AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[03/03 soir] Feeling good feat : Corto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : Habilleuse/Maquilleuse/Couturière
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Mer 6 Juin - 11:18

Feeling Good Pilar & Corto
Je suis nerveuse, j'ai les mains moites et j'ai chaud. Je bouge mes mains et mon corps pour enlever la pression. C'est bientôt l'heure. Une voiture va venir me chercher pour m'emmener rejoindre Corto au restaurant. Comment je me sens ? J'ai envie de crier et de sauter partout. Mais je l'ai déjà fais pendant la journée tellement j'étais hystérique.

Les filles m'ont beaucoup aidées, heureusement qu'elles étaient là. Ma tenue est parfaite, je me sens moi tout en étant une autre. Étrange comme sentiment, mais je me trouve belle. C'est rare pourtant que je me sente ainsi. Pourtant c'est le cas. J'aime ma tenue, mon maquillage léger, les chaussures que j'arrive presque à maîtriser maintenant. Mes cheveux son détachés et j'aime ça quand ils retombent sur mes épaules.

J'ai fais le croquis pour Corto, j'espère que ça lui plaira. Callie m'a aider en me montrant ses tenues de scènes, j'ai essayé de m'en rapprocher tout en me souvenant que ça pouvait se déchirer facilement, je suis donc parti sur un modèle extensible, qui devrait épousé son corps athlétique et suivre ses mouvements. Ainsi il ne sera pas embêté par une couture qui se rompt. Quelques poches avec fermetures, des sangles pour le coté esthétique et une matière qui respire pour évité la transpiration et le coté désagréable que ça procure. Je me rends compte que j'ai vraiment aimé travailler à l'arrache sur sa demande. J'espère qu'il aimera.
Pour les couleurs ce sera selon ses goûts, mais pour l'instant c'est pas le plus important.

On frappe à la porte du bungalow, c'est l'heure. Je sens que j'ai peur. Lily et Callie sont là, elles me soutiennent, croise les doigts et me souhaites de passer une bonne soirée.
Je prend mon carnet à dessin, un dernier coup d'oeil au miroir et je rejoins le voiturier.

Une voiture rien que pour moi je suis toute excitée ! Et surtout je suis curieuse, où m'invite-t-il ?
En fait, je fini par prendre le bateau et je me rend compte que je vais à la Havane. Je sors de l'île. Oooh j'adore ça ! C'est beau  cette vue qu'on a de la mer sur Cuba. Je ressens toujours la même émotion, pourtant c'est mon pays, mais il me fascine à chaque fois.

Une fois à terre, il y a une autre voiture qui m'attends. Il a fait les choses en grand Mr Perez, je trouve ça tellement romantique que j'en ai un pincement au cœur. Est-ce que j'aurais le droit à la même attention quand j'aurais enfin un copain ? Peut-être pas. Alors je profite de ce que m'offre le beau chanteur.

La voiture s'arrête devant un restaurant, j'ai pas vraiment le temps de voir le nom de celui-ci, j'aperçois Corto qui m'attend et je sens mon palpitant s'emballer .. il est tellement beau .. j'ai tellement de chance … pourquoi est-il si âgé ? Pourquoi suis-je si jeune et si incompétente ? A son regard, je sens qu'il a du mal à me reconnaître, alors j'avance maladroitement vers lui et je lui sourit

-C'est moi que vous attendez Mr Perez …

Je sens que je rougis, mes joues s'enflamment.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : danseur, prof de danse et chanteur


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Jeu 14 Juin - 18:53

Feeling Good Pilar & Corto
Quand j’ai dit à mon assistante d’organiser une sortie pour le lendemain soir, pour la petite couturière et moi, elle m’a sorti ses gros yeux ronds. Je sais très bien à quoi elle pensait. 1/ que Pilar était très jeune. Je suis un coureur mais je ne tape pas si jeune. Surtout quand je suis même pas certain que la fille soit majeure. 2/ que Pilar n’est pas mon genre avec ses grosses lunettes et ses fringues limite has been. Sur ce coup là elle n’a pas tort. Même si je suis doué pour voir quand une fille est jolie et que cette gamine l’est. Faut juste qu’elle sorte de sa période Ugly Betty. Carmen a du se demander ce qui m’était passé par la tête, elle bosse pour moi depuis quoi ? Un an ? Et elle a encore l’air surpris par mes coups de tête. Va falloir qu’elle s’y fasse. A moins qu’elle ne pète un câble avant et se barre. Je paye bien mais je suis un vrai casse couille. Les assistantes c’est comme mes petites-amies, j’en garde pas une. Soit elles ne me supportent plus, soit je couche avec et ça fou la merde. Soit les deux. Bref.

