AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[22/03] Do Something Good feat: Mila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : [img]https://www.zupimages.net/up/18/35/wg50.gif[/img]
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba


Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Lun 27 Aoû - 17:49

Pourquoi j'avais parié contre cette chanson? ben simple non, je restais persuadée qu'un homme ne pouvait pas ressentir de vrais sentiments, du moins aussi forts que ceux qui sortaient de cette chanson. D'ailleurs sa question me prit un peu au dépourvu.

"J'ai parié que c'était une chanson attrape fille et pas un truc sincère et ma serveuse a parié que c'était réel...la pauvre elle croit encore au prince charmant. "

Bon j'avais aussi tendance à parier facilement, ça pimentait un peu la vie, sauf quand ça dépassait les bornes. Avec mon meilleur ami nous étions adepte du "cap ou pas cap" LE jeu a ne pas faire quand on ne sait pas trop ses limites. J'écoutais l'explication d'Aaron sur pourquoi ce morceau plaisait autant et je trouvais la justification bizarre. Quel intérêt de se rappeler des mauvais moments? il fallait apprendre de ces moments pour ne plus les refaire mais pas s'en rappeler genre mélodramatique. D'ailleurs j'affichais un air perplexe à ses paroles, bah après tout chacun fait comme il veut mais voilà ce n'est pas came.

"Faut croire qu'on a tous nos manières pour passer par dessus les moments difficiles, je juge pas, mais je ne comprends pas. Les mots c'est bien mais ça ne vaut pas les actes non? "

Enfin ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas eu de relations qui va au delà de quelques semaines que j'avais surement dû perdre la main et puis ça ne me manquait pas. Mais maintenant fallait passer au pari et m'en débarrasser le plus vite possible était la meilleure solution. Après tout ce n'était qu'un verre à shot et rien de plus. Je le bus d'un coup et comme prévu, je n'étais pas très fraiche. Tout le personnel se foutait de ma gueule et je leur lançais un regard assassin signe de vengeance prochaine.

Je sentis qu'on me soutenait et je réalisais qui c'était en voyant le bras tatoué, mon premier réflexe fut de le repousser, j'étais une grande fille, je pouvais encaisser l'alcool, mais fallait que je sois réaliste je ne pouvais pas encaisser cet alcool là. Le reste du personnel commença à ranger le bar pour le fermer, ils savaient tous ce qu'ils avaient à faire de toute façon. Par contre qu'ils me laissent seule avec Aaron, je trouvais ça bizarre, il devait vraiment mettre les gens en confiance, c'était un don. De loin je vis que le groupe, la table de filles et mes serveuses partirent tout ensemble. Le cuisto lui partait souvent par la porte de derrière.


"Ca va aller Aaron, je suis à moitié Russe, j'encaisse l'alcool"


Je pris la direction de la salle de repos et attrapa une chaise pour me laisser tomber dessus. Sa race comment le sol bougeait. Pfff fallait vraiment que j'arrête les paris débiles surtout en pariant des actions qui me faisaient mal, mais voilà un bel exemple de mon absence de limites. Un jour j'allais surement le payer cher mais pas ce soir.

" Tout le monde est parti s'amuser, tu devrais les rejoindre non? Moi je vais aller dans mon appart au dessus du bar et décuver. Faire le garde malade c'est pas très fun."

Je me levais doucement, pas de gestes brusques et j'avais aussi un peu beaucoup honte qu'il me voit dans cet état donc je faisais bonne figure en faisant la forte que rien n’atteins. Ceci dit je commençais à assimiler l'alcool. Je titubais un peu en direction de la cuisine pour me chercher à manger et je trouvais un pot entier de sauce, rohhh le trésor de guerre, je fouillais encore et découvris des trucs à tremper dedans, des légumes découpés, des doritos. Je me retournais vers Aaron avec mon butin dans les mains et un regard joueur.

"Un festin ça te dis? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Mer 29 Aoû - 16:52



Do Something Good


Aaron parut surprit lorsque Mila lui parla de sa serveuse. Certes, lui non plus n'était pas du genre à faire dans le romantisme, mais il n'était pas du genre à juger ceux qui le faisait et qui y croyait. Lorsque Andy avait écrit cette chanson, il l'avait trouver tellement belle et sincère et elle reflétait exactement ce que certains pouvaient avoir vécu, qu'il ne s'était pas poser la question si quelqu'un allait croire ou non les paroles écrites. Beaucoup écrivent des textes qui leur sorte de l'esprit mais pas parce qu'ils les auront vécu – T'y crois pas toi au prince charmant, à l'amour ? T'as jamais été amoureuse ? Demanda-t-il intrigué et curieux de savoir sa réponse.

Le brun acquiesça aux paroles de Mila, même si lui avait eut sous les yeux une preuve que les femmes étaient capable de se faire du mal pour oublier. Étrange et pourtant bien réel -Une de mes sœurs avait un ptit copain, c'était une amourette d'école mais elle était folle de lui. Il la laissé tombé, du jour au lendemain. Elle passait son temps à regarder sa photo, à écouter les musiques qui lui rappelait son mec et à pleurer. Ouais, ça paraît étrange de s'faire du mal après une déception amoureuse, mais certaines femmes en font leur thérapie.. Tu f'rais quoi toi ? T'irais tout casser chez lui avec ta batte façon Harley Quinn ? Il était persuadé qu'elle en serait capable ce qui le fit sourire -Toutes les femmes sont différentes, celles qui agissent comme ça sont très fleurs bleus et rêvent du grand amour, comme ta serveuse.

