AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[14/03] Breathe feat : Jane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: [14/03] Breathe feat : Jane Mer 4 Juil - 22:30



Breathe feat : Jane


L'après-midi avait été calme au salon de tatouage, là où bosse Aaron. Il avait dessiné une bonne partie du temps, travaillant sur de futurs projets qu'il avait en tête. Les quelques rares clients qui étaient passés, avaient juste demandé des renseignements. Le jeune homme c'était attendu à un peu plus de ferveur en venant sur l'île. Peut-être que ce n'était tout simplement pas la bonne période. Après tout, cela ne faisait que quelques semaines qu'il était là et quelques jours qu'il était entré dans cette boite. Lorsqu'il était à New York, il tatouait presque non stop, il enchaînait les dessins les uns après les autres, certains jours il rentrait tard tellement il avait de monde. Ce nouveau lieu était complètement différent. Il réalisait que la plupart étaient des vacanciers et qu'ils n'étaient pas là pour rester enfermer durant des heures dans un petit salon avec pour seul bruit de fond, un outil qui vous perce la peau et qui pourrait vous faire croire chez un dentiste.

Mais le jeune Khan n'en était pas moins patient, il n'avait pas eut le choix lorsqu'il était en prison, c'était un avantage, puisqu'il s'occupait autrement. Ce jour là il reçu un coup de téléphone de l'hôtel. Il y était resté quelques jours en attendant de signer son contrat et qu'on lui trouve un bungalow pour l'héberger.  Une fois fait, il avait prit ses affaires mais certains d'entre eux étaient resté sur place. On venait de lui annoncer qu'un de ses sacs avait été déposé à l'accueil et qu'il pouvait venir le chercher quand il voulait. Ça tombait bien, il avait du temps libre. Il attrapa ses lunettes de lunettes, les posa sur son nez et sorti pour se rendre là bas. Il n'y avait pas beaucoup de chemin à faire, et ça lui permettait de prendre l'air, sentir les parfums ambiant et regarder ce qui l'entourait. C'était ainsi qu'il trouvait l'inspiration pour ses dessins. Chaque petit détails autour de lui était source d'inspiration.

Arrivé devant le grand complexe hôtelier qu'il avait partagé durant quelques jours, et dans lequel il s'y était senti un peu comme dans sa prison, mur blanc et froid et trop de monde à son goût, il s'arrêta devant, retira ses Ray Ban et leva ses yeux noisettes ourlés de long cils épais et recourbés vers le ciel. Il était en contemplation lorsque en avançant, il ne vit pas une personne sortir devant lui et il la percuta. C'était un homme qui venait de lui renverser son gobelet de boisson gazeuse sur son t-shirt

-Pouvez pas faire attention !

Dit-il avec une mauvaise foi puisqu'il était le fauteur de trouble. L'homme balbutia quelques mots, essayant de se dédouaner mais fini par s'excuser devant le regard sombre que lui jeta Aaron.
Il était trempé et collant, il n'allait pas retourner se changer alors qu'il y avait un sac de fringues qui l'attendait là, devant lui.

Tout en entrant dans le hall de l'hôtel, il retira son t-shirt et s'essuya le torse avec. Il se dirigea vers la personne qui se trouvait à la réception et qui n'était pas la rouquine habituelle. Celle qui était présente était brune et pas vilaine à regarder. Le jeune brun afficha un sourire en coin lorsqu'il arriva devant elle, torse nu, le regard charmeur et terriblement sexy

-Khan, vous avez un sac à moi il paraît

Il s'appuya contre le comptoir, disons plutôt qu'il s'avachit dessus tout en fixant la brune dont le regard passait des yeux du brun à son torse et ses tatouages

-Heu .. oui … Monsieur ..Khan .. il heu … il est là ...Je vais vous le chercher


Avec un grand sourire, elle tourna les talons pour partir à la réserve. Lorsqu'elle disparut derrière la porte, Aaron effaça son sourire et se tourna pour regarder autour de lui, les coudes posés contre le comptoir, le torse nu exposé à la vu de tous. Certains le regardaient avec étonnement, d'autres chuchotaient entre eux et les femmes le dévoraient des yeux. Décidément, cette vie était faite pour lui.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Etudiante


MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Jeu 5 Juil - 4:16


Malgré les suppliques de la jeune fille, Jimmy avait refusé cette fin d'après-midi de se décoller de son ordinateur, et Jane en avait été légèrement exaspérée, ce qui n'avait pas aidé à améliorer son humeur morose : la distance qui la séparait désormais de son groupe de copines lui était parfois pesante. Elle avait bien appelé Rose and Violet une bonne dizaine de fois en quelques jours, mais elle ne parvenait toujours pas à se trouver une place confortable dans le coin, sans l'aide de ses meilleures amies... Evidemment, elle allait les retrouver à la rentrée, mais en attendant, elle devait bien trouver d'autres occupations, et les écrans n'étaient pas son truc, au contraire de son frère. Si elle trouvait les réseaux sociaux sympathiques et pratiques, elle préférait néanmoins le véritable contact humain.
Un instant, elle se rappela qu'elle avait également un garçon dans sa vie, mais l'idée d'avoir à entretenir sa relation ne la branchait pas plus que ça, et elle choisit de laisser son téléphone dans sa chambre, pour explorer l'établissement, à la recherche de distractions.

Comme d'habitude, la demoiselle ne pouvait pas sortir sans s'apprêter un peu, et bien qu'un saut dans la piscine fasse partie de ses plans, elle prit soin de coiffer sa chevelure blonde avec classe, et de revêtir son short le plus court et le plus mignon. Toute l'hypocrisie des jeunes américaines étaient bien là : jouer les saintes nitouches, en s'habillant d'une manière très subtilement provocatrice.
Et en effet, Jane était un modèle de convenance, mais aussi de tenues des plus sexy, sous couverture d'un look de barbie bien pensante, qui passait ses dimanches matins sur les bancs de l'église, à réfléchir à sa prochaine séance shopping. Si Jane s'était toujours sentie déplacée, en quelque sorte, elle s'était finalement satisfaite de rentrer dans le moule, et d'en devenir même un exemple, en étouffant en elle une âme plus sauvage et rebelle, qui n'irait pas bien dans son CV. Parfois, elle enviait presque Jimmy, qui se moquait complètement de sa réputation, et de ce que pourrait en dire les autres... Parfois, elle le plaignait de ne pas avoir sa popularité.

Alors qu'elle passait devant l'accueil, un homme au comptoir attira son regard, d'une autre façon que toutes les filles présentes dans le hall, à l'observer du coin de l'oeil. Jane fronça les sourcils, jetant un regard noir et désapprobateur à un groupe de demoiselles qui gloussaient en commentant surement à voix basse les tatouages et autres muscles que montrait l'inconnu avec un irrespect total pour les règles de bienséance de l'hôtel. L'employée de la réception n'allait-elle rien lui dire, non plus ?
Scandalisée, ou vibrante d'une autre émotion qu'elle ne reconnaissait pas vraiment, mais qui avait surement à faire avec un sentiment de justice, totalement opposé à un quelconque inconfort, la Watson ajusta son haut pour se donner une contenance, et s'approcha de celui qui l'avait offensé.

    - Excusez-moi, mais il me semble que l'établissement à des règles de bonne conduite que vous n'avez surement pas pris le temps de lire, lança-t-elle, d'un ton presque agressif, en tout cas particulièrement hautain. Se promener à moitié nu n'est autorisé que sur la plage ou au bord de la piscine, ce qui en soit est assez logique, quand on y pense.


Elle posa ses prunelles bleues sur l'hotesse qui aurait du être la première à faire ce reproche, avec une lueur accusatrice. Elle voyait clair dans la situation : trop de femmes étaient en pâmoison devant les bad boys qui arboraient leur encre de manière ostentatoire, et il fallait reconnaitre que celui ci avec une gueule particulièrement agréable... Si on était sensible à ce style, ce qui n'était pas du tout le cas de Jane. Elle trouvait cette allure vulgaire, et ne manquerait pas de lui faire savoir.

    - Vous êtes perdu peut-être ? Demanda la Watson, avec un ton tout aussi tranchant.