Je n’ai pas oublié le rendez-vous et je l’attends directement là-bas. Oui, on aurait pu faire le chemin ensemble mais j’avais des affaires à régler à La Havane. Le retour se fera certainement ensemble. Je suis devant un restaurant gourmet, pas le truc hyper chic où même moi je n’aurais pas été à l’aise mais un bon restau, où on va se régaler. Je suis dehors, à profiter de la brise du soir entre deux autographes et selfies, quand je vois ma voiture arriver. Je cligne des yeux en voyant la fille à qui mon chauffeur ouvre la porte. C’est Pilar, ça ?? Quand je dis que j’avais vue que y’avait du potentiel derrière son look de mamie. Quand elle arrive à moi, je lui prends la main pour un baise bain.

« Señorita… »


Je me penche ensuite vers elle avec un sourire amusé en lui offrant mon bras.

« On va faire jaser. »

D’ailleurs quelques flashs crépitent. J’y suis habituée mais elle j’en doute alors je nous fais rapidement entrer dans le restaurant où nous sommes accueillis comme des rois. Le serveur nous installe à une table un peu à l’écart sur la terrasse où les tables ont toutes de belles bougies. Je tire moi-même la chaise pour que Pilar s’installe. Le serveur nous propose aussitôt un cocktail offert par la maison, avec ou sans alcool au choix. Alcool pour moi évidemment. Pilar choisit et il repart quelques minutes.

« Est-ce que tu travailles demain ? »


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Vente pa'ca !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : Habilleuse/Maquilleuse/Couturière
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Sam 23 Juin - 17:06

Feeling Good Pilar & Corto
J'ai super peur quand il me regarde comme ça. Je ne sais pas à quoi il pense. Est-ce que j'en ai fais trop ? Ou est-ce que il ne me reconnaît pas ? Moi par contre je peux pas m'empêcher de le regarder, parce que si je baisse les yeux, je le sens je vais tombé. Ses chaussures je ne les ai pas encore domptés et je calcule mes pas pour ne pas rater une marche.

Je rougis quand il me prend la main pour l'embrasser, j'ai pas l'habitude moi ! Je suis mal à l'aise

-Bonsoir, je … heu …

Je fini par lui sourire en prenant son bras, je ne sais pas quoi dire en fait. Les flashs m'éblouissent et je manque de me casser la figure, je me rattrape de justesse au bras de Corto

-Pardon ! Je suis pas habituée à ce genre de chaussures

Quelle cruche je fais, il va finir par partir en courant.

-Ils sont tout le temps comme ça ?

Je regarde autour de moi pendant qu'on se dirige vers la porte du restaurant, c'est dingue le nombre de personnes qui sont là à le mitrailler. Et je vais finir sur les photos moi aussi. Ça me plaît en fait, j'imagine les gros titres «  Qui est cette mystérieuse jeune femme au bras du séduisant et, non sans le rappeler, célibataire Corto Perez ? » Je redresse la tête, un sourire aux lèvres, jusqu'à ce que je me souvienne que ma mère et Abuela vont forcément tombées sur un de ces articles. Là c'est moins drôle, je vais avoir droit à une foule de questions de leur part.

La distance entre l'entrée et notre table me paraît bien trop long quand on est regardé comme des bêtes en foires. Corto, lui à l'air à l'aise, c'est comme si il ne le voyait plus. Normal ,il est habitué.
Il me pousse la chaise pour que je m'y assois, mais je n'ose pas lui dire que je pouvais le faire seule.
Un serveur nous propose de boire quelque chose, je prends celui sans alcool, j'ai peur de ce que celui avec alcool pourrait me faire.

Quand il part avec les commandes, Corto me demande si je travaille demain. On est quel jour aujourd'hui ? Je ne sais même plus. Je ne sais pas où je dois mettre mes mains. Je m'essuie les paumes humides contre le pantalon de ma combinaison

-Demain ? Heu … non je … non je ne travaille pas

Holalala ! Mais qu'est-ce que je dois dire et faire. Je détourne mon regard, je regarde la salle, ce qui se trouve autour de moi

-C'est jolie ici... vous savez je … en fait …

Si je dois être cruche autant l'être jusqu'au bout, je me penche légèrement en avant pour qu'il puisse être le seul à entendre ce que je vais lui dire

-C'est la première fois qu'un garçon … enfin un homme ...m'invite à sortir … m'en veuillez pas si je suis maladroite ou que je ne sais pas comment agir ou réagir Mr Perez …


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : danseur, prof de danse et chanteur


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Jeu 28 Juin - 22:08

Feeling Good Pilar & Corto
C'est mignon de voir une fille de son âge s'empourprer pour si peu. Je sens bien que c'est pas uniquement parce que je suis une star, y'a autre chose derrière. Et c'est rare, parce qu'il faut appeler un chat un chat, la plupart des gamines sont des chaudasses. Je l'aide à entrer car les photographes amateurs ou non, la déstabilisent. Son problème de chaussures me fait sourire. Je l'aurais deviné. Mais je vais pas la taquiner là dessus. Je relève juste pour les paparazzis.