Après avoir bu le verre dédié au pari, Aaron se précipita pour aider la jeune femme à ne pas tomber. Il ne savait pas comment elle allait réagir, et il le faisait surtout pour éviter qu'elle ne chute. Il senti bien une résistance venant de la part de la brune, signe que visiblement, elle ne supportait pas vraiment qu'on la touche ou qu'on soit trop avenant avec elle. Après avoir constaté qu'elle pouvait se tenir debout seule, il la lâcha, la laissant se débrouiller. Il ne cherchait pas à s'en faire une ennemie, ni même une amie, mais il ne voulait pas que leur rapport se détériore au risque de gâcher une future collaboration -Très bien … Dit-il en levant les mains en l'air et se reculant, la laissant passer.

Tout le monde était parti et les serveuses commençaient à ranger. Aaron suivi Mila dans la salle de repos, il s'appuya contre le chambranle de la porte et croisa les bras. Il se faisait tard, les gars avaient récupérés le matos et étaient sûrement sur le bateau pour rentrer. Il la regarda se poser sur la chaise. Elle était pâle dû à la fatigue et à l'alcool qu'elle venait de boire -Chuis pas attendu .. Lui dit-il avant de reprendre sans bouger de sa place -Ca m'dérange pas, même si j'dois t'tenir les cheveux quand tu vomis .. S'amusa-t-il à ironiser pour sûrement détendre la demoiselle.

Lorsqu'elle se leva, il se redressa et regarda ses pas non assurés. Il resta à quelques pas d'elle au cas où elle se retrouverait à perdre l'équilibre et la suivi dans la cuisine. Lorsqu'elle prit le pot de sauce il lui prit des mains -C'est pas ça qu'il te faut, ça va t'faire du mal, prend plutôt un truc plus consistant, genre du pain . Aaron se tourna sur lui même et avisa une miche de pain qu'il attrapa et lui tendit -Faut absorber l'alcool et pas le rendre explosif .. t'es certaine de vouloir manger ? Si t'as b'soin j't'aide à monter jusqu'à la porte de ton appart, en tout bien tout honneur. Finit-il en levant les mains en l'air d'un air totalement innocent.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : [img]https://www.zupimages.net/up/18/35/wg50.gif[/img]
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba


Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Jeu 30 Aoû - 13:58

Je ne pensais pas que mes remarques sur cette chanson allaient conduire à une conversation qui prenait une tournure qui me plaisait moyennement. Du coup je ne savais pas trop quoi lui répondre, version officielle? mais si j'y crois et blablabla ou version honnête et sans filtres? Pour le moment nous avions tous les deux été honnêtes.

"Je ne crois pas au prince charmant non, en l'amour que moyennement on va dire. Je l'ai été il y a très longtemps...ça m'a bien servit de leçon."

Voilà j'avais été honnête sans trop en dire. Les sentiments et moi nous n'étions pas très amis , d'ailleurs c'était sûrement le seul manque dans mon éducation: la gestion des sentiments. Ma mère étant Russe n'était pas quelqu'un de très démonstratif, mon père lui et bien c'était un américain, un vrai donc avec aussi des problèmes pour s'exprimer sur ce plan là. Je ne doutais pas une seule seconde qu'ils m'aimaient mais je n'ai pas souvenir d'avoir eu des câlins de mes parents. Quand je chutais, je devais me relever, ils m'aidaient à le faire mais ne m'avaient jamais consolé.

"Je dirais tout dépend le motif de la rupture, mais tu sais pour moi les gens sont de passage dans ma vie, je profite de leur présence tant qu'ils sont là, après comme on dit "loin des yeux, loin du cœur". Si j'avais été à la place de ta sœur, tu veux vraiment savoir ce que j'aurais fais? je serais sortie avec son meilleur ami."


Je marquais une pause et du coup il continua d'expliquer son point de vue. Je trouvais que c'était sympa de parler avec lui, car je ne ressentais pas de jugement venant de lui.

" En effet, aucunes femmes ne se ressemblent et heureusement d'ailleurs. Dans mon cas j'aime pas souffrir donc j'évite les situations qui pourraient me faire souffrir tout simplement."

Mon discours pouvait paraître hautain peut être, mais c'est comme ça que je gérais ma vie. Je passais aussi surement à côté de pleins de bons moments mais je savais par expérience que la douleur pouvait annuler très facilement les bons moments. J'appréciais beaucoup qu'il comprenne de lui même que je pouvais me débrouiller seule, enfin me débrouiller bien grand mot mais au moins je tombais par terre. Sérieux fallait avoir un sérieux problème dans la tête pour accepter de boire un truc qui rend malade. Y'a des fois j'avais bien du mal à me comprendre moi même et ça m'inquiétait un peu.

