? Marcus posa une main sur sa taille, avec une autorité protectrice. Aucune femme n'aurait pu se sentir en danger, dans cette position, avec l'assurance que dégageait le Butler.
Il comptait bien faire d'une pierre deux coups, et aider Ashley, par la même occasion, à effacer la honte que sa jalousie allait lui attirer, en faisant oublier sa petite vengeance ridicule avec une autre distraction pour leurs followers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Mer 6 Juin - 21:31

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Elle se sentait coupable, responsable de ce qu'il se passait ce soir. Pourtant, elle n'avait rien fait de particulier. Mais voir Marcus ainsi lui brisait le cœur. Si elle pouvait trouver quoi faire … seulement, elle ne savait pas ce qu'il se passait. Alors elle essaya de comprendre. Elle pensait que c'était une crise de couple, peut-être même l'histoire du baiser … au fond des histoires comme celle là il y en avait un peu dans tout les couples non ?

Elle se trouvait devant lui et attendait une réaction. La première fut de l'interrogation, comme si il se réveillait, constatant après coup que Lily était là

« J'ai vu la photo » dit-elle pour justifier son retour « J'ai compris qu'il se passait quelque chose mais je ne m'attendais pas à ça. » Les mots qu'il prononça juste après la surprit, était-ce fini ? « Qu'est-ce que je dois comprendre ? C'est … fini avec Ashley ? » Ca ne pouvait pas être ça, pourtant ça y ressemblait. Et ce que Lily ressenti au fond d'elle ne lui plaisait pas. Elle ressentait une sorte d'euphorie, son cœur se mit à battre si fort que sa tête lui tournait légèrement. « Oohh » Oui elle n'arrivait pas vraiment à le croire, mais le calme dont Marcus faisait preuve la laissait sans voix.

La demoiselle s'appuya contre une table afin de se tenir debout, le regard soudain ailleurs elle essayait de refaire le film des événements dans sa tête. Elle ne savait pas qui était le plus à plaindre : Marcus ou Ashley ? Les gens dans la salle, cette soirée, toute cette agitation au final pour rien. Qu'est-ce qu'il allait se passer maintenant ?

Le baiser, elle ne voulait même pas lui demander pourquoi il l'avait fait, elle avait trouvé cela tellement bon qu'elle aurait été prête à recommencer autant de fois qu'il l'aurait fallu, juste pour retrouver la saveur de sa bouche et le goût de sa langue.

Le silence s'installa durant quelques longues secondes. Lily regarda Marcus, ne sachant ce qu'il pensait, ce qu'il voulait faire, elle même ne savait pas comment réagir.Une chose était sûre, elle ne voulait pas le laisser seul. Machinalement elle se frotta les bras et lorsqu'il se leva, elle se redressa

« Aller où ? » demanda-t-elle, surprise, alors qu'il s'approchait. C'est là qu'elle se rendit compte de son accoutrement. Elle s'était à peine habillée correctement. Le premier réflexe qu'elle eut fut de regarder ses seins, ne se souvenant plus si elle avait enfilé son soutien gorge. Heureusement, il était là et le Butler prit l'initiative de la rhabiller. Elle retint son souffle, ses yeux bleus fixés sur son visage. Sa respiration s'accélérait au contact de ses doigts sur son ventre. Ses yeux bleus revinrent dans les siens et la terre s'ouvrit sous ses pieds. Comment pouvait-on ne pas résisté à cet homme ? Elle même, encore aujourd'hui, elle n'y parvenait pas. Et son sourire …

La référence sur cendrillon la fit bien rire, son regard était pétillant, elle se sentait pousser des ailes, c'était cet effet qu'il lui faisait.

« Il se pourrait même que je me transforme en princesse à minuit, mais si tu préfères que je me rhabille en cendrillon je peux retourner remettre ma robe. » dit-elle en prenant la main qu'il lui tendait.

Elle prit conscience qu'ils allaient retourner dans la grande salle, tout les deux, devant tout le monde, que les téléphones allaient être sorties, que son visage allaient apparaître sur les réseaux sociaux. En fait, elle allait subir ce qu'elle évitait depuis longtemps. Mais le regard et les mots de Marcus, sa présence, elle se sentie en confiance et sourit en le regardant, prête à affronter la foule

« Allons-y, et sache que si je devais te marcher sur les pieds avec mes escarpins tu souffrirais plus que sans chaussures … appelle moi Cosette ça me va mieux que Cendrillon. »

Son bras protecteur autour de sa taille la rassura. Elle ne risquait rien avec lui, pas ce soir en tous cas, et elle espérait que ça continuerait ainsi.  Elle se laissa guidé par Marcus, le cœur palpitant, appréhendant toutefois les regards qui se poseront sur eux en entrant dans la grande salle.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Jeu 7 Juin - 6:10

Marcus n'avait pas vraiment répondu à l'interrogation de Lily sur l'état de son couple. La réponse était plutôt évidente, non pas qu'il ne veuille pas mettre de mots dessus... Il ne tenait pas à exprimer quoi que ce soit qui puisse ressembler à un manque de respect pour Ashley, ou paraitre trop dur pour la situation. Après tout, il ne savait pas exactement, encore, comment elle voulait gérer cela, même si elle commençait très mal, et il ne tenait nullement à nuire à sa réputation, quoiqu'elle puisse en penser. Pendant plusieurs mois, il l'avait aimé, d'une manière qu'il avait cru suffisante, et il s'efforcerait toujours de rester correct envers elle, à la mesure de son impossibilité à s'engager.
Il ne se sentait pas coupable, parce qu'il avait toujours pensé agir avec son coeur, mais n'avait pas envie de le devenir, d'aucune manière.

