AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa

Emploi : Etudiant


MessageSujet: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy Jeu 5 Juil - 22:14


Ennuyeux. C'était ainsi que l'avaient toujours qualifié les autres, incapables de voir que son cerveau possédait surement plus d'originalité qu'ils n'en trouvaient dans toute leur famille... Mais il ne servait à rien de protester, car ce n'était pas ainsi que des jeunes gens définissaient l'impulsivité, la créativité. Et Jimmy avait d'autres projets pour se définir en tant qu'individu, et échapper à ces critiques constantes, en en provoquant surement de nouvelles. Il avait pris une décision, et dans ces cas, sa soeur elle-même aurait eu du mal à l'en détourner... Alors qu'elle aurait surement essayé, car l'idée n'allait pas lui plaire.

    - B'jour, j'voudrais un tatouage, s'il vous plait, annonça le jeune Watson, en se dirigeant directement vers l'accueil du salon, où griffonnait un homme qui paraissait très à l'aise dans cet environnement, avec peu de peau restant pour une nouvelle touche d'encre. J'voudrais un tatouage, j'ai pris un rendez-vous par téléphone : Jimmy Watson.


Bien entendu, Jimmy était un garçon organisé : un peu trop, malgré les apparences. Certains de ses rituels s'apparentaient presque à des tocs, face à un oeil expert... Mais personne n'avait été s'occuper de lui de si près, en cherchant un trouble à son comportement. Pour la plupart de ceux qui le connaissaient, il n'était qu'un adulte naissant, dans une sorte de crise existentielle étrange, qui ressemblait fort à de la rébellion contre l'autorité. Pour Jane uniquement, Jimmy était un être à part, totalement exceptionnel, mais pour d'autres raisons que celles qui le poussaient à fuir les convenances.

    - Je ne comprends pas vraiment les tarifs que vous appliquez, mais j'ai pris de quoi faire, je pense, déclara-t-il, en pointant le classeur de modèles qui trônait sur la table basse. Il en avait vu quelques uns sur un site. J'aimerais quelque chose de spécial, j'imagine que vous savez improviser ?


Malgré la tournure de sa phrase qui aurait pu prêter à confusion, Jimmy arborait un air plutôt ouvert, qui signifiait clairement qu'il n'avait fait que déclarer le fond de sa pensée : qu'un bon artiste ne verrait pas de problème à tenter un challenge. Il lui sourit d'ailleurs, avec politesse, d'un rictus étrange de ceux qui n'utilisent cette fonction de leur visage que pour des occasions particulières, et sincères.

    - Vos tarifs sont étranges parce qu'ils ne répondent à aucune logique mathématiques, ni celle de la taille, ni celle, je crois, des heures passées à l'exécution, qui peuvent varier selon l'expérience, se permit-il d'ajouter, parce qu'il n'aimait pas débuter un raisonnement sans donner à son interlocuteur de suite. Je m'étonne juste qu'un dragon coûte moins cher qu'un papillon, alors qu'en réalité, leur valeur réelle...


Il s'arrêta brusquement pour dévisager Aaron, comme l'indiquait le badge qu'il venait d'apercevoir sur le jeune homme, qui devait avoir son âge ou quelques années de plus. Quand il se lançait dans une de ses théories, Jimmy n'était pas moins bavard et lassant que sa soeur, mais lui, il en était parfaitement conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy Sam 7 Juil - 13:12



First Ink - Aaron & Jimmy


La journée avait été quand même meilleure que celle de la veille. Une discussion avec son nouveau coloc, la rencontre avec la rouquine et un nouveau client qui ne devrait pas tardé à arriver. Il avait même prit la peine d'appeler pour prendre un rendez vous, ce qui était rare, car la plus part venait d'abord pour voir le salon, regarder les dessins, poser des questions, et soit ils prenaient rendez vous directement, soit ils ne revenaient pas.