Je rigolais amusée de sa remarque, au moins on peut pas dire qu'il n'était pas serviable car pour proposer ça à quelqu'un fallait être sacrément sympa. Faudra que je pense à dire à mon personnel féminin qu'il est très gentil.

" T'inquiètes tu n'auras pas à assister à un tel spectacle ...faut qu'on garde un peu de mystère entres nous."

Mon ton était amusé. Le fait d'être assise me permettait d'aller mieux et c'est vrai que j'avais une certaine facilité à assimiler l'alcool. L'habitude sûrement, d'ailleurs à mon avis mes parents avaient du mettre de la vodka dans mon biberon dès mon plus jeune âge. Quoi que ma mère je pense pas mais mon père...quand je faisais des crises de pleurs à mon avis lui , il l'avait fait. Je m'étais levée car d'un coup j'avais eu la fringale et mon sauveur du soir m'enlevait ma gourmandise des mains...euh il était suicidaire? Non mais c'était dangereux de m'enlever de la nourriture des mains..

"Heyyyy mais j'ai faim moi, j'ai pas mangé depuis ce midi ou ce matin je sais plus trop."

Je pris quand même le pain qu'il me tendit. D'ailleurs c'était surement pour ça que le rhum m'était si vite monté à la tête, heureusement que j'en avais pas bu beaucoup. Je le savais pourtant que boire le ventre vide ce n'était pas conseillé. Mais voilà avec le boulot parfois j'en oubliais de manger. Ah mais attend chez moi j'avais encore des pâtes.

"Je veux bien que tu m'accompagnes, en tout bien tout honneur bien sur."

Je lui passais devant avec mon morceau de pain, on sortit du bar que je galérais à fermer , saleté de serrure. D'ailleurs j'abandonnais et tendit la clé vers Aaron avec un moue presque enfantine du style " aide moi". En fait les effets de l'alcool arrivaient par vagues c'était très désagréable. On monta les quelques escaliers qui menaient à mon appartement juste au dessus. C'était du genre loft, j'aimais les grands espaces de vie. Le tout avait une décoration très rock et ma moto était en plein milieu de l'immense pièce...c'était pas courant je sais. Je répondrais à d'éventuelles question si besoin. Je filais me faire réchauffer le plat de pâtes.

"Tu veux boire quelque chose? ou manger d'ailleurs, je peux partager mon plat. "

Par contre je vis derrière lui, des sous vêtements qui trainaient sur le lit car ce matin j'avais pas trouvé de suite l'ensemble que je voulais dans ma commode. Du coup je virais un peu pivoine et d'un air pas discret, je passais devant lui et j'allais ranger les vêtements. Ma plus grande qualité n'était sûrement pas d'être ordonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Mer 5 Sep - 21:10



Do Something Good


La discussion prenait une tournure intéressante. Cette chanson faisait parler et c'était bien sympa pour lui. Il apprécia particulièrement la réponse de Mila au sujet de sa sœur. Il ne rebondit pas sur les premières paroles de la jeune femme, ne cherchant pas à être trop curieux sur sa vie privé. Par contre, il rit lorsqu'elle lui avoua qu'elle serait sortie avec le meilleur amie

-J'aurais fais pareil et j'lui avais dis à l'époque, mais elle a pas osé.

Il haussa les épaules et continua à discuter avec elle, jusqu'à ce qu'elle se décide à aller dans la cuisine où il la suivi au cas où elle venait à tomber. Oui ça lui arrivait d'être serviable, en même temps personne ne l'attendait ailleurs et Mila ne l'avait pas mis dehors, c'est que au fond elle appréciait sa compagnie. Jusqu'à quel point? Il ne le savait pas encore.

Aaron était un adepte des soirées beuverie et des grosses cuites. Depuis qu'il était sur l'île, il n'en avait pas encore eut de grosses mais il lui était arrivé d'être un peu éméché. Ce soir il se contrôlait, mais il savait aussi que pour rester sobre il fallait avaler un truc consistant c'est pourquoi, même si il se doutait que la jeune femme le savait, il lui proposait du pain plus facilement compact qu'une sauce. Cependant, il fronça les sourcils en l'entendant dire qu'elle n'avait pas manger de la journée

-Comment t'arrive à t'nir sans manger ? J'en connais qui s'rait déjà par terre …

Son ton était comme un reproche. Il savait faire ça avec ses sœurs. En fait, il se rendait compte que les femmes étaient les mêmes dans certains domaines. Ce qui concerne la nourriture, soit elles se trouvaient trop grosse et dans ce cas ne mangeaient pas, soit leur vie professionnelle leur prenait trop de temps. Dans la vie de Mila c'était son boulot.

Avec un sourire, néanmoins car il trouvait la situation amusante, il suivit la jeune femme, prenant sa veste au passage. Ils sortirent tous les deux. Lorsqu'elle galéra avec la serrure, il la laissa faire. Après tout si elle savait se servir d'une batte elle arriverait à venir à bout de cette porte. Mais non, lorsqu'elle tendit la clé au tatoué, il secoua la tête avec amusement -On va mettre ça sur l'dos de l'alcool et promis j'dirais rien.. Dit-il avec ironie. Elle lui emboîta ensuite le pas pour le conduire jusqu'à son antre. Aaron en profita pour observer avec un intérêt certain, le jolie mouvement de son fessier, moulé avec élégance dans sa jupe. Cette fille était à tomber, de face comme de dos.