    - On va dans la salle, avec les invités, répondit Marcus, très sur de lui. Quelle femme lui avait jamais dit non ? Il avait fini par agir comme s'il n'envisageait même pas cette alternative. Il est temps d'arrêter de se cacher.


Elle n'avait pas l'air de protester, en effet, lorsqu'il la prit par la taille pour la guider. Si lui était habitué aux attentions, aux pseudos paparazzis, et avait assez suffisamment confiance en lui pour ne pas les craindre, il n'en était peut-être pas de même pour Lily... Mais c'était le quotidien du Butler, et tout ceux qui l'approchaient trop près devaient s'y faire. Il ne pouvait plus faire marche arrière, et ne le voulait pas. Sa notoriété lui plaisait.
La King avait tout ce qu'il fallait pour appartenir à ce monde également, mais Marcus ne l'aurait jamais forcée à cela... Il redoutait de la faire fuir à nouveau. Tout ce qu'il désirait pour l'instant était de la rendre forte par rapport à ce qu'elle avait vécu, et de lui montrer l'homme qu'il était devenu à présent, dans l'espoir peut-être qu'elle l'apprécierait plus encore que l'adolescent qu'elle avait abandonné.

    - Malgré ce que tu peux croire, je me moque des apparences... Ce jean te va très bien, lui assura-t-il, en la conduisant dans le couloir, avec sincérité. Il fallait bien avouer que tout allait à Lily, et que le Butler avait depuis longtemps dépassé le stade du physique. Bien entendu, il la trouvait incroyablement attirante, et il savait qu'ils formaient ensemble un très beau couple, mais son but n'était pas ce soir d'en mettre plein la vue de cette manière... Bien au contraire. Il va falloir que tu travailles sur ton estime de toi... Rien de mieux pour cela que d'être vu aux bras du sexy Marcus Butler, ajouta-t-il, en lui adressant un clin d'oeil.


Il préférait se moquer, que de faire semblant de ne pas connaitre les avis des femmes qui le suivaient sur Instagram. Malgré qu'il ne laissait pas les choses lui monter à la tête, et restait le plus simple possible avec ses moyens, Marcus ne jouait pas non plus de fausse modestie. Bien sur, son image était flatteuse, et il n'y travaillait pas particulièrement... Il était né avec quelques atouts qu'il s'était efforcé de développer, et il était plutôt fier du résultat, extérieurement, mais aussi mentalement, car il faisait de son mieux pour être quelqu'un de bien.
Les visages qui se tournèrent vers eux à leur entrée, et se décomposaient immédiatement, arrachèrent à Marcus un sourire satisfait. Peu importait ce que les gens pouvaient bien penser... Il ne s'affichait pas en couple, et ne ferait pas à Ashley l'affront d'embrasser une autre femme devant les caméras, après l'avoir larguée de façon plus ou moins inattendue.
D'ailleurs, il ne fallu à celle-ci que quelques secondes pour s'apercevoir que son ancien fiancé venait de les rejoindre, et écarquilla d'autant plus les yeux que Marcus lui lança immédiatement l'un de ses sourires les plus... Foncièrement gentil. Il s'approcha d'elle, tenant toujours fermement Lily par la taille, pour être certain qu'elle ne s'échapperait pas... Il ne se servait nullement d'elle, bien au contraire, mais il se grisait de la sensation de la tenir contre lui, et son contact lui donnait du courage.

    - Ashley, je te présente Lily King, la fille de Ed King, dont je vais accepter une offre d'emploi, présenta-t-il doucement les deux jeunes femmes, incomparablement belles, chacune à leur manière. Nous nous connaissons depuis très longtemps, et je l'ai retrouvé ici par hasard... Tu as du déjà la voir sur une photo.


Ce qu'il voulait faire comprendre à Ashley était qu'elle n'y était pour rien, et qu'elle n'aurait pas pu lutter contre le destin, quoi qu'elle fasse. Marcus connaissait les femmes, et comme elles pouvaient se blâmer, pour des choses qui n'étaient pas de leur ressort : un homme pouvait se détacher, sans que l'objet ait quoi que ce soit à voir avec une faute de leur partenaire.
Et s'il était maladroit dans sa façon de faire, il ne cherchait pourtant pas à être blessant. Ashley hocha la tête pour tout salut, envers celle qui, si elle n'était pas sa rivale ni une cause directe, avait pourtant était surement l'élément déclencheur de l'échec de leur mariage.

    - Ne gâchons pas plus cette soirée... Proposa Marcus, presque comme une supplique. Ashley resta de marbre, mais la lueur dans ses prunelles montrait clairement qu'elle aussi était incapable de résister à celles de son ancien amant, et elle approuva silencieusement. La vengeance n'était peut-être que partie remise, mais tous avait besoin d'une trêve, pour le moment. Ashley a choisi le meilleur DJ du coin, pour animer, annonça-t-il en s'adressant à Lily, pour que son ex puisse entendre le compliment, et le prendre comme un peu de baume au coeur, d'appréciation et de reconnaissance pour ses efforts, pourtant restés vains, dans leur but initial.