Le jeune tatoué se trouvait seul en cette fin d'après-midi. Le gérant parti, il lui avait confié la fermeture du salon. Ce qui ne déplaisait pas au brun, pouvant ainsi s'occuper à dessiner pendant qu'il n'y avait personne. Et il en était là lorsque la porte s'ouvrit sur un jeune homme blond aux cheveux ondulés et aux yeux bien noir qui contrastait avec sa couleur de cheveux.

-Salut


Répondit-il en écoutant le nouveau venu. Ah c'était donc lui …

-J'm'appelle Aaron, c'est moi qui vais m'occuper d'toi, sais-tu c'que tu veux ?


Demanda-t-il tout en contournant le comptoir pour venir le rejoindre. A première vu, d'après les propos de ce futur client, il avait déjà une idée précise en tête, et pas que ça … il s'était bien renseigné et avait même des théories sur les tarifs appliqués. Ou plutôt non, il avait des questions pertinentes que peu de monde posaient.

Aaron l'écouta tout en le fixant de ses yeux noisettes. Il avait raison sur certains points, la taille, le temps de travail tout ceci jouait sur le tarif, mais il avait omit un détail qui avait son importance dans ce domaine.

-Soit tu trouveras ton bonheur dans un dessin existant, soit j'peux t'faire un modèle unique, à main levé avec les détails que tu m'donneras. La taille du modèle peu être comme tu l'souhaites soit très grand pouvant recouvrir une partie entière de ton corps

Tout en parlant il lui montra son bras tatoué pour lui donner une estimations de la taille et il enchaîna

-Soit plus p'tit, discret, caché, bref c'est toi qui vois.

Après cette brève explication qui n'était qu'un début puisqu'il avait d'autres questions à lui poser, il croisa les bras et s'appuya contre le comptoir, observant le jeune devant lui. Il allait ainsi pouvoir satisfaire sa curiosité sur les tarifs qu'ils appliquaient

-Tes questions sont pertinentes et tombent sous l'sens, sauf que t'oublies un détail. L'encre.. Si j'te fais un papillon et que d'l'autre coté y'a un gars qui s'fait tatouer un dragon, le papillon sera plus cher parce qu'il y aura d'la couleur sur l'papillon et pas sur l'dragon. L'encre c'est la base et plus on en utilise, plus le coût est important. Selon c'que tu veux, si tu n'y mets pas de couleur il aura un prix abordable. Mais avant de parler tarif, si tu m'expliquais ton envie pour un tatouage. As-tu conscience que c'est à vie ?

Toujours prévenir pour une première fois, et Aaron n'avait pas besoin de lui demander si il en avait déjà fait, vu les questions il était vierge de ce coté.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa

Emploi : Etudiant


MessageSujet: Re: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy Sam 7 Juil - 19:41

Faisant des économies de paroles lorsqu'il n'y avait rien à argumenter, Jimmy fit un sourire poli, de circonstance, quand le tatoueur se présenta. Il avait confiance de toute façon : il n'y avait qu'à regarder les dessins qui recouvraient son corps pour admettre qu'il avait du talent.
Et puis, Jimmy n'avait pas fait les choses au hasard, il s'était renseigné avant de choisir n'importe qui et de faire n'importe quoi. Même s'il se laissait vivre parfois, du moins en apparence, il y avait peu de choses importantes qu'il ne calculait pas.

    - A vie, mais à refaire tous les 10 ans pour qu'il ne vieillisse pas avec la peau, n'est-ce pas ? Confirma le Watson, sans vouloir appuyer son étude par les statistiques concrètes qu'il avait lues sur les sites spécialisés, et retenus par coeur. Au moins, Aaron ne pouvait douter : Jimmy était surement le client le plus déterminé et renseigné qu'il ait jamais rencontré. Je voudrais une grenouille, sur l'épaule.


Rien que ça. La demande aurait pu paraitre une grosse blague, si le visage du Watson n'était pas resté parfaitement fermé en énonçant ce fait. Devinant néanmoins que l'animal n'était surement pas courant, le blond s'était préparé à devoir expliquer sa démarche... Il n'avait d'ailleurs choisie de la formuler que si son interlocuteur avait l'air assez intelligent pour la recevoir.