Arrivé devant la porte, il s'attendait à ce qu'elle s'acharne encore avec la serrure, mais non, la porte s'ouvrit facilement. Par contre, il fut stupéfait par la taille de la grande pièce et émit un sifflement admiratif -Ouah c'est cool ! Et ça se voyait, il était émerveillé. Mais ce qui retint son attention était l'engin qui se trouvait au milieu de la pièce -Sympa ! Une fan de moto, c'est rare ! T'es pleine de surprise Mila ! Dit-il avec sincérité, en se tournant vers la jeune femme  après avoir été observer l'engin. Il posa ou plutôt, jeta sa veste sur un fauteuil tout en s'avançant vers la brune qui sortait de sa chambre. Il ne s'était pas rendu compte qu'elle y était entrée mais il l'observa lorsqu'elle en sortie -Tu caches des choses ? Remarquant son visage viré au rouge. Il jeta un œil dans la pièce mais ne vit rien de particulier à part un grand lit – Ca dépend t'as quoi à m'proposer ? J'te laisse ton repas, sauf si y'en a assez pour deux, j'voudrais pas t'priver.

Aaron suivit la jeune femme dans la cuisine et prit place sur un tabouret tout en l'observant aller et venir.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : [img]https://www.zupimages.net/up/18/35/wg50.gif[/img]
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba


Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Jeu 6 Sep - 18:46

En guise de réponse à Aaron pour quoi faire en cas de rupture soudaine, je lui fis un sourire.  Sorti avec le ou la meilleure amie était la pire des choses à faire, avec sortir avec le frère ou  la sœur. C'était le double effet kisscool, à la fois se venger de l'attitude de l'ex et détruire un de ses relations les plus importantes. C'était mon penchant paix et amour sur le monde.... on me faisait mal, je faisais mal voilà c'était très simple.

C'était sympa de la part du chanteur de m'orienter vers un truc à manger plus consistant mais en général je ne voulais manger que ce que j'avais décidé. Et là j'avais décidé de manger de la sauce...têtue vous avez dit? nooon du tout. Donc comme je voulais quand même faire ce que je voulais tout en gardant le bout de pain et bien le pain atterrit rapidement dans le sauce et je le mangeais.  Quand j'entendis la remarque d'Aaron sur le fait que je n'ai pas mangé, je le regardais bizarrement. Son ton était limite de reproche.

"Eh bien quand j'ai pas faim, je mange pas..c'est aussi simple que ça. Et puis bon je suis gourmande donc je ne fais pas de vrais repas mais je grignote."

Là s'il me faisait encore un reproche en me disant " Oui mais c'est pas bien de grignoter" je crois qu'il se prendrait une réplique du style " Oui papa je sais..." En tout cas ce petit encas post alcool m'avait ouvert l'appétit et donc direction chez moi.  C'est là que cette satané serrure décida de m'humilier un peu devant le musicien mais qu'importe je restais digne et bon j'étais pas douée, j'étais pas douée fallait être honnête.

"J'apprécie Aaron , merci ma réputation de boulet est déjà bien faite pas besoin d'en rajouter je pense."

Je ne savais pas qu'il m'avait maté pendant que j'avais monté les escaliers, j'avais encore le rhum qui faisait des mauvais coups. Je le vis bloquer sur la moto et je souris, je l'adorais ma moto.

"Il est hors de question que je roule dans leurs vieilles voitures alors j'ai fais venir ma moto et j'ai un monte charge, je me sers de ça pour sortir ou entrer."

En fait je crois qu'Aaron était la première personne à voir mon chez moi depuis que j'avais emmenagé. Tout n'était pas parfait car j'avais encore des cartons mais petit à petit ça prenait la tournure que je voulais.  Un cocon qui me ressemble, mon antre à moi. En regardant autour de moi je me rendis compte que ça ne faisait pas trop féminin ou alors comme moi une femme tornade. Et c'est d'ailleurs en tornade que je partis ranger des vêtements. Je le regardis en souriant.

"Oui mon amant, j'avais oublié que je le l'avais laissé dans le loft, non en fait je suis allée ranger des sous vêtements, ça fait mauvais genre, je trouve."

Bonjour, je m'appelle Mila Alexander et je balance les trucs sans filtre...à prendre ou à laisser. Je regarder mon plat de pâtes et m'approchais pour lui montrer la quantité. Pour moi y'avait largement pour deux, j'avais du mal avec les quantités.  J'allais donc mettre le plat au micro onde et je sortis deux bières que je décapsulais rapidement et lui en donnait une.

"J'ai une question qui me trotte dans la tête depuis un moment, ça te fait quoi de chanter des choses personnelles? du coup même les étrangers savent des trucs sur toi, moi qui suis secrète j'aurais du mal."