« Et encore, là c'est rien ! »


Je suis habitué, je fais même plus attention. Et par le passé j'ai été pris en flag dans des situations bien embarrassantes alors me faire prendre en photo en restau, ça m'importe peu. C'est plus elle que ça peut déranger car elle va se retrouver dans les tabloïds ces prochains jours. Son image va être décortiquée même si elle n'a rien demandé à personne. Heureusement qu'elle est venue sur son 31 pour le coup !
On s'installe et on choisit notre cocktail. Il n'y a pas que des inconvénients à être une célébrité. Même si j'ai largement de quoi me payer mes boissons. Toujours en espagnol, je lui demande si elle bosse demain. Non ? Parfait ! Elle s'émerveille sur l'endroit et là elle me fait THE révélation. Même si ça aussi je crois que j'aurais pu le deviner.

«  Mr Perez ? »

Je regarde autour de moi.

« Mon père est là ? »

Je ris sincèrement. A part quelques lèche cul, personne ne m'appelle comme ça.

« Corto. Et tant mieux si tu ne bosses pas, j'espère que tu aimes danser ! »


Le serveur revient déjà avec nos boissons. Je lui indique que nous n'avons pas encore choisi et il repart. Je lève mon verre.

« Portons un toast à cette première fois ! Et il faut faire un vœu. Il y a une chose dont tu rêves vraiment ? »


De quoi je rêvais à son âge ? De danse, de gloire, d'argent aussi. Je n'en avais jamais eu. Je sortais à peine de la misère. Je commençais à être connu. La suite on la connait. Et aujourd'hui ? Je sais pas trop. Ou j'ose pas me l'avouer.



Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Vente pa'ca !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : Habilleuse/Maquilleuse/Couturière
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Dim 1 Juil - 13:40

Feeling Good Pilar & Corto
Je ne sais pas comment il fait pour supporter tous ça. J'aurais bien aimé lui demander c'est pas un peu étouffant de vivre comme ça, mais il y a trop de monde autour de nous. Je verrais pour lui poser la question plus tard.

Une fois à table, je m'engage dans des confidences. C'est pas mon genre, mais je sais pas, avec lui je me sens .. pas jugé et j'ai pas peur de ce qu'il pourra penser, en fait je me sens à l'aise. Que je l'appelle par son nom de famille pour moi c'est naturel. On m'a donné cette éducation, respecter les plus âgés. Mais la réaction de Corto me fait une nouvelle fois rougir. Je sens que mes épaules s'affaissent en même temps que je baisse la tête

-Pardon, c'est l'habitude .. Corto … Ma coloc vous appelle sexy Corto, elle est fan de vous

Oups ! La boulette ! Si Callie était là elle me tuerait pour ça...

-J'adore danser mais je suis maladroite

Dis-je pour me rattraper sur cette bourde

-Peut-être que vous pourriez m'apprendre ? Oh ! J'ai quelque chose pour vous !

Je viens de me souvenir du dessin que j'ai fais et je me rend compte que je l'ai oublié sur le siège de la voiture

-Zut ! Je l'ai laissé dans la voiture, le croquis que j'ai fais pour vous !


Bon, je sais qu'il n'est pas perdu, je le retrouverais en partant.

Je prends mon verre et je le lève pour venir l'entrechoquer contre celui de Corto

-Un vœu ? Et bien j'aimerais offrir une meilleur vie à ma mère et Abuela. Elles se sont sacrifiées toute les deux pour m'élever dans les meilleurs conditions parfois aux détriments de leur propres bonheur. Je sais que ma mère aurait aimé être chanteuse, elle est douée et elle m'a un peu transmise sa passion. Peut-être que pour elle je pourrais faire le vœu de réussir autant dans le chant que dans la couture pour qu'elle soit fière de moi. 

Oui c'est beaucoup et vu ma timidité je ne sais même pas si j'arriverais à me lâcher comme le fait Corto, mais bon sait-on jamais peut-être qu'un jour j'irais au delà de mes peurs.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : danseur, prof de danse et chanteur


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Mer 4 Juil - 20:30

Feeling Good Pilar & Corto
« Sexy Corto ? »

J’éclate de rire. J’adore ça !

« Il faudra me la présenter alors ! Et toi, comment tu me surnommes ? »


Je suis bien curieux. Tant qu’elle m’appelle pas Corto le vieux ou le moche, ça devrait le faire. Honnêtement je pense qu’elle me donne le même surnom ou pas loin, car je vois bien depuis le début qu’elle me trouve charmant même si je suis certainement trop vieux pour elle. Il y a bien des femmes à qui je ne plais pas, même si elles sont rares, et Pilar n’a pas leur regard. D’ailleurs elle rougit et bafouille plus qu’elle ne me répond, c’est mignon. Elle se rattrape en parlant de danser.