    - J'ai une soeur jumelle, et... On l'appelle Frog, commença-t-il. Elle détestera surement ce symbole, encore plus sur ma peau, mais l'agacer est un de mes plus grands plaisirs dans la vie, se moqua-t-il, en souriant, comme si une image particulière lui venait à l'esprit. Malgré tout, elle veut toujours m'aider, sans relâche.


En effet, on pouvait dire de Jane Watson qu'elle n'abandonnait jamais un combat, ni par peur du revers, ni par crainte du temps qu'il lui prendrait de gagner. Avec son frère, elle oeuvrait depuis des années pour obtenir de lui une infime réponse, sans jamais vouloir le changer, mais le pousser à s'affirmer et à se trouver une place tel qu'il était.

    - La couleur donc, enregistra-t-il, très sérieusement. Et le talent ? Certains diraient que c'est un art. Plusieurs toiles monochromes se sont vendues à prix d'or... Vous devriez adapter vos tarifs pour qu'ils témoignent juste assez de vos compétences, mais pas assez pour décourager les bourses plus faibles. C'est un équilibre difficile à trouver, mais dans notre culture, la valeur d'une chose est toujours assimilée à son prix.


Allaient-ils disserter de philosophie ? Malgré son évidente envie d'élaborer ce thème, le jeune homme observa la pièce autour de lui avec impatience, cherchant l'endroit où devait reposer le matériel qui allait imprimer à jamais dans sa peau la trace de celle qui partageait bien plus que sa date de naissance.
D'ailleurs, au fond, elle aussi comprenait la véritable valeur des choses... Si devant ses amis elle arborait toujours les derniers habits à la mode, hors de prix, elle témoignait à son frère son attention par des marques bien plus personnelles, qui ne lui coûtait que du temps et de l'énergie.
C'était la raison pour laquelle il ne jalousait pas son petit ami : il voyait bien que tout ce que lui donnait Jane était de l'ordre du superficiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy Dim 8 Juil - 15:58



First Ink - Aaron & Jimmy


Dans son travail, Aaron était très professionnel, consciencieux et exigeant. Parfois un peu trop. Mais dans ce domaine, la moindre erreur pouvait être fatale. Rattrapable, oui, mais dans ce cas le travail de base n'était plus le même. Et lorsqu'il compris que le jeune garçon qui venait d'entrer allait faire son premier, il eut un moment d'hésitation sur ses intentions réelles. Hésitations qui retombèrent rapidement en entendant son potentiel futur client avoir des questions assez pertinentes et qu'il s'était bien renseigné sur le domaine.

-C'est vrai, t'as raison, avec le temps l'encre s'estompe sans pour autant s'effacer et il faut faire des retouches, mais on en est pas encore là.


Il lui sourit, le rassurant ainsi sur les doutes qu'il pouvait avoir quand au vieillissement du tatouage.
Quant à sa demande, il parut surprit. Une grenouille, rien que ça .. il s'était attendu à un grand truc du genre .. bon il savait pas trop, mais là c'était complètement en décalé avec l'allure qu'il avait.

-Ah ouais ?

Une grenouille, pas besoin d'être un grand expert en dessin pour en dessiner une. Le tatoueur parut légèrement déçu dans un premier temps, mais lorsqu'il écouta le pourquoi de cette demande, il se pinça les lèvres, amuser par l'anecdote du blond

-J'suis certain qu'elle va être ravi, mais t'es sur de pas r'gretter si elle venait à t'en vouloir ?

Tout en parlant, il prit son cahier avec ses créations et le feuilleta pour voir si un de ses modèles ne pourraient pas correspondre à sa demande. Hors, les ptites bestioles de ce genre ne faisaient pas parti de sa spécialité. Alors il s'attela à en dessiner quelques unes, selon l'inspiration que ce petit amphibien pourrait lui donner.

-C'est si important pour toi cette histoire de tarif ?

Demanda-t-il tout en griffonnant sur ses papiers, concentré, ne levant que très rarement les yeux vers son client

-Le talent y fait aussi, mais là on partira sur des œuvres recouvrant une plus grande partie du corps, voir la totalité et t'en es pas là encore ..