Le standing de l'hôtel n'était certainement pas celui du tatoué, en tout cas. Elle le toisa, nullement effrayée ou timide devant ce genre d'individus, pour lesquels ses préjugés n'avaient pas de limites. Peu tolérante en apparence, comme toutes les américaines de son statut social et de ses opinions politiques, Jane avait pourtant en elle une étrange jalousie face à ceux qui comme lui choisissait de vivre leur vie en marge de la société conservatrice, qu'elle n'aurait jamais avoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Jeu 5 Juil - 21:41



Breathe feat : Jane


Si la journée avait plutôt bien commencé, la fin d'après-midi se passait différemment pour Aaron. Il était bien là, au frais, torse nu dans ce hall d'hôtel. Il attendait sagement qu'on lui ramène son sac avec le reste de ses affaires, offrant son corps musclé et tatoué aux regards de certaines admiratrices. Oui ça lui plaisait, sauf quand il était déranger par une furie qu'il ne vit pas venir.

Le brun se redressa, la dépassant d'une bonne tête, baissa les yeux pour regarder qui venait de parler. Il leva un sourcil et écouta la blondinette lui dicter les règles de savoir vivre en communauté au sein de l'établissement. Il ne lui dit pas qu'il les connaissait, au final ça l'amusait. Les bras croisés contre son torse nu, il esquissa un sourire et lui répondit sans y mettre les formes ni même prendre la peine d'aller dans son sens alors qu'elle le vouvoyait

-Apparemment toi si ...
Ironisa-t-il, moqueur.

-Et en parlant de tenue ….

Il la toisa de haut en bas, son short court, ses jambes nues, son décolleté, ses épaules dévoilés, en gros elle portait une tenue presque aussi légère que la sienne. Et ce qu'il n'aimait pas du tout, c'était ce genre de personne moralisatrice et donneuse de leçon qui en une expression était «  faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais »

-Si toi tu cherches à y aller alors bon vent, personne te retient...
Il y avait une pointe d'exaspération dans sa voix et de l'impatience aussi.

La réceptionniste arriva au moment de l'échange entre les deux personnes et posa le sac discrètement sur le comptoir. Aaron se retourna dévoilant ainsi son dos et l'arrière de son crâne tout aussi tatoué que le devant

-Gracias Marina
Dit-il en regardant le badge avec le nom inscrit dessus, un sourire charmeur à la jolie brune qui ne savait plus qui regarder, soit la blondinette furibond soit le beau brun à moitié dévêtu.

Le brun balança son sac sur son épaule en se détachant du comptoir et s'avança de quelques pas. Son t-shirt sale dans l'autre main, il s'arrêta à hauteur de la blonde afin de lui répondre sur ses dernières paroles

-T'es qui ? Le guide de l'hôtel ? Désolé mais j'en ai pas besoin j'connais l'endroit...

Sans un autre regard sur cette importune, il se dirigea vers les toilettes des hommes et y entra. Bien décidé à se nettoyer et à enfiler un t-shirt propre, quoi que rien que pour emmerder la blonde il serait capable de ne pas en mettre. En attendant il se trouvait dedans et espérait bien qu'elle n'y entre pas.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Etudiante


MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Ven 6 Juil - 3:26


Non mais c'était quoi ce mec ? Jane lui lança un regard choqué, avant de se tourner vers Marina pour un peu de soutien, et de se rendre compte que la jeune femme évitait expressément de lever les yeux vers elle. Bien sur, elle ne devait pas être fière d'avoir accepté qu'un client déroge à la règle, juste parce que son torse était plus agréable à regarder que celui, tout poilu, du millionnaire pervers qui logeait dans la suite du troisième.
Jane, quant à elle, avait décidé de ne pas laisser passer, et pour une raison qui lui échappait à elle-même, probablement parce qu'il l'avait provoqué d'une manière inconsciente et insupportable, et parce qu'elle n'avait rien de mieux à faire, elle ne voulait pas lâcher l'affaire.

    - Non, mais il te faudrait clairement un guide de savoir-vivre ! Répliqua-t-elle, à la limite de lui tirer la langue, comme elle le faisait parfois avec son frère. C'est toujours ceux qui en ont le plus besoin qui n'écoute aucun conseil... Mais tout le monde doit se plier aux règles de toute façon, c'est comme ça.