Si tous les regards étaient fixés sur eux, Marcus n'y prêtait aucune importance, et maintenant une allure parfaite, honorable, envers tous les évènements qui s'étaient déroulés, et dont leur public avait été partiellement les témoins. Il prit la main de Lily pour l'entrainer sur la piste.

    - Si toi tu as appris à faire des cocktails, je dois aussi t'avouer que j'ai moi-même travaillé de nouveaux talents... Lui glissa-t-il à l'oreille, avant d'exécuter quelques pas simples, pour prouver ses dires. Il n'était pas encore un danseur pro, mais son entrainement musculaire aidant, il se mouvait avec une certaine maitrise, à la fois étonnamment gracieuse pour son gabarit, et aussi assez maladroite pour rester virile. J'ai hâte de te découvrir, de nouveau.


Sa voix s'était faire un peu plus grave, troublée. S'il n'avait pas voulu retomber sous son charme, et impliquer qu'il puisse être ensemble un jour, il n'avait pu néanmoins empêcher quelques images de se former dans son esprit en disant ces mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Jeu 7 Juin - 19:36

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Le silence de Marcus était une sorte d'affirmation en soit. Lily n'insista pas, c'était déjà assez difficile à le comprendre, nul besoin d'envenimer les choses. Même si au fond d'elle elle sentait une sorte de légèreté, comme si un souffle nouveau venait de l'envahir, elle savait que ce n'était bien de ressentir une telle sensation.

Aller dans la grande salle, avec les invités. Très bien. Lily se sentait-elle prête à s'y rendre ? Il le fallait. Aller de l'avant et arrêté de se cacher, comme le disait Marcus. Se cacher de qui ou de quoi ? Lui n'avait pas besoin de le faire mais elle … la seule personne qu'elle voulait évité était Clyde, à des milliers de kilomètres loin d'elle. Et si un jour il devait la retrouver, si il venait à le faire, et bien soit. Elle se sentait prête à l'affronter.

La blonde accepta et se laissa guidé par le bras du jeune Butler. Mais au fur et à mesure qu'ils avançaient, elle sentait de nouveau cette fichue angoisse l'envahir. Lily prit plusieurs inspiration afin de calmer ce que son corps lui infligeait.
Marcus savait y faire pour la rassurer, que ce soit sur sa tenue ou l'absence de chaussures à ses pieds, son apparence lui importait peu. Un sourire éclaira son visage à la demoiselle qui se sentit poussé des ailes. Elle s'arrêta, à son bras, en plein milieu du couloir, à quelques pas de la foule et se tournant vers lui, elle se hissa légèrement sur la pointe des pieds pour venir déposer un baiser sur la joue de son cavalier

« Merci … je dois avouer que j'ai beaucoup de chance, moi la souillon et toi le prince. On pourrait presque être des futurs personnages de Disney » Essayant de se détendre avec une pointe d'humour elle reprit tout en se plaçant de nouveau à son coté  « Je suis prête »

Et elle l'était. Même si une fois passer la  grande porte, Lily eu un instant, très court, l'envie de rebrousser chemin, Marcus dû le sentir car il resserra sa prise sur sa taille, et cela eut pour effet de la rendre invincible, intouchable même. Fière et droite, la tête haute et légèrement crispée toute fois, elle s'avança en suivant ses pas. Tous les regards se tournèrent vers eux, vers elle. Il y avait des jeunes filles qui la dévisageaient de la tête aux pieds, s'arrêtant en gloussant sur le détail manquant de sa tenue qui était complètement à l'opposer de la soirée organiser.

Lily, elle, chercha le regard de son père, et lorsqu'elle le vit, son cœur se mit à battre plus fort et son corps se détendit. Il lui souriait. Un sourire franc, victorieux. Il leva son verre de champagne vers sa fille et elle le salua d'un léger mouvement de tête. Ravie de voir que son père appréciait le spectacle, elle se tourna de nouveau vers la fameuse Ashley que Marcus s'apprêtait à lui présenter.
Certes, Lily connaissait déjà la demoiselle, pas beaucoup mais juste ce qu'il fallait, ce qu'elle ne savait pas en revanche, c'est qui se trouvait au bras de son ex fiancé.

Marcus fit les présentations, Lily esquissa un léger sourire de politesse. Elle ne dit rien, elle ne se sentait pas capable de dire quoi que ce soit, et ne cherchait pas à discuter avec cette jeune femme. Ce qu'elle remarquait par contre, c'était les jeunes qui se mettaient à écrire sur leur smartphone à l'énoncer du nom de la blonde. Certains regardaient Lily, d'autres le père et ils échangeaient des mots et des regards entre eux.
Lily appréhendait ce qu'il devait déjà circuler sur la toile, mais au final, elle préférait vivre cet instant de bonheur que de continuer à vivre cacher. Absorbée par ce qu'il se passait autour d'elle, elle ne suivit que très peu l'échange entre l'ancien couple. Ce n'est que lorsque Marcus lui parla du DJ qu'elle se focalisa de nouveau sur son cavalier

« Oh oui … il y en a de très bon, c'est une très belle fête » Dit-elle spontanément à l'encontre de Ashley. Elle réalisa après coup qu'elle avait peut-être fait une boulette, mais heureusement, Marcus l'emmenait vers la piste pour la faire danser.