« Je te montrerais les bases, si tu veux. Aucun problème ! »


Après tout je suis également prof sur Little Havana. J’aime encore plus la danse que chanter. Si je devais choisir je n’hésiterais pas. D’ailleurs je ne sais pas pourquoi mais ça me fait penser à Eva. On ne s’est pas beaucoup croisés mais l’autre jour elle avait l’air malade… Faudra que j’aille me rappeler à elle, tiens.

Pilar m’annonce qu’elle a quelque chose pour moi. Je me redresse, curieux et attentif comme un gamin. Mon cadeau attendra, elle l’a oublié dans la voiture. J’hausse une épaule.

« Plus tard. »

Nous trinquons et je veux savoir quel serait son vœu. Si la plupart des gamines auraient eu des envies bien perso, Pilar pense à sa mère et à sa grand-mère.

« Alors à ta future carrière ! Il faudra que tu me fasses entendre ta voix. »


Je ne suis pas contre filer un coup de pouce à ceux qui ont du talent. Surtout s’ils sont doués. Ça, ça reste encore à voir bien entendu. Je bois un coup et repose mon verre.

« Tu sais, personne n’aurait pensé que je réussirais. J’ai commencé à chanter dans la rue. »

Peut-être qu’elle connait ma bio mais peut-être aussi qu’elle ne connait que mes chansons alors je me permets d’en parler un peu.

« La plupart des gamins veulent tout et tout de suite. La faute aux télé réalités. Bref. T’as l’air d’une bosseuse, alors le seul conseil que je vais te donner, le plus important : méfie toi des gens. Dans ce milieu c’est rempli de requins… Alors, que choisis-tu ? »

Je lui indique la carte.



Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Vente pa'ca !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : Habilleuse/Maquilleuse/Couturière
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Sam 7 Juil - 19:55

Feeling Good Pilar & Corto
Il va falloir que j'apprenne à tourner ma langue 7 fois dans ma bouche avant de parler. J'ai fais une boulette sur le surnom que donne Callie à Corto et il veut savoir si moi je lui en donne un. Comment lui dire que je l'appelle le Vieux beau ou Sexy Perez ? Non mieux vaut ne rien dire

-Je vous la présenterais oui, elle vous adore, vraiment ! Et bien … je ne vous donne pas vraiment de surnom …

Pour éviter d'en dire plus, je prends mon verre et je bois, je bois, je bois …. pour ensuite enchaîner sur les cours de danse. J'aime danser, mais ma timidité m'empêche de franchir le pas. Peut-être que j'aurais dû ne rien dire, et peut-être que je vais regretté mais je suis agréablement surprise quand il accepte. Je me redresse et je lui souris

-Génial ! J'adorerais ! On pourra commencer quand ? Vous me direz combien vous prenez je tiens à vous payer pour ça ! D'ailleurs, vous avez beaucoup de clientes ? Et des clients aussi ?

Houlala je parle trop … c'est le problème quand je suis nerveuse, j'en dis trop, beaucoup trop même …
Pour le dessin on verra plus tard, ça m'arrange en fait, même si ça aurait fait un sujet de discussion, mais il a pas tort, c'est pas le moment. On trinque à ma future carrière ? Chanteuse ? Ah oui mais non, je me vois pas sur une scène comme lui, je m'imagine plus chanter dans des bars, pour des soirées à thème, des trucs comme ça, pas devant des millions de personnes … Gloups … je dégluti et je souris

-On fait comment quand on est timide ? Parce que je le suis, et je bloque si je dois chanter devant du monde, alors imaginez un peu si je devais être comme vous …


Je ne connaissais pas aussi bien Corto que pouvait le connaître Calliope. Elle le suivait sur tout les comptes qu'il avait et elle connaissait ses chansons par cœur. De mon coté, c'était pas mon truc. Donc son histoire, je la découvrait. Peut-être que Callie le savait ou pas. Je n'imagine pas Corto dans la rue à chanter en étant un enfant. En fait, je ne sais pas comment on devient chanteur.

-Et comment vous êtes devenu célèbre ?

Son histoire m'intéressait vraiment. Adossée contre le dossier de la chaise je me suis mise à l'écouter, plus détendue d'ailleurs. Et ses conseils étaient bon à prendre

-Je sais que ce domaine n'est pas évident, c'est pour ça que je garde la tête sur les épaules et que je travaille à coté, de toute façon, je ne prétend pas être une chanteuse, au karaoké avec mes copines, j'ai du mal à ouvrir la bouche, alors imaginez un peu si je dois me mettre sur une scène devant des millions de personnes …

Je regarde la carte et j'hésite car j'ai tendance à regarder les prix, c'est une habitude pour ne pas trop dépenser

-Choisissez pour moi, je ne suis pas difficile …

Je n'ai surtout pas envie de paraître mal élevé si je choisis des plats trop cher.

-Vous avez de la famille ? Vous venez d'où ?