Dans le genre psychorigide, elle démontrait sans doute une volonté de fer. Le tatoué cependant, soucieux sans doute de ne pas perdre le conflit, préférait filer en zone protégée... Ce qui n'était pas du gout de la blonde, que l'échange avait agacé au point qu'elle ne pouvait pas le laisser s'en sortir ainsi. L'hotesse d'accueil fronça les sourcils en voyant l'expression sur le visage de Jane : n'importe qui n'aurait pas su réveillé en elle ce genre de sentiments, et il y avait quelque chose d'étrange dans sa réaction, clairement.

    - Non mais pour qui il se prend celui-là ! Commenta la Watson avant de se lancer à sa poursuite, et de claquer la porte des toilettes derrière elle. S'il se fichait des limites, elle ne les bravait que lorsqu'elle y était autorisée. Les toilettes des femmes sont en réparation, c'est mixte pour la journée.


C'était Will O'Malley, l'un des techniciens de l'hôtel, qui l'avait prévenu un peu plus tôt, car une fuite avait causée des dégâts importants dans la partie féminine.
Maintenant qu'elle était là, cependant, sans véritable prétexte autre que de poursuivre sa requête, Jane se sentit extrêmement mal à l'aise. Les urinoirs lui faisaient face, et elle espérait vraiment qu'aucun homme n'oserait sortir son pénis alors qu'une cliente utiliserait les WC fermés, au risque de se retrouver face à face avec une mauvaise surprise, pire que les abdos en béton du malotru.

    - J'espère que tu comptes te changer, insista-t-elle, au risque d'être lourde, en faisant mine d'aller vers les lavabos, pour se regarder dans la glace et arranger son maquillage. Elle n'en avait pas beaucoup, juste assez pour rehausser sa beauté naturelle, et elle était indéniablement jolie, dans son genre. J'imagine que tu es musicien ou un truc du genre, pour te croire tout permis ?


Elle était curieuse, manifestement : il semblait avoir des fans, et mis à part une célébrité de ce genre, elle ne voyait pas comment un type comme lui pouvait accéder aux chambres d'un établissement comme celui-ci, encore plus qu'il paraissait seul. Son physique, plutôt avantageux, il fallait l'avouer, correspondait parfaitement à ce rôle, aussi bien que son arrogance et la façon béate dont les femmes le regardaient. Quand à elle, elle ressentit un frisson d'électricité lui parcourir la colonne vertébrale lorsqu'elle croisa son regard dans le miroir : les effets d'une forte animosité, à n'en point douter. Elle avait envie d'en venir aux mains, presque, et c'était la première fois de sa vie que son ventre se nouait à cette idée, tellement elle en avait envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Ven 6 Juil - 20:45



Breathe feat : Jane


En entrant dans les toilettes publiques destinées aux résidents de l'hôtel, le tatoué n'avait pas vu et lu le panneau se trouvant placardé sur la porte. Perturbé par sa rencontre houleuse avec la blonde, il avait poussé la porte rageusement et s'était directement dirigé vers le lavabo. Ouvrant le robinet, il se passa de l'eau fraîche sur le visage, plusieurs fois. Lorsqu'il se décida à se passer de l'eau sur le torse collant de sucre suite à la boisson gazeuse, la porte s'ouvrit de nouveau. Il s'attendait à voir venir un homme, mais non, le pitbull revenait à la charge. Levant les yeux au ciel d'exaspération, il la laissa sortir son blabla tout en se frottant le torse et le bas du ventre d'eau. Une fois terminé, il secoua ses mains sur le lavabo, aspergeant le miroir et le plan de toilette.

Elle lui apprit ainsi que les toilettes des femmes étaient fermés. Le brun haussa une épaule, s'en foutant avant de lui montrer les urinoirs prévu pour les hommes

-Tu comptes pisser la d'dans ?

Un p'tit sourire en coin termina sa phrase. Il souleva son sac du sol et l'ouvrit pour y voir ce qu'il contenait, cherchant un t-shirt. De temps à autre, il levait ses yeux par dessous ses cils pour regarder le reflet de la blonde dans le miroir. Elle feignait de se refaire une beauté. Décidément, Aaron ne comprenait pas ce que cette fille venait faire ici et pourquoi elle lui en voulait autant. Elle lui demanda si il allait se changer. En fait non, ce n'était pas une demande s'était un ordre. Aaron se redressa, laissant son sac sur le plan de toilette et se tourna vers la demoiselle. Posant ses mains sur le bouton de son pantalon, il défit le premier, avec un défi dans les yeux

-Pourquoi ? Tu veux mater pendant que j'me change c'est ça?