Le micro onde sonna et je sortis le plat , je pris deux fourchettes et chacun pioche dedans. Je sortis aussi du parmesan et de la sauce tomate s'il en voulait. S'il s'attendait à avoir une belle assiette etc c'était mal barré. Depuis le début on se prenait pas la tête donc je continuais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Mer 12 Sep - 11:36



Do Something Good


Sur ce coup là Aaron était de mauvaise foi. Lui aussi il lui arrivait de ne pas manger lorsqu'il bossait, ou qu'il était concentré sur un dessin qu'il voulait absolument terminer. Mais en y réfléchissant, la brune et lui n'avait pas le même train de vie, ni le même travaille. Celui de Mila était plus speed et stressant que le sien. Certes, il était mal placé pour lui faire la morale, ce qu'il n'aurait pas fait dans d'autres cas, seulement là, c'était quand même risqué. Vu qu'elle avait bu un alcool fort, le ventre vide pouvait la rendre malade. Il n'insista pas, l'écoutant se défendre, levant juste les mains en signe d'accord. Ne pas aller plus loin, de toute façon ça ne servirait à rien, il n'avait pas le droit de le faire. Après tout il ne la connaissait que depuis aujourd'hui, peut-être qu'elle avait l'habitude de se prendre des cuites et connaissait son corps mieux que quiconque.

Le coup de la serrure fut un moment assez drôle. En fait, malgré son coté femme forte et indépendante, Mila était aussi une jeune femme qui avait parfois, peut-être même souvent, allez savoir, besoin d'aide. Aaron se demanda d'ailleurs si elle avait un homme dans sa vie, peut-être du genre à l'attendre sagement à la maison. Mais lorsqu'il arriva chez elle il constata que non. Pas d'homme,  une belle moto, et un univers qui lui ressemblait. En désordre par manque de temps vu qu'elle le passait à l'étage en dessous.

La moto fut le truc qui lui plut lorsqu'il entra. Il fut d'ailleurs étonné de toute la disposition qu'elle avait prit pour la faire venir. Il regarda le sol et effectivement, il y avait une sorte de plate-forme qui devait descendre et monter par un mécanisme bien rodé -Pas mal … dit-il admiratif  - C'est bien pensé ..  Même lui n'aurait jamais songé à un truc de ce genre. Il aimait les motos, toutes sortes de moto, il en faisait lui aussi, mais lui c'était plus de la moto cross, celle là était différente.

Le coup de l'amant caché dans le placard le fit rire, et c'est avec un brin d'humour, qu'il rebondit sur ce détail -Dommage qu'il soit parti, on aurait pu passer un super moment à trois dans ce grand lit... En guise de fin, il afficha un sourire ultra brite, on aurait même pu voir une auréole au dessus de sa tête si le coté ange était fait pour lui – Sous vêtements … Hummm .. tu sais qu'jsuis un homme et toi une femme plutôt jolie, si tu commences à m'parler d'soutif et string pas sûr qu'mon coté en « tout bien tout honneur » franchisse la porte de ton appart … Un haussement répétitif de sourcil compléta ses mots. Il s'apprêtait à recevoir ses foudres, mais en fait, il trouvait que l'humour pouvait détendre l'atmosphère et voir ce que ça pourrait donner par la suite. Car, soyons clair, ils sont seuls dans un appart, avec un grand lit, et ils sont célibataires. Si Aaron franchit cette porte sans avoir rien fait avec elle, c'est soit qu'il aura mal jouer le coup, soit qu'elle préfère les femmes, ou qu'il n'est pas son style. En fait, à ce moment précis, il tâte le terrain afin de savoir si  il y aurait un moyen de conclure, comme Jean Claude Duss ( sauf qu'ils n'ont pas le même physique ).


Assit sur le tabouret de la cuisine, il la regarda aller et venir, et lorsqu'elle prit place en posant des couverts, le plat de pâte sorti du micro onde et de quoi saucer, il prit la fourchette et plongea dans le plat. La question le surprit. Il mangea tout en la fixant avec intensité. C'était étrange en fait de se retrouver là. Ils se connaissaient à peine et pourtant, la compagnie de la brune lui était très agréable -La plus part des chansons n'sont pas personnelles. Elles ont été écrite par quelques membres du groupe, j'ai aussi une de mes sœurs qui m'envoie ses textes pour que j'les joue. Celles qui me sont propres c'est juste une manière d'm'exprimer sur un vécu, un passé que n'importe qui pourrait avoir. Après quiconque peut s'retrouver dedans sans forcément se demander si c'est réel ou pas. Il haussa les épaules, replongea la fourchette dans le plat et mangea. Il avait faim, oui, lui aussi, se rendant compte que son dernier repas datait de ce midi. -T'as quoi à boire ? Dis moi et j'vais l'chercher .. dans l'frigo ? Il se leva, prêt à y aller pour lui facilité la tâche et parce-qu'il voulait participer lui aussi -Et toi, dis moi, t'es secrète pourquoi ? T'as un passé si horrible que ça ? T'es une sorte de fugitive rechercher par le FBI ou le KGB ?