Dis-je en reposant la carte sur la table.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : danseur, prof de danse et chanteur


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Mar 24 Juil - 21:39

Feeling Good Pilar & Corto
Elle ne veut pas m’avouer mon surnom, je souris, toujours amusé. Ça ne fait rien. Je le saurais peut être un jour. On parle de danse, mon sujet de prédilection. Je lui propose même de lui donner des cours de base. Son enthousiasme me fait plaisir. Si je lui dis vraiment combien je prends, je crois qu’elle va faire une syncope. Mais des fois, comme là, je propose un deal ou je fais une offre.

« J’ai les deux. Beaucoup d’hommes me demandent pour danser comme moi ou faire craquer les femmes ! »


Je ris. Que ce soit la leur ou des inconnues sur la piste de danse, j’en ai pas mal des comme ça. Qui pensent que c’est mieux d’apprendre avec moi car je suis célèbre et terriblement sexy. Quoi ? je ne vais pas jouer le faux modeste.

« Je te propose un deal. Si la tenue que tu m’as dessiné me plait, tu me la feras en échange de cours. »


On enchaine sur le chant. Elle a besoin de conseil. Les timides, contrairement à ce qu’on pense il y en a beaucoup dans le milieu.

« Le tout c’est de faire à la fois le vide et le plein. Les gens en face de toi doivent devenir une source d’énergie. Tu sais, pour ma première scène j’avais un trac d’enfer. Pourtant j’avais déjà chanté et dansé devant des gens, mais là c’était mon spectacle, je me sentais tout petit, j’avais peur. Mais une fois sur scène, le public m’a galvanisé ! »

Je m’en souviens comme si c’était hier. Je me penche sur le ton de la confidence.

« Ça m’arrive encore d’avoir peur. »


Véridique. Parfois j’avais cette boule au ventre. Mais ça me rassurait quelque part. ça voulait dire que je n’étais pas blasé. Le jour où ça arriverait, j’arrêterais tout. Elle me demande soudain comment je suis devenu chanteur. J’ai tellement l’habitude que les gens connaissent ma bio que la question me surprend. Ça fait longtemps que je n’en ai pas parlé. Je lui parle d’abord de mon avis sur la célébrité et donne des conseils bateau mais néanmoins à suivre absolument. Vient le moment de choisir ce qu’on va manger. Je vois qu’elle n’ose pas alors je ne me prends pas la tête, je demande à la serveuse de nous surprendre. Ils ont l’habitude ici que je fasse cette demande. Je n’aime pas manger toujours pareil et je ne suis pas difficile. Elle repart en hochant la tête. Enfin je vais répondre à Pilar. Ma vie privée n’est plus un secret pour grand monde, même si j’ai pu garder quelques parties secrètes.

« Je suis né ici. Dans les bas quartiers. Un incendie a détruit notre maison et ma mère a perdu la vie. Mon père est mort un an plus tard »
.

Machinalement je regarde la trace de brûlure à mon avant-bras qui n’est jamais partie. Cachée la plupart du temps par mes bracelets. Je regarde à nouveau Pilar et j’enchaine avant qu’elle ne pleure car c’est l’impression que j’ai.

« J’ai été vivre chez mes grands parents mais ça ne s’est pas très bien passé. J’ai fini en foyer mais comme je suis un rebelle je suis parti. J’aimais danser, je tiens ça de ma mère. Alors j’ai commencé dans la rue, je chantais un peu aussi. Ça me faisait des sous. J’ai fini quelques années plus tard par rejoindre une troupe. J’ai quitté le pays. Et puis de fil en aiguille, j’ai fait ma place. Maintenant je suis sexy Corto ! »

J’éclate de rire. Je n’ai pas envie qu’elle retienne juste la partie triste. Je lui en ai parlé surtout pour qu’elle se souvienne que ce monde est difficile mais que la vie peut être surprenante et les rêves se réaliser quand on s’accroche de toutes ses forces.

« Maintenant que je t’ai parlé de moi, c’est à ton tour ! »

Au même instant la serveuse arrive avec nos entrées. Une belle salade cocktail avec avocat, mangue et homard nappé d’une sauce locale et quelques épices. On nous sert un bon vin avec ça et elle nous demande si on veut de l’eau pétillante ou plate.




Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Vente pa'ca !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : Habilleuse/Maquilleuse/Couturière
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Sam 28 Juil - 15:17

Feeling Good Pilar & Corto
Je me sens privilégiée d'être en la présence de Corto. J'ai de la chance, c'est ce que je me dis en le regardant et l'écoutant. Je me rends compte que je ne sais pas grand chose sur lui, car même si je suis une fan dans l'ombre, je ne suis pas comme Callie à connaître sa vie sur le bout des doigts. Je ne sais pas si c'est bien ou si c'est mal d'ailleurs. J'ai peur de le blesser si je lui dis que je ne sais rien de lui alors qu'il est connu dans le monde entier. Pourtant je connais ses chansons, presque toutes par cœur. Mais en fait c'est cette intensité qu'il met quand il chante qui me plaît. Il est captivant, si bien qu'il n'y a pas besoin de savoir d'où il vient pour comprendre qu'il a vécu une vie comme la mienne. Ce que je ne vais pas tarder à apprendre d'ailleurs.