Il posa les dessins sur le comptoir et se déplaça pour lui montrer

-Lequel t'inspire ?

https://zupimages.net/up/18/27/ajzb.jpg
https://zupimages.net/up/18/27/9c1i.jpg
https://zupimages.net/up/18/27/olwd.jpg
https://zupimages.net/up/18/27/89q2.jpg



codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa

Emploi : Etudiant


MessageSujet: Re: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy Dim 8 Juil - 17:53

Jimmy avait déjà réfléchi à toutes les conséquences de son choix, et il était déterminé. Bien sur, c'était une décision personnelle, et il lui tenait à peur d'allier deux extrêmes de sa vie : sa soeur et la rébellion. Ses parents ne diraient surement rien, car ils encourageaient leurs enfants à être exactement ceux qu'ils voulaient être, sans autres limites que celles de la moralité et de la légalité.

    - Elle a besoin que tout ne se déroule pas comme elle voudrait, affirma Jimmy, en évoquant Jane, si difficile à définir en quelques mots. C'est une passionnée refoulée, il lui faut des contrariétés et des batailles, de temps en temps, pour se sentir exister.


Evidemment, n'importe qui côtoyait sa soeur au quotidien aurait été étonné de ces propos. En général, Jane était la jeune américaine parfaite : classe, généreuse, douce, toujours prête à aider son prochain... Elle avait un profil Facebook de milliers d'amis qui sautaient sur la moindre occasion de liker ses photos et lui rappeler comme elle était belle, autant qu'à l'université où elle faisait l'unanimité.
Cependant, Aaron, sans le savoir, avait vu d'elle cette autre part, plus sauvage, plus immature, qui ne demandait qu'à prendre le contrôle, pour semer le chaos, et qu'elle tenait soigneusement secrète, en général. Jimmy la connaissait aussi, et il adorait quand la lumière de ses yeux bleus prenait une teinte vengeresse, plus proche de son propre écho de paria.

    - Désolé, c'est juste que j'aime les nombres, et qu'ils soient proprement utilisés, dans tous les domaines, se justifia Jimmy, un peu embarrassé d'avoir laissé échapper sa particularité, en quelque sorte. J'te fais confiance, c'est pas un problème.


Il observa les images de grenouilles, et sourit devant la tête parfois comique de certaines. Evidemment, un tatouage comme ça serait difficile à assumer toute sa vie.

    - J'aimerais quelque chose de plus géométrique, un peu comme les tortues polynésiennes, une sorte de tribal, tenta-t-il d'expliquer. En noir et blanc, parce que la couleur, ça ne me va pas trop... Pas pour une question de prix, je veux dire, je suis pas près de mes sous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy Dim 8 Juil - 21:22



First Ink - Aaron & Jimmy


Le jeune Jimmy Watson parlait beaucoup de sa sœur, et à l'écouter, le tatoueur pourrait penser qu'il la vénère bien plus qu'il ne voudrait l'admettre. Il ne savait pas trop si la description de celle-ci était une manière de mettre en avant son caractère plutôt volcanique ou bien si il cherchait par là à la défendre d'être comme il prétend qu'elle soit. C'était étrange, car en même temps, il se rappela de celle qui l'avait croisé la veille et l'espace d'un instant il s'imagina qu'elle pourrait être celle qu'il décrit. Mais leurs yeux étaient différent, et après tout si ils étaient jumeaux ils devaient bien se ressembler un peu, non ? Il chassa vite cette idée de la tête, ça ne pouvait pas être ça.

Alors qu'il lui avait montré les modèles de grenouilles qu'il lui avait dessiné, le jeune homme n'en approuva aucun donnant un peu plus d'information sur ce qu'il voulait exactement. Avec cette indication supplémentaire, Aaron se remit au travail pour reproduire d'autres modèles susceptible de lui convenir cette fois.

-T'as quel âge ?