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : [img]https://www.zupimages.net/up/18/35/wg50.gif[/img]
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba


Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Jeu 13 Sep - 13:56

Bien pensé? ben en fait c'était là quand j'avais acheté mais bon je n'allais pas lui expliquer tout l'historique car ça allait surement le soûler. Mais j'avoue que ce monte charge avait été un des coups de cœur pour moi car je pouvais faire venir mon bébé ici..les autres étant chez mes parents à prendre la poussière dans leur garage.  J'avais presque dû vendre un rein pour la faire transporter ici, c'est fou comme ça coûte cher les bateaux. Mais j'étais bien contente de l'avoir car je pouvais me déplacer facilement au lieu de me rabaisser à monter dans leurs voitures sans technologie et sans puissance.

Je n'étais pas facilement déstabilisable mais quand elle répondit à ma blague sur l'amant, je restais con un bon moment. Sur le coup je me demandais vraiment s'il était sérieux ou pas. C'était rare qu'un homme réponde ça, fallait une sacrée dose d'ouverture d'esprit.  D'habitude j'avais de la répartie mais là black out, j'étais sur le cul de la vanne, j'avoue qu'avec Aaron j'allais de surprises en surprises, c'était sympa de passer du temps avec quelqu'un comme lui.  Et bien sûr mon côté boulet se mit à se manifester et je me retrouvais encore dans de beaux draps avec mon histoire de sous vêtements.

C'est vrai que c'était pas malin de ma part je l'avoue mais ce qui fut encore moins malin fut ma réponse. Parfois je disais vraiment au mot prêt ce que je pensais, sans filtres.

"Je n'ai pas de string, que des shortys et que du Victoria Secret. Bah les gentils garçons ça n'a pas d'intérêt c'est comme avoir des chiots ou des chatons, c'est juste mignon. "


Ce n'est seulement qu'après avoir répondu que je me rendis compte que je venais d'encore plus m'enterrer.  Là je faisais quoi? je tentais de rattraper la chose? Naaan je crois que là je devais VRAIMENT me taire. Seulement je ne savais plus trop où  me cacher donc autant passer au sujet nourriture vite fait.  Ca ne me dérangeais pas de partager mon plat de pâtes et de l'inviter. De toute façon je ne faisais que ce que je voulais en général.  La question que je lui avais posé était un truc que j'avais jamais compris chez les chanteurs ou chanteurs, ce besoin d'exprimer leurs sentiments ou histoires en musique.  Alors ça faisait souvent de supers morceaux, mais au final qu'est ce qu'on en avait à faire qu'ils aient eu des ruptures difficiles? Ils étaient pas les seuls.  Sa réponse était donc très intéressante.

"J'ai de la bière, de l'eau dans le frigo et je crois du vin quelque part."


Je mangeais tout en réfléchissant à sa réponse et je le laissais chercher ce qu'il voulait pour boire, perso peu m'importe entre la bière ou l'eau.  Je fus surprise par sa question sur ma vie et je ne répondis pas de suite, je pris quelques pâtes que je mangeais puis répondit après.

"C'est pas que je suis mystérieuse, mais je pense pas que ma vie ou mon passé intéressent d'autres personnes que moi en fait. Mon passé n'a rien d'horrible, famille assez aisée financièrement, enfant unique élevée dans la cité des anges, sur le papier c'est bien, mais partagée entre les USA et la Russie pendant quasiment toute ma vie. Et ma mère était au KGB quand elle a rencontré mon père. "

Voilà, il avait un rapide résumé de ma vie. Bien sur ce n'était que les grandes lignes, le détail il n'avait pas à le savoir.  Peut être un jour ou peut être pas.

"Et toi? la musique, les tatouages...je suis pas psy mais ça montre un besoin de s'exprimer par l'art. T'es recherché par qui? si c'est KGB je peux aider"


Je lui souris amusée. Je pouvais paraître froide mais j'étais observatrice et je pense, loin d'être bête.
Moto de Mila :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Mer 26 Sep - 17:11



Do Something Good


La moto que Mila possédait lui ressemblait : longiligne, féline, au design de caractère. La couleur rouge apportait à l'engin une touche de fascination et de paradoxe entre le courage, le danger, la sensualité, l'ardeur. Un ensemble détonant qui la représentait bien. En fait, il n'était pas très étonné, c'est sur ce genre d'engin qui la voyait et qui lui correspondait.

Il ne s'attendait pas à la déstabiliser au sujet de ses dessous féminins, et au final, il fut surpris par sa réponse. Lui qui la pensait sur la réserve voyait en elle une autre image. Un léger sourire étira ses lèvres et son regard devint plus perçant en la scindant cherchant à voir si il y avait vraiment une ouverture. Si il allait trop vite il risquait de la faire fuir alors que là il se posait réellement des questions. Bien sur, il n'était pas un adepte de la marque de lingerie qu'elle lui cita, mais le shorty il connaissait. Et pour lui montrer son intérêt sur la chose, son regard glissa de sa poitrine qu'il entrevoyait par l'ouverture de son chemisier et continua sa courses vers sa jupe droite pour la termina sur ses bottes -Je vois .. Dit-il avec un air assez mystérieux, comme si il pouvait voir ainsi à travers ses vêtements.

