AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Wanna play with darkness ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : masseur (ancien khiné)


MessageSujet: Wanna play with darkness ? Mar 3 Juil - 11:35



Caleb Walker fiche... †
Issu d'une famille de bourgeois racistes, depuis son plus jeune age Caleb a toujours du se faire passer pour le fils parfait. Ses parents, du genre vieux jeu et traditionnels, attendaient toujours de lui qu'il soit le meilleur. Et qu'il partage leurs idéaux de race pure et supérieure, cela va sans dire. Hitler avait beau ne plus être, ses grands parents continuaient à le vénérer et ils avaient transmis leur dévouement à ses parents qui souhaitaient faire de même.
Il s'en souvient comme si c'était hier. Petit il écoutait, fasciné, les histoires sordides de son grand père qui avait combattu aux côtés des allemands (il était italien) et il rêvait de devenir un grand Nazi, ou peut être même l'équivalent d'Hitler. Il s'inventait des histoires où il était le digne héritier d'Adolf, il s'entrainait à commander ses soldats de plomb et à inventer milles tortures pour les impurs. Il serait certainement devenu un monstre si une rencontre n'avait pas changé sa vie. Mais nous y reviendrons.

L'enfance de Caleb, malgré ses rêves de gloire malsaine, n'avait rien d'heureux. Sa mère était un vrai tyran. Lorsqu'il la "décevait", il était sévèrement puni. Il lui arrivait même de le fouetter pour "que ça rentre". Elle ne lui laissait aucun répit et son père, trop lâche, la laissait faire. Quand elle était très en colère, elle l'enfermait dans sa salle aux poupées de porcelaine, sachant qu'elles avaient toujours terrifié son fils. Il avait l'impression que ces choses le fixaient sans cesse, voulaient lui voler son âme. Peut être n'était ce pas que son imagination, après tout... Heureusement il entrait en établissement privé, en internat.

Il était mitigé tout de même. Aller dans une école tenue par des Blancs comme des Noirs... Au moins il serait loin de la marâtre. Il ne la supportait plus, il avait souvent des envies de meurtre. Une fois même il l'avait blessée exprès lors d'une balade à cheval, elle n'avait pu avoir la certitude qu'il était coupable. Elle avait donc puni leur palefrenier. Caleb ne s'en était pas voulu. Il était égoïste et méchant, comme sa mère finalement.

Tournons quelques pages. Caleb était au lycée. Il était l'un des meilleurs élèves, très prometteur. En première, il se retrouva à devoir faire équipe pour un devoir avec Ellie, une métisse afro-portoricaine dont il n'avait jamais réellement noté l'existence. Il était blasé en réalité de se retrouver avec une personne de cette "espèce". Il était allé à reculons vers sa coéquipière mais contre toute attente, dès les premières minutes il fut comme envoûté par cette jeune fille. Elle avait de l'esprit, elle était si douce, drôle, surprenante... Tellement différente des filles qu'il avait pour habitude de fréquenter. Elle lui plaisait, elle le déstabilisait, et, miraculeusement, elle parvenait à faire ressortir le bon en lui. Sans même s'en rendre compte, alors qu'il niait et luttait, il tomba amoureux. Et la douce Ellie partageait ce sentiment, persuadée que Caleb avait juste été mal entouré, mal guidé. Leur histoire fut secrète pendant deux ans, avec ses aléas et le stress qui allait avec une vie amoureuse clandestine, mais ils savaient qu'il le fallait pour la vivre pleinement. Ils ne se dévoilèrent qu'au bal de fin d'année, où Caleb demanda la main d'Ellie. Évidemment, sa mère refusa en bloc mais il ne céda pas. Ellie était la femme de sa vie, sa mère pouvait bien le renier il s'en moquait.

Les années auprès d'Ellie furent les plus belles de sa vie. Certes le jeune homme n'était pas devenu un ange, on ne change jamais fondamentalement, mais ses rêves de nazi étaient bien loin. Les jeunes mariés se complétaient, comme le Ying et le Yang. Ils leur tardaient que leurs études soient terminées pour avoir un enfant. De beaux projets... Qui ne se réalisèrent jamais. Ellie eut un accident en 2005, alors qu'ils revenaient d'un voyage en Asie. Le monde de Caleb s'écroula. Il avait perdu sa moitié. Et le pire fut quand il su qu'elle le trompait. Comme avait elle pu ? Pourquoi l'avait elle trahi ? Avec un moins que rien en plus ! Il avait tant de haine en lui !