Ne lâchant pas son sourire, ne la quittant pas des yeux, il fit un pas vers elle, puis un autre, tout en défaisant un second bouton, dévoilant une ligne fine de pilosité, et un début de boxer blanc. Des goûtes d'eaux ruisselaient sur son torse traçant un chemin entre les lignes fines de ses muscles et venant terminer leurs courses dans la toison brune du tatoué. Il aurait pu continuer comme ça, mais c'était pas son truc et encore moins devant une inconnue.

-T'es pas mon genre pour t'en montrer plus Minimoy …

Dit-il avant de lui tourner le dos et de revenir vers son sac. Il n'avait plus envie de jouer. Son sac et son contenu était plus important que les élucubrations de la blonde. Il trouva un t-shirt blanc, le sorti et le posa  à coté de lui, mais ce qu'il y trouva après fit assombrir son visage. Doucement, il sorti un livre épais, d'où l'ont pouvait voir des morceaux de feuilles dépasser des pages du cahier. De son index il dessina délicatement les lignes fine des lettres qui formaient un mot. Peut-être que Jane pouvait le lire ou peut-être pas, il s'agissait de « Leïla ». Toujours avec douceur, il tourna la première page, un sourire nostalgique étira ses lèvres, et il continua de regarder ce qu'il y avait page après page. Mais au fur et à mesure qu'il avançait dans le temps, son sourire s'effaça, sa mâchoire se crispa et les spéculations de la jeune femme lui tapa sur le système. Si bien, qu'il posa d'un coup sec le livre sur son t-shirt, se tourna de nouveau vers elle le regard plus sombre et renfrogner

-Tu commences sérieusement à m'gonfler !

Les quelques centimètres qui l'éloignaient d'elle furent vite franchi. Il se plaça devant la jeune femme, ses mains de part et d'autre de son corps en appui sur le plan de toilette. D'un coup sec, il frappa la matière du plat de la main, fortement, le bruit résonnant en écho dans les toilettes. Il se retenait de ne pas la frapper. En fait, il en était incapable. Si cela avait été un homme, il ne se serait pas gêner pour lui foutre un pain dans la tronche. Sauf que là, c'était une femme et elle le jugeait sans le connaître, ce qu'il ne supportait pas

-T'as tes règles ? Tu t'es pris la tête avec ton mec ? T'es frustrée parce qu'il ta mal baiser pour que tu viennes m'faire chier comme tu l'fais ?!

Il était en colère, vraiment,  penché en avant devant elle, son visage à quelques centimètres du sien, ses yeux à lui dans ses yeux à elle, qui reflétaient une immense colère mais aussi une forme de sauvagerie qu'il contenait pour ne pas se laissa aller à lui faire mal, toujours en appui sur ses mains.
En se redressant il frappa une nouvelle fois la matière, cherchant pas ce geste à calmer ses nerfs. Entre la blonde et les souvenirs de sa sœur, il ne se rendait pas compte qu'il tremblait



codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Etudiante


MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Ven 6 Juil - 21:23

Evidemment qu'elle ne comptait pas faire ses besoins dans les urinoirs... Jane leva les yeux au ciel. N'utilisait-il jamais la cabine qui normalement était réservée à d'autres commissions masculines ? Rien que d'y penser, la blonde n'avait bien sur aucune envie d'y entrer, mais elle avait une bonne excuse, une raison valable, et pour gagner cet argument, c'était tout ce qu'il lui fallait. Elle le toisa du regard, d'un air pincé de ceux qui savent qu'ils sont dans leur droit, et trouvent leur interlocuteur trop ridicule pour lui répondre.

    - Mater quoi ? Questionna-t-elle, sur un ton moqueur. Cette fois-ci pourtant, elle se retrouvait dans une position délicate, puisqu'elle craignait d'avoir tord. Si toutes les filles le dévisageaient ainsi, c'était bien pour quelque chose. Tu t'es fait tatoué là aussi ? J'imagine que ça doit faire mal, alors tu en as peut-être plus que je ne le pense. Mais je ne suis pas fan de l'encre, si tu veux savoir, ça fait voyou.