Le jeune héritier se mit à se déhancher devant elle. Effectivement, il y avait de l'évolution depuis dix ans. Lily le regarda avec beaucoup d'amusement, jusqu'à ce qu'il lui dise qu'il avait hâte de la découvrir à nouveau. Cette révélation lui fit l'effet d'un volcan en éruption dans tout le corps. Ses joues s'empourprèrent et elle se racla la gorge pour prendre la parole, mais en vain le trouble qu'il alluma en elle s'entendit

« De quelle manière ? » Essayant d'être la plus naturelle possible.

Pour chasser les idées qui s'immisçaient dans son esprit elle choisi de le défier à la danse

« J'appelle pas ça danser .. regarde comment on fait et prends en de la graine Butler »

Elle remonta légèrement son débardeur, tira dessus et fit un nœud dévoilant son ventre, ensuite elle se mit à se déhancher mais d'une façon plus sexy et sensuelle


« Ca c'est danser, essaie d'en faire autant ! »


Pointant de ses doigts, chaque mouvement de ses hanches, parfois même en exagérant sur le déhancher de bassin.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Ven 8 Juin - 3:21

Finalement, s'il avait ressenti quelques moments d'hésitation, transmise par le corps de la jeune femme contre la main qui la tenait, Lily s'était laissée conduire. Marcus était désormais persuadé qu'il faisait la bonne chose en ne fuyant pas la situation, qui était pourtant tendue... Voire explosive.
Dans la salle, s'il avait tout de suite repéré ses groupes d'amis, de groupies, et sa désormais ex-fiancée, il n'avait cependant pas encore aperçu sa mère... La seule dont il craignait vraiment le jugement, et, plus particulièrement, la déception.
Mais elle n'était nulle part en vue, et l'inquiétude quitta le jeune homme : après tout, elle finirait bien par approuver sa décision, elle n'aurait guère le choix. Rien de ce qu'elle pourrait dire ne le ferait retourner avec Ashley, maintenant qu'il avait choisis de s'occuper de lui, et de la carrière que le père de Lily lui offrait.

Il constata que son ancienne petite amie officielle ne présentait pas l'homme qui l'avait embrassé - ou qu'elle avait embrassé, à la vue de tous. Leur échange cordial, en tout cas, semblait choquer la foule plus encore que tous le reste... Bien entendu, connaissant le caractère de l'instagrameuse blonde, il y aurait pu avoir plus qu'une simple vengeance de la sorte.
Le Butler lui avait sans doute coupé l'herbe sous le pied, et les groupies commençaient à se questionner réellement sur le pourquoi du comment d'un tel retournement dans cette soirée. Et cette nouvelle venue, qu'il tenait par les hanches, habillée comme si elle venait faire le ménage ? S'il paraissait impensable à tout un chacun qu'ils soient un couple, si tôt après la trahison de Ashley, plusieurs avaient déjà déclaré à leurs amis qu'il y avait visiblement entre eux une certaine alchimie, palpable.
Mais la grande interrogation restait de savoir s'il avait trompé Ashley avec elle, et plus généralement, en fait, lequel des deux avait réellement mis fin à l'engagement. Les débats sur la communauté allaient déjà bon train, par topics de discussion et conversations groupées.
En tout cas, si la nouvelle souillon n'était qu'une amie de longue date comme le prétendait quelqu'un qui avait été assez indiscret pour glaner quelques informations au moment des faits, alors cela signifiait une seule nouvelle, qui avait l'effet d'une bombe : Marcus Butler était célibataire. C'était le moment ou jamais, car cet état ne durait jamais très longtemps.

Malheureusement pour celles qui espéraient conquérir le jeune homme, il se dirigeait vers la piste, ou du moins l'espace de danse, avec celle qui avait accompagnée son retour, et n'était pourtant pas habillée pour séduire, ni même se distinguer. Et pourtant, le bellâtre ne semblait avoir d'yeux que pour elle. Il sourit en la voyant perdre son angoisse pour une autre forme de stress, plus positive.
C'était précisément ce qu'il voulait réveiller en elle, tout en ne sachant pas s'il voulait aller jusqu'au bout, et réitérer leur histoire, pour se voir encore briser le coeur.

    - Peut-être en commençant par arrêter de laisser le hasard organiser nos rencontres, et en planifiant une date nous-même, pour nous retrouver ? Argua Marcus, amusé de réaliser qu'il n'avait pas encore totalement perdu le contrôle, et pouvait effectivement, encore, recommencer, et construire sur de nouvelles bases. Quelque part où on ne sera ni épiés, ni interrompus toutes les deux secondes, ajouta-t-il, car pour l'instant ils n'avaient pu se parler que dans des lieux publics ou presque.


En tout cas, le Butler voyait qu'elle avait changé, et il était impatient de voir comment... Lui-même était très différent de l'adolescent qu'elle avait connu, en partie peut-être par sa faute, parce qu'il avait du s'adapter, et grandir, pour affronter l'évidence et en sortir plus fort.
Alors qu'il l'avait taquiné, Lily renchérit par une danse des plus sensuelles, et, à défaut de pouvoir trop clairement montrer son appréciation, Marcus la gratifia d'un merveilleux sourire heureux, le regard teinté d'une autre forme d'enthousiasme. Le mouvement de ses hanches, son ventre apparent... Autant de choses nouvelles qui le laissaient croire que la Lily adulte lui plairait autant que la demoiselle un peu mélancolique qu'elle avait pu être avant qu'il ne la fasse rire, prenant sa mission très à coeur.