Demanda-t-il tout en crayonnant, concentré dans ce qu'il faisait

-Il y a une limite d'âge, on n'tatou pas les mineurs et si t'es en âge d'le faire, il faudra que tu m'signes un papier donnant ton accord. Au cas où .. qu'tes parents viennent pas m'voir en voulant m'faire un procès parce que j't'aurais percés la peau pour y faire entrer de l'encre.


C'était une sécurité que tout bon tatoueur et perceur prenaient. Lorsqu'il était à New York, Aaron était tombé plusieurs fois sur des jeunes qui cachaient leur âge derrière de fausses pièces d'identités pour faire comme les copains majeur. Hors, il avait déjà assisté à certains parents venu dire leur mécontentement, si bien qu'il ne prenait plus de risque.
Si la personne était déjà tatoué ou percé, alors il n'y avait pas besoin.

Aaron termina ses dessins, et il lui montra de nouveau

https://zupimages.net/up/18/27/h7iz.jpg
https://zupimages.net/up/18/27/rm99.jpg
https://zupimages.net/up/18/27/j8xn.jpg
https://zupimages.net/up/18/27/nsmx.jpg

-Ca correspond peut-être plus à c'que tu r'cherches. Et les couleurs sont pas obligatoires, tu m'dis c'que tu veux et j'fais, avec ou sans couleur, c'est toi l'Roi ici.

Il termina sa phrase par un clin d'oeil accompagné d'un ptit bruit de bouche.



codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Salsa

Emploi : Etudiant


MessageSujet: Re: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy Lun 9 Juil - 5:23

L'âge... Encore un nombre intéressant. Jimmy n'avait pas vu les années défiler comme tout un chacun, il en avait apprécié chaque heure, tout particulièrement. Tant de minutes, tant de secondes, dans toute une vie ! Et des fois, ce temps, si infime, pouvait tout changer.
Quelques mois ou semaines pouvaient interdire un adolescence de se faire tatouer la peau, alors que quelques minutes de prise de conscience pouvait changer un garçon en homme. Ces limites approximatives, qui correspondaient à tout le monde, mais à personne au final, perturbaient le Watson, qui pourtant n'était plus victime de ces barrières juridiques.

    - J'ai vingt ans, annonça-t-il en sortant sa carte d'identité, qu'il avait pris d'ailleurs dans ce but. Malgré son air négligé, Jimmy était toujours extrêmement organisé. Mes parents ne sont pas comme ça, de toute façon.


Mais bon, il avait raison de se méfier, en effet. Avec tous les procès qui se faisaient pour rien ces jours, dans une génération qui ne savait que râler et accuser les autres, il valait mieux être prudent. Pour ce qui était de Jimmy en tout cas, ses papiers étaient en ordre et il avait total libre arbitre, malgré le fait qu'il profite encore du foyer familial, le temps de finir ses études.

Les dessins que lui présentait désormais le tatoueur étaient exactement ce que cherchait le jeune homme... Une grenouille certes, un animal peu commun, mais au design sobre et épuré, sans couleur ni drôle d'expression. Une grenouille badass, en quelques sortes, qu'il n'aurait pas honte d'arborer, quelles que soient les circonstances.

    - Celle-là est parfaite ! Annonça le Watson en désignant un des croquis, qu'il trouvait particulièrement adapté. Un peu plus grosse peut-être, si tu peux.


Puisqu'il semblait capable de faire un tatouage à mains levées, autant être précis. Jimmy avait confiance, et il n'attendait plus que de se placer pour compléter cette création en la posant définitivement sur sa peau. Jane allait être folle, oui, sans doute... Mais elle finirait par s'habituer. Dans quelques années, elle comprendrait probablement, quand la distance les séparerait, qu'il chérissait sa présence, quels que soient ses défauts - il ne tenait pas à les justifier, mais il les comprenait tous, les acceptaient, et jamais il n'aurait voulu la changer.

    - J'imagine que tu as beaucoup de clients dans le coin non ? Demanda-t-il, pour faire la conversation. Ce n'était pas son genre d'être très sociable, mais le stress de l'inconnu lui déliait la langue. Il imaginait les vacanciers que l'exotisme d'un tatouage devait attirer, dans des périodes de détente encourageantes à toutes les folies. Tous tes tatouages ont un sens particulier ?