Sa mère en profita pour se revenir vers lui. Son père était mort et maintenant que son fils avait vu qu'il s'était trompé sur sa "négresse", elle comptait bien le récupérer. Détruit, Caleb se laissa faire.
Il se replia sur lui même et intégra le réseau néo nazi de la région. Cela dura un an. Il aurait sûrement sombré du mauvais côté s'il n'était pas, en triant les affaires de sa femme, tombé sur son journal intime. D'abord hésitant à violer ce livre secret ou à le brûler pour ne plus rien avoir d'elle, il se laissa tenter. Curieux surtout de ne le trouver qu'aujourd'hui. Lire les pensées d'Ellie le ramenèrent à la vie, lui. Car finalement Ellie n'était pas vraiment partie alors que lui s'était égaré en chemin, perdu, oublié. Et surtout il avait été berné. Elle parlait bien de l'homme qui soit disant était son amant mais il n'en était rien : il était son demi frère, issu d'une histoire entre son père et une employée de sa fabrique devenue sa maîtresse. Comment Caleb avait il pu croire aux mensonges ? Pourquoi n'avait il pas vu qu'il avait été manipulé ? Ellie n'avait jamais été douée pour faire des cachotteries, si elle l'avait trahi, il l'aurait su. Mais qui l'avait berné ? Sa mère évidemment. Oh comme il l'a haït ! Cette fois il s'en fallu de peu pour qu'il ne la tue d'un coup de fusil. Au lieu de ça, il s'attela à lui faire payer cher sa trahison. Il voulait la voir souffrir, dépérir et rien de tel pour ça, qu'un terrible poison... Les chiens ne font pas des chats.

Au fond de lui, il espère toujours retrouver Ellie et lui demander pardon mais il a repris sa vie en mains comme elle l'aurait voulu. Il a quitté les États-Unis en vidant les comptes et après avoir collaboré avec le FBI pour démanteler le dangereux groupuscule. Il est parti en Thaïlande où il avait vécu tant de bons moments avec sa femme. Il était khiné mais là-bas il se tourna vers les massages, la médecine douce, le yoga. Il appris à devenir zen, à chasser la noirceur qui le collait comme une seconde peau. Il travailla même bénévolement pour aider les ONG. Ce don de soi lui était indispensable pour se rééquilibrer.

Il y a quelques mois il entendit parler de Little Havana. Il n'avait jamais été à Cuba et même s'il lui restait encore beaucoup d'argent vu qu'il en avait placé, il ne voulait pas se tourner les pouces. Il postula et le voilà qui débarque sur l'île.
Ce nouveau départ pourrait bien encore changé sa vie ? Il ne tournera peut être pas mal, finalement...
I'm searching for friends † liens recherchés †
† (m/f) Relation : La relation en quelques mots. La relation en quelques mots. La relation en quelques mots.
† (m/f) Relation : La relation en quelques mots. La relation en quelques mots. La relation en quelques mots.
We're gonna have fun† prévus †
avec partenaires
avec partenaires
avec partenaires
avec partenaires
avec partenaires
avec partenaires
I've lived a thousand times† terminés †
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
It's the time of your life† en cours †
20 mars, avec Ava
22 mars, avec Alek
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
Patient
Manipulateur
Cultivé
Teste beaucoup
Créatif
Sadique à ses heures
A l'écoute
Très fier
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : masseur (ancien khiné)


MessageSujet: Re: Wanna play with darkness ? Mar 3 Juil - 11:36



Ava Deluca
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by anesidora
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by pinterest
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by blue comet
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by kawaiinekoj
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by pinterest
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : masseur (ancien khiné)


MessageSujet: Re: Wanna play with darkness ? Mar 3 Juil - 11:36



Alek Wilson
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by pinterest
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by kawaiinekoj
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by pinterest
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by kawaiinekoj
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by pinterest
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: Wanna play with darkness ?

Revenir en haut Aller en bas

Wanna play with darkness ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» HERCULES - Rockwaves
» blues play back en G
» Shadow Play (Photo-Finish + Stage Struck)
» NIGHTWISH - Dark Passion Play
» Plug'n Play ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
Bienvenido A Little Havana
 :: Organizer :: Connexions
-