    - Oh mais je ne faisais que m'échauffer ! Déclara le Butler, avec une expression malicieuse. Ne crois pas que tu puisses me voler la vedette si facilement !


A vrai dire, il avait presque oublié qu'ils étaient au centre de l'attention, et s'il y avait songé une seule seconde sérieusement, il aurait été persuadé que la danse de la King aurait eu plus de succès que la sienne... Sauf qu'il avait un atour de taille.
Il lui adressa un clin d'oeil signifiant sans ambiguïté "petite joueuse", et ouvrit sa chemise, pour laisser apparaitre son torse dessiné, tout comme elle avait usé du même stratagème en soulevant son débardeur - il le faisait d'ailleurs évidemment exprès, exagérant ses gestes pour lui faire comprendre qu'il faisait le parallèle.
Puis il commença à bouger, et tout comme certains hommes s'étaient arrêtés de boire pour profiter du spectacle que donnaient les mouvements de la blonde, tous les visages des femmes présentes, ou presque, délaissèrent l'écran de leur smartphone pour admirer - avant de se déplacer dépêcher d'activer le mode video pour capturer chaque instant.



Il était indéniablement beau, encore une fois, et personne ne pouvait contester cette évidence, même lorsqu'il dansait ainsi, plus ou moins pour s'amuser. Marcus ne se prenait au sérieux que ce qu'il fallait : juste assez pour que son autodérision ne le rende pas complètement ridicule.
Malgré sa notoriété sur la toile, Marcus n'avait jamais cherché à jouer un rôle en particulier pour satisfaire son public, et c'était finalement ce qui l'avait rendu plus sympathique qu'un autre à leurs yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Sam 9 Juin - 15:39

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Durant l'échange entre Marcus et Ashley, Lily se rendit compte  de l'ampleur de la notoriété du jeune héritier. Elle savait qu'il était connu des réseaux sociaux, mais là c'était sous ses yeux et ça paraissait tellement irréelle. Toutes les jeunes filles scotchaient sur leur smartphone, prenant des photos et écrivant des commentaires, certaines gloussaient en le regardant. Le fait qu'il devienne célibataire faisait de lui le meilleur parti pour ces demoiselles … et les autres. Il devenait le gibier et toutes ces femmes des vautours. C'était effrayant. Ashley se rendait-elle compte de ce qu'elle venait de perdre ? Le garçon avec qui elle s'embrassait et qui, en cherchant bien, était en retrait, était-il un dommage collatéral ? Lily le chercha du regard et constata qu'il n'avait rien d'exceptionnel comparé à Marcus. La blonde ne comprenait pas vraiment ce qu'il avait bien pu se passer pour qu'elle se laisse aller à fricoter avec un autre que le beau Butler.

Les regards qui pesaient sur elle la mettaient mal à l'aise. Certaines la dévisageaient, d'autres pouffaient de rire. Lily se sentait un animal de foire à cet instant. Mais Marcus savait comment faire pour qu'elle oublie et lorsqu'elle fut sur la petite piste de danse, elle ne se focalisa que sur lui.
Lui qui se mit à danser de façon naturelle qu'elle ne tarda pas à défier à sa façon. Tout en se dandinant, elle répondit au jeune homme

« Je n'attends que ça depuis que tu es là, c'est où tu veux quand tu veux »
Elle lui sourit et son déhancher devint plus sexy. Si c'était sa façon de lui proposer un rendez vous seuls, elle ne pouvait que l'accepter.

Autour d'eux, la foule d'invités s'agglutina de façon à former un cercle pour les observer danser. Si les demoiselles présentes étaient en extase devant le beau brun, les jeunes hommes, eux, appréciaient tout particulièrement le déhancher de la blonde. Des années de danses étant jeunes plus les délires avec ses colocs et son bassin avait prit un certain rythme naturel. D'après le regard de Marcus, il se pourrait qu'il appréciait le spectacle lui aussi, mais plus encore, le défit que la King lui lançait de façon involontaire. Défit qu'il releva et mit en pratique. Alors qu'il s'arrêtait de danser, et que Lily en fit autant, la musique prit un autre rythme plus endiablé et Marcus ouvrit sa chemise qui fit un effet sur les groupies de jeunes femmes. Des cris hystériques s'élevèrent dans la salle. La King se focalisa sur le torse joliment et parfaitement dessiné de son premier amour. Un soupir de satisfaction en se rappelant de la soirée au Havana où elle avait eut ce beau torse sous ses yeux, sous ses doigts et qu'elle avait laissé filé.

« Tricheur ! »  Affirma-t-elle en levant un sourcil « Tu as un énorme avantage sur moi » constatant que lui pouvait se dévêtir à moitié. Elle prit un air faussement déçu jusqu'à ce que le brun se mette à danser, ce qui la fit bien rire. Elle fit comme toutes les autres filles, elle admira le déhancher du jeune héritier, se mordant la lèvre, c'était tellement beau et drôle à voir qu'elle aurait bien fait une petite vidéo elle aussi pour pouvoir se la repasser autant de fois qu'elle le voulait. Les demoiselles autour ne se gênaient pas pour le faire. Ashley regardait aussi, mais son air était plutôt celui de celle qui vient de perdre l'attention des autres et qui se sent exclus.