La remarque du jeune inconnu sur son propre physique vexa la demoiselle, persuadée d'avoir un corps qui faisait l'unanimité. En effet, tout le monde ne lui faisait que des compliments, et elle veillait à toujours être bien apprêtée, sans abuser de maquillage... Elle était incontestablement jolie, et lui surtout, qu'elle jugeait en dessous d'elle, aurait du l'admirer et rêver de se faire un jour aborder par quelqu'un comme elle, pour autre chose qu'un conseil de bonne conduite.

    - Tu n'es pas mon genre non plus, Monsieur le Rebelle ! S'exclama-t-elle, en commençant à sentir son sang bouillir de colère, tandis qu'il se contentait de sortir un vieux livre, au lieu d'enfiler son tee-shirt. D'un coup d'oeil expert et curieux, la Watson remarqua le nom d'une fille sur le cahier visiblement abimé. J'apprécie l'éducation, le soin, les bonnes manières...


Elle n'eut pas le temps de finir, qu'elle se retrouva brusquement coincée entre le plan de toilette et le corps musclé de son agresseur. Elle sentit son coeur s'accélérer, sous la menace... Et autre chose. Elle avait du mal à respirer, et à lever les yeux pour le regarder. Sa proximité la troublait, d'une manière incompréhensible pour elle.

    - Rien de ça te regarde ! Gronda-t-elle en se dégageant brusquement, juste assez pour lui infliger une gifle claquante. Ses mots l'avaient blessés malgré elle, et elle était encore essoufflée de cet affront. Comment osait-il se mêler de sa vie privée ainsi ? Elle lui avait juste demandé de s'occuper de son apparence pour satisfaire les règles de la communauté, et il osait sous entendre que... C'est si dur de s'habiller pour toi ?


Des larmes lui montaient aux yeux, de rage, et d'autre chose. Elle se posait depuis longtemps des questions sur elle, et son couple. Son petit ami était parfait, et c'était surement elle le problème : elle était sans doute frigide, malgré le plaisir qu'elle arrivait à se donner parfois, quand le besoin devenait insupportable... Elle avait honte de ne pas être comme les autres, et c'était un secret qu'elle gardait prêt de son coeur.

    - Je suis pas sure que ta Leila, aussi, aimerait que tu te balades comme ça, pour faire baver les clientes de l'hotel ! Théorisa Jane, qui n'avait aucune idée de son lien de parenté avec la fille de son cahier, et ne doutait pas que son style de filles soit également extrêmement possessives et jalouses. Qu'est-ce que tu as à prouver, en essayant de... De...


De quoi exactement ? La gorge nouée, elle leva malgré elle vers lui un regard presque implorant, humide. Il lui fallait quelque chose, et elle lui réclamait sans même le savoir, inconsciemment, par instinct purement, répondant en quelque sorte à la sauvagerie dont il venait de faire preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Ven 6 Juil - 22:27



Breathe feat : Jane


C'était donc ça .. Aaron commençait à comprendre ce que cette fille lui reprochait. Tout simplement d'être un tatoué et donc un voyou, un rebelle. Elle ne cherchait pas à savoir ce que ses dessins représentaient ni pourquoi. Elle jugeait encore une fois sur son apparence.
Le tatouage prenait un tournant différent sur le monde. Avant, il représentait une espèce d'hommes dit mauvais garçon, voyou, taulard. Aujourd'hui, cela devenait un effet de mode, même des chefs d'entreprises bien sous tout rapport étaient tatoués. Des femmes, comme des hommes, de tous âges, à partir du moment où ils étaient en âge de le faire.

-Tu vaux même pas la peine que je t'en montre plus


Dit-il avec un certain dégoût dans la voix. Il en avait d'autres oui, mais il ne lui ferait pas ce plaisir. Elle trouverait encore un moyen de critiquer son travail. En fait, il n'avait plus envie de lui parler. Il était sociable mais jusqu'à un point, et elle avait atteint ce point là. Il n'avait même pas à se justifier face à cette inconnue.