Laissant là la discussion en espérant y revenir plus tard, il se mit à la recherche de boisson. Il prit de la bière pour lui et posa sur la table le vin qu'il trouva, l'eau et une autre bière au cas où elle en voudrait aussi. Il se mit à manger tout en lui posant des questions et en répondant aux siennes.
Aaron l'écouta lui parler d'elle, même si il ne lui en avait pas demander autant mais il fut intéressé par son histoire. Ce qui le surprit le plus fut le travail de sa mère -KGB ? C'est pour ça qu'tu es sur la défensive ? La réserve ? et qu'tu t'balade avec une batte de base ball ? Un coté soupçonneux qu'tu tiens d'ta mère ? Son regard la pénétra pour en savoir plus sur elle, et bien sur il était toujours autant fasciné par son regard vairon. Réitèrent son sourire, il plongea sa fourchette dans le plat de pâtes qui diminuait à vu d'oeil, et mangea sa bouchée tout en restant fixer sur elle.

-Chuis tatoueur, c'est un job qui m'tenais à cœur pour plein d'raison, parce que ça m'permet d'exprimer ma passion, le dessin, sur une toile vivante et le corps est un chevalet qui permet toute sorte de fantaisie, quand le client est ouvert d'esprit et qu'il n'a pas peur des aiguilles. Mes tatouages la plus part pour pas dire tous, viennent de mes propres créations, c'est mes passions, mais aussi mon histoire.

Il se leva et vint se placer devant elle, il retira d'un coup son t-shirt qu'il laissa tomber par terre, lui dévoilant ainsi des ailes qu'il portait sur le torse -Ma ptite sœur est morte trop tôt, à cause de mon père. J'lui en veux et j'lui pardonnerais jamais, mais celui là il est pour elle, pour me rappeler toujours qu'elle sera là et qu'elle fait parti d'moi. Y'en a qui comprenne pas qu'on puisse faire ça et d'autre diront qu'on oubliera jamais, qu'on a pas besoin de s'faire tatouer, mais moi perso j'les emmerde ceux là. J'comprendrais jamais pourquoi les gens ont besoin  de critiquer le choix des autres, c'est pas leur vie, c'est pas leur corps, c'est l'mien.

Il resta ainsi devant elle, torse nu.


codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat

avatar

A Propos de moi
Info sur moi : [img]https://www.zupimages.net/up/18/35/wg50.gif[/img]
Dispo RP :

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Samba


Emploi : Patronne de bar


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Lun 1 Oct - 13:27

A chaque fois que je rentrais au loft je laissais mes doigts courir sur la carrosserie la moto. Ca me calmait et j'en appréciais les lignes. Je l'avais acheté sur un coup de cœur et au début ce fut dur car je n'avais pas trop le gabarit pour conduire un tel engin. Mais comme j'étais du genre à faire que ce que je voulais, j'avais fais du sport pour être un peu plus musclée et pouvoir la manier. Entre elle et moi c'était clairement un coup de foudre et depuis j'adorais chaque moment que je passais sur sa selle.  Elle était aussi très puissante et à son guidon je me sentais invincible, jusqu'au jour ou je prendre une voiture ou un arbre de plein fouet mais voila je savais quand je l'avais acheté que ça serait à la vie à la mort.

Quand on parla de lingerie je remarquais son regard sur moi et sur le coup je ne savais pas si je devais être flattée ou être prise pour un vulgaire morceau de viande. Comme je ne savais, je ne réagis pas. Ca ne servait à rien d'envoyer une pique méchante et risquer de gâcher la soirée pour rien. Après tout Aaron restait un homme et on savait toutes que parfois leur cerveau ne se situait pas à l'endroit où il devrait être.  Je savais aussi qu'il fallait que je sois un peu plus réfléchie et d'arrêter de démarrer au quart de tour...plus facile à dire qu'à faire mais au moins je faisais des efforts.

Je pris un verre d'eau et lui remercia d'avoir sorti les boissons. Le plat de pattes n'était pas le meilleur que j'avais mangé dans ma vie mais pas grave, là c'était plus pour nous remplir l'estomac que pour faire plaisir à nos papilles.  Et puis en plus la conversation était sérieuse. C'était assez rare que je parle de ma vie comme je venais de le faire. Et j'écoutais ses questions sans répondre de suite, je bus quelques gorgées de mon verre pour réfléchir à une réponse.

"J'ai été élevé à la Russe donc à la dure et on m'a toujours appris que je devais en premier compter sur moi même et ensuite sur la famille. D'où la batte, je sais me débrouiller seule. Le métier de ma mère n'est pas un tabou mais mon côté mystérieux vient juste du fait comme je l'ai dis que je pars du principe que ma vie ne regarde pas les gens, qu'elle n'a rien d’intéressant."

Tous les êtres humains avaient un parcours unique qui faisait d'eux la personne qu'ils sont, mais est ce que ce parcours devait être raconté? j'en savais trop rien. Je partais du principe que ce qui m'arrivait ne regardait que moi ou alors ma famille voir mes amis. J'avais deux supers amis, eux savaient tout de moi , je n'avais donc pas besoin d'autres personnes dans ma vie. Et pour ma famille eh bien..c'était difficile à définir.