Pour compléter et parfaire le tableau, ne voulant pas laisser son partenaire seul sur la pseudo piste de danse, Lily vint l'accompagner à son tour pour que le défit devienne plutôt un duo comique de deux personnes qui se donnent en spectacle sans ce soucier des apparences ni des jugements qui pourraient être émis





Lancer ensemble dans ce délire, quelques personnes se mirent à les accompagnés, surtout des garçons qui profitaient de ce moment pour se lâcher. L'un d'eux fit tomber son verre qui se brisa alors que Lily, pieds nus, se trouvait juste à coté. De peu, elle évita un éclat sous le pied mais fut égratigné par un morceau de verre brisé. Perdant l'équilibre, elle se rattrapa au bras de Marcus. Ce qui eut pour effet de lui faire pousser un petit cri de stupeur et de douleur. Toute l'effervescence du moment retomba et le jeune homme qui fut le protagoniste involontaire de cet incident, s'excusa de son étourderie. Malgré la douleur, Lily ne put s'empêcher de rire, essoufflée par l'effort qu'elle venait de faire, n'osant regarder le sang qu'elle sentait couler de sa blessure. Commençant à se sentir mal, le palpitant affolé, elle regarda Marcus

« La vue du sang me fait peur, je vais pas me sentir bien »

Elle s'accrocha à lui pour ne pas tomber.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Sam 9 Juin - 16:53

A la réponse de Lily, Marcus fronça les sourcils, interrogateur. Bien sur, la musique empêchait de discuter vraiment, et la danseuse rendait impossible à savoir si elle était moqueuse ou ironique dans ses propos... Que voulait-elle dire ? Le Butler s'en voulait d'avoir été si ambiguë, ce qui rendait impossible de savoir si la conversation était sérieuse ou non.
Des images traversèrent une fois de plus sa tête, et le déhanché de la jeune femme n'aidait pas à garder son esprit très clair. Et si une partie de lui s'en voulait de s'amuser sous les yeux d'Ashley, il ne pouvait s'empêcher d'être honnête : il avait encore envie de Lily. Et d'après ce qu'elle semblait dire, elle y pensait aussi... A moins qu'elle ne veuille juste parler de ressasser d'autres souvenirs, sur quoi il n'était pas contre non plus. Elle avait été pendant quelques temps sa meilleure amie, et cette partie de leur relation lui manquait tout autant que le reste. Mais au final... Il s'était trompé. Elle n'avait pas du être sincère tout ce temps comme il le pensait, ce qui désacralisait vraiment ces moments d'intimité autant mentaux que physiques.
Malgré tout cela, il ne souhaitait qu'une chose : maintenant, là tout de suite. Une réponse impossible à formuler, incapable à satisfaire.

    - Et bien, c'est moi le vacancier, pour l'instant, et je suis libre... Ce dernier mot resta en suspens, alors qu'il croisait le regard d'Ashley. Elle souffrait, évidemment, et quoi qu'elle ait pu vouloir laisser paraitre en publiant cette photo de baiser, elle n'était certainement pas déjà passée à autre chose. Dis-moi quand tu as un jour de dispo... Profite, c'est la seule chose pour laquelle je te laisserais choisir.


Il comptait bien organiser un rendez-vous sympathique, amical sans doute, pour ne pas mettre la pression et la faire fuir à nouveau. Quoiqu'elle puisse vouloir de lui, il était pour. Il n'espérait que la rendre heureuse, et à cet instant, il était presque certain de déjà réussir un peu. Elle était radieuse, et Marcus, envouté et naïf, était persuadé que la plupart des regards était désormais pour elle.
S'il dansait vraiment bien pourtant, il se trouvait presque maladroit face à elle.
Cependant, ce n'était pas lui qui fit la gaffe, et il gratifia le jeune homme qui venait de briser son verre d'un regard assassin. Celui-ci, de crainte et de déception envers son propre comportement, s'éloigna vite en bredouillant et s'excusant pour sa bêtise... Marcus culpabilisa une fraction de seconde de ne pas s'être montré plus indulgent, mais l'état du pied de Lily l'inquiétait plus que sa réputation, pour l'instant.

    - T'en fais pas, je vais m'en occuper, souffla le Butler, d'une voix rauque cette fois-ci, parce qu'il avait presque hésité entre frapper le responsable, et appeler une ambulance. Un coup d'oeil rapide à la peau de la jeune femme, néanmoins, même de sa hauteur, lui indiqua qu'il ne s'agissait que d'une coupure superficielle. Heureusement, tu devrais pouvoir danser de nouveau un jour, ajouta-t-il, sur un ton plus doux.


Et comme elle était déjà quasiment dans ses bras, il la souleva du sol, pour l'empêcher de marcher sur un autre bout de verre, que déjà un membre de l'équipe d'entretien s'empressait de ramasser. Evidemment, c'était un geste si romantique, attendu et à la fois surprenant pour ses groupies, qu'il ne manqua pas d'être filmé et posté immédiatement sur son flux d'actualité.
Ashley était livide, et rien ne laissait penser qu'il s'agissait d'une réaction au sang, car elle fixait les mains de son ancien amant, enlaçant une autre femme, avec trop d'intensité même pour qu'elle ait remarqué la coupure sur un de ses pieds.