Mais quand il s'agissait de sa sœur. Aaron était impardonnable sur ce sujet. Mais ce qui l'était encore plus c'était la gifle qu'elle venait de lui mettre. Le brun accusa le coup, serrant les dents et se frottant  sa joue barbu.
Lorsqu'elle prononça le nom de sa sœur, ce fut  le mot de trop. Il pointa un index menaçant sur elle, s'en foutant de l'état psychologique de la blonde et parla entre ses dents serrées

-Tu parles pas d'elle comme ça ! Tu lui arrives même pas à la cheville !

Ronger par la colère, il attrapa la blonde par la taille, la souleva facilement de terre et la bascula sur son épaule, elle se retrouva ainsi la tête en arrière contre le dos du tatoué. Ouvrant violemment la porte, il sorti dans le hall avec son fardeau et se dirigea sous le regard choqué des personnes se trouvant là, vers l'extérieur là où se trouvait la piscine.

Marina, l'hôtesse, écarquilla les yeux tout en observant la scène, effarée

-Señor Khan ! Arrêtez que faites vous ?! Señor khaaaan

La brune trottinait derrière l'homme tout en faisant des signes de mains aux vigiles qui prenaient conscience de la situation. Il y en eut 2 qui vinrent en aide à la jeune femme blonde. Une fois arrivé devant le grand bassin bleu, dont quelques personnes se trouvaient là à nager, il leur fit signe de se pousser afin d'y faire tomber la furie.

Sans pour autant lâcher son colis, Aaron parla à la demoiselle

-Tu vois blondie, j'connais l'coin parce que j'y ai vécu quelques temps avant d'habiter ailleurs .. et tu sais quoi ? T'es tombée sur la mauvaise personne à faire chier aujourd'hui … Tu vois les gens là ? Bah à ton avis, quand ils ont besoin d'aller pisser, tu crois qu'ils prennent le temps d'se rhabiller pour entrer dans le hall et rejoindre les chiottes ? Non, en fait toi c'qui t'plait pas chez moi, c'est mon corps et mes dessins, bah écoute, va voir le fond de l'eau et étouffe toi avec !



codage par Laxy Dunbar.


Impair : Il la fait tomber dans l'eau
Pair : Il se fait arrêter à temps par les vigiles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana





MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Ven 6 Juil - 22:27

Le membre 'Aaron Khan' a effectué l'action suivante : Lancés de dés


'Dé de 6' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba

Emploi : Etudiante


MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Ven 6 Juil - 23:05

Cet individu était exécrable, et sa façon de défendre sa copine sidéra littéralement Jane, qui se retrouva soudain emportée... Il n'allait pas s'en dire qu'elle hurla et chercha à se débattre, toute frêle qu'elle était face au jeune homme qui la ceinturait fermement. S'il la dominait, elle fera en sorte qu'il ne s'en tire pas sans bleus, ou autre graves conséquences. Personne ne pouvait se permettre de la traiter ainsi, comme la dernière des trainées.

    - POSE MOI A TERRE IMMEDIATEMENT OU TU AURAS DE GROS ENNUIS ! Menaça-t-elle, en pinçant et griffant la chair qu'elle arrivait à atteindre, ce qui ne semblait pas perturber sa sombre détermination, avec laquelle il marcha d'un pas lourd jusqu'à la piscine. NON NON NON !


Elle avait beau avoir chaud, elle refusait d'être ainsi balancée à l'eau, d'autant plus avec des paroles aussi affreuses. Elle ferma les yeux juste à temps, bloquant son souffle : la surface claqua sur sa peau douce, et elle toucha le fond, auréolé par ces dernières paroles pleines de mépris qu'il avait formulées. Au fond, elle savait qu'il n'avait pas tord... Là où il se trompait, c'était qu'elle n'aurait probablement pas insisté autant avec un autre tatoué comme lui, même si le principe de se balader torse nu, couvert d'encre, la gênait par intolérance. En réalité, elle ne faisait que se conformer à un moule, et elle avait reconnu en lui, sans le comprendre, une manière de s'échapper peut-être.
Elle avait encore moins envisagé la situation qu'elle vivait à présent.