Mais là, pour le coup je suis stupéfaite de sa proposition ! J'en reste sans voix quelques secondes. Il me propose des cours en échange de la tenue que je lui ai dessiné et en plus je devrais la faire entière ? Je rêve ! C'est une opportunité en or ! Je prie intérieurement pour que ça lui plaise, ce serait un bond en avant pour ma carrière future !

-Oh oui ! Avec plaisir ! Lui dis-je avec un enthousiasme franc et sincère. Mais je reviens sur terre, réalisant que rien n'est fait, je me reprend pour lui répondre de nouveau -En espérant que le costume vous convienne bien sur.

Mine de rien, mes pieds trépignent sous la table, tellement je suis contente.

Quand je lui parle de mon trac et de ma timidité pour le chant, je me dis que c'est un bon choix car, qui mieux qu'un chanteur pour m'aider à vaincre ma peur ? Corto trouve les mots pour me rassurer, et m'aider à aller de l'avant. Je suis même étonnée en l'entendant me dire qu'il lui arrive encore d'avoir le trac.

-Faire le vide et le plein ? Répétais-je comme pour moi-même essayant de comprendre ce qu'il voulait dire par là. -Comme quand on inspire et qu'on expire à la suite ? Essayant de visualiser ce qu'il fallait faire, je reproduisais sans vraiment en prendre conscience, ce que Abuela me disait quand il fallait que je me calme « Inhala .. Exhala .. » Sans trop savoir si c'était bien là qu'il voulait en venir. -Ca je sais faire ! Lui dis-je sûre de moi tout en affirmant d'un signe de tête.

La serveuse passa pour prendre commande, ne sachant pas trop quoi commander, le nom des plats assez complexe et les prix me faisaient un peu peur, je laissais donc Corto choisir pour moi. De toute façon je ne suis pas difficile à la base, tout me convient. Et puis j'aime bien qu'on me surprenne.
Cette fois il me parle de lui et au fur et à mesure je sens que je me décompose. J'ai même les larmes qui me montent aux yeux et le nez qui pique. Je porte la main à ma bouche pour étouffé un hoquet de surprise. Oui, je sais, je suis super sensible, mais qui ne l'est pas devant une telle histoire ?

-Je suis sincèrement désolée … ça ne fera pas revenir ses parents, mais c'est tout ce que je trouve à dire. Machinalement je le vois observer son bras et je fais de même. J'aperçois une trace de brûlure. Il était lui aussi dans la maison quand elle a brûlé ? Dios Mio ! Avant que je ne puisse lui poser la question, il fait un trait d'humour en reprenant la boulette que j'ai faite sur Callie, et pour le coup ça me fais rire aussi. Tant mieux parce que ça devenait un peu trop mélodramatique.

On nous apporte l'entrée et j'écarquille les yeux en voyant la salade. Elle est belle et elle doit être tout aussi bonne. Je prends ma serviette et je la met sur mes genoux. Abuela est très à cheval sur les coutumes des gens de la haute, car elle aurait sûrement aimé être à leur place même si elle ne le dit pas clairement. Mais l'éducation qu'elle et maman m'ont donné est basé sur le respect et les traditions mais également la bienséance qu'emploi certaines personnes riches. En gros elle a fait en sorte que je montre une autre image de nous complètement à l'opposer de ce que l'on est en réalité.
Parfois je me dis qu'on vie comme dans une telenovela. Mais personnellement ça ne me dérange pas. Puisque au final les bases du savoir vivre en société font maintenant parti de moi.

Je commence à manger lorsque Corto me demande de lui parler de moi. C'est de bonne guerre. Je fini ma bouchée qui est extrêmement délicieuse. Une fois fait, je m'essuie la bouche, bois une gorgée d'eau plate et je commence à lui raconter une partie de ma vie

-Et bien mon prénom vous le connaissez .. moi aussi je suis née dans les bas quartier, un quartier assez pauvre d'ailleurs ….  ma mère m'a eut très jeune, elle avait 16 ans. Mon père je le connais pas il a abandonné ma mère quand elle lui a dit qu'elle était enceinte. Il voulait qu'elle avorte elle a pas voulu. Chez nous c'est contre nature en fait. C'est Abuela qui m'a fait naître. Ma mère a pas eu le temps d'aller à l'hôpital faute de moyen et de transport. On vie toute les trois ensemble. Abuela a longtemps travailler dans les plantations de tabac. Elle nous a beaucoup aidé ma mère et moi, c'est pour ça qu'aujourd'hui je veux leur offrir la vie qu'elles méritent. Ma mère a fait pas mal de petits boulots, pour qu'on puisse vivre bien. Même si ça a toujours été dure. Elle a beaucoup souffert de solitude. Elle aussi aurait aimé être chanteuse, alors quand elle peut elle fait des shows dans les bars de notre village en espérant qu'un jour quelqu'un puisse lui dire qu'elle a du talent et qu'elle pourra percer dans ce métier.