Puis ce fut à son tour de me raconter pourquoi il était devenu tatoueur.  Je tiquais un peu à la peur des aiguilles car je l'avais. Rouler à 300km/h ? pas de problème, faire une prise de sang? appelez la garde nationale. Mais je comprenais très bien son avis sur la question. C'était pour lui un moyen d'expression là où moi j'avais besoin de moyens pour me défouler.  Quand il s'approcha de moi d'un coup en enlevant son tshirt je reculais d'un pas de surprise. J'écoutais l'importante signification de ce tatouage. Ces deux ailes étaient très grandes et prenaient tout le haut de son torse.

"Chacun se rappelle des êtres perdus comme il a envie, y'a même pas à discuter. Je ne l'aurais pas fait, mais je ne suis pas toi. Tu as raison les gens critiquent toujours tout donc c'est aussi pour ça que j'en dis peu car j'ai pas eu une vie conventionnelle mais c'est ma vie, personne n'a à la juger. Exactement comme toi ce magnifique tatouage pour ta sœur."

Il était quand même très grand, j'imaginais même pas les heures pour faire ça. Je m'y connaissais un peu car mon meilleur ami était très tatoué aussi et je l'avais accompagné quelques fois. Mais qui dit heures, dit aiguilles et là j'en eu un frisson rien que d'y penser.  Je levais une main pour que mes doigts frôlent le tatouage et ses contours. J'étais toujours fascinée par ce qu'ils pouvaient faire avec de l'encre.  Mon meilleur ami avait mes initiales sur sa peau derrière son oreille, moi j'avais pas pu, j'avais un bracelet avec les siennes.  

Je ne savais pas ce qu'il s'était passé avec sa sœur et je n'allais par demander, il le dirait s'il le voulait. Par contre entendre que son père était mêlée à ça était bizarre. Perso en plus de ne pas lui pardonner c'est possible qu'il lui arrive quelques bricoles mais Aaron n'avait pas à savoir mon dark side.

Le torse d'Aaron était un tableau avec des dessins partout, et sans m'en rendre compte je m'étais rapprochée de lui pour tous les observer. Bien sur je ne comprenais pas leur signification mais peut être qu'il allait m'en expliquer un ou deux.  Là je crois que le repas était terminé et moi les effets de l'alcool n'étaient plus là. J'étais parfaitement consciente de ce que je faisais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hola, Mi nombre es
half of my heart is in Havana

Rumba


Emploi : Tatoueur
Localisation : Sur l'île


MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila Lun 15 Oct - 10:01



Do Something Good


La discussion devenait plus intime, ça ne lui déplaisait pas au tatoué, il en apprenait ainsi un peu plus sur Mila. Etrange, car il n'était pas du genre à se confier facilement sur sa vie, mais avec elle, ça passait tout seul. Et même si au départ elle aussi était sur la réserve, elle venait à être plus à l'aise en sa présence. Lui parler d'elle et d'une partie de sa vie, car il se doutait bien qu'elle ne dirait pas tout, prouvait qu'elle était tout aussi bien que lui en sa présence.

Il n'était pas un psychologue, ou un truc du genre, mais le fait qu'elle ait été élevé à la dure répondait au pourquoi elle savait se défendre seule. Il avait côtoyé pas mal de jeunes ayant été laissé à l'abandon et qui se sont retrouver en prison à cause du manque d'autorité. Mila avait eut une éducation similaire, sauf qu'elle en avait apprit les bons cotés et non les mauvais. Elle se défendait et non détruisait la vie des autres comme certains pouvaient le faire. Cette déduction qu'il venait de se faire, le laissa pensif et silencieux quelques instants aux révélations de la jeune femme. Il ne pouvait compter que sur lui depuis que son père avait détruit la vie de sa sœur et la sienne par la même occasion.

Il vint à parler de lui et lui montra son torse et ses dessins. Il fut surprit lorsque Mila effleura sa peau, et il en ressenti un frisson qui le déstabilisa, mais les paroles de la demoiselle le réconfortèrent. Il lui sourit en signe de remerciements et il s’apprêta à lui en dire plus quand son téléphone bipa. Le sortant de la poche de son jean il regarda le message -Faut qu'j'y aille le bateau qui m'ramène sur l'île part bientôt et j'en ai pas d'autre après. Ce reculant, il remit son t-shirt et parti prendre sa veste -J'te remercie Mila, pour la soirée et tout l'reste, on s'revera bientôt. Ajouta-t-il en se dirigeant vers la porte pour l'ouvrir, fit un signe de la main et s'en alla.


codage par Laxy Dunbar.



HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havana-ooh-na-na.forumactif.org/t634-khan-aaron-mes-creat


Hola, Mi nombre es
Contenu sponsorisé
half of my heart is in Havana




MessageSujet: Re: [22/03] Do Something Good feat: Mila

Revenir en haut Aller en bas

[22/03] Do Something Good feat: Mila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Ben harper feat Vanessa da Mata
» naowaxx world feat gerard baste , orelsan , féfé...
» [Clip] MYSA Feat DEMI PORTION - M'évader
» [Clip] Mysa feat. Kadaz - Mon inspiration
» Ain't Too Good (Against the Grain)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Havana, ooh na-na :: 
El Mundo
 :: ღ Cuba :: Havana :: Bars & restaurants :: Le Manhattan
-