Jimmy s'était toujours demandé si ceux qui arborait un canevas entier d'encre le faisait principalement par esthétisme, ou s'ils avaient besoin, plus que les autres, de marquer leur histoire sur leur corps, comme autant de souvenirs ou de rappels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy Lun 9 Juil - 21:42



First Ink - Aaron & Jimmy


Décidément le jeune Watson avait tout prévu, et Aaron lui en était reconnaissant. Certains venaient à l'improviste,  demandaient un tatouage et lorsqu'il leur demandait leur âge trouvaient le moyen de mentir et de faire passer le tatoueur pour un imbécile. À cet époque, à New York, et quand il débutait, il s'était fait avoir plusieurs fois. Heureusement, rien de bien méchant, mais maintenant il prenait les devants. On ne l'y reprendrait plus comme il disait.

Il regarda les papiers que Jimmy lui donna et approuva d'un signe de tête. En retour, il posa un stylo sur le papier qu'il devait signer.
Une fois que cela fut fait, il pourra procéder au tatouage. Mais avant, il lui montra les nouveaux modèles qu'il avait dessiné et cette fois il y trouva son bonheur. Lorsqu'il lui montra celui qu'il voulait, il lui demanda de le faire plus gros.

Aaron prit un papier calque et commença à faire la réalisation final qu'il viendra calque sur sa peau

-Le temps que j'fasse le dessin, tu peux commencer à préparer ton épaule en t'déshabillant juste le haut, et t'iras t'mettre derrière ce paravent, il y a un siège tu t'y assois en plaquant ton menton dans le trou

https://zupimages.net/up/18/28/ui0s.jpg

Khan laissa le jeune homme s'installer, continua de faire l'ébauche du dessin et lorsqu'il fut terminer, vint rejoindre Jimmy à l'arrière, en ayant prit soin de mettre un panneau sur le comptoir qui précisait qu'il était occupé et d'attendre pour les futurs potentiels clients qui passeraient la porte.

Etant donné que c'était son premier, le tatoueur prit le temps de lui expliquer les étapes une à une

-Pour commencer, j'nettoie ta peau là où j'vais te tatouer.

Après lui avoir demander l'endroit exact, il y passa à l'aide d'une compresse un aseptisant pour nettoyer sa peau de toute particule susceptible de faire une mauvaise réaction ou une infection. Il colla ensuite le calque sur sa peau en le plaçant de manière à ce que la grenouille donne une impression de grimper et lui montra pour qu'il donne son aval.

-Comme ça, ça t'va ? On peut pas vraiment parler d'clients, disons que pour l'instant, j'ai des curieux qui viennent voir et qui s'tâte encore à franchir le pas.

Professionnel, Aaron se lava les mains et enfila des gants de chirurgien, il prépara ensuite le matériel, encre noir et aiguille qu'il lui montra à son client

-Ca fonctionne comme une machine à coudre, sauf que j'te plante pas du fil dans la peau mais d'l'encre.


Il lui montra, pour le familiariser et le mettre à l'aise, le fonctionnement complet de l'appareil

-C'que j'vais faire, j'te pique à blanc pour qu'tu vois l'effet qu'ça fait, avant d'attaquer, ça t'va ?

En ce qui concerne la question sur ses propres tatouages, Aaron n'était pas vraiment du genre à confier à n'importe qui leur signification. Il n'y en avait pas beaucoup d'ailleurs qui s'y intéressait. Cependant, il affirma d'un signe de tête

-Pour certain oui, c'est un peu comme toi avec ta sœur, sa r'présente ma famille.

Il évita de dire que la plupart était en hommage à sa ptite sœur.




codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: [15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy

Revenir en haut Aller en bas

[15/03 - 16h] First Ink - Aaron & Jimmy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» COPLAND Aaron
» Jimmy Sims
» Jimmy Bowskill
» Arnold Schönberg: Moïse et Aaron
» Jimmy Dawkins : Fast Fingers (1969)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
Little Havana
 :: Cuba Libre :: Les boutiques & restaurants
-