    - J'ai de quoi te soigner dans ma chambre... Déclara-t-il, sans même réaliser ce qu'il faisait vraiment, et ce devant tous les invités de sa soirée d'engagement raté. Il fallait soigner Lily King et rien d'autre ne comptait vraiment. Passé la porte cependant, l'évidence le frappa, surtout vis-à-vis de la demoiselle qu'il emmenait comme si de rien était, sans même lui demander son avis. J'espère que ça te dérange pas.


C'était trop tard pour faire marche arrière de toute façon, et il fallait bien arrêter la blessure de saigner sur le tapis du hall d'entrée de l'hôtel. Il détourna son regard, craignant de croiser celui de la blonde, et de sentir son coeur s'emballer, en réfléchissant à une autre implication de cette situation, qui pourrait vite dégénérée, conduite dans des draps... Et c'était précisément où il comptait l'asseoir, dès qu'ils auraient atteint la suite.
Bien sur, les appartements du Butler étaient les plus spacieux et luxueux du complexe balnéaire, sa mère aillant insisté pour que son fils adoré, où qu'il parte, prenne le meilleur. La musique les avaient accompagné accompagné dans le couloir, et Marcus s'arrêta devant la porte, hésitant. Avec attention, il déposa Lily sur le sol, pour pouvoir sortir son badge de sa poche... Et croisa accidentellement ses prunelles bleutées. Il se pencha doucement, et posa ses lèvres sur les siennes, alors qu'un clic familier indiquait que l'entrée était débloquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP : Oui

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa


Emploi : Serveuse
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Sam 9 Juin - 17:55

Entre les deux blondes : Lily & Marcus
Les dégâts auraient pu être bien pire si Lily avait posé son pied sur un morceau plus grand. Heureusement, ce n'était que bénin et, malgré des picotements désagréables et quelques gouttes de sang qui coulaient, il n'y avait pas besoin de soin plus important. Cependant, la jeune femme, sensible au sang, commençait à se sentir faible et étourdie. Elle ne pouvait que se retenir pour ne pas tomber, et son seul pilier était Marcus.

Au son de sa voix elle sentie de l'inquiétude. Elle aurait voulu le rassurer mais son palpitant devenait si douloureux  qu'elle ne réussi qu'à affirmer ses propos d'un signe de tête. Il allait s'occuper d'elle, et malgré la douleur elle ressentie une délicieuse chaleur envahir son corps.
Facilement soulevé du sol et se retrouvant porter par ses bras musclés, elle passa ses bras autour du cou de son cavalier et posa sa tête contre son épaule. Son visage se trouvait non loin de son cou. Elle sentait son parfum, envoûtant, grisant et excitant.
Alors qu'il lui assurait qu'elle pourrait de nouveau danser, elle sourit, n'ayant pas la force de relever son visage, elle resserra juste ses bras autour de lui et murmura tout près de son oreille

« Avec toi alors, parce que j'ai adoré notre danse endiablé »

Ainsi portée, elle sentait la douceur de son torse contre les quelques bouts de peaux nu de son corps. Cette douce caresse donné par les mouvements de ses pas la faisait frissonné.
Il l'emmenait où ? Dans sa chambre venait-il de dire. Il enchaîna en lui demandant si ça ne lui dérangeait pas. Lily eut la force de lever légèrement la tête, tout en appuyant son front contre la tête du Butler

« Non, je n'aurais pas la force de retourner au bungalow de toute façon » et en avait-elle envie ? Elle était si proche de lui, si bien blottie dans ses bras, qu'elle n'avait plus l'envie d'en sortir.

Le chemin pour aller jusqu'à sa chambre fut bien trop court à son goût, et pour ouvrir la porte il dû la poser au sol. Elle évita de regarder son pied et donc laissa son regard sur le visage de Marcus. C'est lorsque leurs yeux se croisèrent qu'un choc électrique la parcouru. Il y avait autour d'eux une sorte de tension électrique palpable. La jeune femme était incapable de bouger, restant fixée sur ses yeux bleus et lorsqu'il se pencha pour l'embrasser, elle y répondit avec douceur. Ses lèvres douce et chaude épousaient parfaitement les siennes. Elle resta sa bouche appuyée sur celle de son cavalier le cœur explosant au fur et à mesure que le baiser dura. Seul le déclic de la porte la ramena sur terre, elle se décala légèrement, se détachant de sa douceur et murmura la voix rauque

« Je crois que c'est ouvert »

Lorsque la porte s'ouvrit en grand, elle regarda par terre, cherchant ainsi à se détacher de son regard et de sa bouche

« Sympa la suite, par contre je risque de salir le sol »

Malicieuse, elle leva ses bras et s'accrocha de nouveau à son cou, joueuse elle afficha une moue et prit un air de petite fille

« Porte moi encore ! »



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Héritier


MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus Sam 9 Juin - 18:42

Cette fois-ci, le baiser de Marcus n'était pas spécialement avide ou passionné, mais plus doux... Les émotions qui l'avaient submergées en la voyant saigner le poussaient vers elle d'une manière protectrice, et il voulait la défendre, lui faire du bien pour compenser le mal qu'on lui avait fait. Depuis sa rupture, il se sentait soulagé, apaisé, comme si un poids s'était enlevé de ses épaules, et qu'il pouvait désormais embrasser Lily sans craindre de briser ses promesses... Et même si le doute persistait encore sur ses véritables intentions, la journée avait été trop dure pour que Marcus lutte encore contre ses pulsions. Il n'eut même pas le temps de glisser sa langue dans la bouche de la jeune femme que l'ouverture de la porte interrompit leur échange, comme tout et tous avaient pris l'habitude de le faire depuis leur rencontre.
Une fois à l'intérieur cependant, personne ne pourrait plus les déranger sans un badge, et à part le service d'étage qui ne se serait jamais permis une impolitesse de la sorte, personne n'avait un double.