Je bois une nouvelle longue gorgée d'eau me rendant compte que j'avais parlé longuement sans vraiment reprendre mon souffle.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : danseur, prof de danse et chanteur


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Dim 19 Aoû - 11:38

Feeling Good Pilar & Corto
Je vais pas mentir, ça m’arrive de faire mon crevard. Mais là j’ai envie de filer un coup de main, après c’est à Pilar de prendre sa chance et de ne pas la laisser filer. Et puis, des cours contre une tenue, on ne peut pas dire que ce soit un truc de ouf non plus. Même si ça a l’air de la rendre super heureuse. J’aime bien les gens qui s’émerveillent encore de pas grand-chose. Je suis tellement entouré de l’inverse. Même moi je suis souvent le blasé de service.

« Ai confiance en toi. Si elle ne me plait pas du premier coup, tu retenteras. C’est comme pour tout, on réussit rarement dès la première fois. »

Je sais qu’elle va quand même se mettre la pression, ce qui n’est pas réellement un mal de toute façon, mais au moins elle sait que je ne vais pas l’envoyer sur les roses direct. On discute alors de chant, du trac, je lui parle de ma façon de faire. Je la vois faire un exercice de respiration.

« Inhala… Exhala, si ! »

C’est tout à fait ça. Il faut savoir se gorger d’énergie tout en se vidant. Un concept qui parait bizarre dit comme ça mais plein de sens, je vous assure.
Commande prise, je me confie un peu. Oh, rien de folichon car beaucoup de choses ont déjà été dites dans la presse. Même si, entre énoncer des faits et parler de mes sentiments profonds il y a un monde. Je n’ai pas eu que des jours heureux, j’ai beaucoup souffert, je me suis déjà demandé pourquoi je vivais et si ça valait la peine de continuer. Ça je ne le dis pas. Ni ce que je pense de ma famille et d’autres choses qui font partie de mon jardin secret. Quand on devient célèbre il faut accepter qu’une partie de nous appartient au public. Reste à savoir poser ses limites. Et heureusement que je me contente de la version officielle car elle est à deux doigts de pleurer. Allez, il est temps de passer à autre chose ! Je plaisante, c’est mon truc. Et ça marche donc parfait !
L’entrée arrive et on commence à manger. J’ai un petit sourire en voyant Pilar poser sa serviette sur ses genoux alors que je me contente de lui souhaiter bon appétit et d’attraper ma fourchette. Quand j’étais petit on faisait toujours la prière avant de manger, j’avais du mal à comprendre pourquoi on remerciait Dieu alors qu’on avait pas assez pour tous manger à notre faim, ce à quoi mon père répondait que ça aurait pu être pire. Bref, vous comprendrez pourquoi cette habitude ne m’a pas suivie. Je demande à Pilar de me parler d’elle. On se ressemble sur des points. Sa famille est unie, même si son géniteur est absent. Il y a des hommes qui ne sont pas faits pour être pères et dans ces cas là, mieux vaut qu’ils sortent de la vie de leur gamin. J’ai pas d’enfants. J’avais pas la vie pour et aujourd’hui… je ne sais pas. J’ai pas envie de la mère en fait. Je crois. Je peux pas dire que j’ai une grande confiance envers les femmes même si je suis un beau salop. Faut dire que le peu de bien sur lesquelles je suis tombé a mangé pour les intéressées qui m’ont tourné autour. Quant à l’Amour, je l’ai connu une fois, il y a longtemps…

« Ta mère et Abuela ont l’air d’être des femmes bien. Tu tiens donc de ta mère pour la musique ? Quels styles tu aimes ? »

Nous voilà partis à parler de musique pendant toute l’entrée. On n’est pas toujours d’accord mais nos goûts se rapprochent pas mal. La serveuse vient reprendre nos assiettes sans même qu’on y fasse vraiment attention et voilà qu’on se retrouve avec nos plats. Avalés eux aussi.

« Du coup, si tu pouvais choisir. Tu préfères te lancer dans la chanson ou dans la mode ? »

Même si, sur le papier, rien n’empêche de faire les deux évidemment. Elle commence à me répondre qu'on entend un cri. Sur le coup, comme les autres clients, je me dis qu'il y a un problème mais non. Enfin, si. Mais pour moi. Une fan hystérique court dans ma direction, j'ai juste le temps de poser mon verre et appréhender le contact qu'elle se jette à mon cou. Pendant quelques longues secondes c'est le chaos. La fille qui me fait une déclaration à vitesse rapide, moi qui essaie gentiment de la dégager, le personnel du restaurant qui s'affole pour me venir en aide, les flashs sortis de nulle part... Bienvenue dans ma vie !