Alors qu'elle remontait à la surface, elle vit les vigiles arriver enfin en courant pour la sauver, avec plusieurs minutes de retard dues probablement à l'ingestion disproportionnée de cocktails durant leur service. La demoiselle exécuta une brasse parfaite, gracieuse, reprenant son souffle avant de se hisser hors de l'eau avec autant d'aisance. Tout lui réussissait dans la vie, et particulièrement les loisirs qui appartenaient à une classe sociale développée, ses talents de natation en témoignaient.

    - C'est bon messieurs, nous jouions juste, déclara-t-elle en voyant l'un des gardes attraper son agresseur avec une certaine violence. Elle leva les yeux vers ce dernier, sans aucune autre émotion qu'une froideur extrême. Mon nouvel ami a beaucoup de mal à intégrer les règles, mais je suis sure qu'il y arrivera... Ou il finira par perdre.


Il n'y avait pas de victoire autrement, n'est-ce pas ? Les deux hommes n'étaient pas extrêmement convaincu, mais la demoiselle en avait fini de la confrontation pour aujourd'hui... Du moins en face à face. Profitant qu'il soit mis sous interrogatoire, elle accéléra le pas une fois la porte passée, pour se rendre aux toilettes où était restée l'objet du crime.
Plus rapide que jamais, elle prit une page qui s'échappait du cahier du brun, et fila discrètement, sans repasser devant le comptoir de l'accueil. Elle voulait savoir, et elle saura. Rien ne devait lui résister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane Sam 7 Juil - 12:26



Breathe feat : Jane


Il ne serait pas en arriver là si elle ne l'avait pas pousser à bout. Aaron s'emportait vite, oui, mais il fallait vraiment que ça le touche au plus profond pour qu'il démarre au quart de tour. Et la blonde avait atteint le point sensible du tatoué.
Il avait senti ses griffes sur son dos et priait intérieurement pour qu'elle n'ait pas détruit l'oeuvre qu'il avait commencé à se faire tatouer. Un coup de griffe et la peau arraché, l'encre partirait avec. Sans compter la cicatrisation qui laisserait une marque et détruirait le travail sur lequel il avait bossé longtemps, puisqu'il avait dessiner lui-même l'ébauche.

Plus elle s'obstinait à se défendre, à hurler, à s'époumoner pour qu'il la laisse, et plus sa voix l'insupportait comme la personne qu'elle était. Il ne tarda pas à la lâcher, la regardant tomber dans l'eau. Il ne souriait pas, aucune émotion ne traversa son visage, à part peut-être une once de mépris. Il se laissa attraper par les agents, aucune réaction. Il savait qu'il avait été trop loin, mais il s'en foutait royalement.

Lorsque la blonde sortie de l'eau, elle mit cette parenthèse sur le compte de la camaraderie. Le brun la fixait intensément cherchant peut-être par ce moyen à la déstabiliser. Son nouvel ami ... c'est ainsi qu'elle le présenta. Il leva un sourcil, elle se foutait de lui, encore. Jamais il ne serait ami avec une espèce dans son genre, capricieuse, peste, emmerdeuse exactement tous ce qu'il n'aimait pas chez le sexe opposé. Et une chose était certaine, il ne voulait plus la voir, la croiser ou même respirer le même air qu'elle.

Aussi jolie soit-elle, cette fille était une bombe à retardement, et ce genre de personne trouverait toujours le moyen d'obtenir ce qu'elle veut. Aaron allait s'en rendre compte au fil du temps, bien malgré lui.

Lorsqu'il en eut terminé avec les agents de l'hôtel et qu'il n'avait plus la furie dans son champ de vision, il retourna dans les toilettes pour récupérer ses affaires, enfila son t-shirt et parti avec  son sac sur l'épaule, ses Ray Ban sur le nez.


codage par Laxy Dunbar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: [14/03] Breathe feat : Jane

Revenir en haut Aller en bas

[14/03] Breathe feat : Jane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ben harper feat Vanessa da Mata
» Dernier Pro feat Mc Tia (Rappeuse Danoise) - Prod Lp2
» naowaxx world feat gerard baste , orelsan , féfé...
» [Clip] MYSA Feat DEMI PORTION - M'évader
» [Clip] Mysa feat. Kadaz - Mon inspiration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
Little Havana
 :: Little Havana Resorts
-