    - A vos ordres, miss King ! Déclara-t-il, en soulevant de nouveau la demoiselle du sol sans effort, et en donnant un coup de pied bien étudié à la porte derrière lui pour qu'elle se referme. Le bruit du verrou annonçait tout autre chose désormais, et Marcus fixa la jeune femme sans se détourner, cette fois, son regard annonçant clairement toutes les choses qu'elle lui inspirait. J'reviens, j'vais chercher ce qu'il faut, maugréa-t-il en la posant sur le canapé immaculé, dans l'immense salon qui débutait la suite.


Tout l'espace était conçu dans la modernité, mais une sorte de froideur impersonnelle, qui en faisait clairement une parfaite location d'hôtel, mais pas vraiment un foyer. Tout était propre, nettoyé et rangé surement par des femmes de ménage plus qu'enthousiaste d'aider, surtout quand Marcus trainait encore dans son lit, à moitié dénudé, jusqu'à tard le matin pendant leurs heures de travail.
Le Butler se dirigea vers la salle de bain, qui comportait des doubles vasques classiques en marbre, une baignoire et une douche à jets massants. Dans un des tiroirs, il trouva le matériel dont il s'était déjà servis une ou deux fois pour panser quelques éraflures superficielles.
A coté, pensif, il observa un instant la boite de préservatifs que lui avait offert comme une blague un de ses meilleurs amis, et qui avait mis Ashley hors d'elle quand elle était tombée dessus, à son arrivée. Seul le fait que la boite soit encore fermée l'avait calmé, le silence de Marcus, qui refusait de se défendre d'une accusation qu'il jugeait injuste et infondée, et l'appel au fameux copain qui avait eu cette fameuse idée, juste pour vérifier.
Il referma le tiroir, fixa un instant son reflet dans la glace, sans vraiment se voir, pensant à la jeune femme qui l'attendait dans la pièce adjacente, et qu'il devait se retenir d'aimer trop, pour ne pas retomber dans le piège qu'elle lui avait précédemment tendu. Il n'arrivait pas à lui en vouloir... Mais il craignait de revivre encore l'abandon.

    - Comment tu te sens ? Demanda-t-il en revenant finalement auprès de Lily, avec un sourire de circonstance, les mains pleines de lingettes et de désinfectants. Montre.


Il s'agenouilla pour lui prendre le pied, et évaluer la gravité de la blessure : elle saignait beaucoup, mais l'hémoglobine commençait déjà à durcir et former une cicatrice autour de la coupure. Marcus n'avait jamais craint le sang, d'autant plus qu'il avait toujours pratiqué des sports assez violents, où le risque se trouvait souvent atteint, au grand malheur de sa mère, qui avait tenté de le convaincre tant bien que mal de ne pas abimer ce corps qu'elle lui avait donné en partie.
Avec un grand soin, Marcus s'appliqua à lui nettoyer la plaie, et à lui faire un bandage qui résisterait à toute sorte de pression, dont celle de chaussures, dont il faudrait quand même qu'elle s'affuble pour déambuler dans l'hôtel. Sa tâche exécutée, Marcus se redressa, et se laissa tomber à côté de la jeune femme, assez loin pour ne pas la toucher, assez prêt pour le pouvoir. Il resta silencieux un instant, les pensées se bousculant sous son crâne.

    - La dernière fois, tu as dit... Débuta-t-il, en ne sachant pas vraiment comment aborder le sujet. Enfin, tu voulais que je sois... Il fit une grimace, n'osant toujours pas la regarder, alors qu'il en mourrait d'envie. Je pense que peut-être, là, si tu veux... Je pourrais essayer... De t'aider.


C'était surement la façon la plus maladroite et pitoyable dont il avait jamais abordé le sexe avec une femme, et pourtant, c'était la plus sincère. Si la seule façon de l'avoir était d'être celui qui lui permettrait de passer à autre chose, après Clyde, alors, il n'était pas contre. Et il était incapable de lui dire la vérité, avant trop peur de la voir partir à nouveau, étouffant sous ses sentiments... Qu'il avait l'impression de mourir chaque fois qu'il posait les yeux sur elle en sachant qu'il ne pouvait pas la toucher.
Il avait presque l'impression de revivre ce moment où, adolescent, il lui avait fait cette proposition avec une autre forme de maladresse, incertain qu'elle soit prête à accueillir son offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: Entre les deux blondes - Lily & Marcus

Revenir en haut Aller en bas

Entre les deux blondes - Lily & Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Resserrer un élément texte entre deux traits de « Séparation »
» Projet "le qi entre 2 chaises" vol II DISPO !!
» Petits suicides entre amis. Arto Paasolina.
» Je cherche une adresse sympa pour deux nuits à Paris
» Mika : marié, deux enfants..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
Little Havana
 :: Little Havana Resorts :: Casino
-