Il faut bien cinq minutes pour que tout se calme et que la fille en pleure finisse par me lâcher. Non, je ne veux pas porter plainte et je pense qu'elle aura assez de photos souvenir donc je refuse de poser. Le restaurant nous offre le repas pour s'excuser de ne pas avoir assez bien surveillé les entrées, je ne refuse pas. J'aide Pilar à se lever, comme un gentleman. Je suis un peu nerveux à cause de tout ça, j'ai besoin de bouger.

« Si on bougeait ? Prête pour aller danser ? »





Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Vente pa'ca !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A Propos de moi
Info sur moi :
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Bachata


Emploi : Habilleuse/Maquilleuse/Couturière
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto Ven 7 Sep - 19:41

Feeling Good Pilar & Corto
Mon cœur se gonfle d'une inexplicable sensation de bien être et de soulagement lorsqu'il me rassure sur mon dessin.  J'ai envie de sauter de joie et de crier tellement ça me rend euphorique. Mais je ne le ferais pas, j'ai pas envie que Corto ait honte. J'affirme de la tête, genre très fort et plusieurs fois de suite, ne sachant quoi dire à part merci. J'ai même peur de le faire fuir à force de n'avoir que ce mot à la bouche. J'ai hâte de lui montrer mais j'appréhende un peu quand même. Et puis, il n'y a que lui qui saura si je suis aussi douée que ça.

Il me raconte son histoire et j'ai juste envie de pleurer. Ma gorge se noue et mes yeux s'emplissent de larmes. Je suis sensible, trop même. Mais il faut avouer que son histoire est triste et horrible. En fait, je me rends compte qu'il a eut une vie comme la notre, avec ses hauts et ses bas. Et je fini par voir en lui l'homme et non plus la célébrité.

Je lui raconte ensuite mon histoire, ma mère, Abuela. Je parle, je parle, c'est tellement naturelle avec lui de parler que je me rend pas compte que nos plats sont arrivés.

-Elles sont merveilleuses … Dis-je avec un sourire niais sur les lèvres -Sans elles je ne serais pas là, je n'en serais pas ou j'en suis. Il me demande mon style de musique -Je suis assez éclectique .. et puis je lui parle de certains morceaux qui me plaisent mais au final il n'aime pas, donc notre discussion s'anime gentiment, chacun donne son avis sur tel ou tel morceau. Il est intéressant en fait Corto, parce qu'il a sa façon à lui de voir les choses qui me font parfois douté de mon propre raisonnement, et au final, je me rends compte qu'il a raison sur pleins de sujets, même si je n'étais pas d'accord.

-Les deux ! Là dessus je suis catégorique -Je me vois travailler dans la mode la journée, et à la nuit tombée devenir une chanteuse que tous le monde affectionne et je serais comme les super héros, avec une double personnalité, vous voyez ? Oui je sais ça paraît complètement idiot et fou mais ce serait vraiment un truc que j'aimerais vivre.

Un cri me fait sursauté, je suis prête à bondir de ma chaise. Avec tout ce qu'on entend aux infos, les attentats et tout ça, bah ce genre de chose peut arriver n'importe où. Au final, c'est une fan de Corto qui se jette à son cou. Et là je retombe sur terre, il est célèbre et c'est des trucs qui lui arrive sans doute tous les jours. Je reprend ma place et je regarde avec de la gène la scène qui se déroule devant moi. J'en viens même à le plaindre et ça me rappelle pourquoi j'aimerais rester dans l'ombre de la célébrité, pour évité ce genre de chose.

Lorsqu'elle part, j'affiche un sourire compatissant et il me propose de danser. J'hésite très légèrement avant de prendre sa main et de le suivre sur la piste, il me fait tourner, je suis un peux gauche mais très vite je suis ses pas et je me sens bien et légère. J'adore ce moment, je me sens bien avec lui et je ressens quelque chose d'inexplicable. On est comme connecté, c'est étrange.

La soirée touche à sa fin, après lui avoir remit le dessin lorsque la voiture est venu nous chercher, je lui ai laissé mon carnet, pour qu'il le regarde en lui expliquant mon idée. Il m'a promis qu'il me rappellerait très vite et j'ai envie de le croire.

J'ai hâte de le revoir.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: [03/03 soir] Feeling good feat : Corto

Revenir en haut Aller en bas

[03/03 soir] Feeling good feat : Corto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bobby Rush - Folkfunk (2004)
» Ben harper feat Vanessa da Mata
» Poème du soir, espoir
» Dernier Pro feat Mc Tia (Rappeuse Danoise) - Prod Lp2
» naowaxx world feat gerard baste , orelsan , féfé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
El Mundo
 :: Cuba :: Havana :: Bars & restaurants
-